Accueil Idles en concert
Jeudi 30 mai 2024 : 5864 concerts, 27096 chroniques de concert, 5413 critiques d'album.


Idles est un groupe anglais de punk rock dont le premier album (qui est sorti en 2017) s'intitule fort justement Brutalism ! En concert au Printemps de Bourges en avril 2017. Idles était en concert au Point Ephémère à Paris le 7 décembre 2017 puis en tournée. Idles était de retour en 2018, avec un concert au Trabendo à Paris le 20 avril 2018, une tournée des festivals (Papillons de Nuit, Art Rock, Primavera Sound, This Is Not A Love Song Festival, Cabaret Vert, Rock en Seine), puis une tournée française en salle fin 2018 et un concert au Bataclan à Paris le 3 décembre 2018 ! En tournée partout en 2019 pour promouvoir l'album "Joy as an Act of Resistance". De retour en France afin de promouvoir les albums "Ultra Mono" (25 septembre 2020, chronique à lire ici) et "Crawler" : 28 février 2022 et 1er mars 2022 Paris - Elysée Montmartre, 2 mars 2022 Lyon - Transbordeur et 6 mars 2022 Toulouse - Bikini, sans oublier Rock en Seine fin août ! (Photo : Titouan Massé)

Idles : vos chroniques d'albums
Site

Idles : tous les concerts

Idles : les dernières chroniques concerts 11 avis

Idles + Ditz

Critique écrite le 25 mars 2024, par Sébastien Lopez

Zénith de Paris 7 Mars 2024

Idles + Ditz en concert

Jeudi 7 Mars, 18h, j'attends un pote devant le métro de la Porte de la Villette pour les premières pintes avant notre concert du soir. Visiblement le public des Idles profite des 3 bars du boulevard pour siffler quelques IPA avant de se retrouver au Zénith.19h45 : Il est enfin temps de regagner la salle. Dès l'entrée un son rugueux perce depuis la scène. La première partie a commencé ! Ce soir on a décidé d'être chill et de profiter du spectacle en fosse, certes, mais à une bonne vingtaine de mètres de la première ligne, là où les agités se sont massés. Nous sirotons donc notre pinte en profitant des Ditz qui méritent que je m'y intéresse prochainement. Quelques roadies s'agitent et réorganisent rapidement la scène. Les voilà ! IDLES !!!! Qui font leur entrée avec le tranquille "Idéal 01" qui ouvre également le dernier sublime album "TANGK".Nos bières terminées, je sens l'appel du sauvage. Le 2ème titre, "Colossus", nous invite à nous mêler aux plus déterminés des danseurs du soir. le 3ème titre "Gift horse" scelle notre sort ! A la 40ème seconde nous sommes séparés par des mouvements de foule contradictoires. Je me retrouve d'un coup comme aspiré à... Lire la suite

Arctic Monkeys, Fontaines D.C., Idles, Yard Act, NewDad, Inhaler, Beabadoobee (Rock en Seine 2022)

Critique écrite le 21 septembre 2022, par Pierre Andrieu

Parc de Saint-Cloud, Paris 25 août 2022

Arctic Monkeys, Fontaines D.C., Idles, Yard Act, NewDad, Inhaler, Beabadoobee (Rock en Seine 2022) en concert

Retour sur le mémorable passage des Arctic Monkeys en tête d'affiche du festival Rock en Seine le 25 août, un concert concluant de très belle manière une journée apocalyptique malgré la présence de Fontaines D.C., Idles et Yard Act : beaucoup trop de monde (avec 40 000 personnes, le site est quasi invivable), canicule sévère (et trop peu de points d'eau, mal signalés en plus) et désorganisation totale (attentes interminables pour les bars, les stands de bouffe, les WC)... Yard Act Pendant que nos potes sont bloqués dans les loooooongues queues pour entrer sur le site, en passant par l'entrée VIP pour récupérer notre pass on arrive tant bien que mal à arriver en avance pour assister au set de Yard Act scène de la Cascade. On comptait siroter une bonne bière - en festival on peut picoler dès 16h35, ce n'est pas de l'alcoolisme - en revoyant l'excellent groupe anglais de post punk vu en forme stratosphérique à La Route du Rock quelques jours auparavant. Mais après 10 minutes à essayer de payer avec l'appli Lyf Pay, on abandonne, pensant qu'on n'est vraiment pas doué pour le numérique. En fait, non seulement les barmans sont incompétents et en trop faible nombre, mais en plus il y a une panne générale de réseau sur le site. La... Lire la suite

Idles

Critique écrite le 02 mars 2022, par Coline Magaud

Élysée Montmartre, Paris 28 février 2022

Idles en concert

Il est des activités qu'on avait hâte de voir reprendre à 100 % et dont on n'imaginait pas qu'elles pourraient aussi vite devenir absurdes. Et pourtant, l'actualité internationale nous force presque à laisser tomber l'idée de s'évader pendant un concert tant il semble déplacé de profiter de la vie par les temps qui courent. Mais comme justement, il faut en profiter tant qu'on le peut encore, c'est donc le 28 février 2022 (au lieu du 16 juin 2021) qu'on prend la direction de l'Élysée Montmartre pour y écouter le post punk britannique d'Idles. Joe Talbot et sa bande montent sur scène à 20h50 et lancent les hostilités avec "Colossus", titre d'ouverture de leur deuxième opus, le particulièrement bien nommé "Joy as an Act of Resistance". C'est parti pour 1h50 de concert sans temps mort ni rappel, avec une setlist de 21 titres aléatoirement piochés dans les quatre albums studios du groupe. "Mother", "Never Fight a Man with a Perm", "The Wheel", "A Hymn" ou encore "I'm Scum" sont autant de raisons de lâcher les chevaux dès le début de la semaine et d'essayer de déconnecter le cerveau de la réalité pour profiter du moment présent avec ses tripes. On sent d'ailleurs les membres du groupe et le public parisien contents d'avoir... Lire la suite

