Accueil Oasis en concert
Mardi 5 juillet 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


La Brit Pop tour à tour musclée ou émouvante du groupe Oasis continue à faire des adeptes partout dans le monde, grâce aux mélodies très Beatles de Noel Gallagher et au chant arrogant de son frère Liam...

Oasis : vos chroniques d'albums
Site

Oasis en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Oasis : l'historique des concerts

Sa.

12

Oct.

2013

Crev' La Dalle 5 - Oasis - #cld5 L'Oasis - Le Mans (72)

Ve.

28

Août

2009

Rock en Seine en concert
Oasis + Amy Macdonald + Vampire Weekend + Madness Rock en Seine | Oasis | Amy MacDonald | Vampire Weekend | Madness
Domaine National de St Cloud (92)

Je.

16

Juillet

2009

Benicassim en concert
Bishops + Oasis + Glasvegas + Naïve New Beaters... Benicassim | Oasis | Bishop | Naive New Beaters | Glasvegas
Playa Costa Azahar - Benicassim (Sp)

Je.

02

Juillet

2009

Werchter Rock Festival en concert
Placebo + Prodigy + Oasis + Dave Matthew Band Werchter Rock Festival | The Prodigy | Oasis | Placebo | Dave Matthews Band
Plein Air - Werchter (B)

Di.

14

Juin

2009

Ma.

03

Mars

2009

Di.

01

Mars

2009

Me.

18

Fév.

2009

Oasis + Free Peace (Complet) Oasis | Free Peace
Le Dôme - Marseille (13)

Oasis : les dernières chroniques concerts 32 avis

Festival VYV 2022 : Liam Gallagher & The Smile (Thom Yorke, Johnny Greenwood et Tom Skinner)

Critique écrite le 14 juin 2022, par Cabask

La Combe à la Serpent, Dijon 12 juin 2022

Festival VYV 2022 : Liam Gallagher & The Smile (Thom Yorke, Johnny Greenwood et Tom Skinner)  en concert

Première virée au VYV Festival, jeune festival qui se déroule à quelques kilomètres de chez nous, à Dijon, dans le magnifique cadre du parc de La Combe à la Serpent. J'ai longtemps hésité mais j'ai craqué finalement pour n'aller voir que les deux derniers groupes se produisant sur la scène principale. The Smile Arrivé en 10 minutes depuis le centre-ville par bus, entrée hyper rapide, pas beaucoup de monde apparemment, juste le temps d'attraper les 2 dernières parts de pizza disponibles et le concert de The Smile débute déjà. Radiohead fait partie de mes groupes favoris depuis 25 ans, je les ai déjà vus à Rock en Seine en 2006, aux Arènes de Nîmes en 2012 et à Rock Wercher en 2017. Je n'attends donc franchement pas grand-chose de ce set. Il faut dire que l'album de ce side project de Thom Yorke et Johnny Greenwood accompagnés de Tom Skinner à la batterie est assez difficile d'accès, plutôt alambiqué, ça sonne pas mal Radiohead, mais pas tout à fait. Passé un début de set où je mets un peu de temps à entrer dans le truc et crains de ne pas tenir jusqu'au bout, la suite est pour le moins emballante. 1 heure 15 d'énergie, de trips et de pointes de génie distillées ici et là l'air de rien. La totalité de l'album sera semble-t-il... Lire la suite

Liam Gallagher

Critique écrite le 24 février 2020, par Samuel C

Le Zénith - Paris 21 février 2020

Liam Gallagher en concert

Dans un Zénith plein à craquer, Liam Gallagher achève une tournée européenne où malgré deux excellents récents albums en solo, il interprétera 12 titres d'Oasis sur les 19 de la soirée, la parenthèse Beady Eye étant complètement occultée : "Whatever" ! Gallagher n'a jamais été une bête de scène. Toujours muni de son tambourin et ses maracas, il demeure toutefois attachant. L'homme qui ne sourit pas et est toujours mécontent possède au fond de lui, de temps à autre, une lueur d'humanité. On se souvient de sa présence au concert hommage à Manchester organisé par Ariana Grande suite à l'attentat du 22 mai 2017. On espérait tous alors la reformation exceptionnelle d'Oasis dans un moment de communion lui aussi exceptionnel. Noël ne vint pas : "Don't look back in anger" ! Depuis l'altercation entre les deux frères au festival Rock en Seine en août 2009, Oasis n'est plus mais son œuvre considérable n'a jamais été aussi vivante, les vinyles originaux se vendent à des centaines d'euros et la Gallaghermania n'a finalement jamais cessé : "Live forever" ! On ne va pas se mentir non plus, on souhaite toujours en assistant à un live d'un Gallagher entendre quelques bons vieux classiques et être soudainement transporté ailleurs ou... Lire la suite

(mon) Rock en Seine 2009, 1/3 : Keane, Gush, Yeah Yeah Yeahs, Passion Pit, Madness, Vampire Weekend, Bloc Party, Oasis (annulation de), Vitalic

Critique écrite le 31 août 2009, par Philippe

Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud 28 août 2009

(mon) Rock en Seine 2009, 1/3 : Keane, Gush, Yeah Yeah Yeahs, Passion Pit, Madness, Vampire Weekend, Bloc Party, Oasis (annulation de), Vitalic en concert

