Accueil Barrence Whitfield And The Savages en concert
Samedi 4 juillet 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.
Barrence Whitfield And The Savages en concert

Barrence Whitfield And The Savages





Le formidable groupe de rockabilly funk 'n soul Barrence Whitfield And The Savages met le feu à toutes les scènes qu'il foule, entrainant par là même des comportements totalement hystériques dans le public... Les très rock 'n roll concerts de ce combo emmené par un incroyable showman sont mémorables !

Barrence Whitfield And The Savages : vos chroniques d'albums
Site

Barrence Whitfield And The Savages : tous les concerts

Barrence Whitfield And The Savages : l'historique des concerts

Me.

23

Mai

2018

Barrence Whitfield & The Savages Le Molotov - Marseille (13)

Sa.

31

Oct.

2015

Barrence Whitfield + The Wanton Bishops + Last Train Moloco - Montbeliard (25)

Di.

18

Oct.

2015

Barrence Whitfield And The Savages Le Bootleg - Bordeaux (33)

Sa.

17

Oct.

2015

Barrence Whitfield And The Savages Cafémusic' - Mont de Marsan (40)

Ve.

16

Oct.

2015

Barrence Whitfield And The Savages Le Showcase - Pau (64)

Je.

15

Oct.

2015

Barrence Whitfield And The Savages Bombshell - Clermont-Ferrand (63)

Me.

14

Oct.

2015

Barrence Whitfield And The Savages Petit Bain - Paris (75)

Lu.

21

Oct.

2013

Barrence Whitfield And The Savages Connexion Café - Toulouse (31)

Barrence Whitfield And The Savages : les dernières chroniques concerts 5 avis

Barrence Whitfield & The Savages + Los Bankalos

Critique écrite le 31 mai 2018, par G Borgogno

Le Molotov, Marseille. 23 Mai 2018

Barrence Whitfield & The Savages + Los Bankalos en concert

SAVAGE EVENING. Il y a peu, j'ai revu Barrence Whitfield & The Savages... Pour la quatrième fois (cinquième ?). Et ? Démoniaque! Comme toujours... Et dire que j'ai failli ne pas y aller pour de bonnes raisons (lumbago aigu). Aujourd'hui j'ai la colonne foutue... Mais quand j'ai une douleur au dos, je me dis "minot, tu as eu raison d'y aller... Tu ne souffres pas vain...". Et la prochaine fois qu'il donnera un concert avec ses "Sauvages" ? J'irais !!! photo Dimitri Chilitopoulos Tout d'abord, on ne félicitera pas le public marseillais qui ne s'était pas déplacé en masse. Une erreur autant le dire et un peu la honte pour le public dit "rock" de la ville, qui avait certainement TOUTES les vraies bonnes raisons (la flemme, l'émission politique ou une série I-M-M-A-N-Q-U-A-B-L-E à la télé ?). Je galéje mais ça faisait un peu de peine pour ces "musicos" irréprochables qui ont joué comme si ils étaient dans un stade... On peut aussi ne pas aimer et/ou avoir de BONNES raisons pour ne pas venir. Nous sommes d'accord. Par voie de conséquence, on félicitera TOUS ceux qui étaient là (ils se reconnaîtront) et on laissera à un certain D le soin de résumer ce gig : "Encore une très bonne soirée". Barrence Withfield ne révolutionne, certes, pas,... Lire la suite

Barrence Whitfield And The Savages + The Marshals

Critique écrite le 21 octobre 2015, par Pierre Andrieu

Le Bombshell, Clermont-Ferrand 15 octobre 2015

Barrence Whitfield And The Savages + The Marshals en concert

Pour remédier radicalement à la déprime automnale liée au manque de lumière et donc de chaleur, il existe des solutions simples et peu coûteuses... Comme par exemple se retrouver en compagnie de cent personnes serrées comme des sardines dans le club du Bombshell (dans les quartiers chauds de Clermont-Ferrand en plus... ) pour écouter en live les groupes The Marshals et Barrence Whitfield And The Savages. En ouverture de soirée, l'excellent groupe local, le trio de blues rock 'n roll The Marshals se charge de faire monter la température dans le rouge avec ses titres extrêmement bien branlés, hyper sobres et portés par une belle voix rocailleuse, une guitare cradingue, une batterie impeccable et un harmonica très en forme. C'est basique, très bien envoyé et idéal pour mettre de bonne humeur en attendant Mister Whitfield. Cerise sur la gâteau, en plus des compositions du cru bien carrossées, deux bonnes reprises, abordées de manière originale s'il vous plaît, du Crosstown Trafic de Jimi Hendrix et du Folsom Prison Blues de Johnny Cash. Bien joué ! La tête d'affiche du jour, le légendaire chanteur au tonitruant et faramineux larynx, Barrence Whitfield, est venu saccager le minuscule club du Bombshell avec son bien nommé... Lire la suite

