Accueil Chronique de concert Jesus is my GirlFriend + Anything Maria + Fiodor Dream Dog
Lundi 21 juin 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Jesus is my GirlFriend + Anything Maria + Fiodor Dream Dog

Jesus is my GirlFriend + Anything Maria + Fiodor Dream Dog en concert

Akwaba - Châteauneuf de Gadagne 23 Février 2012

Critique écrite le par

Soirée Rock à l'Akwaba (et première même de la saison pour nous ... Ça me manquait !!) avec un programme prometteur : 3 groupes, rien de moins ! On aura (et dans l'ordre s'il vous plait) Fiodor Dream Dog, puis Anything Maria et, pour finir, Jesus Is My Girlfriend. C'est pas de la balle ça Madame ??!!



Pour ouvrir le bal, ce sera donc le duo de Fiodor Dream Dog, uniquement composé de deux guitares : Tatiana Mladenovitch d'un côté, qui chante, joue et compose (en fait, c'est elle Fiodor Dream Dog) et de l'autre Mocke, super guitariste, transfuge du groupe Holden. Elle qui donne la ligne mélodique et lui apporte une touche plus expérimentale au son.

Cette batteuse de formation (perso, je l'avais déjà vue avec Bertrand Belin) se sert en fait de sa voix comme d'un instrument à part entière, surtout dans les compos du style de Wicked Delight. Le contraste est amusant : lui l'air super zen et elle en perpétuel mouvement, mettant à rude épreuve sa guitare qui hurle tant qu'elle peut (l'envie de faire sortir un riff de batterie de ses entrailles peut-être ?!) et laissant sa voix se casser légèrement dans ces accélérations de folie.



Il y a une sorte de distance entre elle et le public, qui est sans doute entretenue par son immersion totale dans la musique, mais elle branche quand même le petit groupe du premier rang, qui est là pour fêter un anniversaire. C'est marrant, elle n'a pas forcément l'air à l'aise dans ce rapport au Public Relation ... Et les regards échangés avec Mocke se font rares eux aussi. Ceci étant, pas forcément facile car il semble planer complètement. Sensation renforcée par la forte réverb de sa guitare, qui donne une incroyable profondeur à ces mélodies intensément Rock et même Rock Conceptuel me souffle-t-on dans l'oreillette ;)



Tatiana remercie Angelo pour le beau son qu'il nous fait ce soir. Elle joue de sa musique. Semble ajouter des partie d'impro. Termine parfois sur du parlé ... Un peu space parfois et basé sur un jeu de scène plus que minimaliste, épuré à l'extrême. Perso, je pense que j'accroche plus quand on passe du franchement expérimental à ce son résolument plus Rock qu'ils envoient, avec 20 Puch Ups For Mr B. par exemple.

Elle termine par une pirouette très "pince sans rire" ... "Merci à l'équipe de l'Akwaba. On a très bien mangé et c'est important !" Le dernier morceau a presque un parfum Folk. J'aime beaucoup. Lui est ailleurs. Chacun dans son mode. Pas un regard. Un drôle de duo quand même.



Tatiana Mladenovitch : Chant & Guitare
Dominique Dépret aka Mocke : Guitare

Setlist
1 - Reason For A Journey
2 - Wicked Delight
3 - To Make It For Pleasure
4 - Boy To You
5 - Wax Or The Habits
6 - Lemon In The Mouth
7 - Dog Barks
8 - 20 Puch Ups For Mr B.
9 - Sorry For The Lashes
10 - Vera

***************************************************************************



Après le détonnant passage de Fiodor Dream Dog, c'est au tour de Anything Maria de monter sur la scène de l'Akwaba. Et quand Sophie apparait, toute de blanc vêtue, robe plutôt sexy, talons hauts et masque blanc peint à même le visage et qu'elle s'installe devant son clavier électro ... Je me dis que ce n'est vraiment pas l'image à laquelle je m'attendais. Ce doit être une fée de l'électro en fait !!

Elle laisse le son dérouler, le temps de prendre sa guitare, et quand elle se met à chanter, c'est encore plus étonnant. J'adore sa voix sur fond d'électro-pop. Elle est seule au centre de la lumière, devant une salle qui s'est bien emplie. Un public attiré irrésistiblement par le chant de la sirène sans doute !

Le set s'inscrit définitivement dans une couleur Glam Rock. Elle est superbe dans ses attitudes et joue avec délice des décalages, n'hésitant pas à balancer de bons gros riffs de guitare, du haut de ses 12cm de talons, et à nous envoyer des textes en demi teinte avec un visage en tous points angéliques.



