Accueil Chronique de concert Tajmo + Ana Popovic (Festival Jazz des Cinq Continents)
Lundi 21 août 2017 : 11609 concerts, 24581 chroniques de concert, 5167 critiques d'album.

Chronique de Concert

Tajmo + Ana Popovic (Festival Jazz des Cinq Continents)

Tajmo + Ana Popovic (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Parc Longchamp, Marseille 26 juillet 2017

Critique écrite le 28 juillet 2017 par Pirlouiiiit

Jazz des Cinq Continents by Pirlouiiiit 26072017

L'année dernière je ne sais plus pourquoi mais je n'avais couvert aucun des concerts du festival. Cette année 3 soirs. En dehors de ce soir j'ai vu la très posée Norah Jones lundi, et je reviendrai samedi pour Seun Kuti et Tony Allen. Ce soir donc le fameux Taj Mahal qui est passé il y a quelques semaines à l'Opera avec Abd Al Malik entre autres, et en première partie de soirée Ana Popovic. Pas forcément la soirée la plus jazz de la semaine, mais aimant quand les guitares rugissent un peu ce n'est pas pour me déplaire.

Jazz des Cinq Continents by Pirlouiiiit 26072017

Lorsque j'arrive sur le site je suis surpris par le contraste avec lundi (qui affichait complet). Il est 20h40 et les allées autour de la pelouse centrale sont vide, tout comme le langue de pelouse juste sous la scène. Sur les écrans géants qui ce soir sont placés haut (il y a moins de vent que lundi où ils ont trouvé un moyen de les sécuriser) tourne des vidéos des soirs précédent. A mon arrivée c'est encore Norah Jones. Par contre sur la bande c'est une autre chanteuse à belle voix qui reprendre Creep de Radiohead version jazz.

Jazz des Cinq Continents by Pirlouiiiit 26072017

Juste avant 21h Svet m'appelle pour me dire qu'elle est arrivée - aux pieds des escaliers - je file dont l'aider pour la poussette, elle a le temps de choisir une place sur la pelouse là où cela aurait été inconcevable l'avant veille, et pour ma part je file rejoindre les autres photographes. "Désolé mais il y a juste marqué Presse sur votre passe". Ce n'est pas trop grave il n'y pas trop de monde donc je me cale au ras de la barrière où je retrouve pas mal de têtes familières.

Ana Popovic by Pirlouiiiit 26072017

Alors Ana Popovic la Hendrix femme ? Tuons l'éventuel suspens tout de suite : pas du tout ; elle a peut être repris un ou deux morceaux de lui et elle joue de la guitare et chante, mais la comparaison s'arrête là pour moi. Je ne pense pas que ce soit elle qui soit à l'origine de cette formule reprise par des journaliste un peu flemmard. A 21h après la présentation habituelle de la soirée, les musiciens de Ana Popovic font leur entrée et commencent à jouer Cedric Ricard au sax, Michele Papadia au piano, Davide Ghidoni à la trompette, Stephane Avellaneda à la batterie et Philippe Gonnad à la basse. C'est ce dernier qui sera chargé d'annoncer son entrée en scène.

Ana Popovic by Pirlouiiiit 26072017

Je suis devant pour faire des photos je fais donc surtout attention au visuel dans un premier temps. La façon dont elle se déplace, le vent qui souffle presque dans le bon sens pour ses cheveux, la façon dont elle joue ... la bouche ouverte comme si elle allait se mettre à chanter, comme beaucoup de guitaristes lorsqu'ils jouent me direz vous ; certes, mais ce qui me frappe là c'est la ressemblance avec Michel (des Cowboys from Outerspace) dans cette façon d'ouvrir la bouche avec les yeux au loin ...

Ana Popovic by Pirlouiiiit 26072017

Passés les 3 premiers morceaux je passer aider Svet à s'installer plus loin car le son est fort et Alice refuse de garder son casque. Puis je file faire corriger mon passe pour la suite. Tout ça pour dire que je ne suis cette partie que de loin. Je reconnais Every kind of people ... Le son est très fort, trop fort même. Même de tout au fond, car c'est là que je passerai le reste du concert, c'est top fort et pas hyper équilibré. La batterie pourtant jouer avec enthousiasme et vigueur a un son pas très naturel, le clavier l'emporte un peu trop sur tout ...

