Accueil Chronique de concert Miossec + Joseph d'Anvers
Samedi 16 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Miossec + Joseph d'Anvers

Miossec + Joseph d'Anvers en concert

Espace Julien - Marseille 03 Février 2012

Critique écrite le par

Décidément, c'est la semaine infernale, avec du vent et un froid de canard ... Et encore, je suis sûre que les canards ne mettent pas une plume dehors par un temps pareil ! Il y a peu de monde devant L'Espace Julien, ce qui m'étonne un peu, au vue du public qu'il y avait au même endroit en Mars 2010, la dernière fois que j'ai vu Miossec en Live. Alors une fois à l'intérieur, je me rends bien vite compte que pour un commencement à 20 heures ... Même pas en rêve !!



Ce soir, la première partie va être assurée par un compagnon de jeu de notre breton préféré, Joseph D'anvers (avec qui il a partagé un duo). L'esprit est le même, mais l'artiste est tout seul en scène, avec sa guitare et une très très belle voix. Il nous compose sa petite sauce, à coup de boîte à rythme et de bande son, jouant aussi de ses deux micros et faisant vibrer sa guitare. Beaucoup d'énergie, d'inventivité aussi, avec des intros faites de dialogues de films ... Tout un univers qu'il met en place au fil de ses balades rock quelques peu désabusées.

Puis il va lancer un défi à Marseille, après l'ambiance qu'à commencé à mettre le Sud les deux derniers soirs ... "Je compte sur toi mec ! Je sens qu'on va bien rire !!" Le challenge est lancé sur les premières notes du Funambule, avec un peu de batterie, un soupçon d'électro, quelques éclairs et le décor de ce nouveau "film" est planté.



Ensuite, viendra un bel hommage à la collaboration que Joseph a entretenue avec Alain Bashung. Il nous raconte, avec une pudeur qui laisse pourtant percevoir une réelle émotion, qu'après qu'il lui ait écrit Tant De Nuits pour l'album Bleu Pétrole, Bashung lui a demandé de lui garder Ma Peau Va Te Plaire pour le suivant ... Mais il n'y aura pas de suivant, puisque la vie va en décider autrement et Joseph a donc décidé de mettre ce très beau morceau sur le sien. C'est sur Rouge Fer que l'on a pu le découvrir et il le partage avec nous ce soir. Un texte d'écorché vif qui ne pouvait, à l'évidence, que séduire le rockeur romantique parti trop tôt.



La musique de Joseph D'anvers va ainsi nous porter l'espace de ce set, souvent articulée comme un jeu de contrastes et de sons, avec des intro faites de ses voix qui se répondent sur fond de tempête un soir d'orage. Il s'accompagne de sa guitare et parfois d'un harmonica pour un univers rock toujours un peu douloureux.

Il n'oublie pas de remercier Miossec pour l'avoir embarqué avec lui dans ce voyage de 25 dates. Pour les deux derniers morceaux, le public devient vraiment participatif "Là, vous êtes meilleurs que Nice et Toulouse .... Facile !!" Mais c'est pour nous que c'est facile. Facile de laisser porter par le doux et savant mélange de rock français et d'une pointe de folk de Sweet 16. Un artiste extrêmement touchant, le corps toujours engagé et tendu vers nous, parfois sur la pointe des pieds de ses baskets quand il est pris dans l'intensité de sa musique.



Pour la der des ders, il nous a gardé Kids ... Et je l'adore celle-ci en plus, même si je ne suis pas toujours fan du concept de la chanson à demi en français et en anglais. Mais pas grave dans le cas présent, parce que c'est du pur bonheur !!

Setlist
1 - Radio 1
2 - Las Vegas
3 - Le Funambule
4 - Ma Peau Va Te Plaire
5 - A Contre Temps
6 - Sweet 16
7 - Kids

******************************



Ce qui marque le changement de scène entre Joseph D'Anvers et Miossec, c'est le choix de la musique de fond : De la chanson réaliste, uniquement axée sur la consommation de cocaïne, d'opium et d'eucalyptus ... En passant par l'apéro et autres plaisirs défendus. Le tout sur de supers airs d'après guerre. Juste improbable comme truc et je ne résiste pas à l'envie de demander à Shazam de m'en dire plus. Résultat : Chansons Stupéfiantes (Tout un programme !!)

Mais on a aussi droit à un "Groupe Folklorique" spontané, qui s'est formé en milieu de salle et qui nous donne un avant goût du répertoire de Miossec. Alors, le son monte de plus en plus des deux côtés et on se retrouve avec un medley de "J'ai prisé de la naphtaline ..." et de "Tonnerre de Brest". C'est un style ;) !!
Bref une association sonore surréaliste, tant et si bien que lorsque Miossec entre en scène, il s'excuse en rigolant "On va plomber l'ambiance, désolé !!" Et c'est alors que commence la magie, ce tour de passe-passe qui consiste à vous donner le sentiment que le concert est commencé depuis 2 heures, en moins de 5 minutes. Un don que Christophe Miossec (et quelque uns de ses chanceux congénères) possède et qui déclenche l'adhésion quasi immédiatement du public. Parce que nous ne sommes peut-être pas hyper nombreux, mais je vous garanti que ça chante déjà et pas qu'un peu !!



