Accueil Le Tigre en concert
Jeudi 22 février 2024 : 6908 concerts, 27049 chroniques de concert, 5404 critiques d'album.


Electro trashy-punk explosif et une déflagration sonique apte à désintégrer tout dance-floor.

Le Tigre : vos chroniques d'albums
Site

Le Tigre en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Le Tigre : l'historique des concerts

Di.

11

Juin

2023

Le Tigre : les dernières chroniques concerts 6 avis

Le Tigre

Critique écrite le 15 juin 2023, par Coline Magaud

Le Trianon, Paris 11 juin 2023

Le Tigre en concert

Hier, on est rentré à 3h30 du matin, aujourd'hui, il fait chaud, moite et on est dimanche. Dit comme ça, la volonté de sortir de chez soi se trouvera grâce à un pied de biche. Mais bon. Il s'agit de Le Tigre, quand même, alors on s'arme de courage, on se pare de rose et de léopard et hop, direction le Trianon. Comme d'habitude, toutes nos excuses à Big Joanie, chargées d'ouvrir le bal, mais que l'on a sacrifiées au profit d'une (deux ? Allez, ptêtre même trois...) pinte d'échauffement en bonne compagnie. Une fois au Trianon, on le découvre rempli de mines joyeuses et détendues et on sent différentes générations de militant-es divers-es sacrément jouasses de retrouver Kathleen Hanna et sa bande en 2023. Armé-es d'une quatrième bière, on s'avance dans la fosse et à 20h45, les hostilités commencent. Le Tigre arrive sur scène et lance la bagarre la plus bienveillante de l'année sur "The The Empty", puis "Let's Run". Le... Lire la suite

(mes) Eurockéennes de Belfort 2005, 3/3 : Nosfell, The Killers, Le Tigre, Mass Hysteria, Isis, The Bravery, Sonic Youth, Kraftwerk, Louise Attaque, Amon Tobin, Röyksopp

Critique écrite le 05 juillet 2005, par Philippe

Presqu'ile du Malsaucy, Evette-Salbert 3 juillet 2005

(mes) Eurockéennes de Belfort 2005, 3/3 : Nosfell, The Killers, Le Tigre, Mass Hysteria, Isis, The Bravery, Sonic Youth, Kraftwerk, Louise Attaque, Amon Tobin, Röyksopp en concert

Photo www.eurockeennes.fr Pour le deuxième jour du festival c'était par là ! Dimanche 3 juillet : Valeurs sûres, électro futuriste et ancestrale Toujours sous le charme de sa prestation d'hier, nous faisons violence à la fatigue accumulée et à nos bas instincts siestomanes pour être à l'heure pour voir Nosfell, ce coup-ci en solo. Après une longue attente, celui qui ne nous est plus étranger depuis sa prestation sublime d'hier (voir chronique précédente) est tout de même toujours un extra-terrestre ; il parle d'ailleurs une langue de son invention. 45 minutes (plus que prévu) de bonheur à regarder cet étrange artiste, aux compositions calmes puis hystériques dont personne ne pourrait réellement définir le genre, accompagné par un violoncelliste impeccable. Il pousse petits cris et gros hurlements, enregistre des boucles de human beatbox sur lesquelles il danse ensuite comme un pantin ivre derrière un drap tendu, maintenant c'est sûr, cet "homme" (supposons qu'il est humain) est fascinant et génial ! (Parenthèse : carton rouge à la Fnac - un de plus - qui nous empêchera plus tard, malgré un "Café Fnac" quasi-vide, d'aller féliciter l'artiste de vive voix !) On sera donc navré par la prestation, tout ce qu'il y a de plus... Lire la suite

Sonic Youth + Kraftwerk + Andrew Bird + Le Tigre + Röyksopp + The Bravery + The Killers + Louise Attaque (Eurockéennes de Belfort 2005)

Critique écrite le 15 juillet 2005, par Pierre Andrieu

Presqu'île de Malsaucy, Belfort 3 juillet 2005

Sonic Youth + Kraftwerk + Andrew Bird + Le Tigre + Röyksopp + The Bravery + The Killers + Louise Attaque (Eurockéennes de Belfort 2005)  en concert