Retour à Saint-Cloud, pour la 5ème fois déjà alors qu'on aurait pas forcément parié sur l'espérance de vie d'un tel événement, pour une dernière communion en plein air, sur la base d'une affiche peu révolutionnaire et néanmoins alléchante à Rock en Seine. Seul festival au monde qui programme pour la troisième année d'affilée une Amy, celle-ci étant bien plus lisse que la tigresse fascinante mais ingérable qui les a encore (ha, ha) plantés l'année dernière... On pénètre sur le site sous un beau soleil qui ne va pas nous quitter, au son des horribles miaulements coldplayesques et des claviers mainstream de Keane dont l'oeuvre se résume en un mot : beurk. La musique funk light, puis pop rock de Gush, s'avèrera pour sa part ni déplaisante, ni marquante, vite oubliée. On découvre pendant ce temps avec plaisir que le festival est passé, comme presque tous les autres, aux gobelets consignés, puisqu'il se veut toujours plus éco-responsable (notons la tentative louable et assez osée pour une telle affluence, des toilettes sèches à grande échelle). Encore un petit effort à faire cependant : si SFR et autres pouvaient arrêter de distribuer des saloperies en plastique ou en metal jetables, et si on pouvait virer le ridicule 4x4 mastodonte qui... Lire la suite

OASIS

Critique écrite le 15 juin 2009, par stereoboy

VIENNE, Théâtre antique 14 Juin 2009

Petit témoignage du concert d'OASIS à Vienne... Les conditions n'étaient pas forcément bonnes : pluie pendant une partie du concert, mais le cadre rattrapait cela, et les arènes permettent de bien voir les artistes, même loin. Le son était bon aussi. Ensuite, niveau public, c'était peut être un peu trop "rigide", la fosse est toujours bien animée, on y retrouve les afficionados... mais dans les gradins... c'est assez "coinçouille". Le fait d'être dans une arène induit d'être assis comme à regarder un film, et cela n'engage pas le spectateur à montrer au groupe son "enthousiasme". Sur la fin, être debout... paraissait limite déplacé... j'hesitais presque. Un point remarquable était par contre la tranche d'âge représentée : 15-60 ans, assez rare pour le noter. La barrière de la langue est toujours un problème... et dans les 2 sens ça n'encourage pas liaisse. Lorsque Noel Gallagher demande de reprendre "don't look back in anger", ça coince aussi... frustration des 2 côtés. Idem, pousser les spectateurs à taper des mains pendant les chansons (même si c'est Liam Gallagher qui demande) Voila niveau ambiance, déçu... ça ne vaut pas un Coldplay en septembre dernier qui était vraiment mémorable au niveau de la relation... Lire la suite

Oasis : les chroniques d'albums

Oasis : Definitely Maybe

Chronique écrite le 29/03/2010, par Jean-sam85

Oasis : Definitely Maybe

Un 1er album très réussi pour les frères Gallagher, très rock et des paroles accessibles à tous le monde. On commence par ROCK'N'ROLL STAR au rythme endiablé, sans doute l'une des chansons les plus réussis du groupe. Les 2 gros tubes de l'album, LIVE FOREVER et SUPERSONIC, frôlent la perfection de part leur mélodie et la tension qui se dégage de ses 2 titres et qui monte tout au long de la chanson notamment dans SUPERSONIC. CIGARETTES AND ALCOHOL est très réussie avec des paroles à... Lire la suite

Oasis : (what's The Story) Morning Glory ?

Chronique écrite le 29/03/2010, par Jean-sam85

Oasis : (what's The Story) Morning Glory ?

WHAT'S THE STORY MORNING GLORY est incontestablement l'album phare d'OASIS. L'album démarre avec un très bon HELLO, suivi de ROLL WITH IT, excellent morceau rock très entrainant tout comme SOME MIGHT SAY. Noel Gallagher nous sort 3 perles de ce 2ème opus : WONDERWALL est superbe et ne serait rien sans la voix de Liam ; DON'T LOOK BACK IN ANGER nous fait découvrir Noel au chant et de quelle manière, une intro à la IMAGINE de John Lennon et quel... Lire la suite

Oasis : Be Here Now

Chronique écrite le 29/03/2010, par Jean-sam85

Oasis : Be Here Now

BE HERE NOW est certainement l'album le moins abouti des frères Gallagher. La faute à un surplus de guitares électriques et 5 chansons qui se perdent en longueur : D'YOU KNOW WHAT I MEAN pourtant très efficace mais avec une intro et une fin qui mériteraient d'être plus brèves, MY MAGIC PIE morceau pas dégueulasse mais trop long de 2min, FADE IN OUT pourtant très inspirée, ALL AROUND THE WORLD superbe mais 2 refrains au milieu de la chanson devraient être supprimés comme dans le clip, et IT'S GETTIN' BETTER (MAN!!) très énergiques mais mixée n'importe comment et trop... Lire la suite

Oasis : Standing On The Shoulders Of Giants

Chronique écrite le 29/03/2010, par Jean-sam85

Oasis : Standing On The Shoulders Of Giants

Après un BE HERE NOW plutôt moyen, les mancuniens se devaient de remonter la pente. C'est chose faite avec STANDING ON THE SHOULDERS OF GIANTS. On est encore loin d'un (WHAT'S THE STRORY) MORNING GLORY me direz-vous, mais cette première incursion dans le psychédélisme 8 ans avant DIG OUT YOUR SOUL est loin d'être déplaisante. Sa démarre pourtant très moyennement avec FUCKIN' IN THE BUSHES, intro à la LED ZEPPELIN mais très loin d'une mélodie qu'imposerait Jimmy Page à la guitare. Les frères Gallagher se rattrapent sur su GO LET IT OUT, superbe ballade où la voix de Liam est tout bonnement terrible. WHO FEELS LOVE marque un vrai changement style, très entrainante mais qui mériterait d'être raccourci d'1min. POUT YER MONEY WHERE YER... Lire la suite