Accueil Chronique de concert Deadwood-Malin-Le Détail
Mardi 20 février 2018 : 12192 concerts, 24861 chroniques de concert, 5197 critiques d'album.

Chronique de Concert

Deadwood-Malin-Le Détail

Deadwood-Malin-Le Détail en concert

Le Poste à Galène - Marseille 29 Septembre 2016

Critique écrite le par

Direction le Poste à Galène ce soir pour un plateau rock avec deux groupes phocéens, Le Détail et Malin et le duo franco belge Deadwood.

Le Détail by Pirlouiiiit 29092016

J'arrive au milieu du concert de Le Détail, power trio constitué d'un guitariste, d'un batteur et d'un bassiste chanteur. Le Détail joue une espèce de grunge aux accents Noir Désir (le chant est en français) et aux riffs Nirvanesques. A l'instar du trio de Seattle, Le Détail fait alterner déflagrations soniques et les moments d'accalmie. N'appréciant pas trop en général le chant en français " à textes " dans le rock et encore moins Noir Désir dont le groupe m'a l'air très imprégné, j'aurais du mal à donner une appréciation réellement objective. Je ne suis pas arrivé à entrer dans leur musique.

Malin by Pirlouiiiit 29092016

Malin est également un power trio guitare-basse-batterie mais au registre et au genre tout à fait différent. Ces trois musiciens pratiquent un punk rock foutraque chanté en français, aux paroles absurdes et au crétinisme assumé. Certes, ces gens ne se prennent pas au sérieux le moins du monde ; ils arrivent à balancer des titres courts et enragés assez amusants. Le guitariste assure un chant déjanté. Le trio est à mon avis nettement plus intéressant quand il se lance dans un rockabilly parodique ou qu'il se laisse aller à des titres plus pop avec choeurs à l'unisson ou lorsqu'il joue du " funk'n'roll " (comme le dit le chanteur lors de la présentation d'une chanson). Malin termine le set avec une reprise de Gigi l'amoroso bien destroy. Si tout cela était plutôt plaisant, la gaudriole et le côté gaulois dans le rock me lassent cependant très vite, et cet aspect-là prend un peu trop le dessus sur leur musique pour me convaincre réellement.

Deadwood by Pirlouiiiit 29092016

Bon, cela dit on n'a pas passé un mauvais bon moment mais il était temps de passer à autre chose. Il faut bien le dire, je suis venu avant tout pour Deadwood dont on m'a dit le plus grand bien. Tous ceux qui les ont vus m'ont déclaré avoir été bien scotchés. Et je dois dire que ce concert a été une sacrée claque : le guitariste chanteur, prénommé Jeremy, va jouer seul un bon moment. Il chante d'une voix habitée et éraillée tel un Tom Waits destroy, sur des loops de guitares crades et saturées. Tout de suite, il y a une intensité et un son que l'on retrouve chez Gun Club ou les Bad Seeds des débuts. Le côté blues poisseux est renforcé par l'harmonica dont joue parfois Jeremy. On passe aussi bien de morceaux plus lents aux climats lourds et pesants, presque industriels, à des boogie punk gothique au son sale. La comparse de Jérémy, prénommée Violette, vêtue d'une seyante robe rouge, arrive au bout de quelques titres.

Deadwood by Pirlouiiiit 29092016

Ils entament un chant à deux voix aux accents très soul. Violette feule comme une Tina Turner punk, sa voix est d'une grande expressivité. Leur présence en duo en impose tout de suite. On tient là un groupe à la personnalité très forte. Ces gens ont l'air jeune mais il y a dans leur musique et leurs compositions une maturité et une assurance qui impressionne réellement. Les chansons accrochent systématiquement, pas une seule n'est faiblarde. En plus de mélanger habilement rythmes et sonorités electro à des éléments blues voire soul (surtout pour le chant de Violette), il y a chez eux une aisance et une classe naturelle qui font qu'ils n'ont pas besoin d'en faire des caisses pour se faire entendre. On sent une certaine intensité dans leur interprétation mais aussi une certaine retenue. Leur electro-punk-blues est abrasif et tendu, cette musique ne joue pas sur la séduction mais elle est à la fois puissante, sombre et sexy. Preuve en est que Deadwood a déjà pas mal d'adeptes : un bon nombre de personnes dans le public arborent des tee-shirts du groupe.

Deadwood by Pirlouiiiit 29092016

Dans un monde parfait, un groupe comme Deadwood devrait être l'objet de toutes les attentions et intérêts. Voilà un groupe réellement doué, dont l'expression est sincère et vraie, et qui ont réellement quelque chose dans le ventre, ce qui manque souvent à nombres de groupes présentés par les temps qui courent comme les dernières sensations du moment .

