Accueil Le Fotomat - Clermont-Ferrand
Vendredi 27 mai 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Le Fotomat - Clermont-Ferrand

65 boulevard Cote Blatin
63000 Clermont-Ferrand

Plus d'info :

Le Fotomat - Clermont-Ferrand : l'historique des concerts

Je.

26

Mai

2022

marcel + guest

Sa.

14

Mai

2022

FoxHole en concert
Foxhole + Sink Deeper + Brain Zero FoxHole / Brain Zero

Ve.

06

Mai

2022

KLISS PARTY : Rest In Gale + Brain Zero

Je.

21

Avril

2022

Paradoxant + Dragon Rapide

Ve.

15

Avril

2022

Fontanarosa + Garciaphone

Je.

14

Avril

2022

Troy Von Balthazar + PHEME

Me.

06

Avril

2022

Arcwest + Rokurokubi

Sa.

26

Mars

2022

Phyu Phyu Kyaw Thein + The Niahas + Voodoo Kane

Ve.

25

Mars

2022

FUNKOMAT' [Mine D'argent + Famata + DJ Pimp]

Je.

24

Mars

2022

AMBRE ✚ AGENOU ✚ COUNTACH

Me.

23

Mars

2022

WEIRD BLOOM + MONTAGNE ROUGE

Sa.

19

Mars

2022

Wempusa (grunge) + Tellure (stoner) + Umbilical (grunge) + Mila mila musik (electro techno).

Le Fotomat : les dernières chroniques concerts 6 avis

Rest In Gale

Critique écrite le 24 mai 2022, par Judenne

Fotomat, Clermont-Ferrand 6 mai 2022

Rest In Gale en concert

Des soirées à courir entre les concerts, il y en a de plus en plus à Clermont-Ferrand, et ce n'est pas pour nous déplaire. Le vendredi 6 mai dernier, les festivités étaient multiples dans la ville... Et la concurrence fut rude avec les terrasses ensoleillées. Ce soir-là, le choix se porte évidemment sur un groupe fortement conseillé par les copains parisiens, qui ont pu assister la veille à une performance endiablée à L'International. Rest In Gale, de passage en Auvergne aux côtés des locaux de Brain Zero, nous a livré un show des plus surprenants, et ce malgré un public absent. Pour résumer, les Romainvillois.e se présenteraient davantage comme une troupe plutôt qu'un groupe. Dans un style dit "rock vintage ensorcelant", leurs aventures d'outre-manche résonnent fortement chez eux. On retrouve alors dix acolytes sur scène, exaltés qui ne demandent qu'à partager leur set avec fougue. Malgré un public restreint, ils ne se démontent pas ! C'est avec la plus débordante des générosités qu'ils nous emportent avec eux. La découverte des morceaux, les uns après les autres, nous plonge dans un univers surréaliste aux influences seventies. Julien Howler, chanteur à la voix d'outre-tombe, le plus virevoltant de cette pléiade, semble... Lire la suite

FoxHole

Critique écrite le 08 mars 2022, par Pierre Andrieu

Fotomat, Clermont-Ferrand 5 mars 2022

FoxHole en concert

Fotomat blindé samedi 5 mars pour voir FoxHole, très prometteur groupe de garage punk basé à Clermont-Ferrand. On avait déjà vu le jeune combo tout démonter mi octobre lors d'une soirée Surf 'n' Smog (avec une version démente du "Run run run" du Velvet Underground) puis au Vinyle Bar & Restaurant pour Halloween 2021, mais en quelques mois il a encore progressé en appliquant la bonne méthode "on monte dans le van et on joue partout en France, sans s'occuper de ce que disent les décideurs des SMAC fans de Clara Luciani, Last Train et Jeanne Added". Les quatre mecs reviennent d'ailleurs d'un beau périple dans le sud où ils ont joué, entre autres, à La salle Gueule, la géniale antre du punk à Marseille, une sorte de Raymond Bar amélioré ! Ce qui impressionne chez ces punks 2.0, c'est leur façon de jouer, bien rentre dedans : tout à fond, ça cogne sec sur les deux guitares, la basse et la batterie et tout le monde se jette partout (mention spéciale au guitariste à crête, qui rend dingue avec sa façon de s'escrimer comme un taré sur sa Vox). Et non content d'avoir une putain de gnaque (ils l'ont parfois un peu trop : Adrien, le chanteur looké façon Sid Vicious des Sex Pistols, se met des coups de poing, un peu à la Iggy Pop, qui se... Lire la suite

L'Effondras + Black Ink Stain

Critique écrite le 29 octobre 2021, par Pierre Andrieu

Le Fotomat', Clermont-Ferrand 8 octobre 2021

L'Effondras + Black Ink Stain en concert

De passage au Fotomat' le vendredi 8 octobre dans le cadre d'une tournée française montée pour présenter son excellent dernier album, "Anabasis", le trio de post rock de la région lyonnaise L'Effondras a laissé la salle clermontoise sur le cul. Grâce à des morceaux instrumentaux accidentés et longs en bouche, à une maîtrise technique permettant de faire tripper l'auditeur et à une aura mystérieuse savamment entretenue pendant tout le set... Black Ink Stain Cette soirée réjouissante organisée par l'asso Black Moon Temple démarre avec une première partie assurée par les locaux de Black Ink Stain. On avait un peu peur d'un truc metal bas du front et chiant, c'est pour ça qu'on arrive en retard, pour découvrir un très bon groupe de noise produisant un truc prenant, très sombre et jusqu'au boutiste. Sous le magma de guitare et le pilonnage en règle ourdi par la section rythmique basse/batterie affleure un chant agressif et hurlé évoquant celui d'Unsane, tout en étant parfois quasi grunge, à la Kurt Cobain. Bref, c'est lourd, angoissant, bruitiste et violent et on en rependrait bien une petite tranche en rappel (comme la plupart du public, nombreux, metalleux et motivé), mais les gars se cassent rapidement comme des voleurs, démontant... Lire la suite

Matt Low + Suzy B.

