Accueil Chronique de concert Festival B-Side : Nation All Dust + Poni Hoax + Motormark + Girlz in the Garage
Dimanche 25 juillet 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Festival B-Side : Nation All Dust + Poni Hoax + Motormark + Girlz in the Garage

Festival B-Side : Nation All Dust + Poni Hoax + Motormark + Girlz in the Garage en concert

Le Cabaret Aléatoire, Marseille 21octobre 2006

Critique écrite le par


Samedi soir, concert 'In the Hangar' au Cabaret Aléatoire. Cette salle décidément bien agréable (son et aménagement classieux, accueil détendu) même si elle est rarement pleine, du fait d'une programmation audacieuse - et plus encore, en cette période ou le spectateur moyen se rue à sa bien-aimée Fiesta des Suds se faire tondre comme mouton de Crau et esquicher comme sardine en boîte. Affiche alléchante avec une révélation récente sur leur magnifique premier CD, les français de Poni Hoax, mais aussi MotorMark (pas passionnant à écouter, mais à voir sur scène a priori). Plus un DJ et un groupe de rock. Soirée à très belle prog' sur le papier quoi !



J'arrive trop tôt malgré des efforts conséquents pour être en retard (un restau avant, et avec dessert !) et tombe vers 22 h 40 sur Marine Schütz qui passe de bons titres d'électro-rock ... à une salle à peu près vide sauf autour du bar. Quelques conversations et bières plus tard, on commence avec Nation All Dust, régionaux déjà plusieurs fois vus, que j'aime bien même s'ils ne sont pas tout à fait captivants. En tout cas ils développent un gros son très carré, avec des compositions affutées comme leur chanteur (ce type doit peser 50 kilos tout mouillé et encore, avec sa guitare). Y'a pas à dire, ils sont quand même en place. Ca sonne un peu comme des Strokes sous amphètes, avec des passages noisy en murs de sons de guitare, avec en plus un batteur est impeccable.


A d'autres moments je me dis qu'on est pas loin de Helmet, et autres groupes crypto violents : des riffs si secs et des beats si violents qu'on ne sait plus très bien si c'est toujours du rock ou plutôt du power metal... Le chanteur répètera sans cesse la même chose entre les chansons, genre "rien n'est vrai, tout est possible" (on ne sait pas pourquoi mais lui, il se comprend). Une chanson un peu plus calme, puis une fin tout aussi violente que le reste où il viendra se jeter dans un public épars et ruiner sa belle chemise, et les voilà partis. Pendant ce temps le duo Motormark, pas fier, papote dehors (où il fait très bon vivre).


Bien content je suis, quand je réalise que Poni Hoax ne jouera pas à 3 heures du matin mais en prochaine position ! Après une entrée sur scène assez désinvolte, juste le temps de réaliser qu'on nous a menti (bordel de Zeus, mais où est passée la robe en latex, forcément en latex, et la fille qui allait dedans, de cette créature à la voix outrageusement sexuelle qui chantait sur ce fabuleux single ?) et voilà déjà la terrible Budapest.


Je remarque assez vite que le chanteur, un peu chargé, ne fera pas preuve de sa subtilité vocale de studio, loin s'en faut. Mais même gueulée par lui, rien à faire, la chanson reste sacrément excitante (j'en filme d'ailleurs une petite moitié), et puis le son est bon, alors ... on arrête de bouder son plaisir et on danse ! Puis une chanson inconnue (ils en feront plusieurs, damned, un EP m'aurait-il échappé ?) et voilà la très bonne She sells Anger, où l'on remarque qu'il y a deux synthés (après enquête, l'un d'eux serait le cerveau du groupe, il y en a donc un !).


Quand il ne montre pas son cul et ne blatifère pas des âneries, le batteur est assez surpuissant, ses attaques électro-rock donnent une bougeotte irrésistible : ainsi sur She's on the Radio aussi (qui sonne moins Editors et plus Hatepinks que sur disque !!). Plus imparable encore, Involutive Star au son punk/funk énorme (figurez-vous que le guitariste est lui aussi métronomique).


L'émeute est proche, des filles sont montées de force sur scène (pour y danser quoi, enfin, ne sur-interprétez pas mes propos quand même...), le tout se finit assez hystériquement ! En fait, s'il n'en a ni le look ni la musique, ce groupe sacrément en place dégage une énergie punk pure, bien portée par son chanteur à l'allure défoncée mais capable de brailler tel un Robert Smith branché sur gégène, en tout cas en rythme et dans le ton, et tout en gérant sa consommation effrénée de clopes, respect.