Après les journées plutôt bien remplies de vendredi et samedi, les présences à l'affiche du troisième (et dernier) jour des Eurockéennes 2005 des mythiques Sonic Youth et Kraftwerk, soutenus par de brillants petits nouveaux nommés Andrew Bird et Le Tigre, attisaient une nouvelle fois notre désir de partir à la recherche de notre dose de musique pas comme les autres. Malheureusement, une personne - sans doute mal intentionnée - avait jugé bon de programmer Andrew Bird et Le Tigre aux mêmes horaires, une dramatique faute de goût contraignant le festivalier aussi existé par le folk/pop aérien de Mr. Bird que par l'énergie électro rock Made in Le Tigre à effectuer un choix cornélien. Argh, c'est énervant ! The Killers C'est donc avec ce problème insoluble à résoudre que nous nous retrouvons pile à l'heure (16h30) devant la grande scène pour assister à la prestation d'un groupe chaudement recommandé par un hebdomadaire qui avait la bonne habitude de faire des choix pertinents, il y a bien longtemps : Les Inrockuptibles. L'hebdo culturel en chute libre ne tarissait pas d'éloges à la sortie du premier disque de The Killers. Il est vrai que le single Somebody told me est une petite bombe disco punk, indubitablement dansante, boostée à... Lire la suite

Modey Lemon + Rinocérose + Riton + LCD soundsystem + Le Tigre + Louise Attaque + Amadou et Mariam + Soulwax + Kasabian + Wriggles + Didier Super (Festival Furia)

Critique écrite le 28 juin 2005, par christophe

base de loisirs Cergy Pontoise 24/25/26 juin 2005

J'y suis allé avec pour motivation première de voir (une fois dans la vie avant son auto destruction) Didier Super et quelques trucs sympas. Toute la programmation chanson néo réaliste française et métal/punk me faisait plutot peur mais en fait il y avait moyen d'y échapper facilement. Au final,j'ai trouvé le week end formidable, le site de la base de loisirs offre des scènes idéales et correctement sonorisées et quasiment tous les concerts auquels j'ai assistés m'ont au moins interressé et pour quelques uns enthousiasmé franchement. Mon top personnel sera: 1 Modey Lemon, je les avais ratés aux transmusicales et bien je comprends leur présence au festival rennais, plutot exigeant dans sa prog. Modey Lemon, c'est du garage rock américain, ils viennent d'ouvrir pour la reformation de Dinosaur Jr et grosso modo c'est selon moi les Kings of Leon puissance 10000. Concert extraordinaire, et c'est pas forcément mon genre. 2 Rinocérose, ils ont soulevé un public qui ne les connaissaient pas et obtenu parmi tous les groupes que j'ai vu la plus grande ovation. Une fantastique machine à danser. Concert tout de meme rendu pénible pour moi (sans faire mon vieux con)par des gamins de 15-18 ans qui se ramènent après 20 minutes voyant que ça... Lire la suite

Le Tigre : les chroniques d'albums

Le Tigre : This Island

Chronique écrite le 31/03/2005, par Philippe

Le Tigre : This Island

le Tigre ? Sous ce nom de groupe complètement sublime, trois filles issues du Grrrl power (féministe, new yorkais, underground). Musique de gonzesses donc ? Ouaip, mais de la gonzesse avec du poil, sur les lèvres et sans doute sur les jambes ! On dirait bien que ça sonne viril, si on avait pas peur de se faire péter le nez pour une telle insulte ! Avec en rétroviseur (assez loin quand même) Elastica, mais aussi hantées par le souvenir de Cindy Lauper chantant Girls just wanna have fun et avec les 5,6,7,8's sur l'auto-radio, Le Tigre est le nom d'une Mustang rose qui file en grillant tous les feux rouges sur Park Avenue. On the Verge un peu étrange, me fait penser à un attelage improbable, genre Lio featuring Prodigy. Crétin et jouissif ! D'entrée on a envie de sauter bêtement sur ses pieds en agitant la tête. Dès le suivant, Seconds on affirme davantage le style (à défaut de l'affiner) : l'auditeur se fait insulter (you make me sick), forcément c'est du punk non de dieu. D'imaginer ça en live je vois des types de jeter de la scène, j'imagine la chanteuse balancer un litre de bière tiède sur le premier rang, j'ai de nouveau 15 ans et je pogote au concert de la Mano Negra. Le petit plus des... Lire la suite

Le Tigre : LE TIGRE

Chronique écrite le 04/11/2003, par Pierre Andrieu

Le Tigre : LE TIGRE

Claviers cheap, boîtes à rythmes robotiques, basse survoltée, chant énervé, guitare punk : quand Le Tigre est lâché sur votre platine, ça fait mal ! Kathleen Hanna, Johanna Fateman, Sadie Benning produisent un mélange électro punk pop qui donne envie de sauter au plafond... Comme les textes sont...