Accueil Chronique de concert Ghinzu
Dimanche 24 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Ghinzu

Ghinzu en concert

Espace Julien - Marseille 10 Avril 2009

Critique écrite le par


Ghinzu c'était avant tout le souvenir d'un très bon disque et surtout d'un concert totalement jouissif au Poste à Galène en 2004. Et même si je trouvé leur dernier album Mirror Mirror plus gentil, j'attendais ce concert avec impatience.


Bonne nouvelle quand même, le concert affiche complet. Le public peut se déplacer aussi pour de la came indé et pas seulement pour les insipides Pep's et la chanson du Dimanche, ça réconcilierait presque avec le genre humain. Première déception, je manque The Black Box Revelation en première partie. Ca avait l'air pas mal en écoute, et j'ai eu de très bons échos du concert. Pas glop. D'autant plus que j'arrive juste à la fin de leur set et que le changement de plateau sera des plus long dans une chaleur difficilement supportable...


Les Ghinzu ne débarquent plus sur Star wars avec leur perruques afros comme leur de dernière tournée, mais plutôt bien sapé (cela en durera pas) et avec des néons assez joliment utilisés en arrière.


La recette d'une grosse baffe semble se mettre en place, à savoir des intros calmes au clavier avec cette voix de crooner romantique ET défoncé, une montée progressive et une explosion furibarde. Mais, bon, voilà, tout cela est bien aseptisé au final. Les déluges soniques sont bien convenus, souvent faciles. Et c'est même pas dû à la nostalgie de leur album précédent vu que Blow et Do you read me seront du même acabit.


Même si avec les potes présents (ils étaient aussi au Poste en 2004), le sentiment est partagé, avouons que le public semblait satisfait et que le groupe ne nous a pas pris pour des cons. Ca jouent, ça délire avec le public, ça slamme, ça monte sur le clavier, ça boit des bières. Ils finiront d'ailleurs en massacrant I wanna be your dog, complètement défoncés, le gratteux hurlant dans un micro fermé, s'embronchant avec, se poussant mutuellement. Sympathique mais musicalement bofbof. A l'image de leur set en somme. Encore un groupe qui a perdu son côté déjanté et furibard pour une pop pas si indé et beaucoup moins jouissive. Snif.

Plus de photos par Pirlouiiiit (tres tres decu par la performance, le son et meme les lumieres) en cliquant ici

Bonus vidéo :

et une petite de Ghinzu :


> Réponse le 15 avril 2009, par Ratwoman13

[Espace Julien - Marseille - 10 avril 2009] Déjà j'ai faillie pas avoir de place pour venir à ce concert. J'ai attendu le dernier moment pour avoir une place, à croire que je comptais le rater, bon finalement j'irais seule, et je vais pas le regretter, contrairement au Pinguin, moi Ghinzu je ne les ai jamais vu sur scène, juste entendu sur CD, et encore leur 2 premiers albums, désolée, Mirror Mirror en dehors du morceau qui passe à la radio je connais pas. Commençons par le début, la 1ere Partie pour ue fois que je la vois autant en parler, car vraiment The black Box revelation, alors je ne sais exactement ce qu'il joue mais vraiment pour mettre en forme l'Espace Julien avant un concert qui s'annonçait détonnant car vraiment ils étaient à la hauteur, pas nombreux le Groupe : à savoir une batterie et un guitariste mais au...  La suite | Réagir


Ghinzu : les dernières chroniques concerts

(mon) Rock en Seine 2016, 2/2 : Imarhan, Killason, Gregory Porter, Sum 41, Ghinzu, Iggy Pop en concert

(mon) Rock en Seine 2016, 2/2 : Imarhan, Killason, Gregory Porter, Sum 41, Ghinzu, Iggy Pop par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 28/08/2016
Le samedi, c'était par ici ! On commence (mal) notre journée clodoaldienne en ratant (la faute à un repas en terrasse bien trop sympa) les Blues Pills hélas programmés à une... La suite

The Rusty Bells + My Little Cheap Dictaphone [MLCD] + Ghinzu en concert

The Rusty Bells + My Little Cheap Dictaphone [MLCD] + Ghinzu par Stephanie K
Bikini - Ramonville, le 13/04/2011
From good to best. Le Bikini commence à peine à se remplir lorsque les trois toulousains de The Rusty Bells investissent la scène, sous quelques rares ovations. Les lumières... La suite

(mes) Eurockéennes 2010 2/3 : Omar Souleyman, Emilie Simon, Airbourne, General Elektriks, The Specials, The XX, The Hives, Ghinzu, Vitalic en concert

(mes) Eurockéennes 2010 2/3 : Omar Souleyman, Emilie Simon, Airbourne, General Elektriks, The Specials, The XX, The Hives, Ghinzu, Vitalic par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 03/07/2010
Le vendredi, c'est par ici ! Chaque année, au moins un projet excitant est programmé à une heure indécente, pour qui doit faire la grasse-matinée, récupérer, partager un bon... La suite

Danakil + Nneka + The Beatnuts + Wax Tailor + Eiffel + Ghinzu... en concert

Danakil + Nneka + The Beatnuts + Wax Tailor + Eiffel + Ghinzu... par Audrey H
Festival Garorock - Marmande, le 03/04/2010
Première nuit de camping un peu frileuse et réveille avec un temps bien mitigé, alternant soleil et pluies. Après une ballade bien boueuse dans le camping pour voir... La suite

Espace Julien - Marseille : les dernières chroniques concerts

Skip The Use + Parade en concert

Skip The Use + Parade par Zulone
Espace Julien, Marseille, le 04/03/2020
Mercredi 4 Mars 2020, l'espace Julien est plein à craquer... Petits et grands de tous âges confondus sont là ce soir pour voir et re re revoir les Skip The Use. Le groupe a plus de... La suite

EPMD en concert

EPMD par Sami
Espace Julien, Marseille, le 26/02/2020
Les amateurs de rap US sont gâtés ces dernières semaines avec les passages de Havoc de Mobb Deep, Talib Kweli dans cette même salle, et à quelques jours d'intervalle Das Efx à... La suite

Charlélie Couture en concert

Charlélie Couture par G Borgogno
Espace Julien, Marseille, le 14/12/2019
C'était la troisième fois où je voyais CharlÉlie. Je l'avais vu à l'époque de "Comme un avion sans ailes" (Poèmes Rock, 1981, donc). Et au moment de la tournée "Solo Boys &... La suite

Toy Dolls en concert

Toy Dolls par Griffu
Espace Julien, Marseille, le 03/12/2019
"Marseille ville rock" ? ça fait doucement rigoler... Mercredi 3 décembre, à peine 500 métalleux se pressaient au Silo - pouvant en contenir plus de 2200 - pour accueillir... La suite