Accueil Pierre Fénichel en concert
Vendredi 20 mai 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Contrebassiste jazz. Il propose des passerelles entre différents univers musicaux. Inspirées par des développements hybrides de musiques de jazz, les compositions originales sont résolument traversées par la pop et la folk music.

Site

Pierre Fénichel en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Pierre Fénichel : l'historique des concerts

Ve.

22

Avril

2022

Di.

16

Janv.

2022

Ve.

07

Janv.

2022

Christophe Leloil en concert
OpenMindeD Christophe Leloil | Pierre Fénichel
O' Zinc - Marseille (13)

Di.

07

Nov.

2021

Perrine Mansuy en concert
les 4 vents Perrine Mansuy | Pierre Fénichel | Christophe Leloil | Frédéric Pasqua
Atelier Sevin Doering - Marseille (13)

Me.

21

Juillet

2021

Paul Pioli en concert
Trio Casero-Pioli-Fenichel Paul Pioli | Pierre Fénichel
cours de la mairie du 4e/5e - Marseille (13)

Je.

08

Juillet

2021

Paul Pioli en concert
Duo Paul Pioli et Pierre Fenichel Paul Pioli | Pierre Fénichel
Comptoir de la Victorine - marseille (13)

Ma.

06

Juillet

2021

Raphaël Imbert en concert
Raphaël Imbert Quartet Raphaël Imbert | Mourad Benhammou | Pierre Fénichel
Conservatoire - Marseille (13)

Je.

01

Juillet

2021

Festival Jazz des Cinq Continents en concert
Christophe Leloil Quartet "OpenMindeD" Festival Jazz des Cinq Continents | Pierre Fénichel | Christophe Leloil | Cédrick Bec
Maison Blanche - Marseille (13)

Pierre Fénichel : les dernières chroniques concerts 12 avis

Les Quatre Vents

Critique écrite le 23 avril 2022, par Pirlouiiiit

Caverne Jazz, Marseille 22 avril 2022

Les Quatre Vents en concert

Cela doit faire une bonne année que la Caverne Jazz existe ... pourtant je n'avais encore jamais eu l'occasion d'y mettre les pieds malgré tout le bien que j'en avais entendu dire et les quelques photos vues sur les réseaux sociaux. J'avais failli lors d'un concert de Fred Drai et puis finalement ça ne s'était pas fait. C'est donc une nouvelle fois à l'inivation de Christophe Leloil. C'était déjà lui qui m'avait permis de découvrir le Cabaret l'Eoile Bleue à l'occasion de son duo avec Wim Welker, il y a quelques mois. Ce sera donc lui mon parrain pour figurer officiellement dans la liste des membres de cette Caverne bien sympathique. Un lieu fou fou comme l'appelle Christophe qui aime doubler les mots lorsqu'il est content. Fou fou car on y rentre par une armoire (je n'avais même pas fait gaffe en rentrant), fou fou car on est dans une grande pièce plein d'antiquité (la vraie raison d'être de ce lieu) du sol au plafond en passant par les murs ; aussi exotique que l'atelier Sevin Doering. On m'attribue le table 23. Première surprise en arrivant je tombe sur Clara que je connais par ailleurs bénévole ce soir là et qui du coup s'occupera de la table. Svet étant à un pot de thèse je suis venu sans elle mais du coup me sens moins... Lire la suite

Maluca Beleza (Cabaret Jazz des Cinq Continents)