Critique écrite le 01 juillet 2021, par Pierre Andrieu

Le Fotomat', Clermont-Ferrand 17 juin 2021

Matt Low + Suzy B.  en concert

Soirée absolument parfaite en compagnie de Matt Low et Suzy B. au Fotomat', à Clermont-Fd, le 17 juin... Après des mois de disette au niveau concerts, l'auteur du magistral album "La ruée vers l'or" avait l'occasion d'étrenner sa nouvelle formule scénique en groupe, avec Yann Clavaizolle à la batterie, Jamie Pope à la basse, Benjamin Tessier aux claviers et Sylvain Déchet à la guitare électrique. On peut ajouter l'ingé son Pascal Mondaz à la troupe car le son qu'il a réussi à faire dans ce lieu difficilement sonorisable était impeccable. Suzy B. En ouverture de programme, la chanteuse/guitariste des Wendy Darlings, Suzy Borello propose un très beau set truffé de chansons bien foutues interprétées en solo d'une voix mutine. Au menu, quelques compositions de bon aloi à la Moldy Peaches et pas mal de reprises bien envoyées : on citera "Destination Bali", une cover de Nancy Sinatra in french, "Moon song" de Karen O (des Yeah Yeah Yeahs) au ukulélé ou encore "C'est la ouate" de Caroline Loeb, avec les voix mâles du groupe de Matt Low improvisées en fond de salle pour les chœurs. Encore ! Matt Low Bien assis sur les tabourets du Fotomat' (conformément à la législation en vigueur), le public a ensuite droit à un grand... Lire la suite

Woody Murder Mystery (release party de l'album Lost In Beaucaire)

Critique écrite le 05 juillet 2018, par Pierre Andrieu

Fotomat, Clermont-Ferrand 26 mai 2018

Woody Murder Mystery (release party de l'album Lost In Beaucaire) en concert

Pour fêter la sortie de son excellent album de pop psyché intitulé Lost In Beaucaire, le groupe auvergnat Woody Murder Mystery était en concert au Fotomat à Clermont-Ferrand le 26 mai... Cette petite sauterie appelée " release party " dans le jargon des professionnels de la profession était organisée par le label Freemount Records, comme celle qui avait permis de faire la fête en compagnie de Dragon Rapide, une autre sortie maison de fort bon aloi. Programmé en début de soirée - ce qui n'est pas forcément une bonne idée, on apprécie qu'il y ait quelques préliminaires avant d'entrer dans le vif du sujet -, le set des Woody Murder Mystery constitue une nouvelle fois un très bon moment, même si l'ambiance est un peu moins à la folie que la dernière fois, il est vrai particulièrement débridée. Tel un Ringo Starr avec un voix lennonienne, le lider maximo du groupe, Baptiste Rougery, officie en front de scène à la batterie et au chant, il est entouré d'un excellent groupe sachant être à la fois fin, groovy et pas maladroit pour faire monter la sauce sonique. Le public, nombreux (même un soir de finale de la ligue des champions !), apprécie le généreux étalage de classe. Ce concert bien envoyé donne une... Lire la suite

Dragon Rapide + Woody Murder Mystery + Adam Wood (Freemount Party volume 2)

Critique écrite le 10 février 2018, par Pierre Andrieu

Fotomat', Clermont-Ferrand 2 février 2018

Dragon Rapide + Woody Murder Mystery + Adam Wood (Freemount Party volume 2) en concert

Très bonne soirée que cette Freemount Party volume 2 organisée au Fotomat' à Clermont-Ferrand pour la sortie de l'excellent premier album de Dragon Rapide, See The Big Picture (chronique à lire ici)... Adam Wood Les festivités commencent avec un show case d'Adam Wood, dont le leader a créé le label Freemount Records et qui présente son très bon répertoire folk rock en version trio (sans batterie donc), avec un max de prometteurs nouveaux morceaux, plus des titres plus anciens et tout aussi marquants... C'est bien foutu, chanté de manière racée et arrangé classieusement avec guitare sèche, six cordes branchée sur le courant et piano électrique. On attend la suite ! Woody Murder Mystery Grand happenning peu après avec les zozos psyché de Woody Murder Mystery, qui proposent une belle montée en puissance sur leur carpette volante boostée aux effluves droguées du Velvet Underground, des Doors et du Brian Jonestown Massacre d'Anton Newcombe. Le facétieux lider maximo du combo décide ce soir d'abandonner sa guitare pour se la jouer Ringo Starr derrière une batterie, bien secondé qu'il est ce soir par trois guitaristes, un bassiste et une organiste chanteuse. Entre deux ou trois discours débiles à souhait (et un peu trop... Lire la suite

Accès