Accueil Chronique de concert Tribeqa + Osaka Monaurail & Marva Whitney + Keb Darge (Festival Tighten Up)
Lundi 25 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Tribeqa + Osaka Monaurail & Marva Whitney + Keb Darge (Festival Tighten Up)

Tribeqa + Osaka Monaurail & Marva Whitney + Keb Darge (Festival Tighten Up) en concert

Cabaret aléatoire- Marseille 26 novembre 2009

Critique écrite le par

Ouverture du Festival Tighten Up 4 ce soir au Cabaret Aléatoire avec les nantais de Tribeqa.
Projet original au carrefour de la world, du groove urbain, du Nu jazz et des ambiances tribales. Les compositions sont construites autour du Balafon du leader et compositeur du groupe, Josselin Quentin. Pour poser la rythmique, on retrouve un solide duo batterie-contrebasse, complété par une guitare et les platines de Dj Greem (Hocus Pocus, C2S).
Entre ballade Nu jazz et afro groove urbain, on entre très facilement dans leur univers. Un sentiment de familiarité, un genre de groove universel issu des blacks musiques de l'Afrique de l'ouest aux Caraïbes en passant par les déclinaisons urbaines afro américaines.
Découverte des plus agréables en attendant le funk asiatique et chirurgical d'Osaka Monaurail.

Le collectionneur fou de music soul, la bibliothèque vivante, Keb Darge assure la transition avec sa petite valise de 45 T d'époque. Mais pour ce soir, nous avons droit à une sélection qui remonte aux sources. Nous sommes plus proche des années 50-60 que des années 70. On frise le rockabilly et le twist entre 2 titres de vieux rythm'& blues aux cuivres affûtés.

Sur scène Osaka monaurail se prépare. L'un des musiciens suit pas à pas le technicien qui assure la mise en place et replace derrière lui méticuleusement les micros, enroule les fils, s'assure que rien ne traîne et que la mise en place est parfaite. Ce petit détail anecdotique révèle toute la rigueur musicale de ce groupe totalement décalé et plein d'humour. Tirés à 4 épingles dans ce qui ressemble plus à un uniforme désuet qu'à un véritable costume, Osaka monaurail apparait enfin.
La mine volontairement taciturne, les musiciens se mettent en place. La batterie est au centre et la basse et les 2 guitares sont très très prés de lui. La coupe de cheveux est impeccable, les souliers sont cirés et le sourire formellement interdit. À gauche de la scène, la section cuivre (1 saxo et 2 trompettes), costume identique, est coiffée d'un chapeau. Le saxophoniste assumera le rôle de chef d'orchestre intraitable n'hésitant pas à faire les gros yeux au reste du band en attendant le véritable maitre de cérémonie. On démarre bien sûr par quelques classiques de James Brown et des JB'S, et surtout le fabuleux hit (It's Not The Express) It's The JB's Monaurail .
L'ombre du Godfather James va décidément planer sur cette édition du Tighten Up 4 avec Macéo Parker en clôture à Istres. Le monaurail, très précis, imperturbable, sans un sourire ni un geste super flux exécute les reprises avec une précision chirurgicale. Il faudra attendre l'arrivée du chanteur et leader de la formation, le James Brown Japonais, pour voir la section cuivre se déchainer : chorégraphie, sourire à gogo et grand tourniquets de trompettes pour ponctuer les pas de danse.
À l'opposé, la rythmique ne s'autorisera pas un sourire de la soirée. Le groupe joue sur cette opposition entre l'euphorie des cuivres et la placidité totale du reste du groupe.
Notre James d'Osaka, Nakata Ryo, certainement meilleur ambianceur que chanteur apporte une touche déjantée au monaurail qui se la joue très sobre, style The Shadows (pas le Dj, mais le groupe de rock UK de papa-maman).

