Accueil Chronique de concert Brutal Avengers, Morgue, Cannibal Corpse
Vendredi 22 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Brutal Avengers, Morgue, Cannibal Corpse

Brutal Avengers, Morgue, Cannibal Corpse  en concert

Le Moulin, Marseille 11 juillet 2015

Critique écrite le par

L'Académie Française, en partenariat avec la Tendance qui Tue et le Cercle Littéraire du Moulin, vous présente ce soir les "  Petites Chroniques Estivales du Cadavre Cannibale ".

La soirée lecture de poésie était ce soir animée par nos amis de Brutal Avengers, Morgue et Cannibal Corpse.

Nous n'avons malheureusement pas pu assister au récital de poésie concrète et réaliste de Brutal Avengers en raison de notre application à nous détruire le foie tout en faisant vivre le petit commerce de proximité, mais les échos parvenus jusqu'à nos oreilles ont fait état d'un bruit sourd et continu peu satisfaisant.


Ayant toutefois pris place dans l'enceinte littéraire, je pu assister à la déclamation "  gruiik gruiik " des Alésien de Morgue. Desservi par un son fort préjudiciable, le quartet de musique de chambre brutale grind death pu toutefois nous faire admirer le fort beau ballet de leurs doigts courant sur le manche de leurs instruments.


A défaut d'ouïr leur musique, ce spectacle fut agréable. A coup sur de bon musicien, mais cette forme de poésie ne peut souffrir d'une mise en son si brouillon, au risque d'être inintelligible.


Les hôtes du soir, les poètes Américains de Cannibal Corpse, spécialistes fort réputés de la mise en forme lumineuse de la perversité de l'être humain et fin connaisseur du corps humain, n'étaient plus venus poser leurs vers (hi hi hi humour) et leur quatrains à Marseille depuis presque 20 ans.


Autant ne pas maintenir un suspense inconsidéré. Ils retournèrent littéralement le Moulin. Et furent acclamé 1h20 durant, par les fins connaisseurs présents en cette salle transformée pour l'occasion en sauna scandinave.Précisons d'emblée que l'adjectif "  fin " se rapporte plus à la qualité de la connaissance littéraires des amateurs présents, qu'à leur caractéristique physique.


Car, Oscar, vois tu, les pogoteurs étaient massifs et de fort belle facture. Le contact rugueux. Et fort glissant sur leurs peaux nues. Et agités. Mais je les comprends, Fernand, car comment rester insensible à la qualité de l'évocation brûlante de la Peste de l'éviscération, clamée avec tant d'intensité par ce cher George, tournoyant sa chevelure ondulée tel que le ferait le rejeton d'un taureau fou et d'une pale d'hélicoptère  ?

Tout, en Cannibal, est beau. Brutal, certes. Imagés, sûrement. Mais mélodique. Et fortement, insidieusement, viscéralement (hi hi humour bis) groovie. Ah mais écoutez moi ce Tête Fracassé par le Marteau  ! Et ce phrasé imparable sur ce Condamné à bruler  !! Et ce break sur Lobotomie au pic à glace  !


Certes, que de turpitudes en ce bas monde. Mais les Cannibales nous apportent joie et lumières par l'évocation de nos peurs, de nos plus sombres cauchemars et désir cachés. Euh...c'est bien un désir caché en chacun, d'éjaculer du sang, hein  ??? le doute m'assaille...euh...enfin, quoiqu'il en soit, François, l'enchaînement particulièrement intense du plaisir coquin susnommé, de  Misérable Frai dédicacé à tout les poissons de notre belle Méditerranée, et de L'éclatement des corps dormants fut l'occasion d'un beau partage d'énergie avec l'auditoire.


Et que dire de plus, Claudius, que nous n'aurions déjà dit sur cette magnifique soirée si ce n'est mentionner sa fin apocalyptique  ? Menée de main de maître par ce cher Georges, soulevant véritablement la salle et l'ensemble des amateurs passionnées, le spectacle fut épique  ! Crâne plein d'asticots, Dévoré par la vermine, n'en jetez plus, nous nous rendons  !!


Mais une petite heure et une petite vingtaine de minutes paraissent cependant bien trop courtes, (et là je sèche pour le prénom), pour calmer nos ardeurs et nos velléités poétiques  ! De grâce, Messieurs Cannibal Corpse ne nous faites point trop languir et ramenez vos abats rapidement  !

Ah mais quelle belle soirée  !

P.S  : Chronique dédicacée à celui qui m'a offert à boire en me demandant si je faisais partie de l'Académie Française  !

