Accueil Chronique de concert Parkway Drive, Amenra, Hypocrisy, Dark Funeral, Candlemass, Harakiri for the sky, Imperial Triumphant, Aephanemer, Hypnose, Code Orange (Hellfest 2023 - jour 1)
Jeudi 25 avril 2024 : 6240 concerts, 27085 chroniques de concert, 5411 critiques d'album.

Chronique de Concert

Parkway Drive, Amenra, Hypocrisy, Dark Funeral, Candlemass, Harakiri for the sky, Imperial Triumphant, Aephanemer, Hypnose, Code Orange (Hellfest 2023 - jour 1)

Parkway Drive, Amenra, Hypocrisy, Dark Funeral, Candlemass, Harakiri for the sky, Imperial Triumphant, Aephanemer, Hypnose, Code Orange (Hellfest 2023 - jour 1) en concert

Clisson 15 juin 2023

Critique écrite le par

Un an d'attente après la double énorme édition de 2022, on y est. Le rendez-vous annuel des metalleux arrive enfin. Retour sur ces quatre jours d'enfer à Clisson du 15 au 18 juin 2023.

Tout d'abord une rapide présentation. Festival de metal, le Hellfest en est à sa 16ème édition et a bien grandi depuis. Créé par Ben Barbaud ce rassemblement est devenu un évènement incontournable, à la fois pour les fans qui veulent voir leur groupe préféré, les amateurs de musiques extrêmes, mais également désormais pour les curieux qui viennent découvrir le lieu, l'ambiance et de nouveaux styles musicaux. Le metal est déjà très large et varié (malgré ce que l'on peut penser si on ne connait pas) et chacune des scènes regroupe des grandes tendances. Mainstages plutôt grand public et têtes d'affiche, Altar et Temple plutôt trash, death, black ; la Valley plutôt rock, stoner, post metal et la Warzone punk, hardcore. Mais il y en a pour tous les goûts que l'on aime le true black, le pagan, le celtic, le thrash, le death ou melodeath, le djent, ou plutôt le hard rock, heavy metal, punk, stoner, doom, sludge. Il y a aussi les post metal, post black, post rock, post hardcore, et les core metalcore, deathcore, hardcore, punk hardcore. Les genres et sous genres sont quasi infinis. Bref chaque groupe apportant sa petite touche. Le mélange des genres est tel qu'il est parfois difficile de classifier les groupes. Est-ce vraiment important ? l'essentiel est qu'ici on peut tout mélanger, musicalement, vestimentairement, sans jugement de valeur et que tout le monde appartient à une même grande famille.


The Sanctuary

Bien évidement avec les cinq scènes il y a généralement trois concerts en même temps et il est impossible de tout faire et tout voir. Pour certains les choix sont très vite fait mais il est souvent très difficile de trancher. La première étape consiste donc à préparer son running order pour optimiser les groupes à voir, les stands, les activités, caser les pauses, le ravitaillement, les vidanges et les déplacements. C'est un véritable marathon qui démarre de 10h30 le matin jusqu'à 2h. Il est possible aussi de se laisser aller en suivant son humeur ou les recommandations d'un ami. Il y a ce que l'on prévoit, et ce qu'il se passe réellement.

Chaque année le festival, innove, s'agrandi, et il y a toujours de nouvelles choses à voir. Cette année la grande nouveauté est le déplacement de la scène la Valley et la création d'un énorme temple dédié au merchandising The Sanctuary. Il accueille les festivaliers qui veulent rapporteur souvenir (tee-short, veste, chaussettes, casquettes, pins, patchs et autres goodies). C'est une longue file d'attente quasi ininterrompue qui se tient du matin jusqu'au soir.

La nouvelle Valley se trouve donc désormais sur un autre emplacement, non loin de la Warzone (qui était un peu isolée). Cette nouvelle scène n'est malheureusement plus couverte, ce qui procurait une atmosphère particulière, moins en longueur et plus en largeur que l'ancienne je la trouve plus petite mais cela permet de désengorger l'entrée principale et la zone près du Temple.

Autre nouveauté la roue de Charon animation devant laquelle les festivaliers doivent tirer des cordes pour faire tourner la roue et animer les squelettes. Aussi joli qu'inutile mais interactif et elle n'a pas arrêté de tourner pendant quatre jours. Nous avons également droit un bar à jus de fruits. Très bon et rafraichissant, très bonne idée, comme quoi il n'y a pas que la bière (et le muscadet).