Elle nous demande ensuite, avec l'air le plus sérieux du monde, de bien vouloir remplacer le chœur de chanteurs du Mississippi qui lui a fait faux bon ce soir (et oui, restés coincés dans l'avion ... Ce sont des choses qui arrivent !!) Mais on ne s'improvise pas doublure de chorale comme ça ! Alors, une petite répétition générale avant. Et contrairement à la nôtre, sa prestation vocale est impressionnante. Elle semble vraiment se lâcher, arpentant la scène micro en main tout en dansant. Tout cela ne tarde pas à bien réveiller la salle !!

Et lorsqu'elle entame Clap For The News, sa voix se fait soul. La lumière devient tamisée et les vibrations semblent gagner le sol. C'est dans cette atmosphère totalement électrisée que va s'élever sa voix, impressionnante à capella, avec la seule clappe du public pour soutenir le rythme. Elle compte sur nous pour chanter avec elle, mais j'ai bien peur qu'on ne soit pas vraiment à la hauteur. Il n'y a pas à dire, elle sait venir chercher le public et elle assure grave quand elle envoie les décibels.



C'est ainsi que l'on passe par tous ces états, entre rupture et cohérence. De vrais moments de partage, puis une Sophie qui entre dans sa bulle, se liant littéralement à la machine et semblant totalement prise dans son monde. A la fin de Cook Him Up, elle nous fait croire que c'était la dernière chanson ... "Ok j'avoue, il en reste une !" Mais elle a besoin de se mettre en condition, alors il lui faut une cigarette (qu'elle va se faire offrir par un charmant admirateur). Et alors là, encore une fois, ça n'a absolument rien à voir. Elle est seule avec sa guitare, avec une voix toute douce et chantante qui nous offre une très belle ballade : Un autre registre mais le même talent. Et personnellement, Anything Maria je l'aime à tous les parfums ...



Sophie Gonthier : Chant, Guitare & Clavier

Setlist
1 - This Is Not A Pipe
2 - Ecstatic Pessimist
3 - Holly Kiss
4 - Clap For The News
5 - Wild Heart + A Capella
6 - Cook Him Up
7 - Cold Smoke Boogie

***************************************************************************



Lorsque le duo de Jesus Is My Girlfriend entre en scène, il démarre par une musique qui pourrait être de film. Ils ont pris place face à face, comme si chacun d'eux était à l'angle d'un ring imaginaire ... Et là, Johanna commence à chanter avec sa voix si particulière, capable (comme ici) d'attaquer très bas. Derrière sa batterie, Armand nous sort un son presque irréel de la guitare qu'il tient sur ses genoux. Ambiance très intense et très particulière, mais ce n'est qu'un début. Parce que quand la batterie s'en mêle, la musique devient carrément envoutante et pénètre au plus profond de votre âme.

La scénographie est très esthétique. La voix de Johanna est fabuleuse ... Et quand elle s'emballe, elle devient encore plus rock. Elle vient se planter devant lui, leurs instruments se répondent et se rejoignent dans la puissance. Dans ces moments là, ils semblent partis ailleurs, dans un monde à part et leur jeu est incroyablement prenant. Puis Johanna s'éloigne, comme pour finir de redescendre seule.



Avant de commencer Shame, elle nous explique qu'ils sont là pour fêter un heureux évènement : Rien de moins que la naissance de leur premier ... Album (bien sûr !) et j'espère que la famille sera nombreuse !! Le set reprend son cours et à chaque fois que l'on se croit à l'abri d'une mélodie plus douce, la puissance pointe le bout de son nez, toujours pleine de nuances et extrêmement élaborée, pour nous faire à nouveau décoller du sol. Ils jouent savamment des ruptures de rythme, des départs à contre pied, des paradoxes et j'adore vraiment voir Armand jouer à la fois de la guitare et de la batterie (le pied toujours prêt sur la pédale de la caisse ou des cymbales) ... Et tout cela avec l'air le plus zen du monde !

Johanna annonce "Un peu de romance ... Il parait qu'il y a des groupes qui travaillent leurs blagues, pendant le repas par exemple !" Private joke j'imagine, mais ce qui est sûr c'est que cette romance est un peu noir et lui donne l'occasion de descendre vertigineusement. Ses notes tenues à lui sont fabuleuses. Il réussi à saisir l'intensité et l'étendue des possibilités de sa guitare du bout de ses doigts. On est vraiment embarqués dans un monde parallèle.