Ana Popovic by Pirlouiiiit 26072017

Chacun y va de son solo : trompette, clavier, ... guitare bien sûr. A chaque début de morceau je m'attends à voir débouler Mauro Serri tellement ça ressemble à des morceaux de Bill Deraime (normal c'est du blues). Au niveau chant je n'accroche pas plus que cela ; je ne sais pas si c'est psychologique mais comme souvent avec les gens qui ne chantent pas dans leur langue je trouve que ça manque un peu de naturel. L'impression d'entendre des phrases toutes faites par moment.

Ana Popovic by Pirlouiiiit 26072017

Elle introduit certains de ses morceaux comme ce She was a darling tiré de son Trilogy. Blues mais plutôt blues rock. Là et à d'autres moment je pense à la reprise de Hard to handle par les Black Crows. Un peu plus tard un morceau captera mon attention plus que les autres il s'agit de Long road down si j'ai bien écouté qui est un peu différent. Après avoir constaté que la pinte est moins chère dans le bar de gauche que dans celui de droite et que les hot dogs sont plus cher à droite mais beaucoup plus gros, je me pose pour manger cela avec Svet et Alice (qui ne dort toujours pas).

Festival Jazz des Cinq Continents  by Pirlouiiiit 26072017

C'est maintenant le temps de l'entracte ... je me rends compte assez rapidement qu'il s'agit du même disque qu'au départ, puisque après la reprise de No Doubt
version jazz, revoici Creep ... c'est dommage avec tous les bons disques (locaux ou d'ailleurs) à faire découvrir au public un soir comme celui là de repasser deux fois le même non ? Nous somme rejoints par Cedric qui nous fait gouter sa Pina colada ...

Keb' Mo' (Tajmo) by Pirlouiiiit 26072017

22h55 je repars devant pour découvrir le fameux du Tajmo, contraction de Taj Mahal et Keb' Mo' dont je ne connaissais que le premier (et encore que de nom). Arrivent ensemble sur scène Keb'Mo' (guitare, chant), Marcus Finnie (batterie), Dana Robbins (saxophone, flute, ...), David Rodgers (claviers), Stan Sargeant (basse) et Quentin Ware (trompette). Ils seront assez vite rejoint par Taj Mahal qui arrivera doucement en dansant tout en secouant des maracas.

Taj Mahal (Tajmo) by Pirlouiiiit 26072017

Une fois assis il se mettra d'abord à l'harmonica (dont il faudra bien le premier morceau pour qu'on commence à l'entendre dans le public) puis aux guitares comme son collègue Keb'Mo' avec qui il partagera le chant. Un peu plus tard ils seront rejoints par Deva Mahal et Zoe Mahal aux chœurs, sourires et ondulements en phase communicatifs. Chœurs qui par moments, sur les morceaux les plus calmes en général, me feront penser à ceux de Leonard Cohen.

Tajmo by Pirlouiiiit 26072017

Au niveau de la voix et de l'intonation de j'ai pensé à plusieurs reprises à Winston Mc Anuff (et Svet aussi), notamment sur Don't leave me here qu'ils joueront assez tôt dans leur set. En les écoutant je me dis que même si les paroles de cette chanson justement sont assez classique à aucun moment je n'ai le sentiment que c'est artificiel ou sur-joué. En parlant de jeu ce qui sera frappant c'est le fait qu'ils ont vraiment l'impression de se faire plaisir voire de s'amuser (comme lorsque Taj Mahal s'amuse à traduire en français ce que Keb' Mo' dit ou chante en anglais.

