Accueil Chronique de concert LCD Soundsystem
Jeudi 21 juin 2018 : 10717 concerts, 25037 chroniques de concert, 5217 critiques d'album.

Chronique de Concert

LCD Soundsystem

LCD Soundsystem en concert

L'Olympia, Paris 13 Septembre 2017

Critique écrite le par



LCD Soundsystem, cette usine à tubes...

Hier soir signait leur grand retour sur scène après leur date événement lors du festival We Love Green en 2016. Une fois de plus, la pluie n'a pas réussi à décourager les spectateurs, pas même les sans-billets qui remontent inlassablement la file s'étendant devant l'Olympia à la recherche d'un de ces précieux sésames. Une fois à l'intérieur et après avoir croisé Matthieu Chédid en goguette, on se lance directement à l'assaut de la salle. A peine quelques minutes plus tard, le noir se fait et l'ambiance monte d'un cran.

C'est parti pour près de deux heures de tubes et que dire d'un concert qui commence par dérouler "Yr city's a sucker", "Daft Punk is playing at my house", "I can change" et "Get innocuous ?" Boule à facette et éclairage LED en arrière-plan, la scénographie est simple mais efficace, elle en met plein la vue quand il faut sans aveugler ni faire frôler la crise d'épilepsie. Les huit musiciens occupent à fond l'espace réduit de la scène de l'Olympia et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il n'y a pas vraiment de temps mort entre les seize titres joués ce soir et dont trois seulement sont tirés du dernier effort du groupe, American Dream. Ces titres encore méconnus ("American dream", "Tonite" et "Call the police") ne déméritent pas au milieu des autres, même si ce sont les iconiques "You wanted a hit", "Movement" ou encore" Someone great" qui emportent l'adhésion pleine et entière du public au plan de soirée concocté pour nous par James Murphy et sa bande. Les gens dansent, chantent en chœur et profitent tous ensemble du beau moment qui se déroule sous leur yeux pour le plus grand bonheur de leurs oreilles.

Malgré tout, et parce qu'il faut bien trouver quelque chose à redire, James Murphy apparaît quelque peu en-dessous de la forme et de la classe à laquelle il nous a habitués jusqu'ici. Fatigue ? Abus quelconque ? Peut-être simplement "pas trop dedans". Cela n'a en tout cas rien enlevé à la prestation vocale de ce musicien / producteur de génie et le dialogue avec le public parisien arrive à faire oublier ce léger hic.

Avant la "pause pipi", le groupe conclut le set principal sur "New-York I love you", chanson monumentalement interprétée et qui produit toujours le même effet d'apaisement élégiaque. Après ça, en veut-on encore ou bien serait-ce le moment idéal pour aller chialer dans sa bière avant de fumer une dernière cigarette au lit ? Heureusement, Murphy a prévenu qu'ils reviendraient pour trois dernières chansons. Et pour finir en apothéose et nous coller un sourire définitif sur la face, quoi de mieux que d'enchaîner "Dance Yrself clean" et "All my friends" ? Pas grand-chose à vrai dire...

Peut-être moins bon que l'an dernier mais toujours aussi plaisant, LCD Soundsystem reste une valeur sûre pour danser entre quatre murs, sous les étoiles ou dans la boue.


LCD Soundsystem : les dernières chroniques concerts

LCD soundsystem en concert

LCD soundsystem par lol
Olympia, Paris, le 14/09/2017
C'est un Olympia comble qui fait un triomphe à James Murphy et son groupe LCD Soundsystem lors de l'entrée sur scène. La troupe est assez conséquente puisqu'ils sont 8 à se... La suite

LCD Soundsystem + The Bewitched Hands + Jamaica + Is Tropical (Festival des Inrocks 2010) en concert

LCD Soundsystem + The Bewitched Hands + Jamaica + Is Tropical (Festival des Inrocks 2010) par Coline Magaud
Zénith de Paris, le 08/11/2010
Soirée de clôture du festival des Inrocks 2010, l'affiche est assez éclectique ce soir au Zénith de Paris. 4 groupes aux horizons variés se partagent l'attention du public venu... La suite

Festival Rock En Seine : Stereophonics, Two Door Cinema Club, Paolo Nutini, Martina Topley Bird, LCD Soundsystem, Queens of The Stone Age, Massive Attack  en concert

Festival Rock En Seine : Stereophonics, Two Door Cinema Club, Paolo Nutini, Martina Topley Bird, LCD Soundsystem, Queens of The Stone Age, Massive Attack par Lebonair
Domaine national de Saint Cloud , le 28/08/2010
2ème journée à Rock En Seine et 1er constat, il fait beau, bien meilleur que la veille : pas de gros nuages menaçants, de ciel gris noir, juste de petits nuages blancs et un ciel... La suite

Queens Of The Stone Age + Jello Biafra + Lcd Soundsystem + Jonsi + Martina Topley Bird + Two Door Cinema Club (Rock en Seine 2010) en concert

Queens Of The Stone Age + Jello Biafra + Lcd Soundsystem + Jonsi + Martina Topley Bird + Two Door Cinema Club (Rock en Seine 2010) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, le 28/08/2010
La deuxième journée du festival Rock en Seine 2010 au Parc de Saint-Cloud a tenu toutes ses - nombreuses ! - promesses avec une infernale spirale vers le bonheur sonique... La suite

L'Olympia, Paris : les dernières chroniques concerts

At The Drive-In en concert

At The Drive-In par Ludmilla
Olympia, Paris, le 28/02/2018
Grand (deuxième) retour des Texans d'At The Drive-In pour mon plus grand plaisir ! Après la sortie du merveilleux "Relationship Of Comman " en 2000 et deux concerts mémorables... La suite

Lee Fields & the Expressions + Theo Lawrence & The Hearts en concert

Lee Fields & the Expressions + Theo Lawrence & The Hearts par Lebonair
Olympia, Paris, le 27/01/2018
Pour ouvrir notre compteur de concerts 2018, on a été particulièrement gâté ce soir... Au programme, on va retrouver sur la scène mythique de l'Olympia, le vétéran et survivant de... La suite

Alice Cooper en concert

Alice Cooper par lol
Olympia de Paris, le 07/12/2017
A l'orée des années 70, Alice Cooper n'était pas uniquement l'incarnation scénique du chanteur Vincent Furnier. C'était un groupe et probablement l'un des meilleurs de... La suite

Weezer + The Orwells en concert

Weezer + The Orwells par Pierre Andrieu
Olympia, Paris, le 19/10/2017
Olympia archi complet et rempli de fans très en forme pour le réjouissant et percutant concert des Américains de Weezer, qui faisaient leur retour à Paris après une trop longue... La suite