Très inspiré par James dans ses gimmicks et son phrasé, Nakata parle plus qu'il ne chante, harangue la foule, chauffe les musiciens, danse avec les cuivres, courre poser des chorus et des riffs sur son orgue Hammond et s'impose en chef d'orchestre pour une démonstration de précision dans les breaks les attaques des titres et les enchainements sans transition à la Jb's. La grande tradition funk est respectée à la lettre, dans l'esprit, voir même dans le culte du godfather !!!

Le monaurail sortira de scène quelques minutes pour revenir avec la diva de la soirée Marva Whitney. Cette diva qui accompagna la revue de James de 1967 à 1969 et s'entoura par la suite des JB's pour enregistrer ses projets solo, est considérée par beaucoup comme une des plus grandes chanteuses soul. C'est sûr en tout cas qu'elle ne met pas longtemps pour mettre tout le monde d'accords ce soir.

Sur le second titre, elle provoque ce frisson irrésistible que seul les phénomènes musicaux bien connus, mais encore inexpliqués peuvent provoquer. Le poil se redresse, la performance vocale nous met sur le cul. Son phrasé nous rappelle la grande Millie Jackson ou Ettah James. Derrière, le monaurail déroule un groove irrésistible pendant qu'elle interprète, souvent en parlant de longs moments d'histoires d'amours qui finissent souvent de manières tragiques. Et lorsqu'elle se remet à chanter le dernier couplet, sa voix nous emporte littéralement. Si elle n'a plus l'énergie ravageuse de ses débuts, elle a garder sa puissante voix, et son sourire malicieux. Et Quand Marva Whitney s'installe un court instant au piano, c'est pour entrainer le monaurail sur des thèmes de jazz nous rapprochant du swing des big band de Duke Ellington, pour le plus grand plaisir de la salle.

La diva s'éclipse, et le monaurail s'emballe dans un final tout en énergie à la godfather encore une fois.

Le gardien du temple de la soul, Keb Darge reprend les platines pour envoyer "Sex Machine". je rentre me coucher avec le sentiment d'avoir vécu ce soir un grand moment de soul.


Festival Tighten Up : les dernières chroniques concerts

Alexis Evans + Syndicat Du Chrome (Festival Tighten Up! #18) en concert

Alexis Evans + Syndicat Du Chrome (Festival Tighten Up! #18) par Sami
Makeda, Marseille, le 21/11/2019
Entre deux têtes d'affiche internationales du festival Tighten Up, de Puppetmastaz la veille au cabaret aléatoire à Pete Rock à la voute quelques jours après, c'est ce soir un... La suite

Martha High & Osaka Monaurail (Festival Tighten Up #16) en concert

Martha High & Osaka Monaurail (Festival Tighten Up #16) par Sami
Espace Julien, Marseille, le 01/12/2017
L'équipe du festival Tighten Up proposait de quoi se réchauffer en ce week end d'hiver avec 3 affiches de grande qualité. Pas pu aller à l'Affranchi pour revoir Jeru The Damaja... La suite

KRS-One (Tighten Up #14) en concert

KRS-One (Tighten Up #14) par Sami
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 25/05/2016
Déjà la 14ème édition du festival Tighten Up qui a encore une fois proposé une série éclectique et alléchante de concerts et dj sets, dont le plus attendu était certainement le... La suite

Afrika Bambaataa + The Mighty Mocambos + Dee Nasty (Festival Tighten Up) en concert

Afrika Bambaataa + The Mighty Mocambos + Dee Nasty (Festival Tighten Up) par Piouf
Cabaret aléatoire, Marseille, le 23/11/2013
Evènement old school ce jeudi soir au Cabaret aléatoire pour la première soirée du festival Tighten Up , axé sur les musiques soul, funk, jazz, hip-hop et s'étalant sur 3... La suite

Keb Darge : les dernières chroniques concerts

the New Mastersound / Keb Darge par mart
Espace Julien - Marseille, le 21/04/2006
Belle prestation musicale de The New Mastersound, une formation des plus accomplies techniquement, à fond d'instrus. Des sons organiques à la guitare qui se chauffe grave, une ambiance soul, métallique mais une absence de voix et on le comprend lorsqu'ils entament le seul morceaux chanté... Le public, lui, n'est pas assez nombreux pour que les... La suite