Je passe sur les autres activités ou monuments déjà présents ce serait trop long pour tout décrire. A voir les chroniques des années précédentes également - voir par ici). Passons maintenant à la musique.


Code Orange (main stage)

Le jeudi les premiers concerts débutent à 16h30, il fait beau et chaud. C'est sur la Mainstage 2 déjà bien remplie que je me dirige pour assister à Code Orange, du metalcore emmené par le chanteur Jami Morgan et une étonnante Reba Meyers à la guitare et sur certaines parties chant. Efficace dans le rythme et des gros riffs coupés de sonorités dissonantes. Je connaissais de nom mais je n'avais jamais eu l'occasion de les voir. Sans être spécialement fan je suivrais leur évolution peut être les verra-t-on en tête d'affiche un jour. Le public dans tous les cas a bien démarré le festival enchainant les mosh et circle pit.


Hypno5e (Valley)

Initialement prévue à cette heure-ci sur la nouvelle Valley, Celeste décalé plus tard (tant mieux pour le visuel) a été remplacé sur ce créneau par un autre groupe français Hypno5e. Je n'ai malheureusement pas réussi à me plonger complètement dans le set du groupe qui aurait été parfait dans une ambiance plus nocturne. Une découverte pour moi avec un post metal planant et déchirant. Je vais les suivre et les revoir dès que possible. Nous avons décidément en France une très bonne scène post metal.


Aephanemer (Altar)

17h15, c'est sous l'Altar que débute Aephanemer. Généralement les groupes de melodeath sont suédois mais là ce sont bien des français(es) de Toulouse qui se tiennent devant nous, avec au chant/guitare Marion Bascoul. Ça fonctionne bien, c'est bien fait dans le genre, growl et mélodies n'ont rien à envier aux groupes nordiques.


Imperial (Temple)

Je voulais ensuite voir un groupe de noise Today is the Day mais en arrivant sur la Valley je croise beaucoup de gens quitter la scène. Visiblement un problème électrique (le concert à apparemment finalement débuté 20 mn plus tard dommage). Je me suis rabattu sur Imperial Triomphant sous le Temple. J'ai adoré écouter leur album Alphaville. Là encore un style musical indéfinissable, du metal avangardiste très riche et très dense musicalement. Mais de nouveau j'ai eu du mal rentrer dans le concert. Mauvais timing pour moi peut être, parfois on a des envies différentes en festival à cette heure-ci. On peut malgré tout féliciter le magnifique visuel de leur masque.


Harakiri for the sky (Temple)

Un peu plus tard 19h15, j'avais entouré sur mon running order Harakiri for the sky que j'avais découvert avec leur superbe album Mære en 2021. Encore une fois un mélange de genre entre black, melodeath, screamo. Du post metal à la fois énergique et tripant. Le genre de musique qui t'emporte ailleurs.


Candlemass (Altar)

J'enchaine derrière avec un groupe mythique Candlemass. Rien à redire sur leur prestation du bon heavy doom avec le retour de Johan Längqvist au chant. Des riffs bien lents et lourds, des solos envoutants, un décor sobre avec comme seul visuel leur logo un crâne traversé par une croix, une setlist quasiment basée sur les premiers morceaux avec entre autres le génial "Bewitched". Il n'y a que le morceau "Sweet Evil Sun" qui est tiré du dernier album du même nom sorti en 2022.


Dark Funeral (Temple)

Vient le moment d'un premier gros dilemme. Trois genres différents certes mais trois très bons groupes. Trop de monde pour Architects sur les mainstage avant Kiss, Celeste dont je suis fan mais que j'ai déjà vu trois fois. Je décide de rester pour Dark Funeral que je n'ai jamais vu, et pour prendre ma dose de black metal. On n'atteint pas le niveau de Watain l'an dernier mais tout est bien orchestré. Ambiance sombre, maquillage blanc avec quelques traces noires, vêtus de belles cuirasses noires avec quelques pointes. On a droit à des gerbes de flammes et de superbes étincelles. Le chanteur, brandissant une croix à l'envers, lance des "Heil Satan" repris en chœur par le public. On est bien dans l'archétype du genre, très bien fait sans en faire trop. Un bon set, passage obligé dans le festival de l'enfer.


Hypocrisy (Altar)

J'enchaine ensuite sur l'Altar avec Hypocrisy dont j'ai bien aimé le dernier album "Worship". Un melodeath efficace qui a toute l'attention du public. J'écoute quelques morceaux mais je ne m'attarde pas pour aller voir Amenra sur la Valley et donc traverser le festival alors que Kiss a rempli les mainstages.


