Accueil Chronique de concert Alain Bashung + Red + Jim Yamouridis (Festival de Sédières 2004)
Samedi 23 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Alain Bashung + Red + Jim Yamouridis (Festival de Sédières 2004)

Grange du château de Sédières 24 juillet 2004

Critique écrite le par



Pouvoir assister à des concerts intimistes d'artistes qui se produisent habituellement dans de grandes salles impersonnelles est un des luxes que peuvent se permettre les festivaliers présents à Sédières... La capacité de la superbe salle de spectacle est limitée à 500 places pour permettre un confort optimal même si le concert est complet, comme c'était le cas pour le concert d'Alain Bashung, le samedi 24 juillet.


Jim Yamouridis

C'est à Jim Yamouridis - un songwriter australien d'origine grecque vivant à Brioude (tout est vrai !) - qu'incombe la lourde tache de lancer la soirée, en solo guitare/voix qui plus est. Malgré cette pression, le ténébreux musicien a fait forte impression, comme lors de sa première partie de Belle & Sebastian à la Coopérative de Mai. Sa voix grave, pénétrante et gorgée de spleen se pose sur des arpèges de guitare aussi sobres que déchirants... Si on pense très fort à Leonard Cohen et à Nick Cave en écoutant Dimitrios, l'homme sait ce qu'il veut et semble parti pour enregistrer un album bouleversant.


Red

Olivier Lambin alias Red est, lui, plutôt orienté vers l'infernal triptyque Johnny Cash/Tom Waits/Will Oldham... Son physique évoque tour à tour un Lénine revenu d'entre les morts ou le diable en personne. Alors que son nouvel album enregistré avec "son ami Will Oldham" est en cours de mixage à New-York, Red a choisi de se la jouer blues/folk en solo, confirmant ainsi son caractère versatile et imprévisible. Les concerts de ce franc tireur armé pour l'occasion d'une guitare électrique (puis acoustique) et d'un bottleneck ne sont en effet jamais semblables aux précédents, une qualité de plus en plus rare de nos jours... Le public de Sédières a donc pu assister en exclusivité (ou presque) a un set parsemé de nouveaux morceaux captivants et de reprises habitées (Will Oldham). Red a ainsi pu déstructurer sa musique et aller gratter jusqu'à l'os le blues dissonant qui le passionne tant. Abasourdi par ses morceaux bruts de décoffrage et violemment hachés, on remarque également des talents de showman, de pitre et de provocateur né... Après un vibrant hommage à Serge Reggiani ("le plus grand des rocknrollers pour moi"), Red se réjouit carrément de la mort de Sacha Distel, se lance dans le traditionnel discours sur la "première dame de France" ("Elle est pas là Bernadette ? J'ai quelques pièces jaunes... pour son château !") puis il enfile des lunettes de soleil très "Las Vegas" pour jouer brillamment avec le fantôme du King, Elvis Presley. Brillant !




Alain Bashung

Un adjectif qui décrit parfaitement la prestation d'Alain Bashung à Sédières... Le concert d'1 h 30 de la tête d'affiche 2004 du festival a tenu toutes ses promesses... et le cadre magique a fait le reste. Quel contraste en effet avec le concert donné juste avant le désormais peu recommandable Bénabar au Printemps de Bourges 2004 ! Malgré la qualité du spectacle, le gigantisme et le côté froid du grand chapiteau avaient fait regretter une salle plus adaptée, comme la Coopérative de Mai, l'Opéra de Vichy ou ... la Grange de Sédières. En Corrèze, la configuration club (sans écrans géants ni pyramide) conduisent Bashung et son groupe à se passer des remarquables projections de Dominique Gonzalèz Foerster, cela permet de constater que le spectacle 2004 tient la route, même sans visuels... Resserré autour de l'essentiel - des chansons époustouflantes, une (très grande) voix et des musiciens hors pairs -, le spectacle captive une fois encore : Bashung nous a fait monter une nouvelle fois dans son univers... De Tel à Madame rêve en passant par La nuit je mens, Angora (en solo), Faisons envie (en duo brûlant avec Chloé Mons) ou Aucun express, la set list ne laissera pas une seconde de "répit" au public, complètement sous le charme de ce très grand monsieur de la chanson française. Serge Gainsbourg n'est plus très loin...




A lire également : une interview de Red en 2002.

