Accueil JP Nataf en concert
Vendredi 23 octobre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Ex-leader des Innocents, toujours sur le devant de la scène chanson pop folk. JP Nataf a sorti un excellent album fin 2009, Clair, et tourne partout en France pour le présenter en live... En concert en 2011 !
Libre comme l'air, joueur plus que travailleur (c'est lui qui le dit), JP Nataf fait de la musique sans trop se soucier des courants, des modes et des recettes pour vendre beaucoup de disques... Son truc à lui, c'est écrire tranquillement et avec foi des "petites" pop songs, puis de les interpréter avec des amis triés sur le volet au fil des concerts ou des collaborations en studio. Le dernier album en date de JP Nataf, intitulé Clair, s'inscrit donc plus que jamais dans une tradition folk pop rock loin de toute prétention ou de clinquantes tentations. L'ex Innocents arborant désormais une foisonnante barbe noire s'attache comme toujours, à mettre au centre de ses préoccupations les mélodies (toujours classe), les textes (simplement très beaux) et les arrangements (à la fois rustiques, intimes et chaleureux). Chemin faisant, JP Nataf laisse échapper quelques jolies chansons enregistrées avec une kyrielle d'instruments (guitares sèches et électriques, banjo, orgue, ukulélé, percus, contrebasse, accordéon... ) et d'invités (Jean-Christophe Urbain, Albin de la Simone, Bertrand Belin... ) : Myosotis, Le radeau, Clair, Après toi et Elle, entre autres perles trouvées sur ce précieux recueil de chansons. Même si cela est fait en toute discrétion, cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas s'intéresser de près à JP Nataf... C'est même tout le contraire !

JP Nataf : vos chroniques d'albums
Site

JP Nataf : tous les concerts

Ve.

12

Fév.

2021

Jp Nataf Et Alfred Conservatoire à rayonnement Départemental - Mantes-la-Jolie (78)
21H 8€/13€/15,50€

JP Nataf : l'historique des concerts

Ve.

21

Août

2020

Oh Les Beaux Jours ! en concert
Bastien Lallemant, JP Nataf, Alfred et Charles Berberian Oh Les Beaux Jours ! | Bastien Lallemant | JP Nataf
Mucem, fort Saint-Jean - Marseille (13)

Je.

21

Mars

2019

Sa.

17

Mars

2018

Sa.

30

Sept.

2017

Magic Number #4 - Jp Nataf + Molly Burch Le Carreau du Temple - Paris 3e (75)

Je.

18

Mai

2017

Albin de la Simone en concert
Le Pont Des Artistes #15 : Avec Jp Nataf & Albin De La Simone Albin de la Simone | JP Nataf
Le Triton - Les Lilas (93)

Je.

26

Janv.

2017

Ma.

24

Mai

2016

Delmar + Sirius Plan (featuring JP Nataf) JP Nataf | Sirius Plan
La Scène du Canal - Paris 10eme (75)

Me.

06

Nov.

2013

Clarika en concert
Fairplaylist Fête Ses 10 Ans ! Clarika | Jil Caplan | Bertrand Belin | JP Nataf
Pan Piper - Paris 11e (75)

JP Nataf : les dernières chroniques concerts 4 avis

Jean-Louis Murat + JP Nataf

Critique écrite le 14 novembre 2011, par Pierre Andrieu

Le Trianon, Paris 10 novembre 2011

Jean-Louis Murat + JP Nataf en concert

Rendez-vous parisien couronné de succès pour le toujours taciturne et imprévisible songwriter made in France Jean-Louis Murat, pour une fois quasi muet entre les morceaux, sauf lors d'un court hommage à Bernard Lenoir, grand soutien de l'auteur de Mustango dans sa défunte émission sur France Inter... Après l'Alhambra en novembre 2010, cette fois, c'est au Trianon, très beau théâtre rénové avec goût, qu'a lieu la grand messe donnée pour les fans. Et avec JP Nataf en première partie, pour un court set bien envoyé - façon trio folk rock pop sonnant près de l'os - mais un peu tristounet... A l'heure exacte annoncée, 20h25, Murat et son groupe (Fred Jimenez à la basse et aux chœurs, Stéphane Reynaud à la batterie et Slim Batteux à l'orgue, tous les trois à saluer pour leur prestation) montent sur les planches avec la ferme intention d'enchainer - en guise d'entrée et de plat de résistance - les titres du dernier album, le léger, intense et long en bouche Grand Lièvre... Toujours facétieux Jean-Louis, puisqu'il décide de dérouler son oeuvre la plus récente à l'envers et en omettant de jouer l'une des meilleures nouvelles compositions, Je voudrais me perdre de vue. Pas bien grave puisque le disque est globalement très bon et... Lire la suite