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici

Bonus video :


Deadwood : les dernières chroniques concerts

Le Détail + Malin + Deadwood en concert

Le Détail + Malin + Deadwood par Philippe
Le Poste à Galène, Marseille, le 29/09/2016
Réjouissant plateau de rock punchy au Poste à Galène, ce jeudi soir. Si on prend d'abord peur en voyant la faible affluence, tout rentrera dans l'ordre au moment où la musique... La suite

Deadwood + Conger! Conger! en concert

Deadwood + Conger! Conger! par Philippe
La Meson, Marseille, le 18/12/2015
Alors moi qui fus à ces deux concerts, je pense pouvoir en parler, et même pas à jeun, et même complètement saoûl s'il le faut (NdPh chronique commencée en rentrant le soir, d'où... La suite

Deadwood (acte II) + C is for Noir en concert

Deadwood (acte II) + C is for Noir par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 11/12/2015
Holy shit. Tremblez chroniqueurs, Odliz est de retour dans la place... Plus moyen de chroniquer tranquillement, le week-end ou une semaine entière étant passée : c'est que la... La suite

Deadwood (acte I) en concert

Deadwood (acte I) par odliz
Lollipop Music Store, Marseille, le 11/12/2015
Préparés pour la pop folk de Yann Cleary , bousculés par l'annonce de Keith Richards Overdose au remplacement, c'est finalement le lonesome Deadwood que l'on découvre en... La suite

MaLin : les dernières chroniques concerts

Le Détail + Malin + Deadwood en concert

Le Détail + Malin + Deadwood par Philippe
Le Poste à Galène, Marseille, le 29/09/2016
Réjouissant plateau de rock punchy au Poste à Galène, ce jeudi soir. Si on prend d'abord peur en voyant la faible affluence, tout rentrera dans l'ordre au moment où la musique... La suite

Malin en concert

Malin par Philippe
Lollipop Music Store, Marseille, le 15/01/2016
Malin, déjà connu de Phocéa Rocks, fait un rock authentiquement crétin (paroles et musique !) et très, mais vraiment très bruyant, amusant au moins le temps de quelques chansons.... La suite

David Lafore + Pabien Malin en concert

David Lafore + Pabien Malin par pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 10/10/2015
Je regrette vraiment de ne pas avoir trouvé le temps de faire cette chronique de concert plus tôt. A chaud j'aurais à coup sûr été dithyrambique et surtout je me serais souvenu... La suite

Rue du Rock #2 (Festival Phocea Rocks) : Mr Thousand & Ramirez + No Country + La Serenade + La Coupure + Lee Zeirjick + Binaire + Hush Hush + Malin + Mutacion Nacion + Devilish Piranhas + Super Payots 3000 + Onkalo + Big Fat Papa'z + Jim Younger's Spirit + the Laurie Strode's Brothers  en concert

Rue du Rock #2 (Festival Phocea Rocks) : Mr Thousand & Ramirez + No Country + La Serenade + La Coupure + Lee Zeirjick + Binaire + Hush Hush + Malin + Mutacion Nacion + Devilish Piranhas + Super Payots 3000 + Onkalo + Big Fat Papa'z + Jim Younger's Spirit + the Laurie Strode's Brothers par pirlouiiiit
rue Consolat, Marseille, le 20/09/2014
En ce samedi 20 septembre 2014, avait lieu rue Consolat la deuxième édition de la Rue du Rock à savoir 15 groupes qui se succèdent entre 16h et 20h sur 5 lieux assez proches les... La suite

Le Poste à Galène - Marseille : les dernières chroniques concerts

Wilko & Ndy + Africa Twin + Andreas + Bone (Inouis 2018) en concert

Wilko & Ndy + Africa Twin + Andreas + Bone (Inouis 2018) par Sami
Poste A Galène, Marseille, le 25/01/2018
Comme chaque début d'année les Auditions Paca/Corse propose sur deux soirs d'écouter des artistes de la région, avec la clé pour l'un d'entre eux de jouer au Printemps De... La suite

La Kamba en concert

La Kamba par pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 06/10/2017
Dernière chronique d'une longue soirée qui a donc eu lieu il y a maintenant 3 semaines. Longue soirée qui avait commencé avec le concert de Stoo Odom's Odomiseurs à la Casa... La suite

The Bootleggers - Franka (Cops&Robbers) - Leeroy Stanner (Wild Child) - Nitrate. en concert

The Bootleggers - Franka (Cops&Robbers) - Leeroy Stanner (Wild Child) - Nitrate. par g
Marseille, le Poste à Galène, le 29/09/2017
LA (BONNE) NOSTALGIE CAMARADE. Tout a commencé avec le livre de Robert "Rock" Rossi (sorti en mai, tout frais donc). Le co-fondateur et co-leader de Quartiers Nord a eu l'idée... La suite

Page Hamilton + Rescue Rangers en concert

Page Hamilton + Rescue Rangers par Pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 06/06/2017
Mais c'est que j'ai une chronique de concert en retard depuis un moment moi ! A vrai dire je comptais profiter d'un déplacement en train à Tours pour la faire mais je n'ai eu le... La suite