Accueil Chronique de concert Fête de l'Humanite DAY01 : Cocoon, Keziah Jones, Manu Chao et Radio Bemba
Jeudi 21 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Fête de l'Humanite DAY01 : Cocoon, Keziah Jones, Manu Chao et Radio Bemba

Fête de l'Humanite DAY01 : Cocoon, Keziah Jones, Manu Chao et Radio Bemba en concert

Parc du Bourget - La Courneuve 11 septembre 2009

Critique écrite le par



S'il y a bien un rendez vous qui peut être qualifié de rendez-vous du peuple, il n'y a aucun doute qu'il s'agisse de la Fête de l'Humanité. Pour sa 74 éme édition la Fête était, une fois de plus, à la hauteur des espérances, tant sur le plan musical que sur le plan politique. Il faut dire qu'avec un prix ne dépassant pas les 20€, une programmation regroupant des artistes internationaux ainsi que des débats au cœur des préoccupations actuelles, la Fête de l'Huma est l'événement à marquer d'une croix rouge sur le calendrier.


"On va tous simuler un orgasme ensemble"

Il est 18h30 lorsqu'à la surprise générale Cocoon débarque sur la grande scène, initialement prévu le samedi il semblerait que le duo français ait échangé de créneau avec les Wampas. Ce n'est donc que partie remise pour Didier notre roi à tous.



Sur un simple bonjour le concert commence. Lui à la guitare, elle au piano, chacun dans son coin essaye d'occuper tant bien que mal la scène. Il n'est jamais évident d'ouvrir pour un festival, les gens sont peu attentifs, la plupart du temps mous et malheureusement ce ne sera pas Cocoon qui fera monter l'ambiance malgré plusieurs tentatives vaines. On pourrait penser qu'au moment de "Chupee" ou encore "On my way " l'ambiance aurait pu remonter seulement le triste constat qui en est tiré, est que sur scène on bouge plus que dans le public à tel point que certaines personnes préfèrent trouver refuge dans le stand-bar le plus proche. Pour ma part, je laisse le temps à Cocoon pour montrer l'étendue de leur talent, seulement, après tout juste 40 minutes de set le groupe se retire. Du coup pas de seconde chance pour le duo qui me laisse sur ma faim. Il est certain qu'en festival les sets ne sont pas programmés comme pour un concert anodin mais de là à jouer 40 minutes, c'est léger, trop léger.



"Rythme is Love

Changement radical d'ambiance au moment où Keziah Jones, accompagné d'un bassiste et un batteur, rentre sur scène. Tout sourire Mister Jones prend sa guitare et sans plus attendre entame son set. Presque étonné par la foule présente, KJ n'en perd pas ses bonnes manières et accueille chaleureusement son public, et c'est peu dire, à la fin du troisième morceau KJ enlève son haut suscitant les petits cris des demoiselles composant le public.
Au niveau de l'ambiance rien à voir avec Cocoon, le public reprend fièrement les refrains. Entre deux chansons, le poing levé (fête de l'Huma oblige), Keziah Jones fait un discours en français assez incompréhensible parlant de liberté et d'amour.



S'en suit une douce ballade. En plus d'être bon guitariste, Jones est un excellent bassiste, en quelques minutes il l'aura démontré à l'assemblée s'emparant d'une basse avant de se retirer de scène. Il n'aura pas fallu beaucoup d'effort de la part du public pour que ce dernier revienne. A l'image de Ben Harper, Keziah prend sa guitare qu'il allonge afin de pouvoir jouer tout en faisant du tamtam. Comme un hommage à Hendrix le groupe reprend "All Along The Watchtower"," Rythim is Love " s'en suit illico presto. Le titre dure et s'achève sur une òla dirigée par le batteur, devançant le départ du groupe.



"La vie est belle, le monde pourri"

Pour le dernier concert de la grande scène difficile d'accéder sur les lieux. Chose peu étonnante concernant Manu Chao et la Radio Bemba. Le concert n'a pas encore commencé que le public est déjà compressé contre les barrières de sécurité. Il me semble ne jamais avoir vu la grande scène aussi noire de monde. Les lumières s'allument, tout le monde hurle, il faut dire que Manu Chao n'est pas venu depuis longtemps à la Fête de l'Huma et qu'il est très attendu.



Casquette sur la tête, guitare en main, le show commence fort avec "Me Gusta " repris en cœur par l'ensemble du public et "Politik Kills ". Avec l'énergie d'un môme de 10 ans, Manu saute partout sur scène, légèrement surpris par le monde présent il ne cesse de remercier les personnes qui ont fait le déplacement. Avec la foule présente, impossible de rejoindre la fosse, le public ne forme plus qu'une masse compacte et homogène. Afin de dissimuler un problème technique Manu remercie pour la énième fois le public et retire sa chemise avant d'entamer " Clandestino".



