Accueil Chronique de concert Thee Oh Sees (Binic Folks Blues Festival 2013)
Mercredi 20 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Thee Oh Sees (Binic Folks Blues Festival 2013)

Thee Oh Sees (Binic Folks Blues Festival 2013) en concert

Esplanade de la Banche, Binic 2 août 2013

Critique écrite le par



Quelle super découverte que le Binic Folks Blues Festival, un rassemblement - gratuit ! - pour fans de musique blues et rock 'n roll organisé par des passionnés, une association composée de 100% de bénévoles nommée La Nef D Fous... Le festival a lieu dans une petite ville bretonne (non loin de Saint-Brieuc) idéale pour faire la fête sur le port ou sur la plage, le pied ! A l'heure des grosses machines sponsorisées à tout va, des scènes énormes, des artistes aseptisés vus et revus partout, des publics de hipsters blasés jusqu'au trognon et des tarifs prohibitifs généralisés, arriver à Binic pendant le festival susnommé est une cure de jouvence : trois petites scènes disséminées dans la ville près de l'eau, une prog classe, défricheuse et aventureuse, une ambiance rock 'n roll et familiale, pas de vigiles, des pintes de bonne bière bretonne à 4 euros 50 (coucou Paris !) et la possibilité de pique niquer et de boire sur la plage à deux pas de la Grande Scène... C'est la liberté la plus totale, le paradis quoi ! Et ça dure trois jours, pendant lesquels la plupart des groupes jouent plusieurs fois à différents horaires sur les trois scènes, permettant de créer une vraie atmosphère de découverte par le bouche à oreille... Compte rendu du concert de Thee Oh Sees, le 2 Août 2013 :



La tête d'affiche du festival se nomme cette année Thee Oh Sees, fameux combo indé américain pratiquant un rock garage non dénué d'inspiration et de versatilité... Juste après les prestations remarquées de Movie Star Junkies, Laneway et Suzie Stapleton, John Dwyer et ses potes semblent instantanément comme des poissons dans l'eau sur la scène située esplanade de la Banche, à deux pas de la mer. Il faut dire que l'accueil est plus que chaleureux dès le moment où le groupe se pointe sur les planches : cris de joie, pogos intensifs, slams osés, triomphe total entre chaque morceau, ici on a pas affaire à une assistance composée de tièdes mollasses poseurs ! Conscient d'avoir le privilège immense de voir en live pour pas un kopeck un des meilleurs groupes actuels (jouissif sur scène, époustouflant sur disque, écouter Floating Coffin pour s'en convaincre!), les rockers bretons du cru et les touristes connaisseurs ne boudent carrément pas leur plaisir !



Sur scène, ça ferraille sévère, Thee Oh Sees attaquant pied au plancher avec d'imparables titres qui voient les deux guitaristes usiner des riffs décérébrants, le batteur cogner comme un sourd, l'organiste/percussionniste choriste apporter un peu de finesse dans ce monde de brutes et le surexcité leader hurler/aboyer comme un Dylan électrocuté par Iggy Pop et Alan Vega... C'est le bonheur total de voir des gens prendre autant de plaisir sur scène : l'incroyable énergie qu'ils dégagent et les bonnes ondes envoyées par l'intermédiaire de sourires d'enfants ravis boostent un show déjà stratosphérique grâce à une set list de rêve...



Le bouillant public de Binic a droit à une heure trente de rock et de roll montrant toutes les facettes de ses chouchous : le rock garage quasi psychiatrique, la pop jolie comme tout, le psychédélisme tordu, les expérimentations soniques... Les chœurs mignons tout plein et les mélodies travaillées arrivent souvent après des déluges de bruit savamment orchestré, ce qui est d'autant plus bandant. De l'excessivement exaspéré I Come From The Mountain au très bucolique Minotaur en passant par le calmement sauvage Toe Cutter - Thumb Buster, la boucle est bouclée avec maestria. Et l'on se dit qu'on a rarement vu groupe exceller autant dans chaque style abordé ! Quand l'heure de la fin sonne, inutile de dire que les rappels sont plus que chaleureusement demandés. Sans succès, car les concerts doivent finir aux alentours de minuit pour permettre aux riverains non festivaliers (il y en a... ) d'avoir une vie normale.



