Accueil Chronique de concert Jazz des Cinq Continents 1/5 : Al Jarreau Sextet + Esperanza Spalding Quartet
Dimanche 24 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Jazz des Cinq Continents 1/5 : Al Jarreau Sextet + Esperanza Spalding Quartet

Palais Longchamp - Marseille 20 juillet 2010

Critique écrite le par

Festival Jazz des Cinq Continents by Pirlouiiiit 20072010
Pirlouiiiit baisse son froc pour vous ramener des photos ...

Petit rappel des faits. Sans réponse de nos demandes d'accréditations nous (Liveinmarseille / Concertandco) finissons par les relancer à 5 jours du début du Festival. La réponse est "ferme et definitive" : pas de pass photo pour Liveinmarseille / Concertandco, la jauge des photographes étant atteinte. Je ne vous cache pas ma surprise / vexation, surtout l'année où j'expose officiellement à l'Alcazar en compagnie de 3 autres photographes dans le cadre du festival (expo Alcajazz) !

Du coup non seulement les gentils bénévoles que nous sommes qui comptions nous relayer à la photo n'ont d'autre choix que de payer leur places plein tarif (les pass 2 jours n'étant plus disponibles), et encore pour les soirs où il reste des places (Al Jarreau et Maceo Parker étant " complets " - j'y reviendrai après). La consigne du Pinguin est claire : ne pas râler sous peine qu'ils sucrent son accrédit. à McYavell ! Soit. De toute façon le mail que j'avais envoyé à la responsable presse du festival me revient (boite mail saturée).

Le lendemain (en chemin vers le vernissage de l'expo où je me dis que je vais avoir la chance de discuter avec un des organisateurs) je reçois un coup de fil.
" Bonjour cette année pour le festival il vous faut signer une convention. Vous pouvez passez la signer lundi dans nos bureau " - " ah bon ! mais on vient de me dire que non " - " ah je sais pas moi j'ai votre nom sur ma liste. " Travaillant lundi et donc ne pouvant pas passer dans leurs locaux pour la lire et éventuellement la signer, je me la suis faite envoyé (voir en fin de texte).

Festival Jazz des Cinq Continents by Pirlouiiiit 20072010

Il y a quelques années, lorsque je me suis mis à la photo de concert, je me serais naïvement dit " cool pas de pbs ! ". Mais maintenant que j'essaie de faire attention à ne pas oublier que photographe est un métier comme un autre (comme musicien, technicien, barman, balayeur, agent de sécurité, ...) je ne donne plus mes photos comme avant. Du coup je ne pouvais décemment pas signer une telle convention. J'ai écrit à la personne qui m'avait appelé pour lui faire part de mes interrogations et de mon désaccord, en signifiant bien que je voulais couvrir le festival comme les autres années et espérais que nous trouverions un terrain d'entente.

Aucune réponse. Je me suis donc pointé le soir même espérant le rencontrer (lui ou un autre) pour en discuter. Et là je me suis retrouvé devant un mur qui n'a fait que me répéter froidement " si vous ne signez pas vous ne rentrez pas. " J'ai essayé de discuter (en regardant la file des invités / VIP et celle des places en ventes qui ne désemplissaient pas), faisant remarquer que Agnès et moi qui exposions pour eux en ce moment n'allions pas pouvoir couvrir le festival et que ça devenait ... disons cocasse. Tout ce à quoi j'ai eu le droit de plus fut " tout le monde l'a signé, il n'y a que certains petits indépendants comme vous qui ont refusé " (" petit " étant dit avec dédain). J'aurais du lui demander ce qu'elle entendait par là, ou lui faire remarquer que Concertandco était le média le plus complet en ce qui concerne les concerts (que ce soit en agenda ou en retours) et que nous étions même surement un de ceux qui couvraient le plus le festival (en tout cas de tous les medias non spécialisés) ... mais plutôt je lui ai fait répéter tellement ça m'étonnait que des " gros " comme la Provence signe un truc pareil). Même réponse.

Et moi naïvement quand on me dit quelque chose avec autant d'aplomb je le crois. Pas une seconde je me suis dit que cela pouvait être un mensonge pour m'extorquer une signature malhonnêtement, tout ça pour récupérer 15 photos gratuites à la fin. Franchement ce que je ne comprends pas c'est qu'un festival aussi gros, aussi subventionné, aussi établi, ne prenne pas tout simplement un (ou plusieurs) photographes officiels (ce qu'ils doivent avoir en plus !), plutôt que de se mettre toute la profession à dos.

Déjà le fond est guère discutable (je vous laisse juge avec la convention collée ci dessous) mais mon coup de gueule là est aussi sur la forme. Pas de réponse aux demandes, prévenu à la dernière minute, convention à signer dans l'urgence sans concertation ni explication... bref, le couteau sous la gorge certains " petits indépendants " ont signé, mais " les gros ", genre la Provence (comme j'en ai eu la confirmation une fois dedans - y en a une a l'entrée qui a du avoir des oreilles qui sifflent à ce moment là) il les ont gentiment envoyer paitre en leur disant qu'ils ne viendraient pas si ils devaient signer une telle " convention ". Donc eux on les a laissé faire leur travail dans les même conditions que les autres années. (le papier a encore de beaux jours devant lui auprès des financeurs)

Festival Jazz des Cinq Continents by Pirlouiiiit 20072010

Donc pendant que Esperanza Spalding jouait, (et pendant que les gens bien informés montaient acheter des places pour ce concert complet), je retournais ça dans tous les sens - si je signe ce pas c'est solidaire par rapport aux autres photographes qui sont restés chez eux par éthique, mais au moins je continue à remplir ma " mission d'archivage de la scène musical à Marseille " - si je signe ils ont réussi leur hold up (i.e. je baisse mon froc) mais ce sera Concertandco qui perdra un peu de son exhaustivité, et ce (mini) scandale passera complètement inaperçu.

