Accueil Jean-Louis Murat en concert
Mercredi 19 décembre 2018 : 10706 concerts, 25307 chroniques de concert, 5237 critiques d'album.


Entre folk/pop langoureuse, blues/rock rustique et chanson à textes poétiquement marquants, Jean-Louis Murat publie régulièrement des disques qui tirent l'auditeur vers le haut. En concert en 2015 pour présenter en live l'excellent double album Babel, enregistré avec le Delano Orchestra. Le 15 avril 2016, l'album Morituri sort chez PIAS. Une interview de JL Murat à propos de l'album Travaux sur la N89 (qui est sorti le 24 novembre 2017) est à lire ici... Pour accompagner la sortie le 28 septembre 2018 de l'album Il Francese, JLM repart sur les routes et sera en concert au Café de la Danse à Paris les 10 et 11 décembre 2018 et en tournée en France et Belgique fin 2018.

Jean-Louis Murat : vos chroniques d'albums
Site

Jean-Louis Murat en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Jean-Louis Murat : l'historique des concerts

Ve.

14

Déc.

2018

Je.

13

Déc.

2018

Matt Low en concert
Jean-Louis Murat + Matt Low Jean-Louis Murat | Matt Low
Botanique - Bruxelles (B)

Me.

12

Déc.

2018

Matt Low en concert
Jean-Louis Murat + Matt Low Jean-Louis Murat | Matt Low
Reflektor - Liege

Ma.

11

Déc.

2018

Matt Low en concert
Jean-Louis Murat + Matt Low Jean-Louis Murat | Matt Low
Café de la Danse - Paris (75)

Lu.

10

Déc.

2018

Matt Low en concert
Jean-Louis Murat + Matt Low Jean-Louis Murat | Matt Low
Café de la Danse - Paris 11ème (75)

Sa.

08

Déc.

2018

Ve.

07

Déc.

2018

Sa.

24

Nov.

2018

Jean-Louis Murat : les dernières chroniques concerts 62 avis

Jean-Louis Murat

Critique écrite le 11 décembre 2018, par Kid

Café de la Danse, Paris 10 décembre 2018

Jean-Louis Murat en concert

Il y a peut-être une chose que l'on peut reprocher à Murat, qui se tient là derrière les portes, non pas de Naples, mais du Café de la Danse : sa bonne humeur. On a souvent comparé Jean-Louis Murat à un chat sauvage, animal omniprésent dans son oeuvre. Mais c'est plutôt à un matou ronronnant que l'on a affaire ce 10 décembre 2018 pour la première date parisienne de sa tournée post-Il Francese. Aux côtés des fidèles Stéphane Reynaud à la batterie et Fred Jimenez à la basse, Murat a quelques raisons d'être heureux : le public est présent en nombre, joyeux lui aussi, content de retrouver un JLM qui avait délaissé la scène et les salles parisiennes depuis trop longtemps. Et c'est un Murat taquin qui se présente et enchaîne les titres entre quelques uns de ses petits cris caractéristiques et sifflements. Mais reprenons depuis le début : "Achtung" lance magnifiquement la soirée. Le tempo sera donc enlevé, tant mieux. Le son blues-rock un peu groovy est excellent. Et quitte à faire quelques manières dans la voix, tout est limpide. La sublime "Ciné Vox", un des temps forts de l'album s'ensuit. La voix de Murat est parfaite, on entend distinctement le texte qui se place directement, pour moi en tout cas, dans les sommets du paysage... Lire la suite

Jean-Louis Murat + Matt Low

Critique écrite le 10 décembre 2018, par Pierre Andrieu

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 22 novembre 2018

Jean-Louis Murat + Matt Low en concert

Après une balade de nuit - superbement éclairée par la pleine lune - sur un des puys qui dominent Clermont-Ferrand, on se rend à La Coopérative de Mai pour les concerts de Matt Low (très belle première partie en solo, avec un "Hangar Bleu nuit" assez magique et un nouveau titre tubesque en guise de final) et Jean-Louis Murat. Qui, dès son arrivée sur scène, nous a tout l'air d'être fort mal luné ce soir, comme souvent quand il joue dans la grande salle de la rue Serge Gainsbourg. L'endroit est, il est vrai, beaucoup moins convivial et intimiste que le club, dans lequel l'auteur d'"Il Francese" a très souvent donné des concerts décontractés et marquants, comme lors de son dernier passage dans les parages, en juin 2016... Bref. Il y a quand même 600 personnes qui se sont déplacées (donc ça ne rentrait pas dans l'autre salle) mais le problème c'est que les gens sont majoritairement apathiques, l'ambiance est assez mortelle. La vedette de la soirée, visiblement chagrinée, lancera d'ailleurs un "rafraîchissant" " Alors, les mortels, ça gaze ? " en guise de bonjour, au bout de quelques titres... Malgré cette atmosphère par très très funky, le set sera de bonne qualité, et ce même si le parti pris de ralentir les morceaux peut dérouter,... Lire la suite