Dernière tuerie annoncée, L.A. Murder motel dont les deux dernières minutes me rendent littéralement hystérique (mais que bouffe donc ce batteur et comment son pull est-il climatisé ?) Au final sa malheureuse batterie est éparpillée à coups de pieds, une jeune fille est enlevée dans le public, la bande de Poni Hoax se barre et le chroniqueur se retrouve comme un con, heureux et frustré tout à la fois de ce groupe qu'il a tant attendu et qui a joué bien peu de temps à son goût.


Quoi qu'il en soit les musiciens viendront vite goûter la tiédeur de l'octobre massaliote. Je félicite le guitariste, très sympa, je déplore qu'il y ait peu de monde mais il me rassure : la veille à Lyon, ils ont joué devant 20 personnes (on est probablement dix fois plus quand même, ici !)... c'est tout le problème de Lyon, au stade comme au concert : excellente prestation, mais ... pas de public (petite vengeance qui fait du bien après une déculottée hier soir). Il me dit aussi que le chanteur surjoue un peu l'attitude foncedé (en effet, il ne serait pas si bon, dans le cas contraire).


Peu après, MotorMark commence avec la seule chanson dont je connais le titre : la pétaradante We Are The Public. Duo électro-punk From Scotland composé d'une petite blonde décolorée et énervée, et d'un grand guitariste dont le T-shirt Cramps laisse deviner les influences et les intentions. Ah, et puis une énorme boîte à rythme bien sûr... Gros beats technos, guitare saturée et braillements hystériques : tout cela est complètement débile et régressif, dansant à crever, donc parfaitement plaisant et jouissif : on s'énerve, on rit et on agite la tête comme à un concert de Motör...head.


Ouais y'a pas à dire, Motormark c'est un peu comme Allison Goldfrapp jammant avec Ron Asheton sur un beat de Prodigy - ça dépote. D'ailleurs la minette joue aussi du Korg, par moments même, de la guitare. On repense au harpies de Le Tigre qui nous avaient mis le feu au slip sur leur chouette album comme sur scène, d'autant que même le guitariste chante (enfin crie) plutôt bien !


Tout excité, un aficionado des concerts punk de la Machine à Coudre (dont je tairai le nom comme convenu avec lui, si je reçois vite son chèque) montera danser langoureusement et frotter son cuir contre celui de la petite bombinette écossaise. Et pour finir, les masques tombent : plus d'instruments, plus que deux gueulards mâle et femelle sautillant sur de l'électro-tech basique, et même là ça le fait encore. Preuve est fait que c'est bien un groupe de scène, très excitant et cool - ne pas s'en priver, surtout !


Cette excellents soirée touchera à sa fin pour moi, qui abandonne le DJ Vicarious Bliss à son sort vers 2 h 30 bien sonnées. Une chose est sûre, déjà trois bons concerts pour 13 euros, d'accord j'étais invité Live in Marseille, mais c'est quand même pas cher, comparé à l'arnaque de la soirée : la bière en bouteille rouge alu à 5 euros. T'as qu'à pas acheter n'importe quelle connerie qui brille aussi, conò ! En tout cas merci à la Friche pour cette belle soirée, une de plus, et à bientôt !

Et enfin quelques vidéos (pas si mal, ma foi) par ici !

Photos Poni Hoax et Motormark Pirlouiiiit

Festival B-Side : les dernières chroniques concerts

Festival B-Side : Moon Duo + Acid Baby Jesus en concert

Festival B-Side : Moon Duo + Acid Baby Jesus par Phil2guy
Marseille- Le Grim, le 01/06/2015
L'avant dernière soirée de la 8ème édition du Festival B-side se déroule au GRIM qui accueille une formation très attendue, les californiens de Moon Duo, lancés sur une tournée... La suite

Festival B-Side - Etienne Jaumet-Pépé-Marion en concert

Festival B-Side - Etienne Jaumet-Pépé-Marion par Phil2guy
U-Percut-Marseille, le 28/05/2015
Deuxième soirée de la 8eme édition du Festival B-Side, un des rendez-vous annuels phocéens les plus attendus pour les amateurs de musiques indies non formatées et non marketées.... La suite

