Accueil Chronique de concert LosT ArT sOng: Marion Rampal & Pierre-François Blanchard
Vendredi 19 août 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

LosT ArT sOng: Marion Rampal & Pierre-François Blanchard

LosT ArT sOng: Marion Rampal & Pierre-François Blanchard en concert

La Mesón - Marseille 3 mai 2013

Critique écrite le par

LosT ArT sOng : retenez ce titre plein de mystère et de promesses, et quand vous le verrez à l'affiche, accompagné des noms de Marion Rampal et Pierre-François Blanchard, empressez-vous de réserver vos places : ce concert est superbe.



C'est avec plaisir que je retrouve l'ambiance chaleureuse de La Mesón, et le goutte à goutte mesuré de son remplissage, égrené par la déclinaison du nom (et adresse électronique en option) de chaque convive. Ce rituel tranquille garantit un bar accessible, jamais encombré, et un service de restauration, qualifiée modestement de " petite " (elle n'a de petite que les prix), serein.
Gilles, aubergiste cabaretier affable, nous présente la soirée avec un enthousiasme communicatif. Il souligne que la formule " carte blanche à un artiste " ayant fait preuve de ses qualités à de nombreuses reprises obtient la faveur renouvelée des organisateurs. Dans ce cadre, ce sont Marion Rampal (chant) et Pierre-François Blanchard (piano) qui viennent présenter leur nouveau projet : LosT ArT sOng.



Il pleure sans raison
Dans ce coeur qui s'écoeure.
Quoi ! nulle trahison ?...
Ce deuil est sans raison.


Ou alors :

Le ciel est, par-dessus le toit,
Si bleu, si calme !
Un arbre, par-dessus le toit,
Berce sa palme.




La musicalité des strophes de Verlaine, sublimée par la composition musicale de Gabriel Fauré. Mais aussi Claude Debussy, Erik Satie pour la première des nombreuses facettes de ce programme qui s'étend jusqu'aux années soixante avec Brigitte Fontaine et son excellent Je Suis Décadente (La Concierge Gamberge), en passant par les années cabaret, l'exotisme suranné de Joséphine Baker, et son émouvante désuétude sur Sans Amour ("... je ne regrette pas ma savane... "!) les trop méconnues Colette Magny et Corinne Marchand, interprète du magnifique Sans Toi extrait du film Cléo de 5 à 7 (Agnès Varda). Ne s'arrêtant devant aucune frontière, le spectacle commence avec un chant étonnant tout au long duquel j'hésiterai entre une identité maghrébine pour ses sonorités, et traditionnelle du terroir français pour ses paroles, avant d'apprendre de Marion Rampal qu'il lui a été inspiré par une interprète cajun (Louisiane) ! Dès ce premier morceau, Dessous un rosier blanc, un hanter-dro breton (à l'origine), nous entrons dans un labyrinthe et sommes piégés. Pierre-François Blanchard met en boucle les propositions de Marion Rampal et les lui restitue en écho, pour un effet des plus envoûtants, au point qu'on ne sait plus qui fait écho à l'autre.

Extrait vidéo : Dessous un rosier blanc




De l'écheveau composite de ce programme, Marion Rampal tisse un lien invisible, par le métier de sa voix, magique et grandiose, un fil qui porte un nom, celui du projet : LosT ArT sOng. Des salons bourgeois où l'on donnait les chants de Fauré, de Debussy lors de concerts élégants de musique de chambre, aux cabarets de Joséphine Baker, puis à ceux de Corinne Marchand et de Brigitte Fontaine : l'amour du beau texte, de la langue française et de la mélodie stylée, classieuse, un art populaire de grande qualité, malheureusement perdu, en regard de la chanson populaire d'aujourd'hui.

Extrait vidéo : Sans Amour, Joséphine Baker




Arrêtons-nous un instant sur le chant de Marion Rampal. La voix est claire, chaude, puissante et retenue le plus souvent. Elle chante en français, c'est rare, c'est bien. Certaines inflexions sont surprenantes et le mimétisme exercé sur le jeu vocal de Joséphine Baker est stupéfiant. On sent une réserve immense de technique que Marion Rampal n'utilise qu'au service de l'effet recherché. Rien n'est gratuit, rien n'est en trop. Au contraire, la chanteuse joue des silences avec une grande sensibilité. Elle saisit le fil ténu de la grâce d'un instant avec une telle délicatesse qu'elle parvient à la faire durer. Ô temps, suspends ton vol pourrait être sa devise. L'attention des auditeurs est palpable. Les spectateurs semblent fascinés, sous hypnose. Il est rare d'assister à un tel degré de " captation " du public par l'artiste.