Après quelques sms échangés avec McYavell c'est cette deuxième alternative que nous choisirons. Pour illustrer les chroniques de notre mr jazz, et pour pouvoir laisser une trace de tout ca aussi.

En partant je lui ai précisé qu'il n'y avait rien de personnel, mais depuis que j'ai réalisé qu'elle m'avait pris pour un con, que c'était elle qui dans un premier temps avait refusé en bloc notre demande d'accredit' photo, elle la responsable presse dont la boite aux lettres éclatait à 2 jours du début du festival et deux ou trois autres échos, ... je ne suis pas sûr que ce que j'ai dit est toujours vrai.

Convention 5Continents 2010 1sur4Convention 5Continents 2010 2sur4
Convention 5Continents 2010 3sur4Convention 5Continents 2010 4sur4
cliquer dessus pour voir en plus gros



ps : merci à Guillaume pour les 2 photos de dos

> Réponse le 23 juillet 2010, par Stéphane Sarpaux

De tels comportements de la part du festival des Jazz des 5 continents est tout à fait incroyable. je ne sais pas si c'est l'initiative de l'attachée de presse ou de la direction, mais ce genre d'agissement doit être remonté aux collectivités qui subventionnent cette manif, à savoir - Bruno Gilles, maire du 4,5e arrondissement Mairie des 4e et 5e Arrdts, 13 Square Sidi Brahim, 13005 Marseille Tel : 04 91 14 60 30 bgilles@mairie-marseille.fr - Jean Mangion, directeur des affaires culturelles ville de Marseille 38, rue Saint-Ferréol - 13001 Marseille Téléphone : 04 91 14 53 40 jmangion@mairie-marseille.fr - Michel Pezet, vice président délégué à la culture CG13, michel.pezet@cg13.fr - Patrick Mennucci, vice président délégué à la culture CRPACA mennucci-p@regionpaca.fr On...  La suite | Réagir

> Réponse le 23 juillet 2010, par Yoan-Loic Faure

Ah oui, je viens de lire le contrat, c'est hallucinant de demander ça aux photographes de la presse. Ca c'est plutôt le type de contrat qu'on demanderait au photographe officiel payé par le service de communication du festival. Ils sont sans scrupule quand même. Je suis ok avec toi de le publier ouvertement.  Réagir

> Réponse le 30 juillet 2010, par Clovis

Ah oui, en effet ! J'espère qu'ils ont compris pourquoi ils se sont fait envoyer chier ! En lisant ce texte, on se demande s'ils connaissent le concept de "Liberté de la presse" d'une part, mais aussi celui de "photographe professionnel"... Depuis quelques temps on voit apparaître des conditions de prises de vues que je qualifierai de déloyale : pass payant, donation d'images autre que pour archive (j'ai dit "archive" pas "fond photo"), etc... Quand je lit ce contrat, en effet j'y vois plus un contrat passé pour un travail de commande. Des conditions tels que "le photographe devra réaliser des clichés des instants clé qu'on lui dira de faire" (grosse modo), ça s'apparente à un travail de commande ! Bien entendu sur un festival, on me dit "tiens, là-bas ils vont faire tel truc" bah...  La suite | Réagir

> Réponse le 30 juillet 2010, par Benjamin Lemaire

Y'avait quand même la solution beaucoup plus simple de partir et de ne rien écrire sur le festival à part cette chronique ! Y'a franchement pas de quoi parader !  Réagir


Palais Longchamp - Marseille : les dernières chroniques concerts

John Zorn Bagatelle Marathon -Festival Marseille Jazz des Cinq Continents en concert

John Zorn Bagatelle Marathon -Festival Marseille Jazz des Cinq Continents par Phil2guy
Palais Longchamp - Marseille, le 25/07/2019
John Zorn qui joue à 200 mètres de chez soi, c'est quand même un événement à pas manquer. Dans cadre du Festival Marseille Jazz des Cinq Continents, le saxophoniste-compositeur... La suite

José James + Marcus Miller (Festival Jazz Des Cinq Continents) en concert

José James + Marcus Miller (Festival Jazz Des Cinq Continents) par Sami
Palais Longchamp, Marseille, le 23/07/2019
Après le Theatre Silvain et le Mucem, le festival finit avec une semaine au Palais Longchamp avec un programme de choix, du rock de Damon Albarn aux expérimentations de John Zorn... La suite

John Zorn, Festival Jazz des Cinq Continents  en concert

John Zorn, Festival Jazz des Cinq Continents par Vv
Palais Lonchamp Marseille, le 26/07/2019
Un soir d'eté, alors que le palais longchamp fini d'enrouler sa cape étoilée sur ses épaules, un gargouillis spectral fait fuir les ours morts hors des cages du zoo désaffecté. Les... La suite

Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit, The Good, the Bad & the Queen (Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) en concert

Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit, The Good, the Bad & the Queen (Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) par G Borgogno
Marseille, Festival Jazz des Cinq Continents., le 24/07/2019
RAPHAEL IMBERT & LA CIE NINE SPIRIT/ THE GOOD, THE BAD & THE QUEEN. Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit ouvrent la soirée dignement. Habitués du Festival , depuis 20 ans, ce... La suite