Accueil Marseille - Aix L'Intermédiaire - Marseille
Mardi 10 décembre 2019 : 10121 concerts, 25834 chroniques de concert, 5280 critiques d'album.
L'Intermédiaire - Marseille

L'Intermédiaire - Marseille

63 Place Jean Jaures
13006 Marseille

Plus d'info :

80/150

Plan d'accès

L'Intermédiaire : les dernières chroniques concerts 144 avis

the Wayners + Jules Henriel

Critique écrite le 23 juillet 2019, par Pirlouiiiit

Intermédiaire, Marseille 22 juin 2019

the Wayners + Jules Henriel en concert

Mieux vaut tard que jamais ? oui mais disons que quand trop de temps s'est écoulé et qu'on a pris des notes aussi peu "self explanatory" l'exerciez de la chronique de concert devient un peu difficile. Cette année pour la fête de la musique j'étais dans le Trina qui me ramenait de Grenoble. Du coup quand j'ai vu quelle 22 juin il y avait les Wayners et ce cher Jules j'ai sauté sur l'occasion. Pour ceux qui ne connaissent pas Jules c'est le chanteur de Parade trio pop rock plus que carrément sympa. Lorsqu'il est tout seul la musique de Jules n'est pas très différente, elle est juste plus folk, et donc peut être un peu plus intimiste. Lorsque j'arrive (pense-je) en retard, le concert a commencé mais visiblement pas depuis si longtemps que cela. Les gens se tiennent au comptoir du bar ou sur les ranger de tabourets hauts le long de la pièce si bien que Jules parait un peu tout seul perché sur la petite scène qui ce soir parait immense. Qu'importe il assure ... et quand il chante il me fait penser à David Bowie (c'est ce que j'ai noté) ainsi que Oh! Tiger Mountain. Quelques morceaux plus tard je noterai aussi Pearl Jam (carrément !). Entre les morceaux m'intimide mi-craneur il s'adresse pas mal au public de façon plutôt amusante.... Lire la suite

Venus as a Boy + Sweat Like an Ape

Critique écrite le 11 mai 2019, par odliz

L'Intermédiaire, Marseille 09 mai 2019

Venus as a Boy + Sweat Like an Ape en concert

Après avoir quitté Paris sous une pluie battante, joué des coudes dans un TGV pastel pris d'assaut et apéroté au patio-terrain vague de la Plaine 2.0, c'est tout naturellement que j'en suis venue à finir ma soirée dans le bruit et la fureur. Et c'est à l'Intermédiaire que les réjouissances s'organisent. Venus as a Boy ex Maze ouvre le bal avec brio. La déesse androgyne aka la 3e chanson du 2e album de Björk aka la relève marseillaise nous fait mordre la poussière avec une bande son rock psyché à l'énergie massive, basse stylisés en avant, soutenue par une guitare rythmique efficace et la voix tiraillée du guitariste mélodique comme un écho distordu à fleur de canyon. Vicenzo, qu'on connaît aussi de l'excellent Sovox , plaque sa voix hachée façon british mal famé et son rythme de croisière, lourd et méthodique, zébré d'électricité punk. On sent du Black Keys violenté, du groove tout en épaisseur, de l'atmosphérique nomade et même de la new wave dans les cordes, et c'est salement bien fait. À revoir sans faux col le 30 mai au Molotov . Sweat Like an Ape , le second quatuor de la soirée monte sur scène, avec une aisance et une classe singulières. Très vite, le groupe donne le ton, pétillant et furieux comme... Lire la suite

Computerstaat - Catalogue

Critique écrite le 11 mai 2019, par Agent Massy

L'Intermédiaire Marseille 4 mai 2019

Computerstaat - Catalogue en concert

Très bonne ambiance ce soir là à l'Intermédiaire. Sincère envie de fêter cette sortie d'album de Catalogue : High Grey Effective. Magnifique titre, dont je peine un peu à comprendre le sens, et c'est tant mieux. Il faut dire aussi que quelques bières ont déjà coulé, en écoutant Computerstaat, les compères venus de Paris. Un garçon à la guitare électrique et au chant, une fille aux synthés analos, séquences, boîte à rythme. Très efficace. Très senti, avec vraiment des chouettes rythmiques, des variations d'intensités par ajout/suppression de nappes, motifs, rifs, etc très réussis et très bien exécutés. Chapeau. Catalogue, c'est un trio debout avec des guitares et une basse. Une chanteuse au milieu. Ils sont debout sur scène bien dans leurs appuis, on dirait un team de tueurs professionnels dans un Blockbuster. Très cinématographique quoi. Vraiment très bien aussi, sur scène la voix se dégage plus de l'influence de The Ex que sur disque. Et donc, j'ai acheté deux vinyles ce soir là. J'en suis très content. Plus de photos et vidéos par Pirlouiiiit par ici Lire la suite

