Accueil Chronique de concert Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) 6/7 : Paolo Fresu, Omar Sosa, Bobby McFerrin and the Yellowjackets
Vendredi 15 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) 6/7 : Paolo Fresu, Omar Sosa, Bobby McFerrin and the Yellowjackets

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) 6/7 : Paolo Fresu, Omar Sosa, Bobby McFerrin and the Yellowjackets en concert

Jardins du Palais Longchamp, Marseille 24 juillet 2012

Critique écrite le par

FJ5C by Pirlouiiiit 24072012

Pénultième soirée du FJ5C, et non la moindre : l'affiche ne regroupe pas mois que Paolo Fresu, Omar Sosa, Bobby McFerrin and the Yellowjackets. La foule est nombreuse, les rangs serrés.

Bernard Souroque by Pirlouiiiit 24072012

Dans la réserve de petites anecdotes de derrière les fagots dont il nous régale, Jean Pelle ne fera pas bonne pioche ce soir, c'est un autre qui introduit les artistes. Avec l'accent sarde, Bernard Souroque prononce " Paolo Fraise ".

Omar Sosa : piano / Paolo Fresu : trompette et bugle

Omar Sosa by Pirlouiiiit 24072012

Les deux virtuoses attaquent avec une musique d'immersion, où de lévitation selon vers quoi l'on tend. Ils entraînent le public, en douceur, en prenant leur temps vers des profondeurs, ou des altitudes lointaines. Le public est en arrêt, en extase dès le premier morceau. Il ne remettra pas pied sur terre avant l'issue du concert.

Paolo Fresu by Pirlouiiiit 24072012

Paolo Fresu manipule une table de mixage, choisit ses sons, les modifie, affectionne des échos et résonances de toute sorte qui amplifient cet effet global qu'on pourrait qualifier de sidéral, de cosmique. Tantôt debout, cambré ou penché vers l'avant, le plus souvent tourné vers Omar Sosa à qui il adresse ses propositions languissantes, tantôt accroupi sur son tabouret, il fait figure d'apprenti sorcier, qui n'aurait plus rien d'un apprenti.

Omar Sosa & Paolo Fresu by Pirlouiiiit 24072012

Et comme il s'agit d'un véritable duo, le second musicien (le premier?) est tout autant inspiré au point que l'on ne saurait dire lequel accompagne l'autre. Je ne saurait dire si c'est uniquement avec la pédale de droite du Steinway, ou si les sons bénéficient d'un mixage (je ne crois pas en vérité) mais sa musique se répercute et se prolonge tout autant que celle de la trompette.


Elle prend elle aussi énormément de distance, elle va tout aussi loin. Omar Sosa varie son jeu grâce à une palette très riche. Il va jusqu'à se dresser et pincer les cordes dans la caisse, de ses mains, ou bien les frapper avec des fouets de batterie.

Paolo Fresu by Pirlouiiiit 24072012

Les deux musiciens font partie de ces bienheureux " habités " par on ne sait quoi. Ils ont visiblement compris ou atteint quelque chose que beaucoup d'autres envient : une plénitude, une félicité, un nirvana ? Et ils nous l'ont fait partager pendant une trop courte heure et quelques.

Stéphanie, Cédric & Lucie by Pirlouiiiit 24072012

La pause est traditionnellement synonyme de pina colada. Je m'acquitte de ce double devoir avec zèle et détermination. On tchatche un peu en terrasse de la conjecture avec les laborieux photographes. Ce petit rendez-vous est sacré, il fait partie intégrante maintenant de " mon " festival. Et c'est reparti avec...

Bobby McFerrin and the Yellowjackets:
Bobby McFerrin : voix / Russell Ferrante : claviers / Felix Pastorius : basse / Bob Mintzer : saxophone / William Kennedy : batterie.

Bobby McFerrin by Pirlouiiiit 24072012

Voilà un autre genre de cosmique, auquel on pourrait ôter le " s " sans le dénaturer, ni ironiser sur son art. Bobby McFerrin lui aussi a du rencontrer quelqu'un, ou bien c'est lui même qui vient d'ailleurs. Dans la droite lignée d'Al Jarreau entendu samedi, il perpétue la tradition des vocalistes de folie, et la renouvèle avec génie.

Bobby McFerrin & The Yellowjackets by Pirlouiiiit 24072012

Au point qu'on se demande s'il ne vient pas lui même d'une autre planète. " Amis Terriens, nous ne vous voulons aucun mal. Nos intentions sont pacifiques " semble t'il dire en souriant au public à travers son encodeur pectoral et le filtre de ses cordes vocales (qui doivent être aussi longues que ses intestins).


Le voilà qui nous interpelle et se lance dans le fameux jeu réservé au live et dans lequel il excelle, de " répète ce que je dis ". Vu ses capacités et ses performances précédentes, je crains le pire. Mais il ne sera pas trop moqueur et les marseillais s'en tirent bien.



Pour ceux qui se sont arrêtés sur le nom des musiciens ci-dessus, oui, c'est bien le fils de Jaco, et pour ceux qui en doutent, il le prouve par un solo d'une virtuosité et d'une vélocité qu'on serait déjà fier de réaliser sur une guitare.

