Accueil Manu Katché en concert
Mardi 26 mai 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Ce musicien français à la réputation brillante a collaboré avec de nombreux artistes à la batterie : Sting, Dire Straits, Satriani, Gabarek, Jonaz. Aujourd'hui il a créé son groupe afin de revisiter ses racines jazz et d'y retrouver force et liberté.

Manu Katché se présente :Issu d'une famille de musiciens, Manu Katché opte pour le piano à l'âge de 7 ans. Tout au long de sa carrière, il reçoit de nombreuses récompenses, la dernière en date en 2004. Artiste complet (musicien/auteur/compositeur/interprète français), il enregistre plusieurs albums et compose de nombreuses bandes originales de films, cependant c'est en tant que batteur qu'il est le plus connu et qu'il obtient une reconnaissance internationale.
En septembre 2004, Manu Katché fonde son groupe : Manu Katché Tendances et reprend le chemin de la scène pour une tournée mondiale avec des titres de sa propre composition à sonorités électro-jazz.

Site

Manu Katché : tous les concerts

Je.

03

Déc.

2020

Manu Katche L'Écrin - Talant (21)
20H00 De 24.00 à 32.00 €

Manu Katché : l'historique des concerts

Sa.

14

Mars

2020

Ve.

13

Mars

2020

Me.

05

Fév.

2020

Ve.

24

Janv.

2020

Me.

11

Déc.

2019

Ve.

22

Nov.

2019

Michel Jonasz en concert
Michel Jonasz - "nouvelle Tournee" + M.katche, J.y.d'angelo, J.regard Manu Katché | Michel Jonasz
Arcadium - Annecy (74)

Sa.

12

Oct.

2019

Sa.

05

Oct.

2019

Manu Katché : les dernières chroniques concerts 3 avis

Manu Katché + Patrick Verbeke

Critique écrite le 17 décembre 2019, par Jérôme Justine

Coopérative de Mai, Clermont -Ferrand 11 décembre 2019

Manu Katché + Patrick Verbeke en concert

Il y a des trognes qui font plaisir à revoir. Il y en a d'autres qu'il est plaisant de voir de si près pour la première fois. Quand en plus ce sont des trognes cool, talentueuses, casquettées et très bien accompagnées, alors là, c'est Noël avant l'heure ! Et, en effet, en ce mercredi 11 décembre 2019, le Père Noël a confié son travail à Jazz à la Coopé, nous emmenant dans sa hotte rien de moins que Monsieur Patrick Verbeke, pour commencer la soirée, et Monsieur Manu Katché, pour la terminer. Punaise, on a quand même dû être bien sage pour recevoir de tels présents ! Patrick Verbeke La soirée commence donc par du blues. Du vrai. Celui dont la parfaite imperfection en fait la musique de la mouise, de celle qui colle aux godillots, de celle qui fait une vie de galère, difficile mais généreuse, rude mais vraie, sincère. Et s'il en est un en France qui peut se targuer de représenter ce blues, c'est bien Patrick Verbeke. L'homme est un peu cabossé, il doit se déplacer avec une canne, doit jouer assis. Et alors ? L'œil est toujours aussi malicieux, de celui des survivants, avec cette belle tronche à la Popeye, et avec cette voix éraillée distillée depuis deux générations pour chanter ce blues 100% pur grains. Accompagné parce son... Lire la suite

Jazz des Cinq Continents 4/5 : Manu Katché Quartet (+ guest stars Sylvain Luc & Marion Rampal) + Yaron Herman & Ambrose Akinmusire

Critique écrite le 26 juillet 2010, par Mcyavell

Palais Longchamp - Marseille 23 juillet 2010

Jazz des Cinq Continents 4/5 : Manu Katché Quartet (+ guest stars Sylvain Luc & Marion Rampal) + Yaron Herman & Ambrose Akinmusire en concert

Jean Pelle vient comme tous les soirs depuis le début de ce festival nous présenter les deux bougies que nous allons souffler ensemble pour arriver samedi soir au nombre 10, l'âge de ce festival. Il précise que Yaron Herman a collaboré voilà quelques années avec Raphaël Imbert. Il nous dit l'éventail de ses influences : de Monk à Messiaen en passant par Sokolov, Bach et Police. Il nous présente le trompettiste qui l'accompagne : Ambrose Akinmusire d'Oakland engagé à seulement 18 ans dans la formation de Steve Coleman. Il profite de la présence d'une rythmique marseillaise pour rappeler que la classe de jazz du Conservatoire de Marseille est historiquement la première en France. Il termine par une pensée pour Al Jarreau récemment hospitalisé et acteur d'une prestation mémorable ici-même trois jours auparavant. Comme ses influences, le répertoire de Yaron Herman va être pluriel : Du jazz classique en préambule, du jazz moderne ensuite, des ballades belles à en pleurer, de brillantissimes soli de piano, des variations sur de surprenantes reprises (Toxic de Britney Spears, No Surprises de Radiohead en rappel et surtout Heart Shaped Box de Nirvana où la trompette d'Ambrose Akinmusire crie les Hey ! Wait ! de Kurt... Lire la suite

Manu Katché

Critique écrite le 13 mars 2010, par Mcyavell

Grand Théâtre de Provence - Aix-en-Provence 9 mars 2010

Manu Katché en concert

Ce Grand Théâtre de Provence est décidément une des plus belles salles de la région. Barbara Hendricks m'avait subjugué lors de ma première venue ici et j'en avais peu parlé. Cette fois-ci, je préfèrerais évoquer le lieu que le concert de Manu Katché. Avec davantage de recul que la dernière fois, j'apprécie mieux cette enceinte circulaire aux fauteuils de velours rouge d'un confort sans égal. Peut-être même trop confortables, on le verra plus tard... Le troisième album de Manu Katché sortira le 19 mars. Il est judicieusement nommé Third Round et si vous voulez en avoir un aperçu, une édition spéciale de l'émission One Shot Not sur Arte vous le présentera le 18 mars. Y sera présent le quartet qui a enregistré l'opus à savoir outre Manu Katché (c'est sa propre émission), Tore Brunborg au saxo, Jason Rebello au piano et Pino Palladino à la basse. Ce ne sont pas les mêmes musiciens ce soir. Ils ont comme on dit "fait le boulot", mais le saxophoniste n'a jamais donné l'impression de s'investir au-delà de la lecture (certainement très fidèle) de sa partition. Sur les pièces tirées du premier album (le seul que je connaisse), la comparaison avec Jan Garbarek est douloureuse. Photo Agnès Mellon Que ce soit au soprano ou au ténor,... Lire la suite