Gaïo + Les Colettes + JP Nataf

Critique écrite le 20 décembre 2010, par Cabask

Nomad Café - Marseille 16 décembre 2010

Gaïo + Les Colettes + JP Nataf en concert

Triple ration de live ce jeudi soir au Nomad Café pour la venue de JP Nataf. Après une attente un poil longue-et surtout froide- devant l'entrée, nous sommes donc calés bien au chaud dans cette charmante petite salle. Gaïo ouvre les hostilités avec des morceaux tantôt folk, reggae acoustique et/ou soul. Ce trio originaire de Fos s/ mer est plaisant avec son chanteur/guitariste au look baba 100% bio et ses deux choristes qui nous gratifient de jolies harmonies. On passe une demie heure bien sympathique en leur compagnie. Le tout est bien en place, assez épuré et la voix du leader est particulièrement agréable, faisant penser en vrac à Ayo (pour le style bien entendu), Ben Harper, Ben Howard voire Yodelice quand l'ukulélé est de la partie et même à Devendra Banhart pour les trémolos. Bref, c'est bien fichu et ça mérite une écoute plus longue et attentive. Les Colettes sont le second trio de la soirée. Amenées par la tête d'affiche dans ses valises, les trois musiciennes délivrent un set intéressant. Delphine, Anne et Diane font preuve de beaucoup d'énergie, avec de jolis chants en canon, s'accompagnant de guitare, basse/violon et de percussions. C'est donc plutôt épuré, dans les styles de Kate Bush, Emilie Simon ou de... Lire la suite

JP Nataf + Gaëtan Roussel

Critique écrite le 30 novembre 2010, par chlorophil

Salle Polyvalente - Montfavet 27 Novembre 2010

JP Nataf + Gaëtan Roussel en concert

Autant le dire tout de suite, je risque de me fâcher avec environ 1200 personnes avec cette chronique... Autant vous prévenir tout de suite, j'étais venu pour voir JP Nataf, et pas Gaëtan Roussel, dont les chansons n'avaient, avant ce concert, réussi à me toucher que quand elles étaient interprétées par Saint Alain Bashung. Autant mettre les choses au point dés le début de cette chronique, ce concert n'a pas changé les sentiments que j'avais avant de venir... Première surprise pour moi, le public est au rendez vous malgré le froid, la pluie et même les quelques flocons de neige qui sont tombés dans l'après midi. Les gens se sont déplacés en masse pour cette soirée consacrée à deux ex-leader de groupes qui se présentent désormais en solo. Si la salle paraît tout juste remplie pour JP Nataf qui assure la première partie, elle sera par contre comble pour celui que tous attendent : Gaëtan Roussel (et ses compagnons prestigieux). Comme d'accoutumée à Montfavet, le concert commence à l'heure. JP Nataf fait son entrée accompagné de quatre musiciens : Ludo Leleu (de Holden) aux claviers, banjo et basse, Bernard Viguié (ex Innocent - dernière mouture) à la basse et au ukulélé, Anne Millioud-Gouverneur au violon et Arnaud Dieterlen (Rodolphe... Lire la suite

JP Nataf : les chroniques d'albums

Jp Nataf : Clair

Chronique écrite le 10/11/2009, par Pierre Andrieu

Jp Nataf : Clair

Libre comme l'air, joueur plus que travailleur (c'est lui qui le dit), JP Nataf fait de la musique sans trop se soucier des courants, des modes et des recettes - souvent bien moisies - pour vendre des disques aux gogos... Son truc à lui, c'est écrire tranquillement et avec foi des "petites" pop songs, puis de les interpréter avec des amis triés sur le volet au fil des concerts ou des collaborations en studio. Le dernier album en date de JP Nataf, intitulé Clair, s'inscrit donc plus que jamais dans une tradition folk pop rock loin de toute prétention ou de clinquantes tentations. L'ex Innocents... Lire la suite

JP NATAF : PLUS DE SUCRE

Chronique écrite le 28/04/2004, par Pierre Andrieu

JP NATAF : PLUS DE SUCRE

Quatre ans après la fin des Innocents, JP Nataf revient avec un premier album solo tenant parfaitement la route. Les chansons figurant sur Plus de sucre sont bien écrites - ce n'est pas une surprise -, les arrangements sont empreints de sobriété et la tonalité générale, quant à elle, est légèrement mélancolique. L'ambiance de l'enregistrement semble avoir été décontractée : JP Nataf a laissé les portes du studio grandes ouvertes à ses amis musiciens. Ceux-ci ne se sont donc pas faits prier pour venir... Lire la suite