Ahamada Smis : les dernières chroniques concerts

Musique Rebelle - Round 9 + Rocca en concert

Musique Rebelle - Round 9 + Rocca par Mcyavell
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 17/12/2010
Commençons par un coup de gueule : ce rendez-vous automnal de Musique Rebelle fut pour la première fois - et espérons-le, la dernière - relégué en deuxième partie de soirée.... La suite

Mouss & Hakim feat. Idir, Magy Cherfi (Zebda), Gari Greu (Oai Star) + Gaetan Roussel + Ahamada Smis + Giedre + Roda Do Samba + La Cumbia Chichara (Fiesta des Suds 2010) en concert

Mouss & Hakim feat. Idir, Magy Cherfi (Zebda), Gari Greu (Oai Star) + Gaetan Roussel + Ahamada Smis + Giedre + Roda Do Samba + La Cumbia Chichara (Fiesta des Suds 2010) par Pirlouiiiit
Dock des Suds, Marseille, le 15/10/2010
Après un rapide coup d'œil à la Fiesta, même si il ya quelques artistes que j'aurais bien aimé (re)voir, seule la soirée d'ouverture me donne la force d'aller en vélo... La suite

Ahamada Smis en concert

Ahamada Smis par bertrand
La Meson - Marseille, le 03/06/2010
C'est dans le fief du Pôle info musique que je me dirige ce soir. Rue Consolat, la Meson, en plein cœur d'un quartier que j'ai découvert à la première édition des Portes... La suite

Ahamada Smis : Marseille cosmopolite par malika
La Meson - Marseille, le 19/11/2006
Un concert exceptionnel, d'un foisonnement créatif remarquable, tant dans la richesse des textes que dans celle des mélodies. Ahamada chante, slame, danse... Il sait décidémment tout faire!! Un combo acoustique d'une fabuleuse richesse avec notamment Cyril Benhamou, Pierre-Lo de Dupain (à le viele à roue, extra!!), Christophe et Stephane de... La suite

Cannibal Corpse : les dernières chroniques concerts

Cannibal Corpse + Daw Scented + Severe Torture + Viu Drakh par Cannibal Forever
After Club - Amnéville, le 18/10/2002
C'était franchement le meilleur concert que j'ai vu de ma vie. Pour commencer Viu Drakh qui chauffe la salle (moyen ....), puis c'est parti mon kiki pour du Gore non-stop. Severe Torture a été le groupe qui m'a le plus surpris : une voix vraiment très impressionnante, des musicos parfait, c'était déjà le massacre avant l'heure !!!! Ensuite Dew... La suite

Cannibal Corpse par guilbyboom
Ramonville (Toulouse), le 02/10/2002
Comme chaque année Cannibal Corpse passe par chez nous (quelle bonne idée) fort de leur nouvel album "Gore Obsessed"!! Et cette fois ci ils nous ont pas loupés !! En raison des premières parties moins connues que les autres années il y avait moins de monde, en plus le groupe en fin de tournée donc les morceaux étaient bien bien rodés et enfin... La suite

cannibal corpse ,dew scented,severe torture,?? par canardo_666
la Loco, Paris, le 23/09/2002
Ah ce concert !!!! Ambiance super chaude dès le set de Severe Torture qui a mis le feu avec son death super brutal puis Dew Scented qui en a remis une couche avec pour finir leur set une monstrueuse reprise de Slayer qui a mis le chaos dans la fosse et enfin Cannibal toujours égaux à eux-même : carré et très brutal. Show excellent à part un petit... La suite

Cannibal corpse - Marduk - Dark funeral - Nile - Krisiun par Marc
Z7 Pratelln (Suisse), le 19/12/2001
Enorme ce concert! mon premier de metal extreme. Krisiun: pas trop mal mais toujours les mêmes riffs. Dark funeral: Trop dépouillé mais efficace. Beaucoup de morceaux du dernier album Nile: pas mal, de bonnes idées Marduk: La tuerie Cannibal corpse: Quelle claque!! grandiose Mais les suisses allemands étaient un peu... La suite

Le Moulin, Marseille : les dernières chroniques concerts

Camélia Jordana + Siem Folknomade en concert

Camélia Jordana + Siem Folknomade par Sami
Moulin, Marseille, le 09/11/2019
Les voix féminines et la Méditerranée sont à l'honneur au Moulin, qui, contrairement à ce qui était annoncé, est en configuration "petite salle" ce soir. Siêm Folknomade Pour... La suite

La Maison Tellier +  Blind Cinema en concert

La Maison Tellier + Blind Cinema par Sami
Le Moulin, Marseille, le 24/05/2019
Le Moulin a toujours été une des salles les plus ponctuelles de Marseille, beaucoup plus que les transports en commun en tout cas. Du coup comme souvent on aura juste le temps... La suite

Bukowski + Ultra Vomit en concert

Bukowski + Ultra Vomit par Philippe
Le Moulin, Marseille, le 10/05/2019
Soirée (évier) metal potentiellement débile et bien régressive, avec les quasi-mascottes du Hellfest : les fameux Ultra Vomit de Nantes ! Le public devant l'entrée semble... La suite

No One Is Innocent + Tagada Jones en concert

No One Is Innocent + Tagada Jones par Aulie
Le Moulin, Marseille, le 24/11/2018
Samedi 24 novembre 2018, direction le Moulin à Marseille pour assister à une soirée 100 % rock engagé avec les groupes Tagada Jones et No One In Innocent pour leur "Bruit dans... La suite