La Secte du Futur +The Night Beats (Festival B-Side) en concert

La Secte du Futur +The Night Beats (Festival B-Side) par Phil2guy
La Machine à Coudre- Marseille, le 11/06/2014
Pour cette soirée de clôture du 7e Festival B-Side, ont été conviés à la Machine à Coudre les Night Beats, trio de Seattle et valeur sûre de la scène néo-garage US, et les... La suite

La Secte du Futur + Night Beats (Festival B-Side) en concert

La Secte du Futur + Night Beats (Festival B-Side) par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 11/06/2014
Dernière chance pour cette année d'assister au copieux festival B-Side : comme son nom l'indique, le festival se concentre sur des groupes moins connus mais parfois/souvent aussi... La suite

Fangs : les dernières chroniques concerts

D.O.P.E, MonkeyTribe, Motormark, AlexSmoke, Dirty Hospital (Festival Marsatac) par ultrateckel
Cabaret aléatoire - Marseille, le 17/09/2005
Quand j'ai écouté les mp3 des artistes (tous écossais from Glasgow)de cette soirée sur le site de la "Marsatac", je me suis dis que c'était un truc à ne pas manquer...Et pourtant la déception fut de taille!Au final, sur les 5 groupes, seuls 2 m'ont un peu enthousiasmé, mais ce n'était pas la transe non plus.. . La soirée commence donc par... La suite

D.O.P.E, MonkeyTribe, Motormark, AlexSmoke, Dirty Hospital (Festival Marsatac) par Miss Zou
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 17/09/2005
Tout était réuni pour passer une grande, une très grande soirée : 5 groupes venus tout droit d'un des berceaux incontestés du bon son : l'Angleterre, un lieu idéal pour les accueillir sans les dépayser : Le cabaret aléatoire de la Friche, un tarif défiant toute concurrence (10 euros en pré vente pour 5 groupes .... qui dit mieux ?!?) et enfin une... La suite

Girlz in the Garage : les dernières chroniques concerts

Interview des <i>Girlz in the garage</i> à l'occasion du festival <i>B-Side</i> en concert

Interview des Girlz in the garage à l'occasion du festival B-Side par Jacques 2 Chabannes
Lollipop - Marseille, le 13/05/2009
" Face A Face... " B " ! " C'est juste sa troisième, au B-Side, et pourtant, j'ai l'impression de le connaître depuis plus longtemps, à l'image de ces êtres nouvellement croisés... La suite

Girlz In the Garage + Jeanne Balibar & Poni Hoax (6ème Festival Reflets) en concert

Girlz In the Garage + Jeanne Balibar & Poni Hoax (6ème Festival Reflets) par Pirlouiiiit
Cabaret Aleatoire, Friche Belle de Mai - Marseille, le 05/05/2007
Soirée de clôture pour ce 6ème Festival Reflets, avec une soirée concert au Cabaret Aléatoire avec pour commencer les "Girlz" de In the Garage à partir de 22h. Du coup j'ai le... La suite

Festival B-Side : !!! (chk chk chk) + Girlz in the Garage + Dj Miss Anacor par Sami Sami Sami
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 01/04/2007
!!! à Marseille on avait franchement du mal à le croire, qui plus est un 1er Avril, une date greffée à leur tournée Française au dernier moment et donc peu annoncée dans les médias nationaux, alors ça paraissait trop beau pour être vrai Apprendre la bonne nouvelle fit l'effet d'une bombe : en trois albums et deux concerts (à 2004 aux... La suite

Nation all dust : les dernières chroniques concerts

Bal Psychédélique feat. Oh ! Tiger Mountain, Moondwan/Easter Committee, Kid Francescoli, Johnny Hawaii, Cyd Jolly Roger, Fantasticus, Short Straws, Nation All Dust, Deschamps, ... en concert

Bal Psychédélique feat. Oh ! Tiger Mountain, Moondwan/Easter Committee, Kid Francescoli, Johnny Hawaii, Cyd Jolly Roger, Fantasticus, Short Straws, Nation All Dust, Deschamps, ... par Pirlouiiiit
Le Club du Moulin, Marseille, le 03/10/2012
Cela faisait 4 ans et 5 mois que je n'avais pas mis les pieds au Moulin (depuis ce concert de Massilia Sound System dont les photos ont depuis servi à illustrer une partie de... La suite

