Accueil Chronique de concert Morcheeba + Hawksley Workman + Superbus + Daytona (Les Côtes du Rock 2002)
Vendredi 13 décembre 2019 : 10472 concerts, 25839 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.

Chronique de Concert

Morcheeba + Hawksley Workman + Superbus + Daytona (Les Côtes du Rock 2002)

Vienne, Théâtre Antique 22 juillet 2002

Critique écrite le par

Dans un Théâtre Antique de Vienne se remplissant doucement, le groupe lyonnais Daytona débute la soirée sous un soleil éclatant. Malgré des applaudissements nourris pour les locaux de l'étape, la musique de ce trio n'a pas vraiment décollé : textes très moyens chantés avec platitude, compositions sans grand relief, présence scénique inexistante... Comme lors de leur première partie du groupe Kaolin à la Coopérative de Mai, le pop/rock de Daytona n'a pas convaincu.

Désormais habitués des grandes scènes et des triomphes faciles, Superbus a encore fait preuve d'un dynamisme communicatif et d'une bonne humeur rafraîchissante. Toutefois, si leurs morceaux mélangeant le ska, le punk et le rock sont accrocheurs, ils manquent cruellement d'originalité.
Ce léger problème ne refroidit pas les kids : ils veulent sauter en l'air et s'amuser. Quand on dépasse les 20 ans, le côté très pro et réglé au millimètre de Superbus lasse assez rapidement : les discours sont les mêmes à chaque concert, les chansons sont jouées à l'identique etc. Ils existent depuis un an et se comportent déjà comme des vieux musiciens en roue libre...

L'arrivée d'Hawksley Workman ne passe pas inaperçue : pantalon moulant avec une sorte de ceinture de chasteté brillante, lunettes fumées de star, chemise excentrique, déhanchements particulièrement sexuels dès les premières mesures... Voilà une entrée en scène très réussie ! Le canadien exilé volontaire à Paris réussit à transporter de joie tout le public avec son extravagance, sa classe, son humour et son talent de musicien. Sa musique mélange avec un culot indécent le rock, le glam, la pop, les happenings...


Photo : Thom Hamilton

En plus, les musiciens se mettent au diapason de leur leader : Mister Lonely est toujours aussi présent aux claviers, le bassiste donne un côté groovy à l'ensemble et le batteur fait preuve de subtilité ou d'énergie pour rythmer les perles composées par Mister Workman. Bien secondé, le leader du groupe peut alors se livrer à de nombreuses facéties : danses lascives, solo de bâtons sur Sad house daddy, discours hilarants, strip-tease partiel... La vue d'un concert de ce showman est vivement recommandée à tous les dépressifs de la terre : le public éclate de rire et sourit pendant tout le spectacle.
Ce feu d'artifice n'est pas là pour cacher la pauvreté des chansons - excellentes à l'image de I'm jealous of your cigatette ou No more named Johnny - et encore moins le peu de maîtrise des instruments du maestro. Celui-ci, entre deux mini sketches, passe allégrement de la guitare au piano, puis s'essaye à jouer avec des castagnettes originales et termine même sur un excellent solo de batterie (oui, ça existe !).
Quand la prestation d'Hawksley Workman prend fin, on n'a qu'une chose en tête : chercher un lieu où il se produit pour recroiser la route de cet artiste d'exception. Trouver un cadre aussi magnifique que le Théâtre Antique de Vienne sera difficile mais la seule présence de cet hurluberlu fera oublier le reste...

L'arrivée des vedettes de la soirée, se fait au compte-gouttes au son d'une bande enregistrée. Le groupe arrive en premier, suivi peu après par Skye Edwards, qui joue toujours les stars inaccessibles. Pourtant, il n'y a vraiment pas de quoi pavoiser car Morcheeba donne un concert mou, lourd et sans aucune inspiration. Les morceaux des deux derniers albums se ressemblent tous et sont presque tous bâtis sur les mêmes gimmicks.



Le guitariste, Ross Godfrey ne peut s'empêcher de jouer comme un guitariste de hard-rock de seconde zone : soli imbus d'eux mêmes, rythmiques lourdingues... De son côté, Skye Edwards malgré une voix remarquable ne pense qu'à chanter de manière affectée tout en prenant des poses lascives (mais sans aucun humour, elle...)... Tout cela est fort décevant et engendre une torpeur certes agréable avec la légère brise qui s'est levée sur Vienne mais il manque quand même quelque chose.
Les deux meilleures chansons sont jouées en rappel et réveillent quelque peu l'enthousiasme de la foule. Malheureusement, une présentation de chaque musicien - avec solo interminable de rigueur - finit de doucher les espoirs de décollage vers les étoiles... Morcheeba devrait plutôt penser à composer et à arranger correctement ses chansons au lieu de s'occuper des ventes de disques et des négociations pour avoir la tête d'affiche dans les festivals.

