Accueil Marseille - Aix Palais Longchamp - Marseille 1er
Lundi 22 juillet 2024 : 6564 concerts, 27139 chroniques de concert, 5414 critiques d'album.

Palais Longchamp - Marseille 1er

23 bd Montricher
13001 Marseille

Plus d'info :

Palais Longchamp - Marseille 1er : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

Palais Longchamp - Marseille 1er : l'historique des concerts

Sa.

13

Juillet

2024

Marseille Jazz des Cinq Continents en concert
Roberto Fonseca / David Walters / Marion Rampal Marseille Jazz des Cinq Continents / David Walters / Marion Rampal / Roberto Fonseca

Ve.

12

Juillet

2024

Gregory Porter / Grégory Privat

Je.

11

Juillet

2024

Keziah Jones / José James / Cherry McFerrin

Me.

10

Juillet

2024

Cat Power / Meshell Ndegeocello

Me.

06

Mars

2024

Elisa Queneutte

Me.

06

Mars

2024

Elisa Queneutte

Me.

28

Fév.

2024

Elisa Queneutte

Me.

28

Fév.

2024

Elisa Queneutte

Je.

27

Juillet

2023

Selah Sue / Morcheeba

Me.

26

Juillet

2023

Michael Leonhart Orchestra Ft Jswiss + Nubya Garcia + Emile Londonien

Ma.

25

Juillet

2023

Gilberto Gil & Family / Samara Joy / Marie Carnage

Ve.

12

Mai

2023

Fred Pichot + Stef Dallman + DJ Ed Notta

Ve.

05

Mai

2023

Chorale Tous & Go + Fauzene + Selecta Will

Sa.

23

Juillet

2022

James Bks / Asa / Nout

Ve.

22

Juillet

2022

General Elektriks - Yessai Karapetian

Je.

21

Juillet

2022

Diana Krall / Charley Rose Trio

Palais Longchamp : les dernières chroniques concerts 46 avis

Nubya Garcia, Emile Londonien, Michael Leonhart & JSwiss (Jazz Des Cinq Continents)

Critique écrite le 05 août 2023, par Sami

Palais Longchamp, Marseille 26 Juillet 2023

Nubya Garcia, Emile Londonien, Michael Leonhart & JSwiss (Jazz Des Cinq Continents) en concert

Entre deux soirées complètes au palais Longchamp, Gilberto Gil la veille, Morcheeba (un régal) le lendemain, le public était malgré tout au rendez vous pour ce plateau davantage axé sur les découvertes.Trois concerts assez différents avec des formations moins connues mais pas forcément moins accessibles.Comme son nom ne l'indique pas, Emile Londonien est un trio originaire de Strasbourg (leur morceau "From the east" leur est dédié), mais leur musique s'inscrit dans la veine de la scène actuelle anglaise, rien d'étonnant de les avoir programmés avant Nubya Garcia.Le long morceau d'ouverture de plus de 10 minutes donne le ton, la basse est très en avant donne envie de se lever de la pelouse, ce qui n'est pas gagné dans les premiers rangs.Le coté limite funk fait un peu à penser aux délices de Herbie Hancock période "Headhunters", avec des moments assez spatiaux, l'intensité est progressive au fur et à mesure du set.Le batteur joue bien saccadé façon broken beat, le claviériste (parfois au piano) n'est pas en reste et le bassiste s'avère également guitariste de haut vol.Sur les derniers titres, un saxophoniste, déjà vu la semaine dernière au Mucem avec Louis Matute, s'invite à la fête.Le changement de plateau est assuré par les Marseillais... Lire la suite

New Power Generation + Hannah Williams & The Affirmations (Marseille Jazz des Cinq Continents)

Critique écrite le 28 juillet 2022, par Sami

Palais Longchamp, Marseille 20 Juillet 2022

New Power Generation + Hannah Williams & The Affirmations (Marseille Jazz des Cinq Continents) en concert

Avec quelques heures d'avance sur l'annonce officielle des autorités, le département s'apprête à devenir en vigilance orange, avant de venir au Palais Longchamp on savait déjà que la soirée serait musicalement très chaude et colorée. En arrivant sur place vers 20h on sourit en reconnaissant la mélodie du bien nommé "Feel Good Inc" de Gorillaz revisitée en mode fanfare par les Marseillais du Pompier Poney Club, présente sur les dernières dates du festival avant les concerts et les changements de plateau. Visuellement le site a pas mal changé depuis l'édition précédente en mode post covid mais jauge réduite, exit les sièges mais petite surprise, la pelouse sur laquelle s'assoie une partie de public est couverte, l'organisateur précise d'autres changements Eco responsables, notamment avec des fontaines d'eau et des cendriers, et insiste sur la nourriture "localvore" des food trucks. Musicalement par contre l'affiche 2022 est dans la lignée des précédentes avec des habitués qui font le plein (Herbie Hancock, Diana Krall évidement complets) et au moins plusieurs dates plus groove que strictement jazz où l'on est jamais déçu, encore dans toutes les mémoires (et les hanches) des passages de Nile Rodgers puis George Clinton... Lire la suite