Et puis, l'instant d'après, ils sont à nouveau avec nous. Johanna taquine un photographe qui la shoote en train de boire de l'eau : "Hey, pas de photo comme ça dans la Provence hein ??!!" Armand se lève pour brandir un vinyl et elle précise : "On vend des disques, c'est pour ça que vous êtes là !!" Et oui, il est batteur, guitariste ... Et Clown ! Puis leur rock passionné reprend possession de l'espace et, dans le cas où nous risquerions de nous endormir, ils se déchaînent à nouveau sur Jesus Is My Girlfriend. Et ça envoie bien les pieds tout ça, même si c'est toujours emmené avec de radieux sourires. "J'ai une guitare de garçon aujourd'hui !" ... Elle s'approche de lui à pas de loup, mi-ange mi-démon ... Parce qu'il n'y a pas à dire, elle est belle Johanna quand elle s'oublie dans la musique.

Avant d'entamer Hard Enough, elle demande un peu de silence (ce n'est pas évident) et elle a bien raison. Sa voix prend du soul, elle en joue merveilleusement, elle vibre avant de s'envoler. Johanna la grossi progressivement, la fait grandir sous nos yeux et la musique nous gagne aussi, monte en nous comme une force lente, nous envahi. Ils sont face à face dans leur guitare et l'intensité envoutante qu'ils produisent à eux deux est hallucinante.



Après ce tourbillon, l'atterrissage n'est pas évident. Johanna nous propose un dernier petit morceau à l'intention de sa maman (qui est dans la salle ce soir). Elle change d'instrument, de sangle ... Vive le système D !! Elle en profite pour brancher Armand : "Y'a ma maman, alors tu ne la foires pas !" Elle a pris sa belle guitare noire et commence comme une douce balade, mais avec eux je me méfie toujours de l'eau qui dort. Pourtant la fureur va rester maîtrisée. Un pur moment de plaisir, jusqu'à la dernière note. Et sur celle-ci ils partent, nous laissant sur notre faim.

Pour le rappel, Armand revient seul et attaque. Puis Johanna le rejoint et commence à jouer face à son ampli. C'est d'une intensité rare ce qu'ils nous font tous les deux : Une de ces intros musicales dont ils ont le secret et qui vous plante un décor en 2/2. Ils se donnent à 200%. La fumée et les éclairs accompagnent leur tonnerre et on a droit à une sacrée fin qui le fait, je vous le garanti !!



Johanna Serville : Guitare & Chant
Armand Féret : Guitare & Batterie

Setlist
1 - Strom
2 - Shame
3 - Woo Hoo
4 - Vain Lullabies
5 - High Heels
6 - Jesus Is My Girlfriend
7 - Kiss Me Sweet
8 - Hard Enough
9 - Mother
------------------------------
10 - Cunt

Chronique réalisée par l'équipe de Concerts en Boîte

Anything Maria : les dernières chroniques concerts

Anything Maria + Meisterfackt en concert

Anything Maria + Meisterfackt par Flag
Seconde Nature - Aix en Provence, le 11/11/2011
Meisterfackt + Anything Maria Une petite soirée à domicile, cela faisait longtemps que je ne me l'étais pas accordé. Concert sur Aix en Provence, donc, ce n'est pas tous les... La suite

Anything Maria, Shit Robot, Juan Mac Lean en concert

Anything Maria, Shit Robot, Juan Mac Lean par Sami
Seconde Nature, Aix puis Cabaret Aléatoire, Marseille, le 11/11/2011
Une fois n'est pas coutume en ce jour ferié où l'oisiveté est de mise, il était possible de passer une bonne soirée en enchaînant ces deux rendez vous electro-rock. A Seconde... La suite

Musique Rebelle - Round 10 en concert

Musique Rebelle - Round 10 par Mcyavell
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 18/06/2011
C'est au départ, un certain Pingouin mystique qui devait écrire cette chronique, mais vu son état ce soir-là (et pas à cause de l'alcool pour une fois), je fais preuve de... La suite

Anything Maria + Lilly Wood And The Prick en concert

Anything Maria + Lilly Wood And The Prick par Boby
Portail Coucou - Salon de Provence, le 13/11/2010
Une vague parisienne déferlait samedi 13 novembre au Portail Coucou. Sous égide féminine, la salle salonnaisse était dans de bonnes mains. Entre celle de la ravissante... La suite

