Accueil Chronique de concert Bang Your Head Festival 2ème jour : Tygers Pan Tang - D.A.D. - Hardcore Superstar - Jeff Scott Soto - Helloween - Pretty Maids - Lordi
Mardi 19 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Bang Your Head Festival 2ème jour : Tygers Pan Tang - D.A.D. - Hardcore Superstar - Jeff Scott Soto - Helloween - Pretty Maids - Lordi

Bang Your Head Festival 2ème jour : Tygers Pan Tang - D.A.D. - Hardcore Superstar  - Jeff Scott Soto - Helloween - Pretty Maids - Lordi en concert

Balingen Allamagne 15 juillet 2011

Critique écrite le par




Les soirées en ballroom c'est très sympa mais les réveils le lendemain sont toujours un peu difficiles, c'est pour cette raison que ma journée commencera vers 12h40 avec la présence de Tygers Pan Tang, encore un groupe que je n'avais pas eu le loisir de voir sur scène avant.

Tygers Pan Tang

Il fait chaud, vraiment chaud, le soleil est accablant et les gens se réfugient sous les quelques coins d'ombres disponibles qui permettent de voir la scène. Je vais faire de même et c'est de loin que je vais assister à la prestation des Anglais issus de la NWOBHM. Tygers, c'est comme tous ces groupes très bon sur scène mais dont le succès n'égalera jamais leurs compatriotes pour diverses raisons comme un désaccord avec sa maison de production qui coupa l'élan du groupe début des années 80. On retrouvera d'ailleurs le guitariste John Sykes dans Thin Lizzy puis Whitesnake. Presque une heure de pur heavy anglais avec une petite touche rock'n'roll qui fera de ce concert un moment très festif qui donne envie de taper du pied. Un très bon concert que j'aurai aimé voir sous moins de chaleur et en étant un peu plus réveillée.

Euthanasia
Take It
Tyger Bay
Hot Blooded
Gangland
Suzie Smiled
Don't Stop By
Rock and Roll Man
Raised on Rock
Hellbound




Disneyland After Dark

Après ce passage par l'Angleterre, direction le Danemark avec le fameux groupe de Hard Rock Disneyland After Dark renommé officiellement D.A.D. en 2000 pour éviter un procès de la part de Mickey et ses amis. Je n'avais pu venir lors de leur dernier passage Parisien mais j'ai tellement entendu du bien de leur prestation qu'il était impensable de louper celle là. Et en effet sur scène c'est vraiment du bon... entre le back-drop écrit en énorme Disneyland After Dark, les oreilles de Michey collées sur le dos de je ne sais plus qui et la basse transparente du déjanté Stig Pedersen nous voilà au cœur d'un groupe super barré et qui envoûte son public dès le premier titre.



C'est énergique, c'est entraînant et c'est festif. Les frères Binzer - chant et guitare - chapeau haut-de-forme habillé "classe" assurent méchamment, avec un son de guitare et une voix bien spécifiques et reconnaissables. 50 minutes intenses mais trop courtes avec des titres que je ne connais pas assez pour les citer sans me tromper. Je ne compte pas le nombre de tee-shirts du groupe présents dans la fosse, ils ont des fans !


Hardcore Superstar

Après être passé par beaucoup de styles musicaux depuis la veille, voici un peu de glam ou sleaze rock avec l'un des groupes qui rencontre un franc succès ces derniers années, les suédois de Hardcore Superstar. Prestation identique aux concerts précédents : set list classique mais efficace reprise en chœur par le public, des membres qui se la jouent beaux gosses sur scène, du rose, du noir, bref nous voilà en plein cœur de la mouvance glam version année 2000. Joakim "Jocke" Berg fera monter sur scène un homme et une une femme sur je ne sais plus quel titre, qu'il remerciera par un bisou, bref bonne ambiance et convivialité envers les fans sont à l'honneur. Des titres tel que "Sadistic Girls" "Medicate Me" "Last Call For Alcohol" avec le petit discours d'introduction qui va avec, "Wild Boys" "We Don't Celebrate Sundays" et sans oublier bien sur l'excellent "My Good Reputation". Bref un concert vraiment excellent mais que j'aurais plus de mal à apprécier que les précédents cause épuisement et chaleur.




Jeff Scott Soto

Un des organisateurs a annoncé le jour même une interversion des horaires entre Pretty Maids et Jeff Scott Soto, la faute incombant apparemment a Pretty Maids. Ce qui fait que Jeff Scott Soto qui devait jouer à 20h45 dans la "messehall" va se retrouver sur la scène principale extérieure à 17h00 et que Pretty Maids - très attendu - va jouer sur la petite scène à 20h45. Belle opportunité pour Jeff Scott Soto mais qui du coup va nous montrer les limites de l'organisation.



