Accueil Famoudou Don Moyé en concert
Jeudi 9 juillet 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Ce batteur et percussionniste a été compagnon de route de Lester Bowie et figure emblématique du Art Ensemble of Chicago depuis 1969. Sa maîtrise des instruments à percussion et des rythmiques africaines et caribéennes se situe au croisement du jazz, de l'afrobeat et de l'improvisation.

Site

Famoudou Don Moyé en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Famoudou Don Moyé : l'historique des concerts

Je.

07

Mars

2019

Famoudou Don Moye - Percussion/brass Express AJMI La Manutention - Avignon (84)

Ve.

13

Juillet

2012

Paul Elwood en concert
Famoudou Don Moye & Paul Elwood & David Merlo & Emmanuel Cremer Famoudou Don Moyé | Paul Elwood | Emmanuel Cremer | David Merlo
Le Corbusier - Marseille (13)

Sa.

16

Juin

2012

Thierry Maucci en concert
Trio Maucci & Brazier & Don Moye Famoudou Don Moyé | Thierry Maucci | Christian Brazier
Église Haute - Banon (04)

Ve.

15

Juin

2012

Thierry Maucci en concert
Trio Maucci & Brazier & Don Moyé Famoudou Don Moyé | Thierry Maucci | Christian Brazier
Studio Decanis - Marseille (13)

Me.

11

Avril

2012

Emmanuel Cremer en concert
Famoudou Don Moyé & Jean-Marc Montera & Emmanuel Cremer Famoudou Don Moyé | Emmanuel Cremer | Jean-Marc Montera
Bibliothèque Alcazar - Marseille (13)

Me.

21

Déc.

2011

Nuit d'Hiver en concert
Les Witches + The Invisible Ensemble featuring Famoudou Don Moye Nuit d'Hiver | Thomas Weirich | Famoudou Don Moyé | Raphaël Imbert | Paul Elwood | Jean-Marc Montera | Simon Sieger | Pierre Fénichel | Les Witches
La Courroie - Entraigues (84)

Famoudou Don Moyé : les dernières chroniques concerts 5 avis

Zaj Quartet

Critique écrite le 24 janvier 2012, par Mardal

Roll'Studio - Marseille 21 janvier 2012

Zaj Quartet en concert

Le Roll'Studio affirme sa tradition et sa pérennité : une fois de plus, il accueille une formation qui décoiffe, non pas d'une calebotte méchante, mais d'un vent frais et vivifiant. Ce soir, c'est Zaj Quartet. René Perez Zapata : piano Christian Brazier : contrebasse Fabien Leroy : batterie Dan Roth : saxophones, clarinette basse, percussions L'immersion est lente, progressive, elle s'effectue par paliers tout au long d'un premier morceau qui prend son temps. Chacun des musiciens se place, puis cède sa place à l'autre, la cohabitation se profile, puis la cohésion, le dialogue. Un dialogue très singulier où nul ne peut augurer de la phrase à venir, de son intention ni de l'effet qu'elle aura. Les musiciens ne semblent asservis à aucune grille d'accords, au sens propre comme au figuré. Une musique inattendue, qui réserve des surprises au fil de chaque morceau. La musique que nous écoutons est totalement affranchie et me rappelle sans que nous soyons dans le même domaine le courant naturaliste, ou Debussy dans ses morceaux les plus surprenants. C'est un support disponible pour vos impressions, vos états d'âme, un réceptacle qui propose, mais n'impose rien. Chacun pourra y mettre ce qu'il souhaite, au gré de son imagination.... Lire la suite

Carte Blanche à la Cie Nine Spirit : We Used to Have a Band + Raphaël Imbert trio feat. Paul Elwood, Sarah Quintana, Famoudou Don Moyé... (les Rendez Vous du Kiosque 2011)

Critique écrite le 02 juillet 2011, par Pirlouiiiit

Kiosque Léon Blum - Marseille 19 juin 2011

Carte Blanche à la Cie Nine Spirit : We Used to Have a Band + Raphaël Imbert trio feat. Paul Elwood, Sarah Quintana, Famoudou Don Moyé... (les Rendez Vous du Kiosque 2011) en concert

