Accueil Ed Hosdikian en concert
Dimanche 29 novembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Le saxophoniste Edmond Hosdikian est un caméléon musical : après des études classiques au Conservatoire de Marseille, il s'immerge dans l'univers des groupes de rock de la région, puis va s'exiler aux États-Unis où il travaillera le jazz à la célèbre Berklee School of Music. De retour en France, il retrouve ses racines grâce à la création en 1995 du trio Oriental Fusion avec Hakim Hamadouche et Ahmad Compaoré. Il poursuit toutefois sa quête de rencontres et de partage en accompagnant des artistes comme Jacques Higelin, Michel Petrucciani, Nina Simone, Fred Frith, Jamaaladeen Tacuma et Youssou N'Dour...

Ed Hosdikian : vos chroniques d'albums

Ed Hosdikian en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Ed Hosdikian : l'historique des concerts

Je.

10

Sept.

2020

Ve.

13

Déc.

2019

Je.

24

Oct.

2019

Di.

31

Mars

2019

DJ L'Amateur en concert
Ayma - Hakim Hamadouch All Friends + Tropicold DJ L'Amateur | Ed Hosdikian | Hakim Hamadouche | Siska | Gildas Etevenard | Sam Karpienia - De La Crau | Why Pink | Manu Théron
place des Danaïdes (13)

Sa.

30

Mars

2019

Gildas Etevenard en concert
Carte Blanche à Hakim Hamadouche #3 Gildas Etevenard | Hakim Hamadouche | Terry Lee Hale | Ed Hosdikian
La Meson - Marseille (13)

Sa.

23

Fév.

2019

Ed Hodsekian Quintet Le JAM - Marseille (13)

Sa.

28

Avril

2018

Ve.

27

Avril

2018

Jean-Marc Montera en concert
Hakim Hamadouche and friends Ed Hosdikian | Jean-Marc Montera | Hakim Hamadouche
La Meson - Marseille (13)

Ed Hosdikian : les dernières chroniques concerts 15 avis

Hakim Hamadouche (Les Z'inos #2)

Critique écrite le 22 décembre 2019, par Pirlouiiiit

Leda Atomica Musique, Marseille 13 décembre 2019

Hakim Hamadouche (Les Z'inos #2) en concert

Deuxième étape sur trois pour cette soirée bien chargée. Après avoir été bluffé par le showcase de the French Revolution au Lollipop Music Store, me voilà donc au Leda Atomica Musique pour le concert/carte blanche de/à Hakim Hamadouche dans le cadre de la deuxième édition du festival les Z'inos (qui a pris le relais du festival les Inovendables). D'autant que le concert a été annoncé comme une carte blanche et que celles de la Meson (2018) ou celle de 2012, du JAM (2016) ou encore le Son de la Canebière (2019) son de très bon souvenirs. Cette fois les invités sont Edmond Hosdikian au saxophone, Gildas Etevenard à la batterie, Blu à la guitare et une bassiste dont je n'ai pas trouvé le nom. Depuis que le LAM a repris du service les concerts commencent toujours (et finissent) tôt. Genre 19h30. Ce soir c'est un peu différent puisque les choses se passent à l'ancienne. A 20H30 il n'y a toujours pas grand monde. La salle et la scène sont vides. Du monde dans la première partie où se trouve le bar. Zut ça va compromettre mon planning serré. J'en profite pour faire la pre-connaissance de Pierre (dont je ferais véritablement connaissance que le lendemain à la Meson après le concert de Fantazio & Manu Theron) et pour discuter avec... Lire la suite

Hakim Hamadouche All Friends + Ayma (le Son de notre Canebière)

Critique écrite le 04 avril 2019, par Pirlouiiiit

Place des Danaïdes, Marseille 31 mars 2019

Hakim Hamadouche All Friends + Ayma (le Son de notre Canebière)  en concert

De retour de Chine quelques heures avant je m'étais résolu à ne pas aller à la Meson pour la nouvelle Carte Blanche de Hakim Hamadouche (qui regroupait de nouveaux invités par rapport aux précédentes), d'autant que je m'étais dit que j'avais "le Son de notre Canebière" pour me rattraper / consoler un peu avec le "Hakim Hamadouche All Friends" qui me disais-je reprendrais surement une partie de ces invités là. "le Son de notre Canebière" c'est ce plateau mensuel organisé pour la deuxième saison consécutive par la Meson dans le cadre des Dimanches de la Canebière, et qui commence dès que la Canebière est rendue aux véhicules. M'étant dit que ce serait peut-être Hakim et ses amis qui allait attaquer (ce qui est un peu idiot a posteriori mais je n'étais pas le seul) nous arrivons tous les 4 (Cyril nous y sera déposé un peu plus tard) à 17h alors que les choses sont sur le point de commencer. Le soleil brille et chauffe. Les terrasses des Danaïdes (un des sponsors de l'après-midi) mais aussi du Bar du Chapitre sont bondées (j'aperçois plusieurs artistes qui vont monter sur la scène à la terrasse du second). Vers 17h30 le groupe Ayma se met en place, et après une présentation rapide mais efficace de Sarah, attaque. Un... Lire la suite

