Accueil Chronique album : IDLES - Ultra Mono, par Pierre Andrieu
Mardi 24 novembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

IDLES : "Ultra Mono"

IDLES :

Pop - Rock / PostPunk

Critique écrite le 23 septembre 2020 par Pierre Andrieu

Troisième long format ultra percutant pour les excités notoires d'IDLES, qui comme le laisse supposer la pochette, assènent une copieuse série d'uppercuts dans les gencives de leurs fans, ravis, et de leurs détracteurs, penauds... Connu pour ses concerts incendiaires et ses textes (ou déclarations) pro migrants, anti brexit et pas exactement fans de la royauté, le combo furieusement post punk basé à Bristol poursuit sur sa belle lancée avec "Ultra Mono" : ici, tout est très rentre dedans et frontal (mais produit de mains de maître et donc aux allures tubesques) tout en étant agrémenté de paroles, certes premier degré (c'est ce que leur reprochent Sleaford Mods et Fat White Family, sans doute un peu jaloux et qui ont droit à une cinglante réponse sur "The Lover"), mais ayant le mérite d'être claires dans leurs intentions humanistes. On se disait qu'il était un peu imprudent de lâcher quatre hits explosifs dans la nature avant la sortie du disque ("Grounds""A Hymn", "Model Village" et "Mr Motivator") mais, loin de brûler toutes ses cartouches avant le combat, IDLES savait que l'album était rempli à ras bord de morceaux prêts à enflammer les playlists, les radios, les télés et les lives ! Car, en plus des titres cités à l'instant, Joe Talbot, Mark Bowen, Adam Devonshire, Lee Kiernan, Jon Beavis et leur duo de producteurs Adam Greenspan/Nick Launay sont ressortis du studio La Frette (près de Paris) avec une indécente quantité de bombes à hurler en chœur : avec tout d'abord le tube du disque, le très féministe, certains vont encore ironiser, "Ne Touche Pas Moi" (featuring un démoniaque riff de guitare à la Hives et Jehnny Beth sur le refrain in french, une idée pour France Inter et ses playlists variét' ?), mais également les très hargneux et jouissifs "Anxiety", "War", "Reigns", "Danke" (et sa citation du génial et regretté Daniel Johnston : "True love will find you in the end") etc. Sur toute la durée de l'implacable "Ultra Mono", IDLES dose à la perfection puissance punk, dissonance noise et immédiateté pop.



IDLES sera en concert le 10 juin 2021 à Toulouse (Bikini), le 11 juin à Lyon (Transbordeur) puis les 15 et 16 juin 2021 à Paris (Elysée Montmartre), infos et billets ici.



Chroniques et photos des concerts d'IDLES à La Route du Rock 2019, à TINALS 2018, à La Route du Rock 2017 et au Printemps de Bourges 2017...



Liens : www.facebook.com/idlesband, twitter.com/idlesband, www.instagram.com/idlesband, www.idlesband.com...



25 septembre 2020 (Partisan Records - PIAS France)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 23 septembre 2020 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu