Accueil Chronique de concert Mistraal Indie Music : Chokebore, Narrow Terrence, Erevan Tusk, Garciaphone, Jungle Fever
Lundi 25 mai 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Mistraal Indie Music : Chokebore, Narrow Terrence, Erevan Tusk, Garciaphone, Jungle Fever

Mistraal Indie Music : Chokebore, Narrow Terrence, Erevan Tusk, Garciaphone, Jungle Fever en concert

theatre de verdure de la rebutte - Barbentane 23 juillet 2010

Critique écrite le par

ND90_111_1244

Barbentane, petit village de 3600 habitants au sud d'Avignon. Barbentane, son café chez Henry, sa boucherie, son boulodrome parking, son château et désormais son festival de musiques.

Mistraal festival by Pirlouiiit 23072010

Le "music Indie Mistraal Festival" se déroule dans le quartier de la Rebutte. Soit une impasse de 200 mètres de long bordée de charmantes petites maisons avec terrasse sur le devant et qui se termine sur un rond point à flanc de parois de 15 mètres de hauteur. La pierre, jaune sable, constitue donc une sorte d'amphithéâtre naturel qui renvoie un son parfaitement équilibré. Au fond du rond point, une scène en pierre a été aménagé. C'est sur ce site que se déroule traditionnellement des animations estivales, comme pièces de théâtre ou concert classique.

Jungle Fever by Pirlouiiiit 23072010

C'est en tout cas ce qu'affirme Jeanne, Gisèle et Marthe, trois habitantes du quartier rencontrées sur place qui dépassent les 200 ans à elles trois. "Mais là, c'est pas possible, s'exclame Jeanne, la plus virulente. Depuis ce matin, c'est un raffut pas possible. On n'en peut plus de leur musique de sauvages. Le maire, il a pas intérêt à se montrer sinon, je lui tombe dessus. - Moi, ça fait 55 ans que j'habite ici, et c'est la première fois que ça arrive. C'est pas qu'on est contre des animations, mais là, franchement, ils exagèrent. Ça n'a pas arrêté de la journée et ce soir, on va en avoir au moins jusqu'à 2 heures du matin. Sans parler que demain, ils remettent ça !".

Jungle Fever by Pirlouiiiit 23072010

Arrivé sur site, on se renseigne un peu sur cette balance qui aurait durer toute la journée et on apprend rapidement que les Narrow Terrence ont répété toute l'après-midi avec Alex, le batteur des Erevan Tusk qui a remplacé au pied de la lettre leur batteur (membre d'Ezekiel). Hum, vu la proximité des habitations et la réverbération du son du à l'amphithéâtre, on n'a pas de mal à imaginer le calvaire de Jeanne, Marthe et Gisèle, surtout si elles n'aiment que Marcel Amont.

Chez Momo by Pirlouiiiit 23072010

Une forme d'improvisation qui fait le sel de tout festival qui démarre, mais si seulement elle était la seule. Mais manifestement, non. Dans un festival qui aligne 5 groupes, l'absence de restauration sur place est une erreur impardonnable, de même que des toilettes portatifs tout en plastoc sans lumière qui sont rapidement devenus une porcherie. Sans parler de la bière mal tirée à 3 euros, le vin au même prix et absolument horrible, sans parler de la communication du festival, un rien ridicule (Chokebore, le groupe préféré de Kurt Cobain !). Résultat, ce soir, nous ne serons que 150 spectateurs à tout casser dans une jauge à 600. Dommage mais pas immérité.

Jungle Fever by Pirlouiiiit 23072010

19h. Jungle Fever commence son set devant une assistance plus que clairsemée. Le trio d'Avignon, emmené par Ted Alonzo, déclenche un rockabilly très enlevé et foutrement bien balancé. On entends l'influence des Cramps, mais également du rock alternatif français des années 80 (Mano Negra). A noter que la moitié de leur titre est en français et que cela n'enlève absolument rien à la potion très années 50. Une excellente découverte en forme de BO alternatif de Pulp Fiction.

Garciaphone by Pirlouiiiit 23072010

20h Changement d'ambiance avec Garciaphone. Le "chouchou de Télérama" comme l'annonce le flyer du festival, traîne sa mélancolie folk tout seul à la guitare sans que cela ne touche personne. Quand il commence à sampler, on n'en est pas plus ému. Seule chose intéressante : il tente de percer le brouillard du folk mélancolique anglais vers la pop ensoleillée californienne des années 60. Mais le problème chez le garçon, c'est qu'il fait trop bien la gueule. Alors, on reste englué sur les côtes anglaises et on s'emmerde en rêvant de l'autre côté de l'Atlantique.

Erevan Tusk by Pirlouiiiit 23072010

21h Voici les 5 d'Everan Tusk. Un premier morceau bien trippant entre Stufjan Stevens et The sleepers, soit une pop élaborée, menée à deux voix avec une évidente aisance mélodique. A leur voir sur scène, on pense au début de Phoenix, voici plus de 10 ans. Mais le soufflé retombe assez rapidement.

Erevan Tusk by Pirlouiiiit 23072010

Ils cassent la magie en faisant durer les pauses bien trop longtemps entre chaque morceau et surtout ils s'embarquent dans un trip groupe de stade qui ne fonctionne pas. On entend tour à tour Supertramp, Cranberries, U2, Placebo. Les influences sont bien trop évidentes pour que l'on accroche vraiment à leur set.

Narrow Terence by Pirlouiiiit 23072010

22h Narrow Terrence monte sur scène et là, on change de braquet. Le groupe des frères Puaux a beau être amputé de son batteur et de sa violoniste, ils vont mettre une sacrée claque. On les avait quitté mitigé voici plus d'un an, suite à la sortie de leur premier album, un peu trop sous l'influence Tom Waits (blues déglingué du sud des USA et voix éraillée d'Antoine).

Narrow Terence by Pirlouiiiit 23072010

Leur second album sorti au printemps, Narcos Corridos, a durci un peu le ton, mais ce n'est rien par rapport à ce qui se passe sur scène. Si les premiers titres (Cave In hell) sont calmes, tels des BO de westerns spaghetti, le reste du concert va faire lever tout le monde grâce à un son plus rock et plus explosif.

Narrow Terence by Pirlouiiiit 23072010

Des morceaux comme Weakness of the ship et surtout Wet Dead horses avec ses breaks à faire tourner la tête font mettre le feu au public. La prestation d'Antoine, tout en énergie et rage rentrée finira par convaincre les plus septiques. Peut être étaient-ils à ce point motivé qu'ils jouaient avant Chokebore, un de leur groupe référence, puisque leur nom de groupe est en partie tirer d'une chanson du combo US.

Chokebore by Pirlouiiiit 23072010

23h30 Chokebore monte sur scène. Les 4 membres doivent bien taper la cinquantaine chacun, mais quand ils branchent les guitares, ils font le même boucan qu'il y a 20 ans. Le frontman, Troy Baltazar, chante en tournant sa bouche autour du micro, l'air aussi habité que Jonathan Donahue, le leader des Mercury Rev. Mais ici, pas question de pop spatial, c'est de la noisy sèche et blanche que l'on nous sert. Mur de distorsion, voix planante par dessus, on se croirait au bon vieux temps des années sub pop.

Chokebore by Pirlouiiiit 23072010

Mais Chokebore n'a jamais été Nirvana, Pearl Jam, Soundgarden ou Mudhoney. Et encore moins Sonic Youth. C'est un bon groupe US, mais de seconde division tant il leur manque l'étincelle pour dépasser leur formule de base. Bref on s'y ennuie très rapidement et on fait le constat rassurant que les enfants (Narrow Terrence) ont aujourd'hui définitivement tué leurs idoles.

Plus de photos par Pirlouiiiit en cliquant ici

Bonus vidéo :


et une petite de Jungle Fever :
et une petite de Garciaphone :
et une petite de Erevan Tusk :
et une petite de Narrow Terence :



> Réponse le 27 juillet 2010, par Pirlouiiiit

Ce soir j'ai laissé tombé McYavell et fait une petite trêve dans la couverture du festival jazz des cinq continents ...il faut dire que je m'en serais voulu de rater le premier soir du MIM (Mistraal Indie Music) festival (Chlorophil nous ayant fait faux bond) ! Comme c'est tout près d'Avignon nous en profitons d'abord pour aller prendre des nouvelles de David Lafore puis direction Barbentane dès 18h30 pour être sûr de ne rater aucun groupe. Surprise d'un lieu magique, étonnamment proche des habitations (certaines maisons ont leur jardin dans cette ancienne carrière) ... qui est en fait un rond point (route goudronnée, quelques cailloux) ... et contre le mur une petite scène aménagée (avec prises électriques etc) bref le rêve pour une soirée comme celle ci. Je ne redétaillerai pas...  La suite | Réagir