Interview de Jean-Louis Murat dans le cadre de la sortie le 24 novembre 2017 de l'album Travaux sur la N89

Interview réalisée le 22 novembre 2017, par Pierre Andrieu

Clermont-Ferrand Novembre 2017

Interview de Jean-Louis Murat dans le cadre de la sortie le 24 novembre 2017 de l'album Travaux sur la N89

Toujours insaisissable, Jean-Louis Murat sort de sa retraite - qu'il avait annoncée en 2016 et à laquelle on avait un peu de mal à croire... - en effectuant son retour discographique avec un nouvel album d'obédience électro hip hop R&B. Un disque très surprenant intitulé Travaux sur la N89 (chronique à lire ici) et qui tranche clairement avec les dernières productions du monsieur, orientées chanson blues rock (Babel) et jazz (Morituri)... Complexe et déstabilisant pour les fans, visiblement enfanté au prix d'un énorme chantier créatif en studio, cet ovni musical nécessite de nombreuses écoutes pour révéler sa substantifique moelle puis entraîner l'auditeur dans une sorte de transe. Peu loquace ces derniers temps, Jean-Louis Bergheaud a bien voulu répondre à quelques questions afin de délivrer les indispensables clés nécessaire à l'appréhension de sa dernière livraison en date... Qui en appelle visiblement d'autres puisque Murat dit avoir à nouveau enregistré très récemment. Entretien : Après avoir annoncé ta retraite mi 2016, tu as surpris tout le monde tout d'abord avec l'annonce de la sortie de l'album Travaux sur la N89 pour le 24 novembre 2017 puis, ensuite, avec sa tonalité très expérimentale et teintée d'électro hip hop... Lire la suite

Jean-Louis Murat + Matt Low (concert pour Koloko 2016)

Critique écrite le 07 juillet 2016, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 18 juin 2016

Jean-Louis Murat + Matt Low (concert pour Koloko 2016) en concert

Excellente édition 2016 pour le traditionnel concert humanitaire pour Koloko donné par Jean-Louis Murat à la Coopé tous les ans en juin... Plein de monde dans le club, qui affiche complet, une ambiance chaleureuse et conviviale, une première partie épatante (Matt Low en trio) et une prestation à double détente de Murat avec en ouverture, la quasi intégralité du très bon Morituri, son dernier album en date (qui n'aura malheureusement pas droit à une tournée), puis un florilège de certains des meilleurs titres de sa discographie, claaaasse pour le dernier concert (ou pas... ) de la carrière de JLM ! Matt Low Fort logiquement appelé à jouer en début de soirée (puisque les textes de ses chansons sont co-écrits par Murat et qu'il joue régulièrement avec lui en live), Matt Low se présente sur la scène de la Coopé avec ses deux musiciens émérites, Clément Chevrier à la basse et Olivier Pérez à la batterie - toujours parfaits - pour offrir une belle prestation de 30 minutes et des poussières... C'est certes trop court, mais Matthieu Lopez a néanmoins tout à fait les moyens de démontrer l'étendue de ses possibilités en jouant pas mal de nouveaux titres, très bons et à paraître sur un futur deuxième EP, récemment enregistré au studio... Lire la suite

Jean-Louis Murat : les chroniques d'albums

Jean-Louis Murat : Travaux sur la N89

Chronique écrite le 24/11/2017, par Pierre Andrieu

Jean-Louis Murat : Travaux sur la N89

Même si dans la chanson titre du nouvel album de Jean-Louis Murat, Travaux sur la N89, le chanteur auvergnat déclare tout de go "J'aime pas les travaux, j'aime pas le travail... Je ne travaillerai jamais !", il semblerait bel et bien qu'il ait sué sang et eau sur le nouveau chapitre de ses aventures, cette fois en mode électro hip hop R&B. Car, après avoir annoncé sa retraite et fait une pause sans écrire ou composer, l'envie est revenue, l'idée de refaire un disque en utilisant une méthode originale est apparue et le disque a nécessité pas moins de 51 jours de studio à Cournon chez Denis Clavaizolle, vieux complice qui a cosigné les arrangements avec Murat... Au programme : d'énormes travaux de déconstruction réalisés au hasard et sans sérieux aucun (c'est JLM qui le dit !), le tout en écoutant force titres de Kendrick Lamar, Frank Ocean, Mykki Blanco et James Blake. Pour un résultat proprement ébouriffant et contrastant totalement avec les derniers disques parus, le très "chanson blues rock" Babel et le très "jazz pop" Morituri. Si lors des premières écoutes les cheveux se dressent sur la tête, le passage en boucle des 39 minutes de l'album Travaux sur la N89 (c'est comme ça qu'il faut l'appréhender, d'un seul bloc... ) finit par se... Lire la suite