Il est, comme à son habitude, captivant, époustouflant même. Impressionnant ainsi arc-bouté sur le pied de son micro, les veines du cou  tendues et prêtes à éclater. Et que dire de cette voix qui passe du rauque plein de fureur au chuchotement d'un animal blessé ... Perso, quand en plus avec ça il parle d'amour : ça me donne la chair de poule et ça me retourne l'estomac. Je reste ainsi complètement sous le charme, sous l'emprise de son regard d'acier. Les vieilles lampes d'un bar du fin fond du Finistère s'éclairent par intermittence dans le noir. Les premiers rangs restent ainsi scotchés, les yeux rivés sur lui qui est à la fois complètement dans son monde, dans sa bulle, et en parfaite communion avec le public. La musique vous pénètre par tous les pores de la peau, avec cette façon si particulière qu'il a de marteler certaines phrases.

Les morceaux choisis sont en très grande partie ceux de son dernier album (Chansons Ordinaires ... Tiens, après les Chansons Stupéfiantes ... Tout est si cohérent finalement !!) Un pogo des Bretons du début commence et ça se met à hurler quand Christophe lance : "A chaque fois qu'on revient, y'a toujours Gaudin !!" Puis vont venir les chansons plus anciennes, celles qui nous parlent au coeur depuis longtemps. Quand il lâche "Battre ... Battre" sur 30 Ans, il semble recevoir une balle en pleine poitrine à chacun des chocs de la batterie. Et quand la salle chante avec lui La Facture D'électricité, ma gorge se serre sur "Ne me secoue surtout pas, car je suis plein de larmes" (pour moi, l'une des plus belles phrases qu'il m'ai été donné d'entendre dans une chanson).

L'émotion est palpable, mais elle ne s'extériorise pas pour tous de la même manière. Et un torse nu, un !! La chemise est balancée sur la scène, quasiment au visage de Miossec. "C'est pas une messe !!" lance-t-il. Ben en fait si, quand même un peu tu sais ! Il se marre : "Y'a que les vieux trucs qui marchent ! ... Non mais tu crois que c'est marrant toi tous les soirs de se taper tous les bretons du coin !!" En tout cas, moi je suis normande et je suis là aussi. Et avec un photographe Bressan qui plus est !! Comme quoi ses textes d'écorchés, sa poésie percutante envoyés à grand coup de voix cassée en touche plus d'un.



Spéciale dédicace pour certains (qui se reconnaîtront j'espère) lorsque "Je bois cet étrange liquide qui trouble le Ricard" me fait sourire. Plus on s'approche de la fin du set, plus les musiciens se déchaînent. Miossec, lui, ne semble faire plus qu'un avec la musique qu'il scande de tout son corps. Une sensation de son sans fin qui vous martèle la tête. Et ils quittent tous la scène comme des sauvages ! Bon Ok, on sait qu'ils vont revenir, mais quand même ;) !!

Le premier tour de rappel commence alors. Même si cela démarre sur le ton de la plaisanterie : "Comme on est âgés, on est allés reprendre des forces ... On est obligés de tricher !" On est bien vite rattrapés par ces chansons d'amour qui parlent de l'autre avec les tripes. C'est juste incroyable de voir à quel point cette espèce d'énergie désespérée et acharnée est poignante. Une impression de douleur lancinante, sans doute en grande partie due à sa gestuelle d'ailleurs et à des textes souvent magnifiques. Ils partent une seconde fois (mais c'est vrai qu'ils se font vieux alors ;) !!!!) et reviennent ensuite pour les 3 vrais derniers. On en prend encore plein la tête et l'âme. "Je n'ai aimé que toi. Je t'embrasse à en mourir ..." La salle les chante toutes par coeur. Il semble réellement touché et nous lâche "La prochaine fois, changez rien !" avant de nous quitter. Et ben je dirais juste : une putain de sacrée soirée !!