Mistraal Indie Music Festival : les dernières chroniques concerts

Mistraal Indie Music : Phoebe Killdeer and the Short Straws + Starboard Silent Side + 49 Swimming Pools + Dawn + Pony Taylor en concert

Mistraal Indie Music : Phoebe Killdeer and the Short Straws + Starboard Silent Side + 49 Swimming Pools + Dawn + Pony Taylor par Flag
La Rebutte - Barbentane (13), le 24/07/2010
La découverte d'un nouveau festival, c'est un peu comme un paquet cadeau pour un môme. Ben pour moi, c'est un peu pareil. Festival tout neuf, 1ère édition. Donc pas de références,... La suite

Chokebore : les dernières chroniques concerts

Troy Von Balthazar en concert

Troy Von Balthazar par Phil2guy
La Meson - Marseille, le 18/10/2019
Troy Von Balthazar est de passage ce soir à Marseille à la Mèson, une salle où l'on aime bien aller pour sa dimension humaine et sa programmation toujours exigeante et... La suite

Troy Von Balthazar (Festival Nouveau Western 2016) en concert

Troy Von Balthazar (Festival Nouveau Western 2016) par Pierre Andrieu
L'Ambassade, Clermont-Ferrand, le 08/05/2016
Concert assez magique de Troy Von Balthazar dans le cadre cosy et intimiste de l'Ambassade, à Clermont-Ferrand, à l'occasion de la dernière soirée du festival Nouveau... La suite

Troy Von Balthazar en concert

Troy Von Balthazar par Sami
Poste A Galène, Marseille, le 03/05/2016
Une fois n'est pas coutume votre chroniqueur est probablement ce soir la personne qui connait le moins la discographie de Troy Von Balthazar, qui a attiré en ce mardi venteux un... La suite

The Color Bars Experience joue l'album

The Color Bars Experience joue l'album "Figure 8" d'Elliott Smith avec Ken Stringfellow, Troy Von Balthazar & Jason Lytle au chant par Pierre Andrieu
Opéra-Théâtre de Clermont-Ferrand, le 19/12/2015
Après un premier concert très émouvant donné le 29 avril dans le cadre du Printemps de Bourges, The Color Bars Experience present Elliott Smith's " Figure 8 ", avec Ken... La suite

Erevan Tusk : les dernières chroniques concerts

Erevan Tusk + Pass en concert

Erevan Tusk + Pass par Sebsousladeferlante
Cargo de Nuit - Arles, le 07/12/2012
Cette soirée sonore au Cargo de Nuit commence avec le jeune groupe PASS qui défend sa chance sur de nombreuses compositions très rock, des textes en français tantôt engagés... La suite

(mon) Marsatac 2012 : Kas Product, Erevan Tusk, Kap Bambino, Baxter Dury, BRNS, Don Rimini, Mekanik Kantatic, Breakbot, James Murphy, La Femme en concert

(mon) Marsatac 2012 : Kas Product, Erevan Tusk, Kap Bambino, Baxter Dury, BRNS, Don Rimini, Mekanik Kantatic, Breakbot, James Murphy, La Femme par Philippe
Dock des Suds, Marseille, le 29/09/2012
Edition en demi-teinte pour ce qui me concerne, que celle de 2012 de Marsatac, en tout cas pour la soirée que j'avais choisie, le samedi - comme d'habitude la plus "rock" des... La suite

Erevan Tusk + Hannah en concert

Erevan Tusk + Hannah par Flag
Seconde Nature - Aix en provence, le 28/01/2012
La bouffée d'air pop-folk du début de l'année 2012 sera donc Erevan Tusk et Hannah. Remède aux congestions potentielles de cet hiver mi-figue mi-raisin, la folk que ces deux... La suite

Garciaphone : les dernières chroniques concerts

Penelope Isles + Garciaphone (Festival God Save Clermont) en concert

Penelope Isles + Garciaphone (Festival God Save Clermont) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 31/03/2018
Très bonne initiative du bienvenu festival God Save Clermont (qui anime Clermont-Ferrand et Paris pendant une semaine), l'affiche réunissant dans le club de La Coopé les stars... La suite

Entretien avec Olivier Pérez du groupe Garciaphone à l'occasion de la sortie de l'album Constancia en concert

Entretien avec Olivier Pérez du groupe Garciaphone à l'occasion de la sortie de l'album Constancia par Pierre Andrieu
Clermont-Ferrand, le 01/10/2013
(c) Jean-Charles Belmont Après deux EP, Everyone Goes Home In October en 2009 et Divisadora en 2011, le groupe du songwriter clermontois Olivier Perez, Garciaphone, a fait... La suite

Benjamin Biolay + Amon Tobin's Two Fingers + Garciaphone + Mr Nô & Jean-Charles de Castelbajac + Jacques Higelin (Festival Europavox 2013) en concert

Benjamin Biolay + Amon Tobin's Two Fingers + Garciaphone + Mr Nô & Jean-Charles de Castelbajac + Jacques Higelin (Festival Europavox 2013) par Pierre Andrieu
Forum et Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 25/05/2013
Après les concerts jubilatoires de Miles Kane à la Coopérative de Mai le jeudi 23 Mai 2013 et de Villagers en début de soirée au même endroit ce vendredi 24 mai dans le cadre... La suite

Fredo Viola + Starboard Silent Side + Garciaphone en concert

Fredo Viola + Starboard Silent Side + Garciaphone par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 06/11/2009
Idéal pour redescendre tranquillement de l'excitation provoquée par les Arctic Monkeys, la veille au soir au zénith de Paris, les concerts classieux de Garciaphone, Starboard... La suite

Jungle Fever : les dernières chroniques concerts

Jungle Fever + Lipstick Vibrators en concert

Jungle Fever + Lipstick Vibrators par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 13/03/2009
Encore une soirée pour les punque, dirait-on, et comme d'hab quand c'est Relax'n'Co qui recommande, sauf flemmingite aigüe ou traquenard spécifique, on se radine sans... La suite

La Mort, Last Fucking Delight, Jungle Fever en concert

La Mort, Last Fucking Delight, Jungle Fever par Y.D
Enthropy - Marseille, le 16/01/2010
surprenante soirée dans un lieu très sympa ou la déco est à voir (à admirer, je dirai...,fresque entre constructivisme et 1984). premier groupe: la mort, sorte de black... La suite

Narrow Terence : les dernières chroniques concerts

Thousand + Alpes + Catfish feat. Narrow Terence + Baxter Dury + Messer Chups (Festival Yeah! 2014) en concert

Thousand + Alpes + Catfish feat. Narrow Terence + Baxter Dury + Messer Chups (Festival Yeah! 2014) par Pirlouiiiit
Château de Lourmarin, le 06/06/2014
L'année dernière j'avais vraiment regretté de ne pas être là du 7 au 9 juin 2013 pour la première édition du festival Yeah ! qui accueillait notamment les Hushpuppies, Narrow... La suite

Narrow Terence en concert

Narrow Terence par Chlorophil
Ecole de Musique - Apt, le 28/06/2011
Apt est une commune française, sous-préfecture du département de Vaucluse, dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ses habitants sont appelés les Aptésiens ou Aptois. Apt est... La suite

An Pierlé & White Velvet + Narrow Terence en concert

An Pierlé & White Velvet + Narrow Terence par Sami
Poste A Galène, Marseille, le 11/02/2011
La salle est déjà bien pleine lorsque les Narrow Terence commençent leur set folk bluesy plutôt classe. Public très réceptif mais paradoxalement dissipé du coté de leurs amis et... La suite

An Pierlé & White Velvet + Narrow Terence en concert

An Pierlé & White Velvet + Narrow Terence par Philippe
Le Poste à Galène, Marseille, le 11/02/2011
Excellente surprise que ce concert où je suis allé, en bonne feignasse du vendredi soir, sans papier ni stylo, en traînant les pieds, pratiquement éjecté à coup de pompes du... La suite

theatre de verdure de la rebutte - Barbentane : les dernières chroniques concerts

Mistraal Indie Music : Phoebe Killdeer and the Short Straws + Starboard Silent Side + 49 Swimming Pools + Dawn + Pony Taylor en concert

Mistraal Indie Music : Phoebe Killdeer and the Short Straws + Starboard Silent Side + 49 Swimming Pools + Dawn + Pony Taylor par Flag
La Rebutte - Barbentane (13), le 24/07/2010
La découverte d'un nouveau festival, c'est un peu comme un paquet cadeau pour un môme. Ben pour moi, c'est un peu pareil. Festival tout neuf, 1ère édition. Donc pas de références,... La suite