Jeff Scott Soto apparait du coup devant un public déçu de l'absence de Pretty Maids. Ce dernier assurera malgré tout une bonne prestation qui interprétera des titres de Axel Rudy Pell mieux que ceux joués par le groupe lui-même deux jours avant. Beaucoup de titres tirés de "Talisman" avec un passage instrumental qui couvrira aussi bien du DIO et que Michael Jackson. Un concert que j'ai trouvé agréable à regarder, un très bon niveau de la part des musiciens et du jeune guitariste mais qui en effet ne méritait pas obligatoirement la scène principale s'il n'y avait pas eu ce changement.

21st Century
Blissful Garden - Talisman
Drowning & Drum Solo
Colour My XTC - Talisman song
Soul Divine
Fool Fool / Warrior - Axel Rudi Pell
Livin' The Life - Rockstar movie soundtrack
Instrumental Memorial Medley (Gary Moore, Y&T, Dio, Gotthard, Michael Jackson)

Talisman Medley :
Break Your Chains
Day By Day
Give Me A Sign
Dangerous
Just Between Us
Mysterious
I'II Be Waiting

Sonata Arctica me servira de sieste avant d'enchainer la fin de la journée avec Helloween, Pretty Maids, Slayer et Lordi.




Helloween

Suite au changement, pour voir Pretty Maids dans la salle, il fallait louper la fin de Helloween. Et à la vue du concert donné par ses derniers cela aurait bien dommage. Les citrouilles sont de retour sur scène, et même les détracteurs du groupe ou autres personnes dans les starting-blocks pour Pretty auront bien du mal à quitter le concert avant la fin. Andi Deris et sa bande arriveront sur "are your metal ?" (yes of course !) suivi de "Eagle Fly Free" qui donnera le ton du concert : un enchainement de power metal basé principalement sur sur les albums "keeper I et II" du groupe. Un vrai moment de bonheur avec un groupe en très grande forme, ce qui confirme la tendance des ces dernières années. Helloween est bel et bien revenu et Gamma Ray n'a qu'à bien se tenir !



Are You Metal?
Eagle Fly Free
March of Time
Where the Sinners Go
Drum Solo
I'm Alive
Keeper of the Seven Keys / The King for a 1000 Years / Halloween
Future World
Dr. Stein
I Want Out


Pretty Maids

Dès les dernières notes du groupe nous avons couru vers la messhall qui n'est finalement qu'à quelques mètres mais là une mauvaise surprise attendra le public : une fille d'attente énorme qui n'avance pas et surtout avec un accès difficile à la salle alors que celle-ci dispose de plusieurs portes qui auraient pu être ouvertes. Mais ce n'est pas terminé : alors que la salle n'est pas pleine, la sécurité décide de fermer l'accès et laisse dehors près d'une centaine de fan de Pretty Maids alors que le groupe attaque son concert. Incompréhension et étonnement dans le public, mes voisins tentent de communiquer avec nous avant de réaliser que je ne parle pas un mot d'allemand. Et là, surtout après le coup du Sonisphere quelques jours plus tôt, j'ai admiré le calme du peuple Allemand. Pas un énervements, pas de bousculades, des têtes dépitées mais aucun acte de violence ou d'agressivité. (J'ose pas imaginer si cela c'était passé dans d'autres pays). Un calme qui sera récompensé car la sécurité finira pour nous laisser rentrer au bout du 3ème titre, ce qui n'aurait pas été le cas si nous avions tout saccagé.
C'est donc amputé du début du concert que nous assisterons à la prestation de Pretty Maids qui pour le coup méritait la scène principal en open air. Un bon concert mais un choix de titres plus basé sur les balades que le précédent concert que j'ai vu d'eux. Peu importe je suis rentrée à temps pour entendre le superbe titre "Walk Away" que je n'avais jamais eu en live. Rien que pour ce titre je ne regrette pas mes centaines de kilomètres. Les incontournables "Back to Back" et "Futur World" ainsi qu'un cover de Phil Lynott seront de la partie.

Pandemonium
I.N.V.U.
Rodeo
It Comes At Night
Walk Away
Back To Back
Sin-Decade
Please Don't Leave Me - Phil Lynott
Love Games

Future World
Little Drops Of Heaven
Red, Hot And Heavy

Mais cet incident nous fera comprendre que si nous voulons assister à la prestation de LORDI dans cette même salle il nous faudra sacrifier SLAYER qui joue sur la grande scène. C'est quand même hallucinant, et bien que j'ai déjà vu 3 fois le groupe cette année, en tant que fan je suis un peu frustrée quand même. Donc pendant que Slayer entame son show, je regarderai le début de loin en goûtant une côte de porc cuite sur un barbecue géant vraiment très bonne, mon réconfort de la soirée accompagné d'une sangria.




