Accueil Sarah Moha en concert
Samedi 8 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Danse flamenca

Sarah Moha se présente :Originaire de Marseille, Sarah baigne depuis sa naissance dans un univers de cultures métissées. Née de parents d'origines berbères et espagnoles. Elle a toujours ressenti le désir d'exprimer toutes les contradictions culturelles liées à ses origines. Depuis plus de dix ans, la danse flamenca est là, langage de rébellion, réunion sacrée de l'esprit et du corps, pour faire rejaillir ces tensions... de l'individu vers l'universel. Sa polyvalence, sa sobriété et sa profondeur en font une danseuse d'une rare élégance, désireuse d'exprimer toute la richesse de son identité méditerranéenne.

Site

Sarah Moha en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Sarah Moha : l'historique des concerts

Sa.

04

Avril

2015

Tablao : Sarah Moha La Meson - Marseille (13)

Ve.

24

Janv.

2014

Antonio Negro en concert
Sarah Moha & La Fabia & Antonio Negro La Fabia | Antonio Negro | Sarah Moha
Point de Bascule - Marseille (13)

Di.

30

Juin

2013

Festival Mus'Iterranée en concert
Sarah Moha & Florian Cousin Festival Mus'Iterranée | Sarah Moha
Pavillon Vendôme - Aix en Provence (13)

Ve.

15

Juin

2012

Fête du Panier en concert
Canebière Pression + Eve & Tom + Cotton Candies + Trio Fernandez & Sarah Moha + Cascara Batucada + Spi & la Gaudriole + Mr Toubab Fête du Panier | Mister Toubab | Spi & la Gaudriole | Canebière Pression | Sarah Moha | Cotton Candies | Trio Fernandez | Eve & Tom | Cascara
Place de Lenche - Marseille (13)

Sa.

09

Juillet

2011

Ve.

30

Oct.

2009

Sarah Moha et le trio Fernandez Sarah Moha | Trio Fernandez
L'éolienne - Marseille (13)

Sa.

04

Avril

2009

Sarah Moha : les dernières chroniques concerts 2 avis

Musique Rebelle - Round 10

Critique écrite le 09 août 2011, par Mcyavell

Cabaret Aléatoire - Marseille 18 juin 2011

Musique Rebelle - Round 10 en concert

C'est au départ, un certain Pingouin mystique qui devait écrire cette chronique, mais vu son état ce soir-là (et pas à cause de l'alcool pour une fois), je fais preuve de solidarité LiMienne en le remplaçant. Problème, c'était voilà un mois et demi et je n'ai pas pris de notes. Un moyen de tester ce qu'il reste de ma mémoire (aidé par le déroulé de la soirée, je le confesse). Musique Rebelle, c'est une institution, une vraie belle idée. Celle de réunir à intervalle régulier des créateurs d'horizons divers qui tous mettent leur savoir-faire en commun le temps d'une soirée. Ahmad Compaoré en est le maître d'œuvre. Avec Agnès Petrausch, il choisit la ligne conductrice (aujourd'hui "La femme, la voix, l'expérimentation"), envoie les invitations, concocte un programme en fonction de la disponibilité des artistes. A chaque round ses découvertes. Celles de cette édition estivale furent nombreuses encore. 21h30 Malaguetas Groove Nous étions devant la scène du Cabaret Aléatoire où DJ Oncle Bo alimentait ses platines et nous demandions quelle serait la première surprise de la soirée. Elle vint de l'extérieur. D'impressionnantes percussions jaillirent de la cour et nous y attirèrent. Là, une bonne dizaine d'Amazones déchaînées... Lire la suite

Musique Rebelle - Round 9 + Rocca

Critique écrite le 05 janvier 2011, par Mcyavell

Cabaret Aléatoire - Marseille 17 décembre 2010

Musique Rebelle - Round 9 + Rocca en concert

Commençons par un coup de gueule : ce rendez-vous automnal de Musique Rebelle fut pour la première fois - et espérons-le, la dernière - relégué en deuxième partie de soirée. Inviter Rocca en première partie ne fut pas très judicieux quand on connaît la richesse des sessions concoctées par Ahmad Compaoré. Elles se suffisent à elles-mêmes. De plus, cela eut un coût. Pour mémoire, les cinq heures de diversité du Round 7, c'était cadeau (seulement l'adhésion à La Boîte à Musique à acquitter) et celles du Round 8 une somme dérisoire comparée aux 16 euros de ce soir. Conséquence 1 : le premier coup de baguette d'Ahmad n'eut lieu qu'à minuit. Conséquence 2 : les afficionados de Rocca ne compensaient pas en nombre - loin de là - les Rebellomaniaques rebutés par le prix et/ou l'heure tardive. Rocca Le fait que le set de Rocca ait été de qualité ne me fera pas changer d'avis. Un rebelle lui aussi ! A l'aise dans ses baskets, accompagné de DJ Clyde aux platines et d'un congaïste, il déversa puissamment son flow revendicatif avec des "bâtards" et des "Jackie Chan" dedans. Lui aussi avait l'air déçu de l'affluence. Alors, il improvisa quelques paroles de circonstance : "en comité réduit mais prêt à faire du bruit, en comité... Lire la suite