Site Internet : https://alainbashung.artistes.universalmusic.fr/

Photo Dominique Gonzalèz Foerster

Festival de Sédières : les dernières chroniques concerts

Echo and The Bunnymen + I Love You But I've Chosen Darkness + Cocoon + Tazio & Boy (Festival de Sédières 2006) en concert

Echo and The Bunnymen + I Love You But I've Chosen Darkness + Cocoon + Tazio & Boy (Festival de Sédières 2006) par Pierre Andrieu
Grange du château de Sédières, le 22/07/2006
Dans un cadre toujours aussi magique, et avec un accueil du public amélioré (plus de place pour se prélasser près du plan d'eau entre les concerts), le festival de Sédières... La suite

Abd Al Malik par lorenzo
festival de sédières, le 25/07/2009
Abd Al Malik est un grand bonhomme ! Il a un flow de dingue et c'est une bête de scène avec des musiciens hyper pro. concert inoubliable au festival de Sédières ! La suite

Jean-Louis Murat + Polar + Karin Clercq (Festival de Sédières 2005) en concert

Jean-Louis Murat + Polar + Karin Clercq (Festival de Sédières 2005) par Pierre Andrieu
Granges du Château de Sédières, Clergoux, le 26/07/2005
Grâce à la présence de Jean-Louis Murat (dont c'était la seule apparition sur scène cet été), la dernière soirée du festival de Sédières a fait le plein : entre 600 et 700... La suite

Elysian Fields + Kelly De Martino + Mansfield. Tya + Grand National (Festival de Sédières 2005) par Pierre Andrieu
Granges du Château de Sédières, Clergoux, le 25/07/2005
Il fallait bien un dimanche sans concerts pour se remettre des émotions ressenties lors des deux premières soirées du festival de Sédières avec Devendra Banhart, Mugison, Bang Gang, The National, The Wedding Present, Alamo Race Track et quelques autres... Après avoir goûté aux joies du farniente en Corrèze (un département riche en paysages... La suite

Alain Bashung : les dernières chroniques concerts

L'Homme A Tête De Chou en concert

L'Homme A Tête De Chou par Mcyavell
Grand Théâtre de Provence - Aix-en-Provence, le 05/05/2011
Alain Bashung a enregistré une version inédite d'un des albums les plus cultes qui soit, L'Homme A Tête De Chou de Gainsbourg. Une chaise de bureau comme seul élément de décor... La suite

Alain Bashung + Chloé Mons en concert

Alain Bashung + Chloé Mons par Oliweird
Elysée Montmartre - Paris, le 14/12/2008
Il n'est pas tout à fait 17h00 lorsque j'arrive devant les grilles encore baissées de l'Elysée Montmartre. Seules deux fans patientent dans le froid humide ; je m'attendais à... La suite

Alain Bashung en concert

Alain Bashung par Chlorophil
Salle des Fêtes de Montfavet - Avignon, le 20/11/2008
Que dire de nouveau à propos des concerts d'Alain Bashung ? Pourquoi écrire encore quelque chose alors que son récent passage a Marseille, par exemple, lui a valu trois élogieuses... La suite

Alain Bashung en concert

Alain Bashung par stéphane Sarpaux
Fiesta des suds Marseille, le 28/10/2008
(1/3, version enthousiaste sans retenue :) Aller voir Alain Bashung sur scène en 2008 impose à chaque spectateur une question éthique : vais-je au concert pour entendre l'un des... La suite

Jim Yamouridis : les dernières chroniques concerts

Jim Yamouridis (Interview pendant le festival Yeah!) en concert

Jim Yamouridis (Interview pendant le festival Yeah!) par Catherine Deylac
Lourmarin, le 05/06/2016
Nous avons rencontré Jim Yamouridis au Festival Faveurs de Printemps de Toulon et sommes convenus de nous revoir dans le cadre du festival Yeah! à Lourmarin. Voici avec quelque... La suite

KinG + Ghost of Christmas + Cleary + Jim Yamouridis + Elvis et le Chacras .... Festival Yeah! (complément)  en concert

KinG + Ghost of Christmas + Cleary + Jim Yamouridis + Elvis et le Chacras .... Festival Yeah! (complément) par Pirlouiiiit
Village, Cave du Chateau et Temple de Lourmarin, le 05/06/2016
En complement des chroniques de Philippe (cf jour 1, jour 2 et jour 3) un petit mot rapide sur quelques artistes qu'il a raté pendant ces 3 jours et que j'ai eu la chance de... La suite