Lordi

C'est donc en avance que nous entrons dans la salle où le public est déjà bien entassé pour la prestation des vainqueurs de l'Eurovision 2006. Autant le public allemand n'est jamais tassé autant pour Lordi le concert n'est pas commencé que nous sommes déjà écrasé contre nos voisins. Les monstres se font désirer et c'est vers 23h00 qu'ils arriveront sur scène. Je vois assez bien malgré la grande taille des Allemands autour de moi mais pour prendre des photos ou filmer ce sera une autre histoire. Le groupe défendra bien son dernier album sans oublier de passer en revue tous ces titres classiques. La pyrotechnie est à l'ordre du jour et les costumes des monstres toujours aussi impressionnants. Le chanteur nous sortira tous les accessoires possibles de la tronçonneuse au baigneur qui crache du feu, sans oublier la mascotte et autres personnages qui interviendront sur scène. Du grand du bon avec tous les ingrédients qui ont fait leur succès. Le groupe jouera dix minutes de moins que l'horaire prévue, je en sais pas pourquoi mais une chose est sure : ils auraient largement mérités de jouer sur la scène principale surtout avec toute la pyrotechnie supplémentaire qu'ils auraient pu utiliser.



Quelques titres pas dans le bon ordre :

Babez for Breakfast
Dynamite Tonite
My Heaven Is Your Hell
Nonstop Nite
Last Kiss Goodbye
Granny's Gone Crazy
Blood Red Sandman
Bringing Back The Balls To Rock
This Is Heavy Metal
Devil Is A Loser
They Only Come Out At Night
Get Heavy
Who's Your Daddy?
Hard Rock Hallelujah
Would You Love A Monsterman?

Pour conclure, encore une superbe édition du festival Allemand avec un réel plaisir à retrouver ce site quelques années après. La convivialité incomparable des Germains et l'ambiance familiale sont toujours de mise et inégalables. La qualité de la nourriture vraiment bonne et abordable en comparaison de certains festivals. Seul point noir au tableau : le gestion de la programmation entre la scène principale et la "messehall".


Bang Your Head Festival : les dernières chroniques concerts

Bang Your Head Festival (1er jour) :  Portrait - Stormwarrior - Crimson Glory - Death Angel - Quiet Riot - Immortal - Accept en concert

Bang Your Head Festival (1er jour) : Portrait - Stormwarrior - Crimson Glory - Death Angel - Quiet Riot - Immortal - Accept par Abigail Darktrisha
Balingen Allemagne, le 15/07/2011
Il arrive parfois que deux festivals tombent à la même date, c'est le cas cette année avec le Sonisphere de Madrid en Espagne et le Bang Your Head de Balingen en... La suite

Helloween : les dernières chroniques concerts

Helloween + Rage en concert

Helloween + Rage par Abigail Darktrisha
Le Trianon, Paris, le 28/04/2016
Soirée germanique à la capitale pour terminer ce mois d'avril. Au programme Helloween, pour lequel Rage aura la lourde tâche d'ouvrir la soirée dans le cadre de l'anniversaire... La suite

Rock Fest Barcelona 2015 (Part 2/3) : Twisted Sister + Helloween + Europe + Annihilator + Destruction + Nuclear Assault + Angeles del Infierno + Powerwolf  en concert

Rock Fest Barcelona 2015 (Part 2/3) : Twisted Sister + Helloween + Europe + Annihilator + Destruction + Nuclear Assault + Angeles del Infierno + Powerwolf par Gandalf
Barcelone, le 24/07/2015
Voilà une grosse journée très bien remplie, qui a, sans surprise, etait dominée par TWISTED SISTER ! Comme l'a fait remarqué Snider pendant le set, c'est certainement la dernière... La suite

Hellfest 2013 1er jour : Hardcore Superstar + Saxon + Europe + Testament + Twisted Sister + Whitesnake + Kreator + Helloween + Def Leppard en concert

Hellfest 2013 1er jour : Hardcore Superstar + Saxon + Europe + Testament + Twisted Sister + Whitesnake + Kreator + Helloween + Def Leppard par Abigail Darktrisha
Clisson, le 21/06/2013
8ème année consécutive au Hellfest, où le festival fera trembler la vallée de Clisson et une réputation qui continue de prendre de l'ampleur. Persévérance et motivation... La suite

Helloween  + Trick or treat en concert

Helloween + Trick or treat par Abigail Darktrisha
Transbordeur, Villeurbanne, le 12/01/2011
En ce début d'année 2011, le bal des concerts devait être ouvert par Helloween et Stratovarius. Et que peut-on demander de mieux lorsque la salle de concert est presque située sur... La suite

Lordi : les dernières chroniques concerts

Hellfest 2013 3ème jour : Newsted + Voivod + Dark funeral + Moonspell + Danzig + Lordi + Volbeat + Ghost en concert

Hellfest 2013 3ème jour : Newsted + Voivod + Dark funeral + Moonspell + Danzig + Lordi + Volbeat + Ghost par abigail
@ Clisson, le 23/06/2013
Le calme revenu après la tempête de la veille, c'est un site beaucoup plus fréquentable malgré une odeur sournoise que nous retrouverons en ce dimanche après-midi et pour... La suite

Lordi en concert

Lordi par Lebonair
Le Trabendo Paris, le 28/11/2010
Paradoxalement, ce n'est pas le concert que j'ai aimé le plus cette année mais sûrement un de ceux que je n'oublierai jamais. J'avais donc très envie de voir ce que donne sur... La suite