Carte Blanche à David Lafore avec Gildas Etevenard, Ed Hosdikian, Ottilie B, Hank

Critique écrite le 03 février 2019, par Pirlouiiiit

La Meson, Marseille 26 janvier 2019

Carte Blanche à David Lafore avec Gildas Etevenard, Ed Hosdikian, Ottilie B, Hank en concert

Carte Blanche à David Lafore, jour 2. Hier ce fut tellement bien que je ne suis pas complètement surpris de revoir des têtes vues la veille. Pourtant ce soir il y a à la Déviation une bien belle soirée qui réunit Fantazio qui se faisait rare dans le sud, De la Crau et Manu Theron (qui était présent hier dans le public). Bref, ce soir c'est encore plus complet que la veille. Cette après-midi je suis venu accompagné Lucie qui a interviewé David pendant les balances de ses nouveaux invités (interview à lire ici). J'en ai profité pour lancer un time lapse qui a couvert toutes les balances et la soirée (voir le résultat ici). Cette fois j'ai décidé de ne prendre aucune note, mais pour me souvenir un peu de ce qui s'est passé et ne pas mélanger avec la veille, j'ai enregistré des bouts de 20 à 40 secondes de chaque morceau (c'est d'ailleurs un bout de cela qui me sert de bande son au time lapse). Ce soir le programme est plus culotté : en dehors de Gildas et Edmond déjà présents la veille, David a invité Ottilie B qu'il ne connaît pas vraiment (en tout cas sur scène) et HANK à l'univers (et au dispositif) si particulier qu'on imagine mal comment insérer cela dans un concert collectif. Hors de question de leur faire faire la première... Lire la suite

Carte Blanche à David Lafore avec Hakim Hamadouche, Gildas Etevenard, Edmond Hosdikian

Critique écrite le 02 février 2019, par Pirlouiiiit

La Meson, Marseille 25 janvier 2019

 Carte Blanche à David Lafore avec Hakim Hamadouche, Gildas Etevenard, Edmond Hosdikian en concert

Moins d'une semaine après le superbe concert de Sammy Decoster dans ces même murs, me revoici déjà à la Meson. Presque à la bourre, car juste avant j'étais au showcase de Usken au Lollipop Music Store je rentre dans une salle qui affiche complet. Juste le temps de me faufiler et de m'asseoir par terre devant et Gilles est déjà en train de présenter David, qui lui est en train de finir de mettre sa tenue de scène (comprendre changer ses chaussures - cf ici). Cela fait des années que je rêve d'une telle carte blanche. Il aura fallu la dernière de Hakim Hamadouche (cf ici) pendant laquelle Hakim avait invité David, pour que les choses se fassent ! Pour ce premier soir (cat demain les invités sont différents) David a donc invité Hakim Hamadouche, Gildas Etevenard, et Edmond Hosdikian qui a remplacé Edith Begou indisponible. David attaque seul ... Il prend son temps comme il sait si bien le faire. Avant même qu'il n'ait joué la moindre note ou chanté le spectacle a déjà commencé. Il règle sa guitare, lentement en nous parlant. Quand celle-ci est enfin réglée il attaque ... a capella. Barbibar une chanson qui ne veut pas dire grand-chose ... enfin quand même un peu quand on fait attention. N'ayant pas noté systématiquement tous les... Lire la suite

Ed Hosdikian : les chroniques d'albums

Ed Hosdikian : Tribe

Chronique écrite le 13/05/2018, par Pirlouiiiit

Ed Hosdikian : Tribe

Déjà que j'ai du mal à chroniquer des concerts de jazz, n'ayant ni les codes ni les références, même après des années se suivi d'une scène marseillaise d'une richesse incroyable, je me demande ce qui me pousse à essayer de vous chroniquer ce disque de Ed Hosdikian. Peut-être tout simplement l'envie, voire la nécessité de vous dire tout le bien que le pense de ce disque et plus généralement de cet artiste que j'ai eu l'occasion de voir de nombreuses fois et dans de multiples configurations, jusqu'à la récente carte blanche de Hakim Hamadouche à la Meson, où j'ai justement fait l'acquisition de ce Tribe. Derrière une pochette ésotérique parsemée de références (indices ?) aussi mathématiques que mystiques et un sous-titre qui nous donne un cadre de lecture inquiétant, "notre univers a une tendance à disparaître", se trouvent 9 superbes titres quasiment strictement instrumentaux. On retrouve aux côtés de Edmond, son comparse Pierre Luciani qui cosigne d'ailleurs composition, réalisation et production à la guitare. Le reste du quintet est composé de Farid... Lire la suite