Accueilli par des tonnerres d'applaudissements, il va sans dire que l'ambiance qui semblait déjà avoir atteint son apogée augmente encore un peu plus, lorsque ce n'est pas le public qui s'amuse à slammer c'est une tente qui se monte en deux secondes qui joue les acrobates. Bien que Manu se produise avec la Radio Bemba il n'en oublie pas pour autant la longue époque passée avec la Mano Negra, micro sur le cœur qu'il tape de plus en plus fort simulant les battements de l'organe, ainsi commence "Mala Vida ". Ce n'est un secret pour personne le Manu Chao musicien est indissociable du Manu Chao politicohumain, c'est donc comme tel que ce dernier interrompt le concert pour faire monter sur scène des représentants du peuple sahraouie brandissant fièrement un drapeau du Sahara Occidental, ainsi qu'une militante afin de sensibiliser le public à cette cause que peu connaissent (conflit mêlant le Maroc, l'Algerie, et le Sahara Occidental). S'ensuivent de vifs remerciements de la part des militants au groupe ; "Merci à Manu, à sa solidarité, à vous Fête de l'Huma, Merci ". Laissant sur scène le drapeau, seul témoin du passage de ces militants, le concert reprend de plus belle avec "Machine Gun ", un autre titre de la Mano.



Même lorsque Manu lâche sa guitare au profil d'une caisse claire les foules restent galvanisées, plus de 90 000 personnes s'entassent, se montent dessus, pour essayer de profiter au mieux d'un des plus merveilleux concerts qui ait été donné sur scène grande scène depuis des années. Entre chaque titre une petite dédicace de la part de l'ex leader de la Mano Negra "Merci Paris, avant de partir une petite dédicace à tous ces politiciens qui nous mentent !". Comble de l'ironie le groupe reprend à sa sauce le thème des Temps Modernes, avant de finalement se retirer en ajoutant "La vie est belle, le monde pourri "



Malgré un début de soirée plutôt mou, à la façon d'un pyromane, Manu Chao, accompagné de la Radio Bemba, a su embraser la grande scène. Ce n'est pas que Cocoon ou Keziah Jones n'étaient pas à la hauteur, c'est juste que Manu Chao est l'un des plus gros monuments du Rock français, et que cette réputation qui se confirme toujours un peu plus à chaque représentation. Néanmoins il est regrettable qu'une partie du public n'ait pas pu profiter pleinement du spectacle à cause du manque de place, la Fête de l'Huma serait elle victime de son succès ?

Plus de photos sur : www.flickr.com/photos/boby_allin/
www.splityourmother.com

Fête de l'Humanité : les dernières chroniques concerts

Jeanne Added + The Inspector Cluzo (Fête de l'Humanité 2018) en concert

Jeanne Added + The Inspector Cluzo (Fête de l'Humanité 2018) par Lebonair
Parc Départemental Georges-Valbon- la Courneuve, le 15/09/2018
La fête de l'Humanité s'est déroulé les 14,15 et 16 septembre au Parc Départemental Georges-Valbon à la Courneuve. Cette manifestation a eu lieu pour la première fois en 1930... La suite

Triggerfinger + Tiken Jah Fakoly (Fête de de l'Humanité 2015) en concert

Triggerfinger + Tiken Jah Fakoly (Fête de de l'Humanité 2015) par Lebonair
Parc départemental Georges Valbon La Courneuve, le 12/09/2015
Rendez-vous incontournable de la rentrée, La Fête de l'Humanité s'est déroulée le week-end dernier au Parc Départemental de la Courneuve (93) à quelques encablures de Paris.... La suite

Patti Smith + Bénabar + Peter Doherty + Dub Inc (Fête de l'Huma 2012) en concert

Patti Smith + Bénabar + Peter Doherty + Dub Inc (Fête de l'Huma 2012) par Lebonair
Fête de l'Humanité - La Courneuve, le 15/09/2012
La 77ème édition de la fête de l'Huma a été un formidable succès populaire bien aidé en cela par un temps ensoleillé et une programmation plutôt riche. Une édition qui était... La suite

Fête de l'Humanité (Jour 2) : Cafe Vista Alegre + Maxime Le Forestier + Les Wampas + Arthur H + The Kooks +  Deep Purple en concert

Fête de l'Humanité (Jour 2) : Cafe Vista Alegre + Maxime Le Forestier + Les Wampas + Arthur H + The Kooks + Deep Purple par Boby
La Courneuve - Parc du Bourget, le 12/09/2009
Après une nuit des plus mouvementée au camping, un Djembéman qui joue mal, un départ d'incendie et le froid commun à Paris, c'est par un débat sur Jaurès que cette seconde... La suite