Festival Les Côtes du rock : les dernières chroniques concerts

Tindersticks + Arno + The Eighties Matchbox B-Line Disaster (Côtes du Rock 2003) par Pierre Andrieu
Théâtre Antique de Vienne , le 28/07/2003
Il est vraiment désespérant de constater que le Théâtre Antique de Vienne est presque vide pour une affiche aussi alléchante que celle proposée pour ce troisième soir des Côtes du rock 2003. Le fait que le groupe Indochine attire plus de monde que les stars américaines R.E.M. était déjà un indice : un artiste doit passer à la radio ou à la télé... La suite

R.E.M. (Côtes du Rock 2003) en concert

R.E.M. (Côtes du Rock 2003) par Pierre Andrieu
Théâtre Antique de Vienne (38), le 26/07/2003
Les superbes souvenirs du concert de R.E.M. à Bercy, le 5 juillet 1999, commençaient à s'estomper légèrement... Le duo magique avec Patti Smith sur E-bow the letter, Losing my... La suite

The Who par kifrifar
Théatre antique VIENNE (Cotes du rock), le 17/07/2006
D'un naturel plutôt méfiant sur les concerts type "retour dynausaure", j'avoue avoir été scotché par la performance de ce groupe. Le concert démarre par le grand classique "I can't explain". Au commencement, la voix de Daltrey est quelque peu poussive mais très vite après quelques morceaux, il retrouve ses marques nous gratifiant de ses éternels... La suite

The Who par natacha
THEATRE ANTIQUE VIENNE (Cotes du Rock), le 17/07/2006
C'était vraiment génial. Le théatre antique était bondé, la foule ravie, les who avaient une pêche d'enfer ! C'était vraiment un concert à ne pas manquer... La suite

Daytona : les dernières chroniques concerts

Dolly + Daytona par samuel charon
Espace Michel Simon, Noisy Le Grand, le 21/12/2002
Replaçons immédiatemment cette soirée dans son contexte, pour l'apprécier. Début des vacances scolaires et universitaires, fin d'année civile, et peut-être conclusion d'une histoire et amorce de mille autres. Le concert annonçait complet. Evénement, dans une ville de près de 60 000 habitants guère généreuse avec les 15-25 ans, tant... La suite

Dolly + Daytona par Kmylle
Espace Michel Simon, Noisy Le Grand, le 21/12/2002
Génial... Magnifique... Voilà les mots qui me sont sortis de la bouche dès la fin du concert, Manu et sa superbe voix Micka au meilleur de sa forme et un concert qui n'en finissait pas ! beaucoup de rappels... les Dolly nous ont montré que non seulement ils savaient faire de la bonne musique mais qu'ils étaient encore mieux sur scène. Seul bémol... La suite

Eiffel + Luke + Daytona par Justine
Ninkasi Kao, Lyon, le 21/11/2002
C'était, en un mot, magnifique. La prestation du groupe Luke que je connaissais peu m'a entièrement conquise et je me suis précipitée pour acheter leur album, quant à eiffel... C'était dément ! Je voudrais pas crever en rappel, Romain seul sur son synthé, je vous laisse imaginer ! La plupart des chansons du 1/4 d'heure des ahuris ont été jouées,... La suite

Dolly + Daytona par erica
Terminal Export à Nancy, le 30/10/2002
Après son dernier passage à Nancy, il y a de cela plus de deux ans, Dolly était de retour sur la scène du Terminal Export... Avec trois albums déjà à leur actif, les Nantais ont comme à leur habitude fait preuve d'une grande maîtrise en live et d'une débauche d'énergie sans compter... Avant eux, Daytona, peu connu du grand public, mais loin d'être... La suite

Hawksley Workman : les dernières chroniques concerts

Interview d'Hawksley Workman à l'occasion de son passage au festival de Sédières en concert

Interview d'Hawksley Workman à l'occasion de son passage au festival de Sédières par Pierre Andrieu
Salle de spectacle du château de Sédières, le 29/08/2002
Hawksley Workman est un phénomène ! Ses disques et ses concerts ne peuvent laisser indifférents : le monsieur a vraiment une classe incroyable. Il est en effet capable d'émouvoir,... La suite

Joseph Arthur + Hawksley Workman + K6 + Sergent Pépère (Festival de Sédières 2002) par Pierre Andrieu
Salle de spectacle du Château de Sédières, le 28/07/2002
Pour la soirée de clôture de la partie "musiques actuelles" du Festival de Sédières, K6, Sergent Pépère, Hawksley Workman et Joseph Arthur sont au programme. Contrairement aux soirées de vendredi et de samedi avec Miossec, Dominique A. et Silvain Vanot puis The Notwist, The Tindersticks et Carlosound, le concert de ce soir n'affiche pas complet... La suite

Noird Désir + Hawksley Workman par Nico
Arenes d'Arles, le 23/07/2002
Que de choses à dire sur ce concert!!!! J'ai découvert Hawksley Workman ce soir-la au milieu de ces magnifiques arènes. C'est un furieux, qui met une peche d'enfer au public. Il enchaine sur n'importe quel instrument et fait claquer sa voix. Depuis je suis bien fan. Je crois qu'il y avait autant de fan d'Hawskley que de Noir Des ( j'exagere un... La suite