The Last + Nation All Dust en concert

The Last + Nation All Dust par Sami
Poste à Galène, Marseille, le 19/06/2010
Si après une semaine pluvieuse au son des Vuvuzelas, vous vous êtes dit "J'entends plus la guitare", c'est au Poste à Galène qu'il fallait être ce samedi pour une belle affiche... La suite

Hushpuppies + Asyl + Nation All Dust par Sami
Cabaret aléatoire, Marseille, le 15/12/2005
Le premier concert du soir a du retard, tant mieux je n'étais pas en avance loin de là. Ca blablate autour du retour des guitares, qui réjouit autant les groupes invités que l'animateur qui reconnaît avoir été le ringard de service de la station avant qu'elle ne prenne le wagon rock en marche, on roupille gentiment avant que le dj déjà bourré ne... La suite

Wraygunn + Nation All Dust en concert

Wraygunn + Nation All Dust par Philippe
Le Moulin Marseille, le 05/11/2005
Ayant rédigé une chronique totalement dithyrambique de l'album de Wraygunn, j'attends beaucoup de ce concert et j'ai donc peur d'être décu et pire, de décevoir d'éventuels lecteurs... La suite

Poni Hoax : les dernières chroniques concerts

Rocky + Poni Hoax en concert

Rocky + Poni Hoax par Karlantier
Marseille - Cabaret Aléatoire, le 25/03/2017
Poni Hoax ... Une longue histoire ! Découverts il y a dix ans, alors qu'ils venaient de sortir leur deuxième album "Images of Sigrid", envoûté par le son, le groupe et tout ce qui... La suite

Interview avec le groupe Poni Hoax pour la sortie de son quatrième album, <i>Tropical Suite</i> en concert

Interview avec le groupe Poni Hoax pour la sortie de son quatrième album, Tropical Suite par Titouan Massé
Rennes, le 05/02/2017
Entretien avec Laurent Bardainne et Nicolas Ker du groupe parisien Poni Hoax à l'occasion de son concert à l'Ubu de Rennes le 2 février 2017, première date de la tournée à... La suite

Pantiero 2010 : The Raveonettes + Poni Hoax + Local Natives +  Errors en concert

Pantiero 2010 : The Raveonettes + Poni Hoax + Local Natives + Errors par Sami
Terrasse du palais des festivals - Cannes, le 11/08/2010
"Cannes, premier jour du festival". Malgré sa promiscuité et ses affiches souvent à mon goût, je ne m'étais pas rendu à Pantiero depuis 2006 et son enchainement fou fou fou dans... La suite

Poni Hoax + Dondolo en concert

Poni Hoax + Dondolo par Vv
Le cabaret aléatoire, Marseille, le 21/05/2010
Si Staline avait été un gars cool et sympa, un gros moustachu débonnaire avec sa bonne trogne de papy Brossard, amateur de vin fin et de musique pointue, la culture aurait passé... La suite

Le Cabaret Aléatoire, Marseille : les dernières chroniques concerts

Altın Gün + Diaspora Orchestra en concert

Altın Gün + Diaspora Orchestra par odliz
Le Cabaret Aléatoire, Marseille, le 31/10/2019
Après avoir joué de la manœuvre et des amortisseurs pendant un bon quart d'heure, pour trouver ce qui servira de place de parking le temps du concert, on traverse les allées... La suite

Peter Hook & the Light en concert

Peter Hook & the Light par Prakash
Le cabaret aléatoire , Marseille, le 05/05/2019
Alors c'est toujours un peu glauque d'aller à un concert en se disant "je veux le voir avant qu'il claque". Bon j'avoue, j'avais ça dans un coin de ma tête quand je me suis bougé... La suite

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) en concert

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) par Philippe
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 05/05/2019
Deuxième passage à Marseille, après celui de 2014 à l'Espace Julien, de Peter Hook, le légendaire bassiste de Joy Division et de New Order. Mauvaise surprise, le concert semble... La suite

Arch Enemy + the Charm the Fury en concert

Arch Enemy + the Charm the Fury par Jgaz Photo
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 11/06/2018
Les suédois d'Arch Enemy étaient de passage à Marseille, dans le cadre de leur tournée Européenne 2018 "Will To Power Tour". Et c'est le groupe " The Charm The Fury " qui a... La suite