Jean-Louis Murat : Morituri

Chronique écrite le 16/04/2016, par Pierre Andrieu

Jean-Louis Murat : Morituri

Après avoir fait paraître l'un des sommets de sa discographie avec le double album folk rock & pop Babel, Jean-Louis Murat change radicalement son fusil d'épaule avec le très jazzy Morituri. Un virage déjà annoncé par la fin de la tournée précédente qui voyait JLM délaisser le Delano Orchestra, avec qui il avait travaillé sur l'opus précédent, pour s'acoquiner avec le pianiste Gael Rakotondrabe, le bassiste Christopher Thomas et le batteur Stéphane Reynaud, de retour dans l'équipe... Et ce traitement " jazz pop " qui ne fonctionnait pas toujours en live avec les titres de Babel, se révèle être une excellente idée pour créer les ambiances tour à tour très mélancoliques et élégiaques, chargées en spleen et sautillantes délivrées sur un nouveau disque arrivant sous superbe pochette noire (le fond) et blanche (la photo des cygnes). Composé et enregistré au cours de la sinistre année 2015, Morituri évoque de manière détournée, poétique, surréaliste et prophétique (des terrasses sont évoquées alors que les morceaux ont été écrits avant le 13 novembre) l'atmosphère pesante, désespérante et grave qui règne en France actuellement. Mis à part les très enlevés French Lynx (un bon premier single fait pour accrocher l'oreille), Interroge la jument (où... Lire la suite

Murat & The Delano Orchestra : Babel

Chronique écrite le 02/10/2014, par Pierre Andrieu

Murat & The Delano Orchestra : Babel

Enregistré en Auvergne avec le groupe clermontois The Delano Orchestra en guise de backing band de luxe, Babel, le nouvel album de l'éternellement inspiré Jean-Louis Murat, est une collection de vingt chansons absolument admirables. Vingt compositions permettant de fréquenter longuement la beauté en compagnie des paroles toujours marquantes du très en voix Monsieur Bergheaud, qui a pris soin d'écrire de superbes morceaux estampillés " chanson folk blues pop ". La réussite de l'ensemble est renforcée par de classieux arrangements à base de trompette, violoncelle, chœurs etc. Clairement, JLM et le Delano Orchestra d'Alexandre Rochon (synthés, banjo, guitare), Christophe Pie (batterie), Mathieu Lopez (basse, guitare), Guillaume Bongiraud (violoncelle, piano) et Julien Quinet (trompette) étaient vraiment faits pour se rencontrer en studio, cet opus aussi magistral que rustique en est l'éclatante preuve ! Car si vous saupoudrez le tout avec les sublimes chœurs de Morgane Imbeaud, vous obtenez une série de plages musicales d'un très, très haut niveau. Petit détail charmant quand on vit à quelques kilomètres de là, l'univers de Babel a la particularité d'être très ancré dans le terroir du Sancy, tout en étant de portée universelle,... Lire la suite

Jean-Louis Murat : Toboggan

Chronique écrite le 25/03/2013, par Pierre Andrieu

Jean-Louis Murat : Toboggan

Toujours décalé et cyclothymique, Jean-Louis Murat sort Toboggan, un disque très hivernal, au printemps 2013 - sous une pochette évoquant l'été (JLM en chapeau de paille sous le soleil sur son fier VTT) -, avec une tonalité chanson pop & folk jazz synthétique alors que la mode est plutôt au gros blues rock 'n roll (à la Black Keys), style qu'il aimait encore jouer il y a encore peu de temps... Pas exactement le roi du timing donc, le songwriter sexagénaire reste néanmoins un troubadour romantique aux humeurs torturées (les sons de synthés brumeux utilisés ici renforçant cette réputation) qui sait parfaitement faire vibrer la corde sensible. En prenant soin de ne pas se retrouver sur la pente glissante de la mièvrerie consensuelle, Murat a enregistré Toboggan seul chez lui en Auvergne avec le mal nommé ingé son Aymeric Letoquart. Fruit de ce dur labeur, une collection de 10 chansons très intimistes qui convoquent fréquemment les thèmes de l'hiver, de la nature (nombreux bruitages d'animaux... ), de l'amour et de l'enfance. Sans guitare électrique et sans batterie (sauf sur le bon single Over and Over , où Christophe Pie manie les baguettes avec sa subtilité habituelle), les dernières chansons de Murat semblent avoir été écrites pour ses... Lire la suite

Jean-Louis Murat : Vidéo









Jean-Louis Murat : écoute