Critique écrite le 21 juin 2021, par Pirlouiiiit

Villa Gaby, Marseille mardi 01 juin 2021

Maluca Beleza (Cabaret Jazz des Cinq Continents) en concert

Difficile de raconter ce concert pour plusieurs raisons à commencer parce qu'il remonte à près de 3 semaines après. Mais comme ça n'était que mon deuxième concert depuis la reprise je ne peux raisonnablement pas faire l'impasse dessus. Bref ce soir je pars un peu en retard en vélo pour rejoindre la Villa Gaby. Je crois bien que c'est même la première fois que je vais y voir un concert. Ce concert est d'ailleurs le premier de la série " Cabaret Jazz des cinq continents ". J'ai hésité avant de venir car le temps était plutôt menancant voire un peu pluvieux. J'ai regardé sur les réseaux sociaux pour voir une evenutelle annonce .. cherché à joindre quelqu'un qui y serait et puis je suis parti. Lorsque j'arrive en tongs, casquette, chemisette et en nage je suis un peu décontenancé lorsqu'on me propose de monter la côte en voiturette electrique mais je me laisse faire. Arrivé là haut je me dis que je vais peut être même avoir froid. Qu'importe on oublie tout ca Ce soir je suis là pour voir Maluca Beleza que je ne connais que de nom et de composition. En effet même si ce genre de musique " Jazz Fusion et Poesie Brésilienne " n'est pas forcement ce qui me plaît le plus. Mais c'est largement compensé par le fait que le quintet est... Lire la suite

Les 4 Vents (Jazz sur le Ville)

Critique écrite le 13 décembre 2017, par Pirlouiiiit

La Meson, Marseille 3 décembre 2017

Les 4 Vents (Jazz sur le Ville) en concert

Ce soir c'est la dernière date du festival Jazz sur la Ville et ça se passe à la Meson. Les 4 Vents (titre d'une des chanson de Perrine Mansuy) c'est donc (de gauche à droite dans la salle) Perrine Mansuy au piano, Pierre Fenichel à la contrebasse, Christophe Leloil à la trompette et Fred Pasqua à la batterie. La date affiche (bien evidemment) complet. Même si c'était un dimanche je ne pouvais pas les rater tellement je suis fan de Perrine et Christophe depuis que je me suis procurer leurs derniers albums. Etant toujours aussi peu calé et donc maladroit pour parler de jazz j'ai presque plus envie de vous renvoyer vers les quelques bouts de vidéos que j'ai mis en ligne via le lien en fin de chronique. En effet que dire d'intéressant. Peut être ces quelques détails qu'on ne peut remarquer que si on est vraiment près du groupe. Je dois avouer que cette fois assis au pied de la "scène" j'étais vraiment près (même un peu trop). En tout cas ça m'a permis de réaliser que (comme d'autres) Perrine chante lorsqu'elle joue. J'ai été encore un peu plus frappé que lors de son récent concert au JAM par l'engagement de Christophe lorsqu'il joue (il ne peut retenir des exclamations par moments !), ce qui a tendance à faire sourire Pierre... Lire la suite

Heavens

Critique écrite le 23 juillet 2013, par pirlouiiiit

théâtre du Gymnase - Marseille 15 juin 2013

Heavens en concert

On continue la chronique de la soirée de samedi 15 juin ... après M-Jo et Flop à La Criée, puis le duo Al et Cyril B(enson) au Roll'Studio, me voici au théâtre du Gymnase pour découvrir la dernière la super production de la compagnie Nine Spirit, à savoir Heavens qui comme l'indique le sous titre Amadeus & the Duke est une rencontre sinon en tout cas un parrallèle entre Mozart et Ellington (cf la la chronique du très beau disque). Sur la grande scène les chaises prêtes à accueillir les 12 musiciens attendent en arc de cercle : de gauche à droite il y aura donc ce soir Marion Rampal (chant), Thomas Weirich (guitare), Simon Sieger (trombonne), Raphaël Imbert (saxos), Florent Héau (flute), au centre le quatuor Manfred à savoir : Marie Béreau (violon), Luigi Vecchioni (violon), Emmanuel Haratyk (alto) et Christian Wolff (violoncelle), un peu en retrait André Rossi (piano), puis de nouveau sur l'arc de cercle Pierre Fénichel (contrebasse) et Jean-Luc Difraya (batterie et chant) Il fait plutot (carrément) chaud dans le théâtre (surtout quand on vient du Panier en vélo à toute vitesse). Le contraste de taille et de "luxe" entre le Gymnase et le Roll'Studio (où pourtant on retrouve parfois - comme ce soir - les même artistes) est... Lire la suite