The Apartments + Jim Yamouridis en concert

The Apartments + Jim Yamouridis par Pierre Andrieu
Le Tremplin, Beaumont, le 20/04/2016
Très prenant, hyper émouvant et d'une classe folle, le concert de The Apartments au Tremplin, à Beaumont, avec le très en forme également Jim Yamouridis en première partie...... La suite

Entretien avec Jim Yamouridis à l'occasion de la sortie de l'album The True Blue Skies en concert

Entretien avec Jim Yamouridis à l'occasion de la sortie de l'album The True Blue Skies par Pierre Andrieu
01/10/2014
Fort d'un excellent nouvel album paru en 2014, The True Blue Skies, opus qui vient rejoindre une discographie déjà riche, le songwriter country folk blues Jim Yamouridis est... La suite

Red : les dernières chroniques concerts

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) en concert

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 03/03/2020
Dans le cadre des festivités pour le 20ème anniversaire de La Coopé (dont le "point d'orgue" était la venue des dramatiques Indochine quatre jours plus tard, il est bon de... La suite

King Khan LTD, Cannibale, Beechwood, The Schizophonics, Death Valley Girls, Steal Shit Do Drugs, Go!Zilla, Baby Shakes, Grindhouse, Henry's Funeral Shoe, Red, Kepa (Binic Folks Blues Festival 2019) en concert

King Khan LTD, Cannibale, Beechwood, The Schizophonics, Death Valley Girls, Steal Shit Do Drugs, Go!Zilla, Baby Shakes, Grindhouse, Henry's Funeral Shoe, Red, Kepa (Binic Folks Blues Festival 2019) par Pierre Andrieu
Ville de Binic, le 26/07/2019
Excellente première journée au Binic Folks Blues Festival 2019 le vendredi 26 juillet avec moult artistes de rock 'n roll, blues, garage, punk à voir en live sous le... La suite

Bertrand Belin + Red en concert

Bertrand Belin + Red par Pierre Andrieu
La Cigale, Paris, le 08/04/2011
Très belle prestation à la Cigale (Paris) pour Bertrand Belin, un chanteur français qui redonne ses lettres de noblesse à la " nouvelle chanson française " en lui... La suite

RED+Bill B. Beat+ Jonaz+Le Comte de mon cul  en concert

RED+Bill B. Beat+ Jonaz+Le Comte de mon cul par stephane
Le Club 10 Lille, le 06/09/2008
Soirées d'inauguration du Club 10 Les 6 et le 7 septembre 2008 RED en concert accoustique le vendredi soir, puis une affiche des plus alléchantes pour la grande soirée de... La suite

Grange du château de Sédières : les dernières chroniques concerts

Echo and The Bunnymen + I Love You But I've Chosen Darkness + Cocoon + Tazio & Boy (Festival de Sédières 2006) en concert

Echo and The Bunnymen + I Love You But I've Chosen Darkness + Cocoon + Tazio & Boy (Festival de Sédières 2006) par Pierre Andrieu
Grange du château de Sédières, le 22/07/2006
Dans un cadre toujours aussi magique, et avec un accueil du public amélioré (plus de place pour se prélasser près du plan d'eau entre les concerts), le festival de Sédières... La suite

Abd Al Malik par lorenzo
festival de sédières, le 25/07/2009
Abd Al Malik est un grand bonhomme ! Il a un flow de dingue et c'est une bête de scène avec des musiciens hyper pro. concert inoubliable au festival de Sédières ! La suite

Jean-Louis Murat + Polar + Karin Clercq (Festival de Sédières 2005) en concert

Jean-Louis Murat + Polar + Karin Clercq (Festival de Sédières 2005) par Pierre Andrieu
Granges du Château de Sédières, Clergoux, le 26/07/2005
Grâce à la présence de Jean-Louis Murat (dont c'était la seule apparition sur scène cet été), la dernière soirée du festival de Sédières a fait le plein : entre 600 et 700... La suite

Elysian Fields + Kelly De Martino + Mansfield. Tya + Grand National (Festival de Sédières 2005) par Pierre Andrieu
Granges du Château de Sédières, Clergoux, le 25/07/2005
Il fallait bien un dimanche sans concerts pour se remettre des émotions ressenties lors des deux premières soirées du festival de Sédières avec Devendra Banhart, Mugison, Bang Gang, The National, The Wedding Present, Alamo Race Track et quelques autres... Après avoir goûté aux joies du farniente en Corrèze (un département riche en paysages... La suite