Seulement mon deuxième Rendez-Vous du Kiosque (après celui de Sam & Ahmad d'une saison riche et variée. Cette fois les organisateurs ont donné une carte blanche à la Compagnie (jazz) Nine Spirit. Arrivé une heure trop tôt je vais voir l'expo au Floor sur les conseils de McYavell pour patienter jusqu'au retour des musiciens qui ont fait les balances un peu plus tôt. Je n'ai pas tout à fait fini mon verre lorsque ceux-ci repassent devant nous. Je suis sur le point de me dépêcher lorsque j'entends la voix de Raphaël Imbert. Si c'est lui qui a pris le micro je peux prendre mon temps pour arriver (surtout que le Floor est à une petite centaine de mètres de la scène). Raphaël fait les présentations et laisse la place au premier groupe de la soirée : We Used to Have a Band, le groupe composé de Marion Rampal (qui comme Raphael est présente sur quasiment tous les projets de la Compagnie - au moins en guest) et François Richez, tous deux ex Wesh Wesh. Ne les ayant vus qu'une seule fois (en ouverture de Neil Hannon à l'Espace Julien) je suis assez content de les revoir ce soir. Pas mal de monde devant la scène idéalement située en haut de la Canebière. Je ne suis pas super fan du kazoo (qui comble l'absence de trompettiste pour le... Lire la suite

Musique Rebelle - Round 10

Critique écrite le 09 août 2011, par Mcyavell

Cabaret Aléatoire - Marseille 18 juin 2011

Musique Rebelle - Round 10 en concert

C'est au départ, un certain Pingouin mystique qui devait écrire cette chronique, mais vu son état ce soir-là (et pas à cause de l'alcool pour une fois), je fais preuve de solidarité LiMienne en le remplaçant. Problème, c'était voilà un mois et demi et je n'ai pas pris de notes. Un moyen de tester ce qu'il reste de ma mémoire (aidé par le déroulé de la soirée, je le confesse). Musique Rebelle, c'est une institution, une vraie belle idée. Celle de réunir à intervalle régulier des créateurs d'horizons divers qui tous mettent leur savoir-faire en commun le temps d'une soirée. Ahmad Compaoré en est le maître d'œuvre. Avec Agnès Petrausch, il choisit la ligne conductrice (aujourd'hui "La femme, la voix, l'expérimentation"), envoie les invitations, concocte un programme en fonction de la disponibilité des artistes. A chaque round ses découvertes. Celles de cette édition estivale furent nombreuses encore. 21h30 Malaguetas Groove Nous étions devant la scène du Cabaret Aléatoire où DJ Oncle Bo alimentait ses platines et nous demandions quelle serait la première surprise de la soirée. Elle vint de l'extérieur. D'impressionnantes percussions jaillirent de la cour et nous y attirèrent. Là, une bonne dizaine d'Amazones déchaînées... Lire la suite

Blitz The Ambassador + Famoudou Don Moyé & Ahmad Compaoré And Friends

Critique écrite le 25 avril 2011, par Mcyavell

Cabaret Aléatoire - Marseille 10 avril 2011

Blitz The Ambassador + Famoudou Don Moyé & Ahmad Compaoré And Friends en concert

Commençons par un grand bravo au Cabaret Aléatoire qui a fait preuve sur ce coup d'une belle réactivité : au départ n'était prévu que le concert de Blitz The Ambassador. Mais Famoudou Don Moyé, à Marseille depuis cinq jours, a rencontré Ahmad Compaoré et l'idée a instantanément germé chez les deux hommes de créer un de ces moments rares dont les musiciens inspirés ont le secret. La salle a judicieusement greffé ce projet en première partie ce dimanche soir. Ca rattrape l'erreur de casting du mois de décembre où l'ajout de Rocca avait relégué Musique Rebelle à une heure indue. Famoudou Don Moyé & Ahmad Compaoré & Friends Ici, ce n'est pas Musique Rebelle, mais on ne peut s'empêcher d'y penser. En constatant d'abord que les "friends" sont des fidèles parmi les fidèles de ces sessions biannuelles cultes : Fred Pichot, Christophe LeLoiL, Stéphane Mondésir, Jean-Marc Montera, Sylvain Terminiello, Sam Karpienia. En observant ensuite le contenu hétéroclyte du set : - l'avant-gardisme de l'incorrigible Jean-Marc Montera, plus Fredfrithien que jamais dont les doigts ne constituent que dix des multiples éléments de sa boîte à outils. Il y ajoute aujourd'hui archet et autres pinceaux ; - les associations entre les... Lire la suite