Barrence Whitfield and the Savages

Critique écrite le 21 octobre 2013, par Phil2Guy

Le Poste à Galène - Marseille 12 Octobre 2013

Barrence Whitfield and the Savages en concert

Depuis plus d'un quart de siècle, le chanteur Barrence Whitfield (de son vrai nom Barry White !) et ses Savages jouent avec une foi inégalée ce qu'ils qualifient comme du " soulful stompin' Rythm'n'Blues Rock n' Roll without missing a beat " (on ne saurait trouver une plus juste définition de leur musique). Le groupe n'a jamais connu qu'un succès d'estime mais il attire à chacun de ses concerts une poignée d'amateurs fervents et de curieux qui peuvent être sûr de passer un bon moment. C'est donc bien dommage de voir le Poste à Galène on ne peut plus clairsemé ce samedi soir. Barrence Whitfield vient donc promouvoir son dernier album, le bien nommé Dig Thy Savage Soul (très recommandé pour les néophytes). On peut considérer que le chanteur est un des derniers représentants d'un Rythm'n'Blues originel, tel que le pratiquaient les artistes noirs des label Stax ou Atlantic dans les 60's. Rien de bien nouveau mais le groupe fait partie de ces musiciens, qui, à l'instar des Fleshtones (ou même des Cramps et des Ramones jadis) font toujours le même disque mais dont le style est inimitable et immédiatement reconnaissable. Et c'est avant tout un très bon groupe de scène. On rentre tout de suite dans le vif du sujet avec... Lire la suite

Barrence Whitfield & The Savages

Critique écrite le 10 avril 2012, par Roo-ha-kim

Poste à Galène - Marseille 8 avril 2012

Barrence Whitfield & The Savages en concert

Puisque l'option "je regarde une énième déculottée de l'OM" est éliminée direction le PAG pour un concert soul / rock'n'roll : Barrence Whitfield and the Savages. J'avoue je ne connaissais pas l'existence de ce chanteur noir d'une cinquantaine d'années avant sa programmation ici. Ils jouent du rock'n'roll à l'ancienne (genre patrick topaloff, nirvana et guns n roses, voyez bien cool quoi) nah bien sûre je déconne. A l'heure actuelle (depuis 15 ans ?!) du renouveau du rock garage / surf rock n roll etc ça sent un peu le vieux dinosaure qu'on a décongelé pour faire un peu d'oseille... Mais bon bref, pourquoi pas, tant que la musique est bonne comme dirait JJG. Et la musique est plutôt bonne, même si on est en terrain parfaitement balisé sans la moindre surprise. Les "vieux" zicos assurent leur race et le chanteur Barrence Whitfield, dont la voix est quand même un poil sur mixé s'époumone dans un en veux tu en voilà de la tranche de corde vocale soul oldschool qui déchire. Pas à dire il envoie du gosier le Barry White (de son vrai nom dixit Wikiped, mais est-ce fiable comme info ?). La population rock n roll marseillaise à banane et franges pour les filles s'est déplacée en nombre. Bonne ambiance. Le saxo (oui le saxo, vous... Lire la suite

Barrence Whitfield And The Savages : les chroniques d'albums

Barrence Whitfield And The Savages : Savage Kings

Chronique écrite le 13/04/2012, par Pierre Andrieu

Barrence Whitfield And The Savages : Savage Kings

Connu très favorablement depuis presque 30 ans par tous les fans de rock 'n roll, de soul, de blues et de rockab, les vétérans de Barrence Whitfiled And The Savages sont de retour avec des concerts de feu (en tournée européenne actuellement, le groupe américain brûle les planches chaque soir, enflammant les publics avec une facilité déconcertante... ) qui permettent de présenter en live leur dernier album, Savage Kings... Le disque dont il est question ici est un concentré high energy et hyper sensuel de tout ce qui peut rendre un être humain heureux : des titres de rock 'n soul servis avec l'enthousiasme de gamins en culottes courtes, une voix complètement insensée (le GRAND Barrence Whitfiled himself... ), une guitare ferraillant admirablement, des rythmiques basse/batterie survoltées ou caressantes, un piano martelé ou effleuré et un sax en furie. Même lors d'un très mauvais jour, il suffit de s'injecter de grandes rasades de ce disque sonnant à la fois vintage, actuel et live pour repartir sur les chemins de la félicité, en route pour la joie de vivre ! Car sur le bien nommé Savage Kings, Barrence Whitfiled And The Savages fait feu de tout bois pour faire jaillir l'étincelle rock 'n roll blues soul ; ensemble, Mr Whitfield, au micro en... Lire la suite

Barrence Whitfield And The Savages : Vidéo