Accueil Chronique de concert David Eugene Edwards of Woven Hand
Dimanche 9 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

David Eugene Edwards of Woven Hand

L'Européen, Paris 28 novembre 2004

Critique écrite le par




David Eugene Edwards jette un sort sur le public de L'Européen


Sans surprise, David Eugene Edwards a donné un concert ensorcelant à Paris à L'Européen, un petit théâtre permettant une intimité bienvenue avec les artistes. Le chanteur de Sixteen Horsepower a présenté avec foi au nombreux public les morceaux de son projet solo Woven Hand, seulement accompagné par un batteur sachant aussi bien cogner sèchement que caresser ses fûts avec des balais...

Toutes les conditions sont donc réunies pour passer une soirée envoûtante : un répertoire saisissant entre country, folk, blues et rock, des musiciens doués et un chanteur doté d'une voix et d'une présence impressionnantes... Malgré le peu de mots prononcés et une attitude assez inquiétante quand il semble être en transe (les yeux révulsés et les mains frappant son visage, comme pour faire acte de contrition) David Eugene Edwards a littéralement jeté un sort sur son auditoire, aussi recueilli pendant les morceaux que débordant d'enthousiasme à la fin de ceux-ci. Car, même si l'on n'est pas particulièrement croyant, les paroles tourmentées chantées d'une voix habitée (sur des musiques évocatrices, en plus) font un incroyable effet. Un peu comme si l'on se retrouvait en face d'un prêcheur intelligent n'ayant pas des vues sur notre porte-monnaie ou nos voix aux élections...
L'homme étant plus que torturé, la tonalité de ses morceaux est sombre et changeante : il y a des moments de calme avec une guitare sèche ou une viole (le résultat réussi d'un accouplement entre un banjo et une mandoline), plus un sobre rythme de batterie, mais l'orage n'est jamais très loin... On sent confusément qu'il arrive, le ciel se couvre. Et quand il se déclenche enfin, il se manifeste bruyamment par des torrents de guitare électrique, et sous un déluge de batterie exaspérée. L'intensité émotionnelle qui se dégage de ce spectacle est telle que le public est cloué dans les petits sièges rouges de L'Européen, interloqué... mais sous le charme.

David Eugene Edwards se faisant malheureusement assez rare sur scène en France, on ne peut que chaudement recommander le dernier album de Woven Hand - Consider the birds - aux absents (ceux qui ont assisté à ce concert à L'Européen l'ont maintenant tous en leur possession, c'est sûr !) ; le bouleversant songwriter y confirme avec éclat son talent unique pour raconter des histoires prenant vie devant l'auditeur, grâce à l'exceptionnelle conviction du conteur/chanteur. Sur ce disque, les ambiances sont moins électriques que sur scène, ce qui n'empêche en aucune manière les morceaux d'être d'une beauté à couper le souffle... comme les performances scéniques du monsieur.


Sites Internet : https://16horsepower.com/wovenhand.html, www.glitterhouse.com, www.talitres.com.

Woven Hand Wovenhand : les dernières chroniques concerts

Wovenhand + Christine Owman en concert

Wovenhand + Christine Owman par Karen Solvery
Epicerie Moderne, Feyzin, le 30/05/2014
L'Epicerie Moderne de Feyzin recevait le 30 mai 2014 Wovenhand, qui présentait son dernier album " Refractory Obdurate", paru chez Glitterhouse cette année. La première partie... La suite

(mes) Eurockéennes 2010 3/3 : Rien, Gallows, Julian Casablancas, LCD Soundsystem, Wovenhand & Muzsikas, Empire of the Sun, Massive Attack en concert

(mes) Eurockéennes 2010 3/3 : Rien, Gallows, Julian Casablancas, LCD Soundsystem, Wovenhand & Muzsikas, Empire of the Sun, Massive Attack par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 04/07/2010
Le samedi, c'est par ici ! Se remotiver pour le dimanche est toujours une petite épreuve. Outre le sentiment de satiété qui finit généralement par apparaître après deux... La suite

Woven Hand + Birch Book en concert

Woven Hand + Birch Book par Pirlouiiiit
Oméga Live - Toulon, le 10/12/2008
Le Pinguin nous ayant fait faux bon (sans doute pour finir sa chronique en retard de OnEira) c'est donc moi qui me colle à la chronique ... même si j'aurais bien été tenté... La suite

Woven hand par Dan
Krakatoa, Bordeaux, le 03/12/2010
C'est tout simplement fantastique. David Eugene Adwards exprime son chamanisme charismatique en entrainant dans son sillon un public qui intériorise plus qu'il ne manifeste son émotion (dommage). Un grand moment de la musique ethnique. Le spectacle est également assuré par le reste de ses musiciens, avec un bassiste habité et aussi... La suite

L'Européen, Paris : les dernières chroniques concerts

Emily Jane White en concert

Emily Jane White par Lebonair
L'européen - Paris , le 16/11/2010
Emily Jane White vient tout juste de sortir son 3ème album en trois ans, le délicieux "Ode To Sentence". A cette occasion, Emily est venue chanter deux soirs dans cette jolie... La suite

Emily Jane White + Our Broken Garden en concert

Emily Jane White + Our Broken Garden par Pierre Andrieu
L'Européen, Paris, le 16/11/2010
Jolis instants intimistes avec Emily Jane White et Our Broken Garden dans la très cosy salle de L'Européen à Paris, à deux pas de la Place de Clichy... Et ce dans une ambiance... La suite

Happily Ever After en concert

Happily Ever After par Lartsenic
L'Européen, Paris., le 25/05/2009
Les Happily Ever After cultivent leur différence en composant des morceaux hors du temps. Difficile de définir leur style, leur musique au tempo ralenti, aux boucles... La suite

Entre 2 Caisses par Chandleur
L'Européen - Paris, le 25/01/2014
"Je Hais les Gosses" tour de chant, comme on disait dans les années 50, basé sur des chansons d'Allain Leprest- poète engagé et militant. Réjouissant, l'ambiance des textes est rétro et non-conformiste, mais d'une actualité sociale bien réelle. Emmenez y surtout vos enfants, c'est souvent drôle, et toujours intelligent. Les 4 compères ont la caisse... La suite