Accueil Chronique de concert Tom Jones
Lundi 29 novembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Tom Jones

Tom Jones en concert

Le Grand Rex, Paris 8 septembre 2021

Critique écrite le par

Il ne reste pas ou presque plus de crooner de l'envergure de Tom Jones, qui a incarné dans les années 60/70 le prototype du mâle velu dont la pilosité foisonnante débordait de sa chemise pelle à tarte mauve, mêlée à une grosse chaine en or, et faisait de lui la cible de jets de petites culottes lancées par des hordes de fans émoustillées par tant de virilité clinquante. Et si aujourd'hui, il ressemble au Père castor, il n'a rien perdu de sa formidable voix de crooner, à la fois puissante et tellement groovy. Attention, on parle bien d'une voix d'exception, comme il y en a peu ! A ranger non loin de Sinatra, d'Isaac Hayes ou Shirley Bassey. Une voix qui est susceptible d'émouvoir un bloc de granit finistérien ou de vous faire vibrer alors qu'il recite juste le contenu du mode d'emploi d'un congélateur fabriqué en Chine

C'est ce si bel organe qui lui vaut sa formidable carrière. Entamée à l'orée des années 60 en plein swinging london, jalonnée de tubes inoxydables, de BO de James Bond, de shows télé dont il était la vedette et de longues résidences dans les salles de spectacles des grands hôtels de Las Vegas dans les années 70 (celui du Casino de Martin Scorsese), elle lui a permis de vendre près de 100 millions de disques, de collectionner les n°1 des 2 côtés de l'atlantique, de chanter en duo avec Elvis ou Janis Joplin et de tutoyer et de parler d'égal à égal à des crooners comme Sinatra, Tony Bennet, Dean martin ou Sammy Davis Junior. C'est donc une véritable légende et un monstre de professionnalisme qui arpentait la scène du Grand Rex en ce mois de septembre 2021 post covid, en portant allégrement ses 8 décennies, dont 6 consacrées au show business.



C'est dans une ambiance très feutrée et calme, à l'image d'un public pas né de la dernière pluie, parmi lequel je faisais, une fois n'est pas coutume, figure de jeunot ou de débutant, que les lumières s'éteignent pour laisser la place à la voix d'or de Sir Tom Jones. D'emblée, il s'attaque par deux des plus grands tubes de sa discographie ("What's new pussycat" et "It's not Unusual") comme s'il voulait s'en débarrasser. Deux constats s'imposent d'emblée. Le premier, c'est que si le temps qui passe a un impact sur son public et sur sa démarche, il n'en a aucun sur son envie, son professionnalisme et surtout sur sa voix. Je vais le redire une nouvelle fois, il s'agit d'une voix d'exception comme on en entend peu ! Le deuxième constat, c'est que le groupe qui l'accompagne n'est malheureusement pas du tout convainquant. Il s'agit d'une formation réduite au service d'un set millimétré, sans chœurs, sans section cuivres et surtout sans chaleur et sans relief. Bien sûr, le maitre de cérémonie tire son épingle du jeu grâce à sa voix, un savoir-faire hors norme et une set list très sympa. Set list où on côtoie des classiques comme "Green green grass of home", "Delilah", "Kiss", "Sex bomb" et "I am growing old", souvent joués sur un mode intimiste mais réussi, mais aussi des reprises inspirées de "Tower of Song" de Leonard Cohen, de "One more cup of coffee" de Dylan ou des standards comme "The windmills of your mind" ou "You can leave your hat on"

Pour autant, on restera un peu sur notre faim en nous disant que le concert aurait été bien mieux avec un orchestre plus groovy et une bonne section de cuivres. En Mode big band, cela aurait pu être aussi totalement fabuleux. Il aurait peut-être fallu pour cela être né plus tôt et assister à un concert en grande pompe, avec un Tom Jones au sommet de sa gloire et de son énergie, dans la salle de spectacle de l'hotel Bellagio de Las Vegas, vers 1972.
Ok, là, on en demande beaucoup ! Mais peut-être qu'un vrai orchestre avec une section cuivre aurait suffit pour emmener la légende vers des sommets plus élevés que ceux fréquentés lors de ce récital parisien.


Tom Jones : les dernières chroniques concerts

Tom Jones  en concert

Tom Jones par Maddy
Palais des Congrés, Paris, le 06/11/2009
Super méga génial notre beau Tom Jones ! Quelle classe ! Quel spectacle il nous a donné, un véritable show man ! Sa voix est toujours incomparable : elle vous prend au... La suite

Tom Jones par lio
Bruxelles - Forest national, le 11/06/2003
Le jour où j'ai appris que tom jones passait en concert j'ai sauté sur l'occasion! Ce grand Monsieur de la chanson est une véritable bête de scène!! Il arrive encore, après toute ses année de carrière, à provoquer l'hystérie dans une salle! Sa voix et ses pas de danse sont inoubliables !! Il nous a plongé dans un univers à part! Il nous a fait... La suite

Tom Jones par NAT
Zénith de Paris, le 10/06/2003
Véritable show-man avec une voix d'or, il met le feu aux poudres. A savoir, super ! La suite

Tom Jones par adeline, 27ans
Dôme à Marseille, le 24/03/2001
Je suis fan depuis que j'ai 10 ans et demi. C'est grâce à ma maman que j'ai pu le voir. Il est charmant et incroyablement beau. Il a une voix sublime et son fameux déhanchement est un délice pour les yeux de toutes les fans féminines. Le jour du concert, je me suis régalée car, il a été merveilleux. La suite

Le Grand Rex, Paris : les dernières chroniques concerts

Patti Smith and her band en concert

Patti Smith and her band par lol
Le Grand Rex, Paris, le 09/10/2021
Patti Smith fait partie de cette poignée d'artistes (Iggy Pop, Nick Cave, Manu Chao, Noir Désir... ) dont on devient instantanément fan quand on a eu la chance de les voir sur... La suite

Patti Smith and her band en concert

Patti Smith and her band par Samuel C
Le Grand Rex - Paris, le 08/10/2021
La PME Smith posait ses valises pour deux soirs au Grand Rex, à l'occasion d'une courte tournée européenne de cinq dates. Patti Smith est naturellement aux manettes, sa fille Jesse... La suite

Midnight Oil en concert

Midnight Oil par lol
Grand Rex, Paris, le 27/06/2019
De retour il y a 2 ans, après 15 ans d'absence, pour 2 formidables concerts à l'Olympia de Paris, Midnight Oil avait rappelé à tout le monde qu'il était indéniablement l'un des... La suite

John Carpenter en concert

John Carpenter par lol
Le Grand Rex, Paris, le 09/11/2016
C'est une armée de lecteurs de "Mad Movies" et de "L'Ecran Fantastique" qui fait un triomphe à John Carpenter lorsque celui-ci pénétre sur la scène du Grand Rex, le jour de... La suite