Amenra

Le post metal des belges est envoutant. L'ambiance est calme et monte en puissance tout au long du set. Comme toujours leur musique prend aux tripes. Les riffs lourds puissants accompagnés des cris déchirants du chanteur et du bassiste entrecoupé des parties plus légères et aériennes. Le final sur "A Solitary Reign" et "Diaken" est tout simplement magique. J'en ai encore les frissons. Mention spéciale et concert du jour pour moi.


Parkway Drive

Histoire de terminer sur quelque chose d'un peu plus dynamique je rejoins la Mainstage 2 pour profiter de Parkway Drive que j'avais raté en 2018. Gros show des australiens qui mélangent beaucoup de genre dans leur metalcore. Une énorme énergie de la part du chanteur Winston McCall qui n'hésite pas à descendre dans le public pour organiser un énorme circle pit. Puis un visuel proche d'un concert de black avec des lignes enflammées tout le long de la scène sur Crushed. Splendide.

Fin de la première journée déjà bien remplie, il est 2h du matin. A suivre, pour le deuxième jour.


Bonus video (Arte Concert) :
- Code Orange
- Amenra
- Parkway Drive


Hellfest : les dernières chroniques concerts

Beyond the Styx, Wolvennest, Shcizophrenia, The Old dead tree, Evil Invaders, Treponem Pal, Dozer, Electric Callboy, Amon Amarth, Tenacious D, Pantera, Slipknot en concert

Beyond the Styx, Wolvennest, Shcizophrenia, The Old dead tree, Evil Invaders, Treponem Pal, Dozer, Electric Callboy, Amon Amarth, Tenacious D, Pantera, Slipknot par Pipoulem
Hellfest Clisson, le 18/06/2023
Hellfest 2023 18 juin 2023 - Beyond the Styx, Wolvennest, Shcizophrenia, The Old dead tree, Evil Invaders, Treponem Pal, Dozer, Electric Callboy, Amon Amarth, Tenacious D, Pantera,... La suite

Meshuggah, Clutch, Iron Maiden, Porcupine Tree, Gorod,Grandma's Ashes, Loathe, Svalbard, Fever 333, Hierophant, Bloodywood, Scarlean en concert

Meshuggah, Clutch, Iron Maiden, Porcupine Tree, Gorod,Grandma's Ashes, Loathe, Svalbard, Fever 333, Hierophant, Bloodywood, Scarlean par Pipoulem
Hellfest Clisson, le 17/06/2023
Hellfest 2023 17 juin 2023 - Meshuggah, Clutch, Iron Maiden, Purcupine Tree, Gorod,Grandma's Ashes, Loathe, Svalbard, Fever 333, Hierophant, Bloodywood, ScarleanApres deux jours de... La suite

(mon) Hellfest 2023, 3-3 : Bloodywood, Kalandra, Spiritworld, Puscifer, Arch Enemy, Powerwolf, Iron Maiden, The Hu, Carpenter Brut  (+ The Dali Thundering Concept, King Buffalo, Crowbar, Beasts in Black, Pro-Pain, Earthless, Black Flag, Voivod) en concert

(mon) Hellfest 2023, 3-3 : Bloodywood, Kalandra, Spiritworld, Puscifer, Arch Enemy, Powerwolf, Iron Maiden, The Hu, Carpenter Brut (+ The Dali Thundering Concept, King Buffalo, Crowbar, Beasts in Black, Pro-Pain, Earthless, Black Flag, Voivod) par Philippe
Site du Hellfest, Clisson, le 17/06/2023
Hey, mais c'est déjà le "toujours-difficile-troisième-jour-du-Hellfest" ?! On a pourtant mieux dormi, on a toujours la patate (une fois écartée la légère gueule de bois d'hier... La suite

Sum41, Bloodbath, Triggerfinger, Flogging molly, Aborted, Vreid, Unearth, Der Weg Einer Freiheit, Silmaris, Akiavel, Nostromo, Acod, Candy (Hellfest 2023 - jour 2)  en concert

Sum41, Bloodbath, Triggerfinger, Flogging molly, Aborted, Vreid, Unearth, Der Weg Einer Freiheit, Silmaris, Akiavel, Nostromo, Acod, Candy (Hellfest 2023 - jour 2) par Pipoulem
Clisson, le 16/06/2023
Candy (Altar) Deuxième jour. Après une courte nuit je voulais arriver pour voir Vended, le fils de Corey Taylor, mais 10h30 c'est décidément trop tôt. Je commence donc par Candy... La suite