Marva Whitney : les dernières chroniques concerts

Osaka Monorail & Marva Withney en concert

Osaka Monorail & Marva Withney par Vilay
Victoire 2 Saint - Jean de Vedas, le 28/11/2009
Les soirées " Cosmic Groove " se sont forgées une solide réputation et doivent leur succès au choix de la programmation. Pour la quatrième fois, le japonais Osaka Monorail et ses... La suite

Osaka Monaurail : les dernières chroniques concerts

Martha High & Osaka Monaurail (Festival Tighten Up #16) en concert

Martha High & Osaka Monaurail (Festival Tighten Up #16) par Sami
Espace Julien, Marseille, le 01/12/2017
L'équipe du festival Tighten Up proposait de quoi se réchauffer en ce week end d'hiver avec 3 affiches de grande qualité. Pas pu aller à l'Affranchi pour revoir Jeru The Damaja... La suite

Osaka Monaurail en concert

Osaka Monaurail par Vilay
Jam, Montpellier, le 04/12/2010
Quand le pays du soleil levant décide d'envoyer au Jam, ses ambassadeurs du funk élevés aux JB's, ça procure la sensation d'avoir avalé un Kiss Cool. Le premier effet, c'est le... La suite

Osaka Monaurail + Djs Groove Unity en concert

Osaka Monaurail + Djs Groove Unity par Mister Bc
cabaret Aléatoire Marseille, le 03/12/2010
Soirée Groove Unity # 5 ce soir au Cabaret Aléatoire de la Friche belle de Mai spéciale James Brown avec ce soir en tête d'affiche, les redoutables samouraïs du groove,... La suite

Osaka Monorail & Marva Withney en concert

Osaka Monorail & Marva Withney par Vilay
Victoire 2 Saint - Jean de Vedas, le 28/11/2009
Les soirées " Cosmic Groove " se sont forgées une solide réputation et doivent leur succès au choix de la programmation. Pour la quatrième fois, le japonais Osaka Monorail et ses... La suite

Tribeqa : les dernières chroniques concerts

Staff Benda bilili, 17 Hippies, Tribeqa, La Pompe en concert

Staff Benda bilili, 17 Hippies, Tribeqa, La Pompe par Guillaumeb
Festival Antibémol de Rezé, le 18/06/2011
Festival Antibémol à Rezé : première ! La toute première édition du festival placé sous le signe de la convivialité a remporté un franc succès. La programmation résolument tournée... La suite

Cabaret aléatoire- Marseille : les dernières chroniques concerts

Altın Gün + Diaspora Orchestra en concert

Altın Gün + Diaspora Orchestra par odliz
Le Cabaret Aléatoire, Marseille, le 31/10/2019
Après avoir joué de la manœuvre et des amortisseurs pendant un bon quart d'heure, pour trouver ce qui servira de place de parking le temps du concert, on traverse les allées... La suite

Peter Hook & the Light en concert

Peter Hook & the Light par Prakash
Le cabaret aléatoire , Marseille, le 05/05/2019
Alors c'est toujours un peu glauque d'aller à un concert en se disant "je veux le voir avant qu'il claque". Bon j'avoue, j'avais ça dans un coin de ma tête quand je me suis bougé... La suite

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) en concert

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) par Philippe
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 05/05/2019
Deuxième passage à Marseille, après celui de 2014 à l'Espace Julien, de Peter Hook, le légendaire bassiste de Joy Division et de New Order. Mauvaise surprise, le concert semble... La suite

Arch Enemy + the Charm the Fury en concert

Arch Enemy + the Charm the Fury par Jgaz Photo
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 11/06/2018
Les suédois d'Arch Enemy étaient de passage à Marseille, dans le cadre de leur tournée Européenne 2018 "Will To Power Tour". Et c'est le groupe " The Charm The Fury " qui a... La suite