DAVID BOWIE + N*E*R*D* + HAWKSLEY WORKMAN par Sami
Arènes de Nimes, le 14/07/2002
Ça faisait longtemps que je n'étais pas allé à un concert et encore moins un de cette importance. La dernière fois que je m'étais déplacé (hors festival) c'était pour Radiohead en 2000 à Frejus. Même si Nimes n'est qu'à une heure et demie de Marseille, j'étais un peu perplexe vu le temps exécrable de ce 14 juillet et donc la peur d'une annulation... La suite

Morcheeba : les dernières chroniques concerts

Skye And Ross en concert

Skye And Ross par Le marchand de sable
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 25/10/2016
Commençons par l'effet de surprise... Programmé grande salle, c'est au club de la Coopé que nous sommes conviés à notre arrivée au concert de Skye And Ross. Certes, la salle de... La suite

Morcheeba + Hannah en concert

Morcheeba + Hannah par phil2guy
Marseille - Le Moulin, le 10/11/2013
En ce dimanche soir au vent glacial, je rentre dans un Moulin archi comble pour assister au concert de Morcheeba. Apparu, comme chacun sait, au moment de la vague " Trip-Hop " du... La suite

Morcheeba + Moonpix recorder en concert

Morcheeba + Moonpix recorder par Ysabel
Espace Julien Marseille, le 30/10/2010
Ce soir Cours Julien, concert de Morcheeba. Et pas n'importe lequel. Pour la petite histoire, après le départ de Skye Edwards (la chanteuse), les frères Godfrey ont cherché à... La suite

Superbus : les dernières chroniques concerts

Superbus en concert

Superbus par Zulone
Espace Julien - Marseille, le 25/11/2016
C'est sur les premières notes de "RUN" que Superbus fait son entrée sur scène avec le fameux dress code Red n'Black qui leur va si bien. Et là, en une fraction de seconde, ce... La suite

Thirty Seconds To Mars + Superbus (Les Voix du Gaou 2013) en concert

Thirty Seconds To Mars + Superbus (Les Voix du Gaou 2013) par Yann B
Festival du Gaou, Six-Four, le 18/07/2013
Le festival du Gaou, j'adore ce festival. Chaque année est différente et pourtant si semblable à la précédente. Cette année encore, la programmation était forte, se sont croisés... La suite

Dissonant Nation + Superbus (Festival Chorus) en concert

Dissonant Nation + Superbus (Festival Chorus) par Julyzz
Salle des fêtes - Villeneuve la Garenne, le 12/04/2013
Je tiens d'abord à remercier la salle de Villeneuve-la-garenne pour son super accueil. Nous sommes toujours au Festival Chorus, qui se déroule dans plusieurs villes des Hauts de... La suite

Superbus + Starliners en concert

Superbus + Starliners par Elodie R.
Le Moulin - Marseille, le 07/12/2012
Aujourd'hui nous partons voir le groupe de pop rock français Superbus. C'est une première pour moi, nous prenons donc le métro avec grande motivation. S'en est suivie une petite... La suite

Vienne, Théâtre Antique : les dernières chroniques concerts

Neil Young & Crazy Horse en concert

Neil Young & Crazy Horse par le Marquis
Théâtre Antique - Vienne, le 15/07/2013
Il y a quelques jours un pote me proposait une place pour aller voir Neil Young and Crazy Horse. Je me tâte car je ne connais que très peu la bête... Je fais un rapide sondage... La suite

Les Escales du Cargo : Rodrigo y Gabriela & C.U.B.A. + Steve Smyth en concert

Les Escales du Cargo : Rodrigo y Gabriela & C.U.B.A. + Steve Smyth par Boiss
Théâtre antique - Arles, le 18/07/2012
Dans le cadre de la 8ème édition du festival des Escales du Cargo à Arles, nous nous rendons dans le cadre magnifique du théâtre antique pour assister au concert de Rodrigo et... La suite

Tindersticks + Arno + The Eighties Matchbox B-Line Disaster (Côtes du Rock 2003) par Pierre Andrieu
Théâtre Antique de Vienne , le 28/07/2003
Il est vraiment désespérant de constater que le Théâtre Antique de Vienne est presque vide pour une affiche aussi alléchante que celle proposée pour ce troisième soir des Côtes du rock 2003. Le fait que le groupe Indochine attire plus de monde que les stars américaines R.E.M. était déjà un indice : un artiste doit passer à la radio ou à la télé... La suite

Indochine + Mickey 3d (X Festival) en concert

Indochine + Mickey 3d (X Festival) par Pierre Andrieu
Théâtre Antique de Vienne, le 27/07/2003
Sans doute nostalgique de l'année 1985 où l'achat de l'album 3 avait provoqué quelques émois adolescents, on décide d'assister au concert d'Indochine audacieusement intercalé entre... La suite