Felix Pastorius (The Yellowjackets) by Pirlouiiiit 24072012

C'est souvent le saxophoniste Bob Mintzer qu'on entend et qui donne une réplique jazzy et bopante à Bobby McFerrin. Lui aussi, et les Yellowjackets sont tous très bons. Une soirée de plus qui a remporté de nombreux suffrages, et une adhésion remarquable du public.

FJ5C by Pirlouiiiit 24072012

Seul carton rouge que je ne sors qu'en fin d'article pour ne pas entâcher cette belle soirée: je livre à la honte et à l'opprobre les crétins qui ont gueulé bien fort " Assis ! " en chœur, pendant de longues minutes et ont contaminé tout le début des deux premiers morceaux. Bobby McFerrin, pas rancunier ne leur a pas projeté le rayon vert de la mort, ou tout au moins de la gale et des bras courts, de la pécole et de la calvitie immédiate. Il aurait dû. Moi, à sa place...

Plus de photos par Pirlouiiiit en cliquant ici

Festival Jazz des Cinq Continents : les dernières chroniques concerts

John Zorn, Festival Jazz des Cinq Continents  en concert

John Zorn, Festival Jazz des Cinq Continents par Vv
Palais Lonchamp Marseille, le 26/07/2019
Un soir d'eté, alors que le palais longchamp fini d'enrouler sa cape étoilée sur ses épaules, un gargouillis spectral fait fuir les ours morts hors des cages du zoo désaffecté. Les... La suite

John Zorn Bagatelle Marathon -Festival Marseille Jazz des Cinq Continents en concert

John Zorn Bagatelle Marathon -Festival Marseille Jazz des Cinq Continents par Phil2guy
Palais Longchamp - Marseille, le 25/07/2019
John Zorn qui joue à 200 mètres de chez soi, c'est quand même un événement à pas manquer. Dans cadre du Festival Marseille Jazz des Cinq Continents, le saxophoniste-compositeur... La suite

Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit, The Good, the Bad & the Queen (Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) en concert

Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit, The Good, the Bad & the Queen (Marseille Jazz des Cinq Continents 2019) par G Borgogno
Marseille, Festival Jazz des Cinq Continents., le 24/07/2019
RAPHAEL IMBERT & LA CIE NINE SPIRIT/ THE GOOD, THE BAD & THE QUEEN. Raphaël Imbert & la Cie Nine Spirit ouvrent la soirée dignement. Habitués du Festival , depuis 20 ans, ce... La suite

José James + Marcus Miller (Festival Jazz Des Cinq Continents) en concert

José James + Marcus Miller (Festival Jazz Des Cinq Continents) par Sami
Palais Longchamp, Marseille, le 23/07/2019
Après le Theatre Silvain et le Mucem, le festival finit avec une semaine au Palais Longchamp avec un programme de choix, du rock de Damon Albarn aux expérimentations de John Zorn... La suite

Omar Sosa : les dernières chroniques concerts

Omar Sosa (Fiesta des suds 2000) par Toots
Docks - Marseille, le 19/10/2000
A peine rentré du Sénégal - où il vient d'enregistrer la bande son d'une comédie musicale - Omar Sosa est passé jeter quelques notes sur la grande scène de la Fiesta des suds à Marseille. il a terriblement bien fait ...D'abord parce que ce virtuose cubain - qui tient autant de Thelonious Monk que d'Eddie Palmieri - est encore trop peu connu du... La suite

Paolo Fresu : les dernières chroniques concerts

Paolo Fresu Devil Quartet en concert

Paolo Fresu Devil Quartet par Mcyavell
Grand Théâtre de Provence - Aix-en-Provence, le 08/02/2011
Une fumée est diffusée, joliment colorée par les projecteurs de l'immense scène du Grand Théâtre de Provence. Un quartet prend place, pour moitié conforme au Devil Quartet... La suite

Jardins du Palais Longchamp, Marseille : les dernières chroniques concerts

Onefoot + Jeff Mills & Emile Parisien + GoGo Penguin + Cory Henry & The Funk Apostles (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2018) en concert

Onefoot + Jeff Mills & Emile Parisien + GoGo Penguin + Cory Henry & The Funk Apostles (festival Marseille Jazz des Cinq Continents 2018) par pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille , le 28/07/2018
Cette année bien faille complètement passer à côté du Festival Marseille Jazz des Cinq Continents. Non pas que l'affiche ne me plaise pas mais plutôt faute de temps ou de savoir... La suite

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) par Zulone
Parc Longchamp, Marseille , le 27/07/2017
La nuit tombe sur le Palais Lomgchamp, le ciel laisse place à un petit coucher de soleil venté. Dans tout le parc raison les premiers échos de la voix chaude et berçante de la... La suite

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Herbie Hancock, Émile Parisien, Vincent Peirani (Festival Jazz des Cinq Continents) par Marcing13
Palais Longchamp Marseille, le 28/07/2017
Nous voilà ce soir peut-être pour le point d'orgue de cette édition 2017 du festival de Jazz des Cinq Continents, qui accueille une légende du Jazz : Herbie Hancock dans son... La suite

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) par Pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille, le 29/07/2017
L'année dernière je ne sais plus pourquoi mais je n'avais couvert aucun des concerts du festival (oui je réutilise mon intro de la précédente chronique !). Cette année 3 soirs.... La suite