Amenra : les dernières chroniques concerts

(mon) Hellfest 2023, 1-3 : Generation Sex, Dvne, Hollywood Vampires, Celeste, Behemoth, Amenra (+ Hypocrisy, Kiss, Fishbone) en concert

(mon) Hellfest 2023, 1-3 : Generation Sex, Dvne, Hollywood Vampires, Celeste, Behemoth, Amenra (+ Hypocrisy, Kiss, Fishbone) par Philippe
Site du Hellfest, Clisson, le 15/06/2023
Hellfest, édition XVI, et troisième pour nous ! Assez, on l'espère, pour avoir un avis à peu près informé, et donc pour nous être autorisé à rédiger par ailleurs un teaser en forme... La suite

Amenra en concert

Amenra par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 04/06/2023
Idéal pour éviter le blues du dimanche soir, le concert de metal extrême est une alternative intelligente au film de merde sur TF1 ou à la série foireuse sur Netflix... En ce jour... La suite

(mon) Hellfest 2018, 3-3 : Orden Ogan, The Good the Bad & the Zugly, The Lords of Altamont, L7, Tombs, Nebula, Les Sheriff, Arch Enemy, Megadeth, Baroness, Alice in Chains, Iron Maiden, Amenra, Carpenter Brut en concert

(mon) Hellfest 2018, 3-3 : Orden Ogan, The Good the Bad & the Zugly, The Lords of Altamont, L7, Tombs, Nebula, Les Sheriff, Arch Enemy, Megadeth, Baroness, Alice in Chains, Iron Maiden, Amenra, Carpenter Brut par Philippe
Hellfest, Clisson, le 24/06/2018
Troisième jour de festival après une nuit un peu courte, la fatigue commence quand même à se faire sentir (et nos chaussures, aussi...), dans ce "Vietnam pour quadras émasculés"... La suite

Dark Funeral : les dernières chroniques concerts

Behemoth, Powerwolf, Young Gods, Clutch, Slift, Dark Funeral, Les Wampas, Perturbator, My Own Private Alaska, Hangmans Chair, Exodus, The Libertines, The Hives... (Motocultor Festival 2022) en concert

Behemoth, Powerwolf, Young Gods, Clutch, Slift, Dark Funeral, Les Wampas, Perturbator, My Own Private Alaska, Hangmans Chair, Exodus, The Libertines, The Hives... (Motocultor Festival 2022) par Kévin Cenier
Saint-Nolff, le 21/08/2022
Petit bilan du festival Motocultor 2022. On va commencer par le négatif, même si franchement je n'ai pas tant à me plaindre que ça... Ouverture du camping en retard mercredi,... La suite

Hellfest 2013 3ème jour : Newsted + Voivod + Dark funeral + Moonspell + Danzig + Lordi + Volbeat + Ghost en concert

Hellfest 2013 3ème jour : Newsted + Voivod + Dark funeral + Moonspell + Danzig + Lordi + Volbeat + Ghost par abigail
@ Clisson, le 23/06/2013
Le calme revenu après la tempête de la veille, c'est un site beaucoup plus fréquentable malgré une odeur sournoise que nous retrouverons en ce dimanche après-midi et pour... La suite

Cannibal corpse - Marduk - Dark funeral - Nile - Krisiun par Marc
Z7 Pratelln (Suisse), le 19/12/2001
Enorme ce concert! mon premier de metal extreme. Krisiun: pas trop mal mais toujours les mêmes riffs. Dark funeral: Trop dépouillé mais efficace. Beaucoup de morceaux du dernier album Nile: pas mal, de bonnes idées Marduk: La tuerie Cannibal corpse: Quelle claque!! grandiose Mais les suisses allemands étaient un peu... La suite

Hypocrisy : les dernières chroniques concerts

Hypocrisy par Christophe70
L'autre Canal, Nancy, le 06/02/2010
Très bon moment que ce concert du groupe Hypocrisy à L'Autre Canal à Nancy... Un public de passionnés et une bonne ambiance. Peter Tägtren confirme toute sa place dans les majeurs du metal et L'Autre Canal comme salle culte de la région avec La Laiterie à Strasbourg. La suite

Dimmu Borgir, Hypocrisy, Norther par Poupou
Elysée Montmartre, Paris, le 06/10/2003
Une première partie avec Norther pas trop mal. Hypocrisy a trop assuré mais ils n'ont pas fait malheureusement des chansons comme "Resurrected", "Deathrow (No Regrets)". Le chanteur assure autant que sur un album. Enfin, Dimmu Borgir !!!!! Alors là, il n'y a rien à dire, tout était parfait (à part le fait qu'on entendait pas assez le son des... La suite

