Accueil Paris Olympia - Paris 9ème
Mercredi 26 février 2020 : 10834 concerts, 25932 chroniques de concert, 5287 critiques d'album.
Olympia - Paris 9ème

Olympia - Paris 9ème

28 Bd des Capucines
75009 Paris
Métro Opéra

Plus d'info :

2 200 places

Plan d'accès

Olympia : Dernières news

Dinos en concert au Zénith de Paris en 2021 + tournée 2020 [Le 25/02/2020] A l'occasion de la parution fin 2019 de l'album "Taciturne" (qui contient le hit "Oskur"), le rappeur Dinos, dont le concert prévu à l'Olympia de Paris le 30 avril 2020 est déjà complet, annonce qu'il ajoute une date au Taciturne Tour, ce sera au Zénith de Paris - La Villette le...
En concert le 30/04/2020
Beck en concert à l'Olympia de Paris le 16 juin 2020 [Le 14/02/2020] Dans le cadre de la publication de son nouvel album (nommé "Hyperspace" et déjà disponible), Beck sera en concert à l'Olympia de Paris le 16 juin 2020 ! Billets pour ce show immanquable en vente en un clic ici :
En concert le 16/06/2020
The Black Crowes en concert à L'Olympia de Paris fin 2020 [Le 06/02/2020] C'est enfin l'heure du retour en France pour le groupe The Black Crowes, qui sera en concert événement à L'Olympia de Paris le 27 octobre 2020 ! Au programme : l'album culte (qui date de 1990) "Shake Your Money Maker" joué dans son intégralité, plus tous les hits du combo de...
En concert le 27/10/2020

Olympia - Paris 9ème : les prochains concerts

Je.

27

Fév.

2020

Il Etait Une Fois Jean-marie Bigard
20H30 De 20.00 à 49.00 €

Sa.

29

Fév.

2020

Beth Hart en concert
Beth Hart
Beth Hart
20H00 De 57.50 à 107.00 €

Di.

01

Mars

2020

Beth Hart en concert
Beth Hart
Beth Hart
20H00 De 57.50 à 107.00 €

Ve.

06

Mars

2020

Laylow
20H00 De 27.00 à 40.00 €

Sa.

07

Mars

2020

Niro en concert
Niro
Niro
20H00 De 34.00 à 45.00 €

Ma.

10

Mars

2020

Van Morrison en concert
Van Morrison
Van Morrison
19H 79.50 / 145.50 €

Je.

12

Mars

2020

Meute
20H00 De 38.50 à 45.10 €

Ve.

13

Mars

2020

Stephan Eicher en concert
Stephan Eicher
Stephan Eicher
20H00 De 40.00 à 80.00 €

Sa.

14

Mars

2020

Deluxe en concert
Deluxe
Deluxe
20H00 De 33.00 à 40.00 €

Di.

15

Mars

2020

Morcheeba en concert
Morcheeba
Morcheeba
20H00 De 40.00 à 49.90 €

Me.

18

Mars

2020

Louis Tomlinson
20H00 De 45.50 à 56.50 €

Olympia : les dernières chroniques concerts 332 avis

The Strokes

Critique écrite le 21 février 2020, par Ludmilla

Olympia, Paris 18 février 2020

The Strokes en concert

Dans un Olympia plein à craquer, j'ai du mal à réaliser ce qu'il se passe... je suis là pour voir The Strokes ! Portant mon badge 'Is This It' acheté au concert à la Brixton Academy de Londres le 29 mars 2002... On fait partie des chanceux présents ce soir pour ce concert annoncé à la dernière minute et plus que complet. Prêts à chanter et danser sur tous leurs tubes, grâce à une discographie quasi parfaite, les cinq New Yorkais tant attendus nous font bien mariner dans notre jus d'excitation avant de débarquer sur scène. Pas étonnant venant du groupe le plus branleur de notre génération. Et là, mon cœur fait boom ! 'Someday' nous fait partir 20 ans en arrière, sans que le morceau n'ait pris une ride (pas comme nous). Le public est déjà en transe. Malgré les lumières sombres, on reconnaît bien ces cinq silhouettes si charismatiques qui n'ont pas l'air d'avoir bougé. On remarquera tout de même la coiffure de Julian Casablancas, dieu vivant, qui a décidé de remplacer le mulet période The Voidz par une crête tombante. S'ensuit une rafale de tubes : 'Automatic Stop', 'Heart in a Cage', la salle est un karaoké géant ! 'The Modern Age', 'Hard to Explain', 'New York City Cops' pour le masterpiece premier album "Is This It".... Lire la suite

Stereophonics

Critique écrite le 04 février 2020, par Samuel C

L'Olympia - Paris 29 janvier 2020

Stereophonics en concert

21 années se sont écoulées entre le premier et le dernier passage des Stereophonics à l'Olympia. En 1999, c'était rock mais déjà passable, le public était jeune et Kelly Jones aimait changer de 6 cordes à chaque interlude. En 2020, le groupe de Mister Jones est devenu inclassable : mièvre, trop pop, mésestimé ou encore faiseur de tubes FM. Ou peut-être les 4 à la fois. "Fly like an eagle", publié récemment, est pourtant un bon titre, sur la foi de ce hit on accorde une dernière chance aux Gallois. Ok Jones est trop beau et sa voix est rauque et certainement craquante. Le public... Lire la suite