Pigeon

Critique écrite le 22 mars 2019, par Pirlouiiiit

L'intermédiaire, Marseille 13 mars 2019

Pigeon en concert

Voilà une éternité que je n'ai pas mis les pieds à l'Intermédiaire. Une nouvelle équipe ayant repris la programmation et a priori le lieu, je m'étais dit que j'allais y passer en sortant de l'Espace Julien. Le Pinguin m'ayant prévenu que les Garces Kelly avaient fini leur set j'ai eu le sentiment de me dépêcher pour ne pas rater le deuxième groupe en provenance de Berlin si j'ai bien suivi ... J'arrive l'entrée est un peu payante (un peu car n'ayant pas plus de porte-monnaie que tout à l'heure je n'ai pas pu payer). Ca rugit dans le fond au niveau de la scène et au pied de celle-ci les gens dansent. Je retrouve pas mal de têtes connues, la plupart étant d'ailleurs souvent sur scène ... Sur scène ils sont 3 : guitare, batterie, basse. Le chant est principalement assuré par le batteur. Entre le spot et la couleur de son t-shirt, on ne voit que lui, les autres étant dans l'obscurité. Je crois que c'est une constance dans cette salle depuis toujours. Stephan m'a soufflé que leur disque était produit par les gars de Poutre. En effet je le crois sans problèmes. Je suis rentré à 22h55, à 23h05 c'est fini. Je crois bien... Lire la suite

Mouss & Hakim

Critique écrite le 03 avril 2016, par Pirlouiiiit

Intermédiaire, Marseille 02 avril 2016

Mouss & Hakim en concert

Ce soir ayant un peu de sommeil en retard je n'avais pas prévu de sortir à la base, mais quand en fin de journée j'ai validé cette date : Mouss & Hakim à l'Intermédiaire je ne pouvais pas rester chez moi ! Visiblement ils ont profité de leur passage la veille au Nomad Café pour faire un coup double surprise ! Concert annoncé sur facebook à 20h, sur Concertandco à 21h, je me pointe vers 21h45. J'ai bien fait de ne pas trop me presser, puisque lorsque j'arrive devant l'Inter, les deux frères Mouss et Hakim sont dehors en train de prendre l'air et de dire bonjour à pas mal de monde. Le concert étant sur le point de commencer je vais me caler à l'intérieur pas trop loin de la scène (les lumières étant plutôt difficile pour moi ici). A mon entrée le DJ est en train de passer Toulouse de Zebda, puis après un grand blanc (j'ai cru que le concert allait attaquer) ce sera La Cucaracha ... nouveau blanc ... puis Telephone !?! ... re-blanc ... une reprise de Ferré par eux ou Zebda je ne sais plus. Cette fois ça va commencer car ils sont désormais tous les 4 au pied de la scène. D'ailleurs c'est une des premières choses que Mouss dira en montant sur scène : "Bonsoir nous sommes Hakim, Mouss, Rachid et Manu et nous sommes très content d'être là... Lire la suite

the Spiders from Venus

Critique écrite le 13 février 2016, par Pirlouiiiit

L'intermediaire, Marseille 11 février 2016

the Spiders from Venus en concert

En ce jeudi soir j'avais décidé d'aller voir les Dissonant Nation au Mama Shelter et puis quitte à être sorti je me suis dit que je passerai surement à l'Intermédiaire après pour voir les Spiders from Venus. En arrivant au Mama Shelter j'apprends que finalement ça commencera plus tard, histoire que les gens aient le temps de finir de diner, du coup j'inverse l'ordre et je re-enfourche mon vélo direction l'Intermédiaire. J'arrive c'est bien plein ... comme la dernière fois que je suis passé. Je crois que ça se confirme désormais, après quelques flottements l'Intermédiaire est en train de retrouver son public ... Ce soir il est essentiellement composé de gens que je croise habituellement au Lollipop Music Store, où le groupe a d'ailleurs joué le soir de la nouvelle du décès de David Bowie au pied levé un lundi soir donc. Et de me rendre compte en arrivant au pied de la scène que j'ai déjà vu la plupart de ces fameux Spiders from Venus dans d'autres que ce soir : aux côtés de Dan Imposter et surtout dans Doc Vinegar et les Types Arty. Une semaine avant l'hommage qui lui sera rendu au Poste à Galène avec Ashbay, Dissonant Nation, Loving Dead et Bird in Shell, petit plongeon dans le répertoire de cet artiste dont je n'ai pris conscience... Lire la suite

Accès