Fiodor Novski : les dernières chroniques concerts

Miossec + Fiodor Dream Dog en concert

Miossec + Fiodor Dream Dog par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 18/11/2014
Précédé sur scène par une efficace prestation en solo de l'excellente Fiodor Dream Dog en première partie, Miossec a donné un bon concert pour ses fans clermontois à la Coopé,... La suite

Fiodor Dream Dog (solo) en concert

Fiodor Dream Dog (solo) par pirlouiiiit
les Demoiselles du Cinq, Marseille, le 21/09/2014
Bien qu'ayant eu ma dose de bonne musique la veille au cours de La Rue du Rock, et même si la semaine qui s'annonce à partir du lendemain va être chargée, je ne pouvais... La suite

Fiodor Dream Dog (solo) en concert

Fiodor Dream Dog (solo) par Pirlouiiiit
La Joie du Peuple, Paris, le 07/03/2014
Profitant que mes beaux parents sont venus passer du temps avec leurs petit-enfants je prolonge un déplacement boulot à Paris et ce soir dilemme avec deux groupes que j'aimerais... La suite

Jesus is my girlfriend : les dernières chroniques concerts

Mirel Wagner + Ottilie [B] + Jesus is my Girlfriend en concert

Mirel Wagner + Ottilie [B] + Jesus is my Girlfriend par Ysabel
La Gare - Maubec, le 30/03/2012
Le public de La Gare arrive tout juste dans la salle pour cette soirée spéciale Les Femmes S'en Mêlent, que déjà Mirel Wagner prend place sur la scène. Elle est seule, toute... La suite

Jesus is my Girlfriend en concert

Jesus is my Girlfriend par Pirlouiiiit
Lollipop Music Store - Marseille, le 16/03/2012
La fiche du groupe sur Concertandco décrivait : "Folk insoumise qui flirte avec le punk minimal et qui a pour amant le rock brut et sauvage.Paradoxe furieux, touchant, d'une... La suite

Zone Libre vs Casey & B.James + Jesus is my girlfriend en concert

Zone Libre vs Casey & B.James + Jesus is my girlfriend par Mystic Punk Pinguin
Passagers du Zinc - Avignon (84), le 23/04/2011
Direction Avignon pour le concert de Zone Libre vs Casey et B. James. Zarb' qu'ils ne repassent pas par Marseille, les deux concerts précédents, de même que ceux de Casey en solo,... La suite

Jesus is my girlfriend + Jack, Dope & Noise en concert

Jesus is my girlfriend + Jack, Dope & Noise par Mystic Punk Pinguin
Le Lounge - Marseille, le 22/01/2010
Encore une soirée où on ne sait plus où donner de l'oreille avec Kid Francescoli au Poste à Galène, Mekanik Kantatik au Nomad Café, Yom à la Meson, .. et dire que des grincheux... La suite

Akwaba - Châteauneuf de Gadagne : les dernières chroniques concerts

Catfish + Kcidy en concert

Catfish + Kcidy par Lionel Degiovanni
Akwaba - Avignon, le 07/03/2015
Ce soir, départ pour le concert dans un lieu bien sympathique, l' AKWABA ! Je vais revoir ou plutôt redécouvrir CATFISH que j'avais pu découvrir lors du Paléo festival l'été... La suite

Kaly Live Dub - Ashkabad en concert

Kaly Live Dub - Ashkabad par Ysabel
Akwaba - Châteauneuf de Gadagne, le 01/02/2014
Ce soir, ce sont nos retrouvailles avec L'Akwaba ! Non pas que nous l'ayons boudé volontairement pendant cette année 2013 qui vient de s'achever, mais plutôt parce que ça c'est... La suite

Les Robertes + Heymoonshaker en concert

Les Robertes + Heymoonshaker par Lionel Degiovanni
Akwaba - Chateauneuf de Gadagne, le 02/11/2013
Ce soir-là, direction l'Akwaba, petit lieu très sympathique, dans le Vaucluse. Ce lieu est niché dans Châteauneuf de Gadagne et accueille souvent des petites perles. La... La suite

Natty Jean + Danakil Band + Dias + Korodjo + Conquering Sound en concert

Natty Jean + Danakil Band + Dias + Korodjo + Conquering Sound par Bertrand 13rugissant
Akwaba (Chateauneuf de Gadagne), le 16/03/2013
Soirée organisé par Korodjo c'est la Faites Sans OGM. Tout le weekend, des débats, des ateliers autour de cette problématique on ne peut plus d'actualité. Et pour animer nos petits... La suite