Accueil Rechercher un artiste en concert Vos critiques d'albums
Mercredi 2 décembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Vos critiques d'albums

Publiez les critiques de vos albums préférés et découvrez les coups de coeur et avis des journalistes et correspondants ConcertAndCo !

EXPRIMEZ-VOUS !

Cercueil : "Erostrate"

Pop - Rock

Critique écrite le 17 février 2011 par Pierre Andrieu

Sous un explosif artwork étrangement psyché et avec un nom emprunté à la mythologie grecque - Erostrate -, le groupe Cercueil dévoile un nouvel album de nature à satisfaire pleinement les fans d'électro pop gothico noisy new wave désireux de danser en ayant l'esprit hanté par des visions flippantes... Sur ce très bon disque dont les morceaux sont écrits par Nico Devos et Pénélope Michel, interprétés par les deux mêmes avec le renfort du batteur Olivier Durteste, sans oublier d'avoir été enregistrés et... Lire la suite

Laurent Garnier : "Suivront Mille Ans De Calme"

Musiques électroniques

Critique écrite le 16 février 2011 par Pirlouiiiit

Pour son dernier spectacle " Suivront Mille Ans de Calme " (inspiré de la lecture de l'Apocalypse) réalisé en association avec le théâtre du Bolchoi, Angelin Preljocaj a confié la bande son à Laurent Garnier (à qui il avait déjà fait appel pour l'inauguration du Pavillon Noir à Aix). N'ayant pas pu voir le (paraît il) très bon spectacle (archi complet) je n'ai pu me plonger que dans l'écoute de sa musique et la lecture de son " livret - CD de création ", qui constitue(ra) un superbe programme (souvenir,... Lire la suite

Drums Of Death : "Generation Hexed"

Pop - Rock

Critique écrite le 16 février 2011 par zeu western manooch

Mais qui es-tu Drums Of Death ? Poudre dans le nez ou perspective avant-gardiste ? Baudruche branchouille ou précurseur total ? Difficile à dire à première vue ! Sorti sur le label des Hot Chip - Greco Roman - ce Generation Hexed est déroutant, c'est le moins qu'on puisse en dire. Electro-pop strass et paillettes, mélange outré de glam et de revival rave, il semble né d'une folle érection de synthé rétro, bourrée de beats nerveux, enrobée d'une sombre idée de magie noire électroniquée, entre nihilisme... Lire la suite

Chris Forsyth / Shawn Edward Hansen : "Dirty Pool"

Jazz - Blues

Critique écrite le 15 février 2011 par Zeu Western Manooch

Comme pas mal d'adolescents pré-pubères, la musique expérimentale a connu ce que le psychanalyste nomme "l'étape du miroir" : un jour elle s'est retrouvée à mater les restes de son ombilic. Elle s'est rendue compte qu'elle existait. Un instant chaviré où on a commencé à créer des musiques fondées sur l'amour des maîtres. Dès lors, elle est devenue un art instruit, doublé d'un objet d'étude fécond. Chris Forsyth et Shawn Edward Hansen, respectivement guitariste et organiste, se retrouvent à l'interface de... Lire la suite

Bukowski : "The Midnight Sons (2011 / Ankama Music)"

Pop - Rock

Critique écrite le 14 février 2011 par Lebonair

Putain de merde, j'étais trop content de mettre sur ma platine en ce début d'année le nouvel album de Bukowski qui se nomme "The Midnight Sons". Une petite crainte aussi, tant j'ai aimé leur premier album "Amazing Grâce" sorti en 2009 qui fut un petit ovni dans le paysage musical rock français à l'époque. Bukowski qui pour rappel est un groupe francilien qui chante en anglais posséde un talent indéniable mais il faut préciser également que ce ne sont pas des manchots et que chacun d'entres eux (c'est un... Lire la suite

Taranta Babu! : "Volume 2"

Pop - Rock

Critique écrite le 13 février 2011 par Pirlouiiiit

L'histoire se répéterait elle ? Il y a déjà 8 ans après un concert de Nery je faisais la connaissance de François Payulto et du premier disque de Taranta Babu. Cette fois c'est aux côtés de Kyrie Kristamnson (il y a 4 mois) que je l'ai recroisé et qu'il m'a appris la sortie de ce Volume 2. Depuis l'époque un seul musicien a changé (une en l'occurrence) puisque la très active Tatiana Mladenovitch ne fait plus partie de l'aventure. On retrouve donc outre François Puyalto à la basse, Matthias Maher au... Lire la suite

Seté&Match : "Comment te dire !"

Soul Funk Rap / electro

Critique écrite le 11 février 2011 par Vilay

"Comment te dire !" que le premier album de Set et Match c'est la galette qu'il te faut ? Si tu as aimé le film 4 garçons plein d'avenir, dis toi que le quatuor de mc's montpellierains fonctionne de la même façon. C'est en squattant le canap' abandonné par Dakunt dans le salon de Bunk qu'ils ont produit 9 titres. Les lyrics de "Je me fais Yech" en sont la preuve mais sous leurs faux airs de loosers, ces rappeurs pondent des textes mis en valeur par leur flows complémentaires. C'est le petit plus qui... Lire la suite

Das Simple : "S/t"

Metal - Hardcore

Critique écrite le 11 février 2011 par Zeu Western Manooch

Voilà un problème bien épineux : parler de l'éponyme premier album des Das Simple. Comment lui rendre réellement justice ? Mettre en avant une production ahurissante du toujours excellent Nicolas Dick ? Ça c'est fait...Seul critère objectif, si l'on peut dire, du billet qui va suivre ; et suivre le Das Simple, c'est bien plus compliqué ça n'y parait, si vous voyez où on veut venir ? Cette formation, quatre gaillards marseillais, une basse fuzz, une batterie, deux grattes et une voix, est définitivement... Lire la suite

José James : "Blackmagic"

Soul Funk Rap

Critique écrite le 11 février 2011 par Zeu Western Manooch

Une musique aussi fraîche qu'un Pivolo goût menthol, ces bâtons glacés et sucrés qui chamboulent le gosier sous le soleil exactement. Voilà en gros résumé le contenu de ce magnifique Blackmagic, nouvel opus de José James, successeur du déjà excellent The Dreamer, toujours signé chez Môssieur Gilles Peterson, sur son label Brownswood Records. Un subtil mélange de jazz et de hip-hop. La présence de producteurs comme Flying Lotus finissant de nous convaincre de la qualité de l'objet que l'on vient de... Lire la suite

Didier Petit : "Don't Explain 3 Faces"

Jazz - Blues

Critique écrite le 11 février 2011 par Zeu Western Manooch

Didier Petit est violoncelliste, dix ans après Déviations, trois premières suites pour son instrument, il revient avec Don't Explain, 3 Faces, où, comme il aime à le dire, on trouve "un instrument frotté, manipulé, chanté, frappé, tiré, flûté, et tous les sons qu'il a réussi à lui faire sortit depuis plus de trente ans". Enregistrés à Minneapolis, les trois mouvements de Don't Explain, titre emprunté au sublime morceau de Billie Holiday, nous rappellent à quel point la musique n'est vivante qu'à... Lire la suite

911 à 921 sur 5321 critiques trouvées