Accueil Stéphane Mondésir en concert
Dimanche 1er août 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Claviers / Piano

Stéphane Mondésir en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Stéphane Mondésir : l'historique des concerts

Ve.

23

Oct.

2020

Gael Horellou Gaël Horellou | Jean-Paul Artero | Stéphane Mondésir
Jazz Fola - Luynes (13)

Je.

22

Oct.

2020

José Caparros en concert
Jose Caparros José Caparros | Jean-Paul Artero | Stéphane Mondésir
Jazz Fola - Luynes (13)

Sa.

26

Oct.

2019

Jean-Michel Souris en concert
Eric Turpin 5Tet Stéphane Mondésir | Jean-Michel Souris | Eric Turpin | Jean-Paul Artero
Le JAM - Marseille (13)

Sa.

04

Mars

2017

Jean-Michel Souris en concert
Gin Candotti-Besson, Eric Turpin, Jean Michel Souris, Stéphane Mondésir, Jean Paul Artero, Bernard Cesari Stéphane Mondésir | Jean-Paul Artero | Jean-Michel Souris
TCM, Théâtre de la Comédie - Marseille (13)

Ve.

10

Fév.

2017

Soul Addict Singers La Caravelle - MARSEILLE (13)

Sa.

18

Juin

2016

Duo Olivier/mondesir Stéphane Mondésir | Marylène Olivier
Roll'Studio - Marseille (13)

Ve.

07

Mars

2014

Jean-Michel Souris en concert
Eric Turpin Latino Project Stéphane Mondésir | Eric Turpin | Jean-Michel Souris | Patrice Banchereau
L'Inga de Riaux - Marseille (13)

Ve.

20

Sept.

2013

Jean-Michel Souris en concert
Eric Turpin latino project Stéphane Mondésir | Eric Turpin | Jean-Michel Souris
Inga de Riaux - Marseille (13)

Stéphane Mondésir : les dernières chroniques concerts 4 avis

Musique Rebelle - Round 10

Critique écrite le 09 août 2011, par Mcyavell

Cabaret Aléatoire - Marseille 18 juin 2011

Musique Rebelle - Round 10 en concert

C'est au départ, un certain Pingouin mystique qui devait écrire cette chronique, mais vu son état ce soir-là (et pas à cause de l'alcool pour une fois), je fais preuve de solidarité LiMienne en le remplaçant. Problème, c'était voilà un mois et demi et je n'ai pas pris de notes. Un moyen de tester ce qu'il reste de ma mémoire (aidé par le déroulé de la soirée, je le confesse). Musique Rebelle, c'est une institution, une vraie belle idée. Celle de réunir à intervalle régulier des créateurs d'horizons divers qui tous mettent leur savoir-faire en commun le temps d'une soirée. Ahmad Compaoré en est le maître d'œuvre. Avec Agnès Petrausch, il choisit la ligne conductrice (aujourd'hui "La femme, la voix, l'expérimentation"), envoie les invitations, concocte un programme en fonction de la disponibilité des artistes. A chaque round ses découvertes. Celles de cette édition estivale furent nombreuses encore. 21h30 Malaguetas Groove Nous étions devant la scène du Cabaret Aléatoire où DJ Oncle Bo alimentait ses platines et nous demandions quelle serait la première surprise de la soirée. Elle vint de l'extérieur. D'impressionnantes percussions jaillirent de la cour et nous y attirèrent. Là, une bonne dizaine d'Amazones déchaînées... Lire la suite