Cocoon : les dernières chroniques concerts

Cocoon + Lola Marsh en concert

Cocoon + Lola Marsh par Lionel DEGIOVANNI
Paloma, Nîmes, le 16/01/2020
Départ ce soir pour le concert de Cocoon, qui se fait attendre ici depuis plusieurs années... Groupe recomposé ou plutôt, devrai-je dire seulement composé de Mark Daumail, son ex... La suite

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017)   en concert

Jamiroquai, Sting, Phoenix, Texas, Julien Doré, Kery James, Justice, Vianney, Petit Biscuit, LP, Olivia Ruiz, Lee Fields, Last Train, Cocoon, Royal Republic, Calypso Rose, Birdy, Lulu Gainsbourg... (Festival Musilac 2017) par Lily Rosana
Aix-Les-Bains, le 13/07/2017
"Les 15 ans de Musilac !", "Déjà !" diront les musilakiens de la première heure. "Seulement !" crieront les gourmands. J'ai eu la chance de pouvoir être spectatrice des 4 jours... La suite

Concert pour la sortie du livre de Patrick Foulhoux Une histoire du Rock à Clermont-Ferrand/50 ans de bruits défendus à Bib-City en concert

Concert pour la sortie du livre de Patrick Foulhoux Une histoire du Rock à Clermont-Ferrand/50 ans de bruits défendus à Bib-City par Jacques Moiroud
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 22/11/2013
Coopérative de mémoire Vendredi 22 novembre, on fêtait à la Coopérative de Mai (Clermont-Ferrand)la sortie du livre de Patrick Foulhoux sur le Rock à Clermont*, s'en... La suite

We Used To Have A Band + Syd Matters + Cocoon en concert

We Used To Have A Band + Syd Matters + Cocoon par Jul
Les voix du Gaou - Six Fours, le 17/07/2011
Nous sommes arrivés pourtant très en avance, mais le temps de faire la queue, de se faire fouiller (par solidarité) et de rejoindre la petite scène cachée au fond dans les pins,... La suite

Keziah Jones : les dernières chroniques concerts

Vitrolles Sun Festival : Naâman + Keziah Jones + Cumbia Chicharra + Butacada Cascara  en concert

Vitrolles Sun Festival : Naâman + Keziah Jones + Cumbia Chicharra + Butacada Cascara par Zulone
Domaine de FontBlanche, le 09/07/2016
Le Vitrolles Sun Festival, un air de paix, de vie à l'état pur. C'est des visages et des sourires par centaines qui arpentent le Parc de Font Blanche, Ambiance à la roots, tout le... La suite

Festival Lives Au Pont 2014 : London Grammar + Mofo Party Plan + Keziah Jones + Method Man & Red Man + Chinese Man + DJ Pone  en concert

Festival Lives Au Pont 2014 : London Grammar + Mofo Party Plan + Keziah Jones + Method Man & Red Man + Chinese Man + DJ Pone par johannen
Site du Pont du Gard, le 10/07/2014
C'est une grande première pour nous sur le site emblématique du festival Lives au Pont au pied du Pont du Gard, et la programmation nous rend assez curieux tellement elle redéfinit... La suite

Keziah Jones en concert

Keziah Jones par Chandleur
Le Plan - Ris Orangis, le 25/03/2014
Séance Vaudou au Plan, à Ris Orangis, le 25 mars 2014 avec Keziah Jones - Stop - Luminosité bleutée nous enveloppe, BluFunk oblige ! - Stop - L'esprit de Jimi Hendrix, est... La suite

Keziah Jones + Archie Sylvester en concert

Keziah Jones + Archie Sylvester par Ysabel
Espace Julien - Marseille, le 06/12/2013
Il fait un tel froid et un tel vent surtout dehors, qu'ils ont pitié de nous à L'Espace Julien et qu'ils nous laissent entrer un peu avant l'heure ... Juste avant que nous ne nous... La suite

Manu Chao : les dernières chroniques concerts

Manu Chao  en concert

Manu Chao par lol
la Boule Noire, Paris, le 14/10/2017
Manu Chao n'a pas sorti d'album depuis "La radiolina", paru il y a près de 10 ans. A l'époque, il avait expliqué que le format album était mort et ne convenait plus aux supports... La suite

Manu Chao en concert

Manu Chao par Xavier Averlant
Pena Festayre, Paris, le 12/10/2017
Annoncé 48 heures à l'avance sur les réseaux sociaux, Manu Chao a donné hier soir un concert dans une salle du 19ème arrondissement en mode intimiste. Voire même carrément roots :... La suite

