Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Jeudi 3 décembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Krotz Strüder : "Dedalus Geist III"

Pop - Rock

Critique écrite le 08 janvier 2012 par Zeu Western Manooch

Révélée à nos oreilles par je ne sais plus trop quel subterfuge, la musique de Krotz Strüder, Julien Grandjean à la ville, fait partie de ce patrimoine personnel qu'on ne concède à partager qu'avec grands efforts...Oui ! Ça va bien que vous le valez bien ! Krotz Strüder est assurément de ces artistes trop insaisissables pour être désirés par l'industrie du disque, et bien trop soucieux de leur indépendance pour aller se frotter la croupe contre. Auteur crépusculaire de chansons pleines de fougue,... Lire la suite

Mon Côté Punk : "Passeport"

Pop - Rock / Chanson

Critique écrite le 08 janvier 2012 par Lebonair

Le groupe français Mon côté Punk, qui est mené par le leader Mourad Mousset (La Rue Ketanou), vient de sortir son 3ème album, Passeport. Document précieux pour voyager à travers le monde, ce disque l'est tout autant. Cette formation est née à la base avec l'envie de réunir des musiciens rencontrés au fil de la route dans le but, surement, d'y trouver, d'y apporter du vécu, différentes cultures, de la fraîcheur et donc de la diversité à leur musique. Les textes sont forts et bien écrits et on trouve... Lire la suite

Jungle Fever : "Maja Thürüp"

Autres / Savagebilly

Critique écrite le 08 janvier 2012 par Philippe

Deuxième service pour le trio Jungle Fever, mais cette fois-ci, point de créature dénudée sur la couverture, on passe directement aux singes tueurs qu'on apercevait sur la première : la jungle, c'est dangereux, Madame ! Ne vous y aventurez pas sans la compagnie du chanteur & guitariste Ted Alonzo, du batteur Johnny Ray, ou vous pourriez bien vous faire bouffer à la fin d'une course-poursuite perdue d'avance avec leur Cannibal Lady, comme c'est peut-être arrivé au premier bassiste, remplacé ici par un... Lire la suite

Enablers : "Blown Realms & Stalled Explosions"

Pop - Rock

Critique écrite le 05 janvier 2012 par Zeu Western Manooch

A en juger par son titre - en substance "Royaumes éclatés et explosions étouffées" - et sa pochette, on se dit que ce dernier disque des Enablers, ça va être la grosse marrade, la foire aux états d'âmes et big ponch' à l'humeur noire. Effectivement, cet album semble bel et bien enregistré au bout de la nuit ( Rue Girardon, t'as vu !), au fond du trou, en apnée dans le cambouis. Un disque où se crève les abcès, où se libèrent les après tempêtes de crânes en phase terminale : névrose et psychose sur fond... Lire la suite

Ewert And The Two Dragons : "Good Man Down"

Pop - Rock / FolkPop

Critique écrite le 03 janvier 2012 par Pierre Andrieu

Signés chez les précieux Talitres Records pour la France, des Fleet Foxes en herbe venus de l'Est - Tallinn, en Estonie - font paraître le 30 Janvier 2012 un excellent deuxième album, Good Man Down, sous le nom d'Ewert And The Two Dragons... Ces jeunes et prometteurs correspondants européens des auteurs d'Helplessness Blues et Fleet Foxes arrivent à chasser sur les même terres - jadis fréquentées par le grand Neil Young - que leurs illustres ainés avec des morceaux folk 'n pop sertis de voix rêveuses,... Lire la suite

Soul Funk Rap

Critique écrite le 27 décembre 2011 par Philippe

5 mois, record battu. C'est le temps qu'auront tenu ses ayants droits avant de sortir un (premier ?) album posthume d'Amy Winehouse. Même pas un vrai : juste une simple compilation de titres plus ou moins inédits. Autant le dire : sans doute rien d'aussi totalement bouleversant que Back to Black, rien d'aussi définitivement grandiose que Rehab. Et une construction totalement inexistante comparée à la belle et triste histoire de rupture que racontait le sublime Back to Black... Se pose alors la même... Lire la suite

Sallie Ford &The Sound Outside : "Dirty Radio"

Pop - Rock / Rhythm&BluesSoulRockab

Critique écrite le 26 décembre 2011 par Pierre Andrieu

Remède radical contre la morosité ambiante et l'aseptisation à outrance des ondes FM, l'album Dirty Radio de Sallie Ford & The Sound Outside est une jubilatoire invitation à bouger son corps et remuer son esprit au son d'un mix de rockabilly, soul jazz, rhythm and blues, country folk, pop fifties et rock 'n roll... Il suffit en effet de se passer le disque une fois pour en tomber quasi instantanément amoureux, cette savoureuse galette étant abondamment garnie de tubes à la fois vintage et actuels, portés... Lire la suite

Akosh S. & Gildas Etevenard : "Erem"

Jazz - Blues / Mysticjazz

Critique écrite le 25 décembre 2011 par Zeu Western Manooch

Akosh Szelevényi est pour moi une sorte d'institution dans le microcosme de mon pré carré du jazz contemporain...Un pôle, un axe. Parce qu'à chaque fois que la vie, le sort, que sais-je encore, la chance m'ont fait croiser sa route, ça a toujours été pour le meilleur. Et cette fois-ci encore, le gars fait mouche. Erem, sa dernière sortie en duo avec le multi-percussionniste Gildas Etevenard est un brûlot free des plus incandescents. Sur ce disque, Akosh et son compère prennent le parti d'arpenter des... Lire la suite

K. Hjuler, M. Baer, N. Morgia, S. Kastel : "Two Couples"

Autres

Critique écrite le 25 décembre 2011 par Zeu Western Manooch

Fusion gargantuesque de musique concrète, d'avant-garde, de tropicalisme psychédélique, de free-jazz, de gémissements et d'un maelström de sonorités synthétiques, la musique des performers allemands Kommissar Hjuler et Mama Baer, associée pour l'occasion à l'art psyché-rock de Nini Morgia, guitariste bien connu de nos services, et à la science robotique de la productrice électro Sylvia Kastel, fait ici des ravages neuronaux irréversibles. Two Couples est le titre de ce Lp dangereux que malgré tout on ne... Lire la suite

Matt Elliott : "The Broken Man"

Pop - Rock

Critique écrite le 23 décembre 2011 par Pierre Andrieu

Après sa trilogie Songs, le peu consensuel, extrêmement prolifique et super doué Matt Elliott repart sur un autre projet avec l'album The Broken Man, un recueil de sept folk songs européennes matinées de folkore des Balkans, d'expérimentations sur les voix et de plongées dans les tréfonds de la mélancolie la plus noire... Si la plupart de ses derniers morceaux sont longs et déstructurés, Matt Eliott a néanmoins réussi à composer et enregistrer un disque poignant et addictif. Certes, il est vraiment... Lire la suite

701 à 711 sur 5321 critiques trouvées