Hubert-Félix Thiéfaine

Critique écrite le 25 novembre 2019, par lol

Olympia, Paris 22 novembre 2019

Hubert-Félix Thiéfaine en concert

Deux soirées à l'Olympia clôturaient la tournée triomphale de rétrospective des 40 ans de carrière d'Hubert-Félix Thiéfaine. Initiée il y a plus d'un an, elle avait fait escale dans tous les zéniths de France ainsi qu'à Paris dans un Bercy sold Out en novembre 2018. Même si j'avais par le passé assidûment écouté un "Best Of" centré sur ses 4 premiers albums, j'avais perdu le fil de sa carrière après un concert plus que décevant à la Cigale en 1995. De plus, la tonalité "blues, folk, country, pop rock" des albums de l'époque ne m'avait absolument pas séduit. Néanmoins, la singularité et l'indépendance de la trajectoire de sa carrière ainsi que l'originalité et la beauté de ses textes m'ont toujours inspiré un profond respect. La perspective de le revoir sur scène dans une salle à dimension humaine pour une tournée Best Of s'avérait donc particulièrement alléchante. C'est un concert fleuve de près de 3 heures que nous a offert Hubert-Félix Thiéfaine. On ne peut que saluer le professionnalisme de sa performance et de son groupe. Avec 10 musiciens sur scène, les relectures de ses titres historiques étaient extrêmement travaillées, rodées et diablement efficaces. On était loin des sonorités "blues folk" qui m'avaient déplu par le passé,... Lire la suite

Rival Sons + MNNQNS

Critique écrite le 17 novembre 2019, par Lebonair

Olympia - Paris 9 novembre 2019

Rival Sons + MNNQNS en concert

9 mois jour pour jour après un Bataclan complet, les Californiens de Rival Sons sont revenus à Paris investir la salle mythique de l'Olympia et toujours à guichets fermés. En pleine tournée pour défendre leur 6ème album "Feral Roots", on est très heureux de les retrouver sur scène après les avoir vus pour la dernière fois aux Eurockéennes de Belfort en juillet dernier. C'est la formation au nom imprononçable MNNQNS, lauréat du prix Ricard S A Live Music 2018 qui ouvre le bal à 20 heures. C'est leur première date sur les six prévues en compagnie des Américains. Les jeunots vont nous servir durant 30 minutes des parties intéressantes et un peu décousues, la sauce ne prend pas vraiment. Les amateurs de revival rock n'auront pas l'occasion de s'emballer et ils garderont du coup toute leur énergie pour Rival Sons. Il est 21 heures, les lumières s'éteignent enfin et l'Olympia va s'embraser à l'arrivée des musiciens sur les planches qui nous saluent discrètement. En arrière-plan, un backdrop a l'effigie du dernier album offre un esprit vintage et seventies. A notre gauche, c'est David Beste à la basse qui a pris place, à notre droite, on retrouve Scott Holiday le fameux guitariste qui porte toujours sa somptueuse moustache ainsi... Lire la suite

King Gizzard and the Lizard Wizard

Critique écrite le 16 octobre 2019, par Samuel C

L'Olympia - Paris 14 octobre 2019

King Gizzard and the Lizard Wizard en concert

Si on devait effectuer un test ADN sur la musique de King Gizzard and the Lizard Wizard, on trouverait forcément des cellules souches de Violent Femmes, King Crimson, Iron Maiden ou encore Jethro Tull. On peut alors légitimement se demander si ces influences si disparates peuvent cohabiter et générer autre chose qu'un monstre informe et inaudible ? La réponse est affirmative ! Un titre à la flûte traversière peut ainsi succéder à un riff qui aurait toute sa place au Hellfest puis être suivi d'un morceau très oriental, mais il est impératif de savoir le faire magistralement. Qui peut encore se permettre de mélanger autant de références sans perdre son auditoire progressivement : c'est définitivement la force et le talent de King Gizzard and the Lizard Wizard ! Auteurs d'innombrables albums en quelques années (5 ont été publiés rien qu'en 2017), les Australiens savent également occuper la scène. Il semble loin le temps où ils se produisaient à la Flèche d'or début 2016. C'est en effet en lettres rouges que s'affiche désormais le très long patronyme du gang australien et face à un parterre très fourni. Pendant 1 heure 30, les auteurs de "People-Vultures", et son clip drôlissime, offriront au public un show énorme. Les deux batteurs... Lire la suite

Prophets Of Rage

Critique écrite le 01 septembre 2019, par Samuel C

L'Olympia - Paris 8 août 2019

Prophets Of Rage en concert

Alors que le riff de "Sleep now in the fire" s'achève, Tom Morello, leader de Prophets Of Rage, prend la parole et évoque le "Paris révolutionnaire" qui semble tant lui plaire. Il s'étonne que des spectateurs installés au balcon de la mythique salle du boulevard des Capucines restent tranquillement assis. Le guitariste rappelle au passage "qu'ils n'assistent pas à un concert de U2" ! La musique rageuse qui sera servie sur un plateau dorée ne devrait en principe pas laisser indifférent : les murs, le sol et les agents de sécurité dépassés s'en souviennent encore d'ailleurs.  Assister à ce concert "intime" est un véritable privilège où l'on peut sentir et voir les 3 membres fondateurs et mythiques de Rage Against The Machine, à savoir Tom Morello (guitare avec au dos de celle-ci le message "Soutenez les gilets jaunes" au lieu du "Fuck Trump" habituel), Tim C (basse) et Brad Wilk (batterie) à quelques (centi)mètres de soi accompagnés des légendaires Chuck D., mentor de Public Enemy et B-Real, voix du Cypress Hill. Une association inimaginable il y a quelques années mais pas inattendue. Les ponts entre le rock et ces leaders du rap existant depuis très longtemps : Public Enemy justement avec Anthrax dans les années 80 et Cypress Hill avec... Lire la suite

Accès