Accueil Charlélie Couture en concert
Jeudi 9 juillet 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Artiste polyvalent, Charlélie Couture est à la fois auteur, compositeur, chanteur, dessinateur, photographe, romancier et producteur. Reconnaissable avec sa voix traînante, son drôle d'accent et sa poésie volontairement banale, Charlélie insuffle un vent d'originalité et de créativité dans l'univers de la chanson française. Nouvel album le 15 septembre 2014 (Mercury - Universal)

Site

Charlélie Couture : l'historique des concerts

Sa.

14

Mars

2020

Charlelie Couture L'autre Canal - Nancy (54)

Ma.

10

Mars

2020

Ve.

21

Fév.

2020

Charlélie Couture Theatre Ledoux - Besancon (25)

Sa.

08

Fév.

2020

Sa.

08

Fév.

2020

Charlélie Couture Salle Leo Lagrange - Roye (80)

Sa.

01

Fév.

2020

Ve.

24

Janv.

2020

Charlélie Couture Le Ponant - Pacé (35)

Sa.

14

Déc.

2019

Charlélie Couture Espace Julien - Marseille (13)

Charlélie Couture : les dernières chroniques concerts 11 avis

Charlélie Couture

Critique écrite le 19 décembre 2019, par G Borgogno

Espace Julien, Marseille 14 -Décembre -2019

Charlélie Couture en concert

C'était la troisième fois où je voyais CharlÉlie. Je l'avais vu à l'époque de "Comme un avion sans ailes" (Poèmes Rock, 1981, donc). Et au moment de la tournée "Solo Boys & Girls", vers 1988/1989 donc. Où ??? Si j'ai oublié le lieu et la date, je me rappelle BIEN en revanche l'excellence du concert. Pour le premier concert, c'était à Salon de Provence et tout aussi excellent... Et, depuis 1989, je n'avais plus écouté de disques de Couture et pas plus vu de concerts... 30 ans donc sans Couture sans que mon existence ou la sienne soient chamboulées... Une anecdote marrante ? Pour vous foutre de ma fiole ? Me suis trompé de salle, j'étais persuadé que ça se passait au Silo alors que c'était à l'Espace Julien... Où la veille j'aurais dû aller voir un concert de Philippe Katerine. Et ? Dégun devant la salle et pour cause. En plus, je m'étais garé à Pouzoule-les-Bains. Loin quoi. Il a fallu repartir en hâte pour arriver à la bagnole en nage (le dérèglement climatique n'est pas une vue de l'esprit) et filer recta vers le Cours Julien ; galérer pour chercher nouvelle une place, le parking du Cours Ju affichant "complet". En trouver enfin une, loin encore de la salle et manquer la première chanson du set ! Et se maudire d'avoir été un... Lire la suite

Charlélie Couture

Critique écrite le 06 octobre 2014, par Janfi

Le Cargo de Nuit - ARLES 3 octobre 2014

Charlélie Couture en concert

Le Cargo de nuit d'Arles accueillait ce soir Mister CharlÉlie Couture, le plus New Yorkais des français. Ce Mutiste ou encore artiste pluridisciplinaire à la fois chanteur, musicien, compositeur, photographe, peintre, plasticien,... nous a offert un concert haut en couleurs avec la présentation de son nouvel album ImMortel fraichement sorti des presses en septembre 2014 mais avec également quelques anciens morceaux incontournables. CharlÉlie est accompagné par quatre musiciens d'excellence dont le bassiste Boby Jocky, le batteur Denis Benarrosh, au clavier Emmanuel Trouvé et son guitariste de longue date Karim Attoumane. Lorsque ses musiciens entament le premier morceau, seuls sur scène, on entend dans le lointain la voix un tantinet nasillarde et reconnaissable entre toutes du bluesman rocker français de cette multinationale de l'industrie du disque Universal. L'homme qui en impose, entre sur scène dans une salle comble et une chaleur torride et s'installe au piano pour attaquer son tour de chant. Il n'est pas avare d'expressions et l'on ressent bien la connivence qu'il a avec ses musiciens. Il passe indifféremment de la guitare au piano en enchainant les morceaux comme si de rien n'était. Le rythme et le... Lire la suite

Entretien avec CharlElie à l'occasion de la sortie de l'album ImMortel

Interview réalisée le 11 septembre 2014, par Jacques 2 Chabannes

Néoules Septembre 2014

Entretien avec CharlElie à l'occasion de la sortie de l'album ImMortel

A New-Yorker in Méounes... (L'Autre Côté...) En marge de la sortie de l'excellent ImMortel chez Universal (à paraître tout bientôt, le 15 septembre 2014) et de l'ultime show de pré-tournée donné par CharlElie et son groupe, lors du Festival de Néoules, retour sur l'interview du bonhomme réalisée ce même 17 juillet 2014 et enregistrée sur la terrasse ombragée, accueillante et salvatrice, de l'hôtel-restaurant La Source (Méounes). Un léger voile de fraîcheur semble enfin décidé à se poser lentement sur Méounes, après une journée étouffante (34° tout du long, peu ou prou) : les cols de chemise et épidermes sèchent lentement, et les jambes... lourdes ! Verre en pognes et sourcils tendus d'expectative, l'homme happe quelques amuse-gueules en riant de communion avec ses musiciens, détend ses jambes puis s'approche benoitement de la petite table de fer prévue à cet effet. Il est en passe de boucler une première partie de tournée (un "tour de chauffe") destiné à "roder" les chansons du très très prometteur ImMortel, produit par l'un des incontournables de la scène musicale hexagonale actuelle : Benjamin Biolay. Après quelques dates bouclées en mai, il est récemment revenu promener sa trogne au sein du landernau de la Variété Française,... Lire la suite

CharlElie (festival de Néoules)

Critique écrite le 24 juillet 2014, par Jacques 2 Chabannes

Festival de Néoules 17 juillet 2014

CharlElie (festival de Néoules) en concert

"A New Yorker in Néoules..." (En attendant Septembre). C'est toujours délicat de revenir sur un musicien déjà chroniqué de Live quelques semaines auparavant - paraît-il ! - comme quoi, contrairement à l'artiste, le scribouillard ne serait pas capable (enclin) de se renouveler suffisamment et donc peser de tout son poids sur l'épaule déjà marquée/affaissée du lecteur et/ou Fan en attente légitime de "nouveauté". En conséquence de quoi, celles et ceux qui auraient déjà consulté mon premier effort livré au mois de Mai, peuvent d'ores et déjà passer leur tour, le relire (cf ici) ou se jeter sur les comptes-rendus de festivals qui pullulent actuellement sur les écrans comme les révélations autour de la bouillante marmite UMP, de plus en plus semblable au Tonneau des Danaïdes de la légende... Quant aux autres, sachez que ce papier (nostalgie, quand tu nous tiens...) sera agrémenté d'extraits d'une Interview EXCLUSIVE, réalisée quelques paires d'heures avant le show (ne le répétez surtout pas à ceux qui auront lâchement "déserté" ces lieux, cinq lignes auparavant...). À l'instar de ses "congénères" estivaux, le Festival de Néoules permet, trois soirées durant, de déplacer une foule compacte et curieuse en des endroits méconnus... Lire la suite