Tame Impala, Idles, Stereolab, Black Midi, Fontaines D.C., Pond (La Route du Rock Collection Été 2019)

Critique écrite le 22 août 2019, par Pierre Andrieu

Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo 15 août 2019

Tame Impala, Idles, Stereolab, Black Midi, Fontaines D.C., Pond (La Route du Rock Collection Été 2019) en concert

Chaude (surtout le jeudi) et humide (le vendredi et le samedi) La Route du Rock Collection Été numéro 29, avec comme tous les ans une prog bien au-dessus de la moyenne dans un cadre relativement intimiste et assez idyllique... On dénombrait plus de 10 000 personnes le premier soir dans la sympathique moiteur du Fort de Saint-Père pour le show des stars australiennes électro pop synthético psyché de Tame Impala et ceux des autres artistes à l'affiche, souvent à fond dans les guitares, eux, comme Idles, Fontaines D.C. ou Black Midi. En cadeau bonus, les trop peu connus du grand public, les rois du krautrock pop expé indé, Stereolab. Ah, et puis en apéritif parfois un peu léger/FM, Pond, néanmoins idéal pour lancer la soirée, qu'on vous raconte juste après... Pond Jeudi 15 août, 18 heures 30, Pond attaque sur la scène des remparts avec un set très pop, ultra psyché et truffé de good vibrations... Le leader du groupe Nick Allbrook (ex membre de Tame Impala) en fait des caisses à la voix haut perchée, aux solos de guitares trippant et aux grimaces, ses acolytes aux synthés déclenchant, quant à eux, un déluge de sirop de glucose. Tout cela est idéal pour remuer le bassin en profitant du soleil, même si certains titres sont un peu... Lire la suite

Idles : les chroniques d'albums

IDLES : Crawler

Chronique écrite le 29/11/2021, par Pierre Andrieu

IDLES : Crawler

IDLES, voilà un groupe qui n'a pas perdu son temps pendant les confinements divers et variés ! Après avoir publié le très bon et bien frontal album "Ultra Mono" fin septembre 2020 et avoir dû reporter de nombreuses fois les concerts prévus pour le présenter en live à ses fans, le combo anglais emmené par l'intenable chanteur Joe Talbot, qui aurait pu tourner en rond et déprimer, s'est attelé à enregistrer un quatrième album qui tue. Nommé "Crawler", ce disque bénéficie de toutes les qualités déjà entrevues chez les bêtes de scènes britanniques (par exemple : ces mecs savent écrire des putains de brûlots punk rock !), tout en ajoutant des éléments aussi surprenants que bienvenus à leur palette sonore : des titres touchants chantés d'une voix de crooner et des expérimentations sur la prod permettant de pousser le bouchon encore plus loin. Au rayon slows à chialer, il y a les renversants "MTT 420 RR" et "The Beachland Ballroom", deux des plus belles réussites présentes ici, et plus loin, dans la case expé noise punk, on a le formidable "Car Crash", extrêmement marquant et tourmenté. Au niveau "déjà vu lors des épisodes précédents ", tout en étant extrêmement bien fait dans le genre "bombes agressivement punk gueulées comme on aime", on trouve... Lire la suite

IDLES : Ultra Mono

Chronique écrite le 23/09/2020, par Pierre Andrieu

IDLES : Ultra Mono

Troisième long format ultra percutant pour les excités notoires d'IDLES, qui comme le laisse supposer la pochette, assènent une copieuse série d'uppercuts dans les gencives de leurs fans, ravis, et de leurs détracteurs, penauds... Connu pour ses concerts incendiaires et ses textes (ou déclarations) pro migrants, anti brexit et pas exactement fans de la royauté, le combo furieusement post punk basé à Bristol poursuit sur sa belle lancée avec "Ultra Mono" : ici, tout est très rentre dedans et frontal (mais produit de mains de maître et donc aux allures tubesques) tout en étant agrémenté de paroles, certes premier degré (c'est ce que leur reprochent Sleaford Mods et Fat White Family, sans doute un peu jaloux et qui ont droit à une cinglante réponse sur "The Lover"), mais ayant le mérite d'être claires dans leurs intentions humanistes. On se disait qu'il était un peu imprudent de lâcher quatre hits explosifs dans la nature avant la sortie du disque ("Grounds", "A Hymn", "Model Village" et "Mr Motivator") mais, loin de brûler toutes ses cartouches avant le combat, IDLES savait que l'album était rempli à ras bord de morceaux prêts à enflammer les playlists, les radios, les télés et les lives ! Car, en plus des titres cités à l'instant, Joe... Lire la suite

Idles : Vidéo