Malgré ce petit désagrément, John Dwyer remonte brièvement sur scène pour expliquer le truc, à la cool, simplement, à des années lumières des attitudes de rock stars merdiques que l'on subit trop souvent... Il est maintenant temps de rentrer tranquillement et tant bien que mal (les bières ne sont pas coupées à l'eau ici... ) au camping sur son vélo. Avant de sombrer dans un sommeil agité par les étincelles provoquées par Thee Oh Sees !

Photos : Titouan Massé www.facebook.com/pages/Titouan-Mass%C3%A9-Photography, www.flickr.com/photos/titouanbzh



Lien : www.binic-folks-blues-festival.fr


Binic Folks Blues Festival : les dernières chroniques concerts

Mod Con + Civic (After Binic Folks Blues Festival 2019) en concert

Mod Con + Civic (After Binic Folks Blues Festival 2019) par Pierre Andrieu
Le Chaland Qui Passe, Binic, le 29/07/2019
Une dernière petite carte postale de Binic, en attendant (impatiemment) l'édition 2020 du Binic Folks Blues Festival, qui aura lieu l'année prochaine du 24 au 26 juillet...... La suite

Sleaford Mods (Binic Folks Blues Festival 2019) en concert

Sleaford Mods (Binic Folks Blues Festival 2019) par Pierre Andrieu
Ville de Binic, le 28/07/2019
Après deux jours absolument parfaits (chroniques ici), le Binic Folks Blues Festival 2019 prend fin le dimanche 28 juillet avec une dernière salve de concerts tout à fait... La suite

Sleaford Mods, Civic, Shifting Sands, Prettiest Eyes, Dewaere, Listener, St. Morris Sinners, Moody Beaches, Cathédrale, Draught Dodgers (Binic Folks Blues Festival 2019) en concert

Sleaford Mods, Civic, Shifting Sands, Prettiest Eyes, Dewaere, Listener, St. Morris Sinners, Moody Beaches, Cathédrale, Draught Dodgers (Binic Folks Blues Festival 2019) par Pierre Andrieu
Ville de Binic, le 28/07/2019
Après deux jours absolument parfaits (chroniques ici), le Binic Folks Blues Festival 2019 prend fin le dimanche 28 juillet avec une dernière salve de concerts tout à fait... La suite

Beechwood, Death Valley Girls, Prettiest Eyes, Mod Con, Listener, Moody Beaches, Saba Lou, Draught Dodgers, Guadal Tejaz, The Kill Devil Hills, Knuckle Head (Binic Folks Blues Festival 2019) en concert

Beechwood, Death Valley Girls, Prettiest Eyes, Mod Con, Listener, Moody Beaches, Saba Lou, Draught Dodgers, Guadal Tejaz, The Kill Devil Hills, Knuckle Head (Binic Folks Blues Festival 2019) par Pierre Andrieu
Ville de Binic, le 27/07/2019
Après une première journée de fort bon aloi (c'est un euphémisme, c'était gé - nial comme entrée en matière !) au Binic Folks Blues Festival 2019, on poursuit nos... La suite

Osees : les dernières chroniques concerts

Thee Oh Sees - The Soft Moon - Deap Vally - Fidlar - Carpenter Brut (Pointu Festival 2018) en concert

Thee Oh Sees - The Soft Moon - Deap Vally - Fidlar - Carpenter Brut (Pointu Festival 2018) par Phil2guy
Presqu'île du Gaou- Six-Fours-les-plages, le 07/07/2018
Le Pointu Festival est en train de devenir un de ces festivals d'été réellement incontournables qui contraste avec les grosses machines habituelles aux programmations... La suite

Interview de John Dwyer (des groupes OCS, Oh Sees et Thee Oh Sees) pour la sortie de l'abum <i>Memory Of A Cut Off Head</i> en concert

Interview de John Dwyer (des groupes OCS, Oh Sees et Thee Oh Sees) pour la sortie de l'abum Memory Of A Cut Off Head par Pierre Andrieu
Los Angeles, le 13/01/2018
Cela fait pas mal de temps qu'on voulait faire une interview de John Dwyer, le leader de Thee Oh Sees, Oh Sees, OCS, Damaged Bug et Coachwhips (entre autres), mais malgré nos... La suite

PJ Harvey, Thee Oh Sees, Foxygen, Idles, Car Seat Headrest, Froth (La Route du Rock Collection Eté 2017) en concert

PJ Harvey, Thee Oh Sees, Foxygen, Idles, Car Seat Headrest, Froth (La Route du Rock Collection Eté 2017) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 18/08/2017
Après une très bonne mise en en bouche la veille avec les excitants sets d'Andy Shauf et Allah-Las à la Nouvelle Vague de Saint-Malo pour la soirée d'ouverture de La Route du... La suite

Esplanade de la Banche, Binic : les dernières chroniques concerts

Sleaford Mods (Binic Folks Blues Festival 2019) en concert

Sleaford Mods (Binic Folks Blues Festival 2019) par Pierre Andrieu
Ville de Binic, le 28/07/2019
Après deux jours absolument parfaits (chroniques ici), le Binic Folks Blues Festival 2019 prend fin le dimanche 28 juillet avec une dernière salve de concerts tout à fait... La suite

Sleaford Mods, Civic, Shifting Sands, Prettiest Eyes, Dewaere, Listener, St. Morris Sinners, Moody Beaches, Cathédrale, Draught Dodgers (Binic Folks Blues Festival 2019) en concert

Sleaford Mods, Civic, Shifting Sands, Prettiest Eyes, Dewaere, Listener, St. Morris Sinners, Moody Beaches, Cathédrale, Draught Dodgers (Binic Folks Blues Festival 2019) par Pierre Andrieu
Ville de Binic, le 28/07/2019
Après deux jours absolument parfaits (chroniques ici), le Binic Folks Blues Festival 2019 prend fin le dimanche 28 juillet avec une dernière salve de concerts tout à fait... La suite

Beechwood, Death Valley Girls, Prettiest Eyes, Mod Con, Listener, Moody Beaches, Saba Lou, Draught Dodgers, Guadal Tejaz, The Kill Devil Hills, Knuckle Head (Binic Folks Blues Festival 2019) en concert

Beechwood, Death Valley Girls, Prettiest Eyes, Mod Con, Listener, Moody Beaches, Saba Lou, Draught Dodgers, Guadal Tejaz, The Kill Devil Hills, Knuckle Head (Binic Folks Blues Festival 2019) par Pierre Andrieu
Ville de Binic, le 27/07/2019
Après une première journée de fort bon aloi (c'est un euphémisme, c'était gé - nial comme entrée en matière !) au Binic Folks Blues Festival 2019, on poursuit nos... La suite

King Khan LTD, Cannibale, Beechwood, The Schizophonics, Death Valley Girls, Steal Shit Do Drugs, Go!Zilla, Baby Shakes, Grindhouse, Henry's Funeral Shoe, Red, Kepa (Binic Folks Blues Festival 2019) en concert

King Khan LTD, Cannibale, Beechwood, The Schizophonics, Death Valley Girls, Steal Shit Do Drugs, Go!Zilla, Baby Shakes, Grindhouse, Henry's Funeral Shoe, Red, Kepa (Binic Folks Blues Festival 2019) par Pierre Andrieu
Ville de Binic, le 26/07/2019
Excellente première journée au Binic Folks Blues Festival 2019 le vendredi 26 juillet avec moult artistes de rock 'n roll, blues, garage, punk à voir en live sous le... La suite