Parkway Drive : les dernières chroniques concerts

Parkway Drive, Lorna Shore & While She Sleeps en concert

Parkway Drive, Lorna Shore & While She Sleeps par Florentine Pautet
Zénith de Paris, le 27/09/2022
Parkway Drive, c'était la date metal à ne pas manquer ce mois de septembre. Les piliers du metalcore australien revenaient dans la capitale, après 2 longues années d'absence. Pour... La suite

(mes) Eurockéennes 2015, 2/2 : Parkway Drive, Slaves, Eagles of Death Metal, Alabama Shakes, Electric Wizard, Sting en concert

(mes) Eurockéennes 2015, 2/2 : Parkway Drive, Slaves, Eagles of Death Metal, Alabama Shakes, Electric Wizard, Sting par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 05/07/2015
Le samedi, c'était par ici ! Deuxième jour pour nous et dernier pour tout le monde, ce dimanche commence en pente douce comme la veille. Il est vrai que personne de sensé ne... La suite

Clisson : les dernières chroniques concerts

Beyond the Styx, Wolvennest, Shcizophrenia, The Old dead tree, Evil Invaders, Treponem Pal, Dozer, Electric Callboy, Amon Amarth, Tenacious D, Pantera, Slipknot en concert

Beyond the Styx, Wolvennest, Shcizophrenia, The Old dead tree, Evil Invaders, Treponem Pal, Dozer, Electric Callboy, Amon Amarth, Tenacious D, Pantera, Slipknot par Pipoulem
Hellfest Clisson, le 18/06/2023
Hellfest 2023 18 juin 2023 - Beyond the Styx, Wolvennest, Shcizophrenia, The Old dead tree, Evil Invaders, Treponem Pal, Dozer, Electric Callboy, Amon Amarth, Tenacious D, Pantera,... La suite

Meshuggah, Clutch, Iron Maiden, Porcupine Tree, Gorod,Grandma's Ashes, Loathe, Svalbard, Fever 333, Hierophant, Bloodywood, Scarlean en concert

Meshuggah, Clutch, Iron Maiden, Porcupine Tree, Gorod,Grandma's Ashes, Loathe, Svalbard, Fever 333, Hierophant, Bloodywood, Scarlean par Pipoulem
Hellfest Clisson, le 17/06/2023
Hellfest 2023 17 juin 2023 - Meshuggah, Clutch, Iron Maiden, Purcupine Tree, Gorod,Grandma's Ashes, Loathe, Svalbard, Fever 333, Hierophant, Bloodywood, ScarleanApres deux jours de... La suite

Sum41, Bloodbath, Triggerfinger, Flogging molly, Aborted, Vreid, Unearth, Der Weg Einer Freiheit, Silmaris, Akiavel, Nostromo, Acod, Candy (Hellfest 2023 - jour 2)  en concert

Sum41, Bloodbath, Triggerfinger, Flogging molly, Aborted, Vreid, Unearth, Der Weg Einer Freiheit, Silmaris, Akiavel, Nostromo, Acod, Candy (Hellfest 2023 - jour 2) par Pipoulem
Clisson, le 16/06/2023
Candy (Altar) Deuxième jour. Après une courte nuit je voulais arriver pour voir Vended, le fils de Corey Taylor, mais 10h30 c'est décidément trop tôt. Je commence donc par Candy... La suite

(mon) Hellfest 2023, 3-3 : Bloodywood, Kalandra, Spiritworld, Puscifer, Arch Enemy, Powerwolf, Iron Maiden, The Hu, Carpenter Brut  (+ The Dali Thundering Concept, King Buffalo, Crowbar, Beasts in Black, Pro-Pain, Earthless, Black Flag, Voivod) en concert

(mon) Hellfest 2023, 3-3 : Bloodywood, Kalandra, Spiritworld, Puscifer, Arch Enemy, Powerwolf, Iron Maiden, The Hu, Carpenter Brut (+ The Dali Thundering Concept, King Buffalo, Crowbar, Beasts in Black, Pro-Pain, Earthless, Black Flag, Voivod) par Philippe
Site du Hellfest, Clisson, le 17/06/2023
Hey, mais c'est déjà le "toujours-difficile-troisième-jour-du-Hellfest" ?! On a pourtant mieux dormi, on a toujours la patate (une fois écartée la légère gueule de bois d'hier... La suite