Accueil Chronique de concert Epica
Lundi 21 juin 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Epica

Epica en concert

Le Transbordeur, Lyon 13 Avril 2012

Critique écrite le par



Vendredi soir, un des groupes phares du métal symphonique s'est produit au Transbordeur de Lyon : Epica. Avec mon amie photographe, nous ne sommes pas spécialement amatrices de ce genre là, mais nous étions curieuses de découvrir ce que ce groupe donnait en live.



L'entrée des membres du groupe tarde un peu à venir. Réglages des lumières et des instruments. Puis, enfin, ils arrivent : Simone Simons (chant féminin) suivi de ses complices : Mark Jansens (guitare et chant grunt), Ariën Van Weesenbeek (batterie), Isaac Delahaye (guitare) et Coen Janssen (claviers). Visiblement contents d'être là, le concert gagnera en partages et sourires.



Le groupe ouvre le spectacle avec deux de leurs nouveaux titres extraits de leur cinquième album : "Requiem for The Indifferent" sortie le 9 Mars 2012. Déjà la voix de Simone Simons retentit dans la salle et va faire battre le cœur des fans au rythme de la musique. Pour ma part, je suis malheureusement un peu hermétique à ce type de voix, surtout lorsque le chant de Simone va se noyer dans les aigus jusqu'à perdre sa justesse. Cependant, en faisant abstraction de ma gêne, je reconnais que le charisme scénique jeune femme rousse peut certainement plaire à beaucoup de fans de Nightwish, Within Temptation, Leaves'Eyes etc.




Petit regret, Le chant guttural de Marc Jansen viendra moins souvent contrebalancer le chant lyrique de Simone et apporte une pesanteur dynamique (et agréable !) aux morceaux interprétés. S'enchaineront les titres : Storm the Sorrow, Anima, Infernum Warfare.
Les musiciens s'en donnent à cœur joie. Le batteur sait superbement manier la baguette et gère de la caisse ! Il le montrera par ailleurs lors d'un solo plutôt éloquent. Les guitaristes se donnent la réplique, Isaac Delahaye bien que plus récent membre du groupe (a rejoint Épica en 2009) semble être tout aussi à son aise que les anciens. Jouant de mon côté durant le concert, il était désireux d'échanger avec public et faisait preuve de plein d'enthousiasme.
Les musiciens et la chanteuse montraient beaucoup de complicité entre eux. Très agréable de voir que cela paraisse encore malgré les tensions qui pourrait exister.



Par la suite, la setlist était complétée par les autres chansons du dernier album et des anciens : Requiem for the Different, The Obsessive Devotion, Delirium, Guilty Demeanor, Stay the course, Deep Water Horizon, The Phantom Agony. Au rappel : Cry For The Moon, Unleashed, Consign To Oblivion... La soirée se sera très bien passée. Mais je regrette assez de ne pas avoir été transportée par le concert. La prestation était pourtant à la hauteur, j'imagine que les fans auront été subjugués. De mon côté, j'ai trouvé que tout était un peu trop cadré, et qu'il manquait d'un peu de spontanéité, de fougue. Mais cela étant, je suis quand même repartie avec l'impression d'avoir passé une agréable soirée.


Setlist :

Karma 

Monopoly on Truth 

Sensorium 

Deter the Tyrant 

Serenade of Self-Destruction 

Sancta Terra 

Delirium 

Blank Infinity 

The Obsessive Devotion 

Storm the Sorrow 

The Phantom Agony 


Encore:
Cry for the Moon 

Unleashed 

Consign to Oblivion

Epica : les dernières chroniques concerts

Epica + Dragonforce + Dagoba  en concert

Epica + Dragonforce + Dagoba par Gandalf
Le Moulin à Marseille, le 26/11/2014
Avec l'enchainement de concerts en ce moment sur Marseille et alentours, j'étais pas vraiment motivé pour revoir ces trois combos, mais bon, c'est à coté du boulot, alors autant... La suite

EPICA par Christophe
RAISMFEST, le 13/09/2009
Ben oui, juste bien. EPICA confirme pour moi sa dérive vers un show á l´Evanescence ou à la Nightwish... Perte d´originalité et de punch sur scène, très différent de ce concert de novembre 2008 et confirmation de ce qu´ils ont montré au Wacken 2009 où le public se déplaçait vers les autres scènes au troisième titre. Reste qu´EPICA est... La suite

Epica par Christophe
Transbordeur Villeurbanne, le 11/11/2008
Très bon concert, ambiance cool et agréable ! EPICA est pour moi le groupe de Metal Symphonique de référence depuis le départ de Tarja qui laisse Nightwish sans voie. Ajouter à cela le Transbordeur qui est une salle intime avec un service d'ordre qui assure sans avoir besoin de faire dans le pathétique, un public de vrai passionné et tous les... La suite

Epica par Gandalf
Espace Julien à Marseille, le 11/04/2006
Ce soir le Metal tendance lyrique investissait l'Espace Julien, trés bonne salle au coeur de Marseille. Je ne suis pas fan ultime d'Epica, les ayant vu dans divers festivals auparavant, mais bon, pour une fois qu'on a du Metal ni extreme, ni néo, truc-core, qui passe à domicile, pourquoi se priver du court déplacement ?! Avec mon Padre nous... La suite

Le Transbordeur, Lyon : les dernières chroniques concerts

Flèche Love en concert

Flèche Love par cathy
Club Transbo - Villeurbanne, le 21/12/2019
En ce dernier week end avant les fêtes de fin d'année, samedi 21 décembre, l'association Mediatone propose un plateau exclusivement féminin avec trois artistes aux styles... La suite

Temples + Raoul Vignal + Pom Poko + Marble Arch + Lebanon Hanover (Festival Transfer 2019) en concert

Temples + Raoul Vignal + Pom Poko + Marble Arch + Lebanon Hanover (Festival Transfer 2019) par Kx Santos
Transbordeur, Lyon, le 08/03/2019
Deuxième jour, ce vendredi 8 Mars, au Transbordeur, pour la troisième édition du Festival Transfer. La soirée démarre aux alentours de 20h et se poursuivra assez tardivement... La suite

Beak>, Toy, Ditz, Lice, Off Models, She Past Away, Drahla (Festival Transfer 2019) en concert

Beak>, Toy, Ditz, Lice, Off Models, She Past Away, Drahla (Festival Transfer 2019) par Dissy
Transbordeur - Villeurbanne, le 09/03/2019
Quoi de mieux qu'un festival de musique indé pour faire passer un week-end hivernal un peu trop maussade. Le Festival Transfer revient cette année pour une troisième édition,... La suite

Rendez-Vous + Balladur en concert

Rendez-Vous + Balladur par Cathy Ville
Le Transbordeur - Villeurbanne, le 13/02/2019
Gros dilemme en ce mercredi 13 février : deux excellents concerts dans deux styles différents se déroulant à Lyon, j'ai dû faire un choix difficile entre Brendan Perry au Ninkasi... La suite