Manu Chao, Imany, Keny Arkana, KT Gorique, Professor Wouassa, Orchestre de chambre de Genève,  (Paléo Festival 2017) en concert

Manu Chao, Imany, Keny Arkana, KT Gorique, Professor Wouassa, Orchestre de chambre de Genève, (Paléo Festival 2017) par Lionel Degiovanni
Paléo Festival , Nyon, le 23/07/2017
Pour démarrer ce dimanche au Paléo festival de Nyon, je découvre un groupe qui se nomme Professor Wouassa. ce groupe fait une sorte d'afro beat solaire si on peut dire. ... La suite

Manu Chao + Koolspeed (Festival de Nîmes 2017) en concert

Manu Chao + Koolspeed (Festival de Nîmes 2017) par olivier
Arènes de Nîmes , le 09/07/2017
Le festival de Nîmes bat son plein, après avoir ouvert avec System of a Down, accueilli les Vieilles Canailles et en attendant Rammstein (pour 3 jours consécutifs !!!), c'est... La suite

Mark Daumail : les dernières chroniques concerts

Cocoon + Lola Marsh en concert

Cocoon + Lola Marsh par Lionel DEGIOVANNI
Paloma, Nîmes, le 16/01/2020
Départ ce soir pour le concert de Cocoon, qui se fait attendre ici depuis plusieurs années... Groupe recomposé ou plutôt, devrai-je dire seulement composé de Mark Daumail, son ex... La suite

We Used To Have A Band + Syd Matters + Cocoon en concert

We Used To Have A Band + Syd Matters + Cocoon par Jul
Les voix du Gaou - Six Fours, le 17/07/2011
Nous sommes arrivés pourtant très en avance, mais le temps de faire la queue, de se faire fouiller (par solidarité) et de rejoindre la petite scène cachée au fond dans les pins,... La suite

Cocoon + Oh! Tiger Mountain en concert

Cocoon + Oh! Tiger Mountain par Lionel Degiovanni
Salle de Montfavet - Avignon, le 14/04/2011
Alors ce soir, grand départ pour aller voir un groupe que j'avais déjà vu au Cargo de Nuit à Arles : Cocoon. Depuis Arles, ce groupe a bien évolué, s'est fait énormément... La suite

Cocoon + Tricot Machine en concert

Cocoon + Tricot Machine par Ysabel
Docks des Sud - Marseille, le 15/02/2011
Pour ouvrir le bal, dont la pièce de résistance sera Cocoon, les Docks des Suds vont me donner l'occasion de découvrir un drôle de petit groupe Canadien du nom de Tricot Machine.... La suite

Parc du Bourget - La Courneuve : les dernières chroniques concerts

Fête de l'Humanité (Jour 2) : Cafe Vista Alegre + Maxime Le Forestier + Les Wampas + Arthur H + The Kooks +  Deep Purple en concert

Fête de l'Humanité (Jour 2) : Cafe Vista Alegre + Maxime Le Forestier + Les Wampas + Arthur H + The Kooks + Deep Purple par Boby
La Courneuve - Parc du Bourget, le 12/09/2009
Après une nuit des plus mouvementée au camping, un Djembéman qui joue mal, un départ d'incendie et le froid commun à Paris, c'est par un débat sur Jaurès que cette seconde... La suite

Deep Purple (Fête de l'Huma 2009) en concert

Deep Purple (Fête de l'Huma 2009) par xav
Fête de l'Huma, le 12/09/2009
Un concert dantesque qui s'ouvre sur de la musique classique devant près de 100.000 spectateurs. Deep Purple semblait presque étonné du nombre de fans qu'il avait su rassembler... La suite

Thomas DUTRONC par Sylviane HOUSSAIS
fête de l'humanité, le 13/09/2008
Transmettez à THOMAS DUTRONC mon éblouissement pour sa prestation inattendue sur la grande scène du parc de la courneuve ! J'étais devant ! J'ai vu Servat bien très bien, Arno pas très en phase avec le public ,dommage, Baschung classe un peu en retenue due à sa maladie je pense et THOMAS DUTRONC /Génial avec ses fantastiques musiciens ! DUTRONC ?... La suite

N.E.R.D. par Likali
Fête de l'Humanité/ Grande Scène, le 12/09/2008
Après la déception "Seeing sounds", la débâcle de N.E.R.D. à la fête de l'Humanité. D'abord, l'impression que la régie son était partie faire un tour pendant le concert: pas moyen de distinguer la voix de Pharell Williams (ni celle de son acolyte d'ailleurs qui gesticule inutilement et dont on se demande la raison de sa présence) couverte par le... La suite