Supergombo + Sweet Street Opéra

Critique écrite le 31 mai 2022, par Sami

Palais Longchamp, Marseille 29 Mai 2022

Supergombo + Sweet Street Opéra en concert

De bons souvenirs du concert de Pumpin et Vin's Da Cuero lors de la première édition du festival Culture Debout à l'automne dernier qu'on est un peu surpris que la deuxième ait lieu avant l'été mais on ne va pas bouder son plaisir ce soir. C'est toujours gratuit et dans le même superbe cadre, dans une ambiance familiale. Pas vu le premier groupe Vagabondaz Dann' Kabaré mais bien aimé les deux suivants dans des styles différents mais complémentaires. Il fait encore soleil à 20h et le public plutôt timide devant la scène, beaucoup resteront assis en attendant le groupe suivant. Sweet Street Opéra est originaire du Kenya et est basé à Pertuis, mais sa musique est suffisamment varié pour venir des quatre coins du monde. Selon les morceaux, ça sonne funk, blues, reggae, disco, rumba Congolaise avec laquelle il a grandi, voire même électro pop (le mini tube "Youtube star"), avec une voix... Lire la suite

Pumpkin & Vin-s Da Cuero

Critique écrite le 05 octobre 2021, par Sami

Palais Longchamp, Marseille 2 Octobre 2021

Pumpkin & Vin-s Da Cuero en concert

On connaissait le Festival Jazz des 5 continents mais ce superbe endroit qu'est le Palais Longchamp devient l'écrin ce weekend de soirées gratuites rassemblées sous le nom de "Culture debout", comme un pied de nez aux premiers concerts assis programmés avant l'été. Si le plateau Chinese Man prévu en clôture a été annulé à cause des intempéries, reste deux propositions intéressantes avec l'électro tribale de Makoto San, raté à regrets, et une belle soirée hip hop samedi. Le public, jeune et familial, est au rendez-vous et l'ambiance est très agréable alors que le dj mixe de gros tubes des années 90-2000 (à ma venue, une heure avant le concert, c'était peut-être différent avant), de Arrested Development à Dr Dre, avec une seule incursion aux 2010 avec un hit récent de Cardi B. La sélection finit sur un instru de NTM, ce qui semble logique puisqu'on arrive ensuite... Lire la suite

Marion Rampal, Cecile McLorin Salvant, Kimberose (Festival Jazz des Cinq Continents)

Critique écrite le 26 juillet 2021, par Sami

Palais Longchamp, Marseille 25 Juillet 2021

Marion Rampal, Cecile McLorin Salvant, Kimberose (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

C'est donc parti pour la 20eme et dernière du festival, qui s'est déroulé sur 6 lieux différents avec une configuration inédite pour cette clôture au Palais Longchamp. Jauge réduite on s'en doutait mais bonne surprise avec l'arrivée...de chaises, finies les batailles risibles "assis/debout", en tout cas pour ce soir. Exit les maux de dos également, un confort d'écoute inédit pour apprécier les deux premiers concert du soir, le 3ème étant plus dansant et plus "dynamique". Contrairement à l'annulation de Morcheeba quelques jours avant (pour des histoires de quarantaine selon leur page), celle des Londoniens Kokoroko, qui avait motivé ma venue, a été annoncée bien plus tôt, la déception étant moindre du coup, en espérant les voir à Marseille. Marion Rampal La soirée commence avec la Marseillaise Marion Rampal bien connu des lecteurs du site, la première de la vingtaine de chroniques date déjà de 2009. Elle et son quintet présentent "Tissé" une création prévue sur disque à l'automne, avec des compositions en français, en anglais, avec également deux reprises. Malgré son expérience elle dit avoir le trac et ironise que le public aussi, et tout va bien se passer. Et effectivement pas la moindre faute de... Lire la suite

John Zorn Bagatelle Marathon -Festival Marseille Jazz des Cinq Continents

Critique écrite le 28 août 2019, par Phil2guy

Palais Longchamp - Marseille 26 Juillet 2019

John Zorn Bagatelle Marathon -Festival Marseille Jazz des Cinq Continents en concert

John Zorn qui joue à 200 mètres de chez soi, c'est quand même un événement à pas manquer. Dans cadre du Festival Marseille Jazz des Cinq Continents, le saxophoniste-compositeur se fait ce soir chef d'orchestre pour une série de quatorze sets d'une vingtaine de minutes chacun pendant lesquels de nombreux musiciens qui ont collaboré avec lui, venant aussi bien du jazz, de la musique contemporaine ou du rock, joueront ses compositions. Cette performance intitulée John Zorn Bagatelle Marathon ne durera pas moins de quatre heures pendant lesquelles John Zorn assurera le rôle du chef d'orchestre / Monsieur Loyal. A noter qu'en musique classique une " bagatelle " désigne " une courte composition sans prétention dans un style badin et léger ". Et cette définition est tout à fait appropriée à ce projet : la démarche de John Zorn est ici ambitieuse mais à aucun moment prétentieuse, et la légèreté se trouve dans le plaisir perceptible que prendront les musiciens à jouer ces pièces. Et plus qu'un concert ordinaire, il s'agit là d'une véritable performance artistique qui vise à faire connaître différentes facettes de l'oeuvre du new-yorkais. On se retrouve en plus dans le très beau cadre du jardin du palais Longchamp, à se laisser bercer par le... Lire la suite

Accès