Son accompagnateur, le pianiste Pierre-François Blanchard n'est pas en reste, et accorde parfaitement son jeu aux caractéristiques vocales de la chanteuse, pour former avec elle un duo homogène, cohérent. Il semble très impliqué dans l'interprétation, les choix musicaux et les arrangements de chaque pièce musicale.



Marion Rampal semble traverser une phase prolifique et très productive : la tournée de Heavens - Amadeus & the Duke projet mené avec le saxophoniste Raphaël Imbert, la Compagnie Nine Spirit et le Quatuor Manfred est en cours. Un disque a été enregistré qui a obtenu les honneurs de la presse spécialisée. Parallèlement à LosT ArT sOng, elle mène un autre projet intitulé Bye Bye Berlin accompagnée encore du Quatuor Manfred. Nous espérons vivement l'enregistrement de disques pour ces deux derniers opus.



Nous terminons la soirée par une promenade sur Le Vieux-Port en feu, noir de monde, impressionnant et calme. Un aperçu pour la moitié des Marseillais qui n'est pas descendue en ville lors des deux soirées dévolues au salon du brasero et de la torche.



Ces vidéos, et d'autres, extraites du concert sur MARDALIFICATION.


Marion Rampal : les dernières chroniques concerts

Marion Rampal, Cecile McLorin Salvant, Kimberose (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Marion Rampal, Cecile McLorin Salvant, Kimberose (Festival Jazz des Cinq Continents) par Sami
Palais Longchamp, Marseille, le 25/07/2021
C'est donc parti pour la 20eme et dernière du festival, qui s'est déroulé sur 6 lieux différents avec une configuration inédite pour cette clôture au Palais Longchamp. Jauge... La suite

Henri Florens & Marion Rampal (Jazz Explosion) en concert

Henri Florens & Marion Rampal (Jazz Explosion) par Pirlouiiiit
Meson, Marseille, le 22/11/2014
Tout juste échappé du concert de Clair de Lune au Roll'Studio et en chemin vers le Poste à Galène pour découvrir Bernhoft je m'arrête avec la ferme intention de rester le plus... La suite

Blues & Jazz Masters : Archie Sheep, Under Kontrol, Compagnie Nine Spirit (Carte Blanche à Raphaël Imbert) en concert

Blues & Jazz Masters : Archie Sheep, Under Kontrol, Compagnie Nine Spirit (Carte Blanche à Raphaël Imbert) par Pirlouiiiit
théâtre du Gymnase, Marseille, le 07/12/2013
Il y a quelques mois j'en prenais plein la vue à ce même théâtre du Gymnase pour Heavens qui regroupait l(a quasi) intégralité de la Compagnie Nine Spirit et le Manfred quartet.... La suite

Heavens en concert

Heavens par pirlouiiiit
théâtre du Gymnase - Marseille, le 15/06/2013
On continue la chronique de la soirée de samedi 15 juin ... après M-Jo et Flop à La Criée, puis le duo Al et Cyril B(enson) au Roll'Studio, me voici au théâtre du Gymnase pour... La suite

La Mesón - Marseille : les dernières chroniques concerts

Parade + Fabulous Sheep en concert

Parade + Fabulous Sheep par Pirlouiiiit
La Meson, Marseille, le 09/04/2022
Ce soir j'avais vraiment espéré que j'arriverais à voir Andréas et revoir Usken au Leda Atomica Musique avant de me rendre à la Meson pour revoir Parade et découvrir Fabulous... La suite

 Nkumba System en concert

Nkumba System par Pirlouiiiit
La Meson, Marseille, le 12/03/2022
Tout juste échappé du concert de Tapir Quartet au théâtre du Têtard je fais un saut à la Meson où j'ai donné rendez vous à Guillaume pour aller ensuite fêter le 100ème Vortex à... La suite

David Lafore en concert

David Lafore par Luciiiiie
la Meson, Marseille, le 11/03/2022
Après 1h15 de danse moderne jazz, je retourne chez moi tranquillement... Mais quand j'arrive et que je pose mon vélo, mes parents me disent que nous partons avec mon parrain et... La suite

Piedebiche en concert

Piedebiche par Catherine B
Lollipop Music Store, Marseille, le 11/03/2022
Une biche... Un artisan de la musique... Le Monde autour... La folie... et puis les Fleurs. Animal, on est mal. Et puis la lumière qui revient à la fin. C'est ça, il restera la... La suite