Taj Mahal (Tajmo) by Pirlouiiiit 26072017

Comme pour Ana je finirai pas me caler dans le fond avec Svet et Cedric. Tellement bien calé que je finirai par m'allonger ... et m'endormir apparemment. S'endormir en regardant les étoiles avec deux bluesman de légende et leur groupe comme bande son, que demander de plus ? Un peu moins de vent et de décibels peut être ? Impossible de vous dire de quelles parties de leurs répertoires communs ou perso étaient tirés les morceaux mais ce qui est sûr c'est qu'on a parcouru des ambiances assez variés.

Tajmo by Pirlouiiiit 26072017

A la fin (pour le rappel) je me releverai pour m'approcher à nouveau du bord de la scène pour rejoindre le public (tous debout) dansant pour constater qu'aucun des musiciens sur scène n'avait perdu la patate ! Si au début j'avoue que je n'ai pas été aussi impressionné que ce à quoi je m'attendais, finalement j'ai passé une très bonne soirée !

Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici


Bonus video :
Tajmo by Pirlouiiiit 26072017


Festival Jazz des Cinq Continents : les dernières chroniques concerts

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) par Pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille, le 29/07/2017
L'année dernière je ne sais plus pourquoi mais je n'avais couvert aucun des concerts du festival (oui je réutilise mon intro de la précédente chronique !). Cette année 3 soirs.... La suite

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) par Marcing13
Palais Longchamp Marseille, le 28/07/2017
Nous voilà ce soir peut-être pour le point d'orgue de cette édition 2017 du festival de Jazz des Cinq Continents, qui accueille une légende du Jazz : Herbie Hancock dans son... La suite

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) par Zulone
Parc Longchamp, Marseille , le 27/07/2017
La nuit tombe sur le Palais Lomgchamp, le ciel laisse place à un petit coucher de soleil venté. Dans tout le parc raison les premiers échos de la voix chaude et berçante de la... La suite

Kamasi Washington + Robert Glasper Experiment (Festival Jazz Des Cinq Continents) en concert

Kamasi Washington + Robert Glasper Experiment (Festival Jazz Des Cinq Continents) par Sami
Parc Longchamp, Marseille, le 25/07/2017
Après la belle soirée avec Norah Jones, c'est ce soir une date que j'attendais personnellement depuis plusieurs mois, avril pour être précis depuis l'annonce complète de la... La suite

Ana Popovic : les dernières chroniques concerts

Ana Popovic + Nungan en concert

Ana Popovic + Nungan par Mat Ninat
Le Café de la Danse, Paris, le 09/04/2015
Au crépuscule d'une belle journée de printemps, balade le long des quais parisiens en moto, je me gare facilement dans le passage Louis Philippe pile en face du Café de la Danse,... La suite

Ana Popovic par jean-philippe ROOS
le Fool, Quiberon(56), le 01/10/2002
Elle est belle, elle est jeune, elle compose, elle chante et elle joue superbement bien de la guitare... Une grande dame pleine d'avenir. La suite

Parc Longchamp, Marseille : les dernières chroniques concerts

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) par Zulone
Parc Longchamp, Marseille , le 27/07/2017
La nuit tombe sur le Palais Lomgchamp, le ciel laisse place à un petit coucher de soleil venté. Dans tout le parc raison les premiers échos de la voix chaude et berçante de la... La suite

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) par Marcing13
Palais Longchamp Marseille, le 28/07/2017
Nous voilà ce soir peut-être pour le point d'orgue de cette édition 2017 du festival de Jazz des Cinq Continents, qui accueille une légende du Jazz : Herbie Hancock dans son... La suite

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) par Pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille, le 29/07/2017
L'année dernière je ne sais plus pourquoi mais je n'avais couvert aucun des concerts du festival (oui je réutilise mon intro de la précédente chronique !). Cette année 3 soirs.... La suite

Marseille Jazz des 5 Continents : Caetano Veloso/Gilberto Gil + Yilian Cazinares en concert

Marseille Jazz des 5 Continents : Caetano Veloso/Gilberto Gil + Yilian Cazinares par Phil2guy
Palais Longchamp, Marseille, le 24/07/2015
Ce n'est pas tous les jours que deux monuments de la musique populaire brésilienne (ou deux " monstres sacrés " comme le dirait Michel Drucker) viennent jouer à deux pas de chez... La suite