Blitz The Ambassador + Famoudou Don Moyé & Ahmad Compaoré And Friends

Critique écrite le 25 avril 2011, par Mcyavell

Cabaret Aléatoire - Marseille 10 avril 2011

Blitz The Ambassador + Famoudou Don Moyé & Ahmad Compaoré And Friends en concert

Commençons par un grand bravo au Cabaret Aléatoire qui a fait preuve sur ce coup d'une belle réactivité : au départ n'était prévu que le concert de Blitz The Ambassador. Mais Famoudou Don Moyé, à Marseille depuis cinq jours, a rencontré Ahmad Compaoré et l'idée a instantanément germé chez les deux hommes de créer un de ces moments rares dont les musiciens inspirés ont le secret. La salle a judicieusement greffé ce projet en première partie ce dimanche soir. Ca rattrape l'erreur de casting du mois de décembre où l'ajout de Rocca avait relégué Musique Rebelle à une heure indue. Famoudou Don Moyé & Ahmad Compaoré & Friends Ici, ce n'est pas Musique Rebelle, mais on ne peut s'empêcher d'y penser. En constatant d'abord que les "friends" sont des fidèles parmi les fidèles de ces sessions biannuelles cultes : Fred Pichot, Christophe LeLoiL, Stéphane Mondésir, Jean-Marc Montera, Sylvain Terminiello, Sam Karpienia. En observant ensuite le contenu hétéroclyte du set : - l'avant-gardisme de l'incorrigible Jean-Marc Montera, plus Fredfrithien que jamais dont les doigts ne constituent que dix des multiples éléments de sa boîte à outils. Il y ajoute aujourd'hui archet et autres pinceaux ; - les associations entre les... Lire la suite

Ahmad Compaoré Quintet

Critique écrite le 30 janvier 2011, par Mardal

La Meson - Marseille 28 Janvier 2011

Ahmad Compaoré Quintet en concert

La Meson est apprêtée façon dînatoire, ce soir ça picole et ça picore au moment où j'arrive, et l'on joue un peu des coudes pour trouver sa place. Je m'invite poliment à une table, on m'accepte sans rechigner : ambiance cool. Gilles, le maître de céans présente le quintet d'Ahmad Compaoré et nous annonce des compositions originales, inédites. Le premier morceau commence par l'énonciation d'une phrase mélodique qui est reprise, modulée et qui revient telle une litanie aux effluves orientaux. Les musiciens égrènent un jazz créatif, où ces mêmes phrases mélodiques deviendront plus incongrues dès le deuxième morceau. Des phrases courtes, tantôt fougueuses, tantôt suaves : la rage, puis l'apaisement en fin de morceau. Hervé Samb : Guitare Raphaël Imbert : Saxophones Stéphane Montdésir : Claviers, Programming Sylvain Terminiello : Basse, Contrebasse Ahmad Compaoré : Batterie, Percussions Le troisième morceau est plus serein, Raphaël Imbert déroule de longues plages fluides de son saxophone, Ahmad Compaoré produit un roulement continu de ses tambours ; les musiciens ont le talent de créer à chaque pièce une ambiance propre, différente. Lors des morceaux suivants, cette ambiance devient électrique, compulsive, à... Lire la suite

Musique Rebelle - Round 9 + Rocca

Critique écrite le 05 janvier 2011, par Mcyavell

Cabaret Aléatoire - Marseille 17 décembre 2010

Musique Rebelle - Round 9 + Rocca en concert

Commençons par un coup de gueule : ce rendez-vous automnal de Musique Rebelle fut pour la première fois - et espérons-le, la dernière - relégué en deuxième partie de soirée. Inviter Rocca en première partie ne fut pas très judicieux quand on connaît la richesse des sessions concoctées par Ahmad Compaoré. Elles se suffisent à elles-mêmes. De plus, cela eut un coût. Pour mémoire, les cinq heures de diversité du Round 7, c'était cadeau (seulement l'adhésion à La Boîte à Musique à acquitter) et celles du Round 8 une somme dérisoire comparée aux 16 euros de ce soir. Conséquence 1 : le premier coup de baguette d'Ahmad n'eut lieu qu'à minuit. Conséquence 2 : les afficionados de Rocca ne compensaient pas en nombre - loin de là - les Rebellomaniaques rebutés par le prix et/ou l'heure tardive. Rocca Le fait que le set de Rocca ait été de qualité ne me fera pas changer d'avis. Un rebelle lui aussi ! A l'aise dans ses baskets, accompagné de DJ Clyde aux platines et d'un congaïste, il déversa puissamment son flow revendicatif avec des "bâtards" et des "Jackie Chan" dedans. Lui aussi avait l'air déçu de l'affluence. Alors, il improvisa quelques paroles de circonstance : "en comité réduit mais prêt à faire du bruit, en comité... Lire la suite