Christophe Miossec : Chant
Vassili Caillosse : Guitare
Jacques Auvergne : Basse
Goulven Hamel : Guitare
Thomas Schaettel : Claviers
Alex Tual : Batterie

Setlist
1 - Chanson Du Bon Vieux Temps
2 - Chanson Pour Les Amis
3 - Chanson Pleine De Voix
4 - Chanson Dramatique
5 - Le Défroqué
6 - Chanson Pour Un Homme Couvert De Femme
7 - Maman
8 - Chanson Protestataire
9 - 30 Ans
10 - La Facture D'électricité
11 - Brest
12 - Le Cul Par Terre
13 - Fortune De Mer
14 - Chanson Sympathique
15 - Chanson D'un Fait Divers
16 - Chanson D'insomniaque
------------------------------------------------------
17 - Chanson Qui Laisse Des Traces
18 - Rose
19 - La Fidélité
20 - A Montparnasse
------------------------------------------------------
21 - Je M'en Vais
22 - Les Bières S'ouvrent Manuellement
23 - Chanson Que Personne N'écoute

Chronique réalisée par l'équipe de Concerts en Boîte

Joseph d'Anvers : les dernières chroniques concerts

Joseph d'Anvers + Miossec en concert

Joseph d'Anvers + Miossec par Cabask
Espace Julien, Marseille, le 03/02/2012
Le froid intense de ce vendredi soir a sans doute rafraîchi plus d'un curieux, l'Espace Julien n'étant rempli qu'à une bonne moitié pour cette soirée pourtant fort... La suite

Joseph d'Anvers par douarte
Poste à Galène - Marseille, le 02/10/2008
Pas grand monde malheureusement pour ce concert de Joseph d'Anvers au Poste (une cinquantaine de personnes). Pourtant je pensais qu'avec le morceau phare de son deuxième album Kids, qui passe pas mal à la radio en ce moment, beaucoup plus de gens serait venus. Pour nous mettre dans le bain le concert débute par un morceau bien rock entre mes mains... La suite

Paingels + Joseph d'Anvers + Asyl + Snow Patrol (Europe 2 Campus tour) par Cul Rose
Le Moulin - Marseille, le 22/10/2006
Le Europe 2 Campus Tour, c'est toujours quitte ou double ; on a connu des affiches accablantes, des erreurs de programmation artistique flagrantes, et on se demande toujours en quoi Europe 2 va être capable de sortir une affiche qui tienne la route sans que ça tombe dans le "rock playmobil" "pour les djeuns"... Cette fois, en l'occurence, pas de... La suite

Miossec : les dernières chroniques concerts

Miossec + Romain Bertaga en concert

Miossec + Romain Bertaga par martial
Allende à Mons en Baroeul, le 08/11/2019
Huit mois après l'excellent concert du chanteur brestois Miossec au Splendid de Lille, nous arrivons à l'Allende, nouvelle salle de spectacle de Mons en Baroeul inaugurée il y... La suite

Miossec en concert

Miossec par Samuel Charon
File 7, Magny Le Hongre, le 21/03/2015
Tous les titres des chansons de Miossec sont utilisés pour conter une histoire qui colle à l'actu. "Regarde un peu la France" pourrait tonner l'assistant parlementaire de... La suite

Miossec + Fiodor Dream Dog en concert

Miossec + Fiodor Dream Dog par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 18/11/2014
Précédé sur scène par une efficace prestation en solo de l'excellente Fiodor Dream Dog en première partie, Miossec a donné un bon concert pour ses fans clermontois à la Coopé,... La suite

Les Francofolies de La Rochelle 2014 : Miossec en concert

Les Francofolies de La Rochelle 2014 : Miossec par Lebonair
La Coursive-Grand Théâtre, La Rochelle, le 12/07/2014
Après la très chouette prestation de 60 minutes offerte par Les Innocents en première partie, nous attendons maintenant la star de la soirée et qui représentera pour nous un... La suite

Espace Julien - Marseille : les dernières chroniques concerts

Skip The Use + Parade en concert

Skip The Use + Parade par Zulone
Espace Julien, Marseille, le 04/03/2020
Mercredi 4 Mars 2020, l'espace Julien est plein à craquer... Petits et grands de tous âges confondus sont là ce soir pour voir et re re revoir les Skip The Use. Le groupe a plus de... La suite

EPMD en concert

EPMD par Sami
Espace Julien, Marseille, le 26/02/2020
Les amateurs de rap US sont gâtés ces dernières semaines avec les passages de Havoc de Mobb Deep, Talib Kweli dans cette même salle, et à quelques jours d'intervalle Das Efx à... La suite

Charlélie Couture en concert

Charlélie Couture par G Borgogno
Espace Julien, Marseille, le 14/12/2019
C'était la troisième fois où je voyais CharlÉlie. Je l'avais vu à l'époque de "Comme un avion sans ailes" (Poèmes Rock, 1981, donc). Et au moment de la tournée "Solo Boys &... La suite

Toy Dolls en concert

Toy Dolls par Griffu
Espace Julien, Marseille, le 03/12/2019
"Marseille ville rock" ? ça fait doucement rigoler... Mercredi 3 décembre, à peine 500 métalleux se pressaient au Silo - pouvant en contenir plus de 2200 - pour accueillir... La suite