Accueil Chronique de concert Pony Pony Run Run et The Starliners
Dimanche 18 avril 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Pony Pony Run Run et The Starliners

Pony Pony Run Run et The Starliners en concert

L'usine à istres 27 Mars 2010

Critique écrite le par

Aller ! ce soir, direction L'usine à Istres, pour le concert de Pony Pony Run Run .
En fait, je ne connaissais pas grand-chose de ce groupe, si ce n'est leur titre mainte et mainte fois diffusé sur les ondes Hey You .A part ça j'avoue que je ne connais rien de ce groupe. Donc c'est en étant "vierge" de toute écoute, que je débarque à Istres.

Dès mon arrivée, dans la salle de concert, je constate que le public est très très jeune .La salle est pratiquement pleine. Beaucoup de jeunes filles criaient dès que quelqu'un se pointait sur la scène pour faire un réglage.
A 21h, les lumières s'éteignent et le concert peut commencer.

En première partie, le groupe THE STARLINERS : 4 jeunes, qui font un rock pas mal du tout, faut bien l'avouer. Les morceaux sont armés de solides guitares, bien placées, avec souvent du gros son qui va avec. Les mélodies sont bien entrainantes, ils n'hésitent pas à bouger sur scène, à entrainer le public dans leur monde, leur ambiance musicale !


Sur scène le chanteur bouge bien ; n'hésitant pas à mettre le pied sur le retour comme un bon vieux gars du rock and roll !! Je ne sais pas si ce groupe tourne beaucoup (j'avoue mon ignorance) mais en tout cas, le contact avec le public passe très bien !!
Un titre qui envoi bien Supernova , je trouve qu'il fait très musique de film ! En tout cas le public a apparemment bien aimé ; beaucoup de mains levées, de cris qui fusent !!! Moi qui étais entre la scène et le public (l'espace photographe) les boules quies m'ont autant servi par rapport au son de façade que les cris du public !


Petit détail que j'ai bien aimé, c'est trois fois rien, mais le guitariste avait parfois une guitare transparente ; avec les lumières présentes sur la scène de l'Usine, j'avoue que ça rendait pas mal du tout.


Vers la fin de leur prestation, le groupe demande au public de sortir leur portable, et de lever les bras ; pendant ce morceau, on a pu voir un parterre d'étoiles bougeant au rythme de la chanson.


Ce fut un moment très sympathique, de partage avec le public. Toute la salle était conquise ! les gens chantaient en même temps que le groupe, le finish des STARLINERS fut superbe !
Si vous voulez voir leurs prochaines dates pour les découvrir, aller sur leur myspace :


https://www.myspace.com/starlinersmusic

Apres un changement de plateau d'environ 20 minutes, arrive ensuite le fameux groupe Pony Pony Run Run ; je dis fameux car apparemment, tout le monde les attend avec impatience, surtout les jeunes filles.


Sur scène, beaucoup de lumières viennent créer le spectacle.

Les premiers morceaux du concert sont des morceaux "planants" et d'ailleurs bien vite, je me rends compte que beaucoup des morceaux de la soirée sont comme cela " planants", juste "planants".
Les mélodies ne sont pas très accrocheuses, et je me rend compte du contraste entre les Starliners et les pony pony run run .


La scène est souvent baignée dans la lumière. Cela fait penser un peu à des ambiances lounge, électro. Pourtant leur musique est parfois rock, je dis bien parfois. L'ensemble est un mélange de pop-électro. Autant en réécoutant leurs morceaux sur leur myspace, ou ailleurs, on voit que le travail de mixage a été important ; car sur scène, le tout reste assez plat.


Les musiciens sont très statiques sur scène. Le chanteur ne bouge que très rarement. Cela se comprend aisément : l'ensemble des mélodies sont peu incisives; c'est "planant"encore une fois, ça accroche moyennement ; les synthés rentrent souvent en scène pour renforcer tout ça.


Heureusement que quelques morceaux sont joués avec la guitare acoustique ; cela donne un peu de chaleur, car avec les synthés et autres effets, l'ensemble rend un peu "froid".


Et la lumière bleue omniprésente n'arrange pas les choses.
Lors du concert, le morceau connu hey you est très attendu .Quand le groupe le joue, le public s'enflamme (un des rares moments d'ailleurs) et ensuite quand le morceau se finit, quelques personnes sortent de la salle de concert ; j'ai rarement vu ça.


Ensuite s'enchainent des titres qui se ressemblent tous en gros. Il n'y a que vers la fin du concert où le chanteur lâche un peu sa guitare pleines d'effets, et où les musiciens s'arrêtent de jouer, pour faire chanter le public tout simplement ; l'essentiel en fait : communiquer un plaisir entre l'artiste et le public : et là , la salle de L'usine est capté par l'artiste.


Au final, Pony Pony Run Run est, pour moi, un groupe à écouter sur CD, mais en live, on peut s'attendre à mieux. Surement que si un groupe de rock partage une scène avec eux, la différence se fera encore plus sentir, et peut être même que Pony Pony Run Run SOMAtisera.....


VDHD

> Réponse le 01 avril 2010, par Boby

Une fois n'est pas coutume je ne commencerai pas par le commencement. Laissons pour le moment Starliners de côté et venons en directement à Pony Pony Run Run. Avant tout je déconseille aux fans purs et durs de PPRR de lire la suite du message. Celui ci s'adressant à un public averti. Il est rare que je mette des bouchons auditifs (et pourtant j'en fais des concerts, pas seulement du délicat à la Biolay...) mais ce soir je sentais que j'en aurai grand besoin. Je ne me suis pas trompé.. Quand il n'y a pas assez de son c'est embêtant mais quand il y'en a trop c'est résolument pire ! Heureusement au fur et à mesure tout ça a été arrangé. Sauf qu'avec un son normal le set de PPRR se transforme petit à petit en écoute de l'album. La seule différence avec le cd réside dans le changement...  La suite | Réagir


Pony Pony Run Run : les dernières chroniques concerts

Pony Pony Run Run + Andromakers en concert

Pony Pony Run Run + Andromakers par Lumak
Espace Julien - Marseille, le 26/05/2016
La première parie est assurée par les filles d'Andromakers. J'arrive un peu en retard, le set vient de débuter et au moment où l'on se met dans l'ambiance, un problème... La suite

The Kills, Metronomy, Sébastien Tellier (Festival Lives Au Pont Du Gard 2012) en concert

The Kills, Metronomy, Sébastien Tellier (Festival Lives Au Pont Du Gard 2012) par Sami
Pont Du Gard, Uzes, le 12/07/2012
A en lire beaucoup, l'événement cette semaine dans la région c'était l'énième venue de Radiohead à Nîmes, soit. Pour ma part c'est avec une grande excitation que j'avais... La suite

Festival Lives au Pont : Citizens, Pony Pony Run Run, Sebastien Tellier, Metronomy, The Kills en concert

Festival Lives au Pont : Citizens, Pony Pony Run Run, Sebastien Tellier, Metronomy, The Kills par Philippe
Pont du Gard, Uzès, le 12/07/2012
Une belle affiche dans un lieu inédit et à moins de 2 heures de voiture, voilà de quoi motiver des chroniqueurs et photographes en goguette depuis Marseille, en cette saison peu... La suite

Pony Pony Run Run & In the club en concert

Pony Pony Run Run & In the club par Ysabel
Salle polyvalente - Montfavet, le 19/11/2010
Un concert fort attendu à la Salle Polyvalente de Montfavet : Pony Pony Run Run a déplacé un public nombreux .... Bon, mais soyons honnête ... C'est du 80% ados (1300 personnes,... La suite

The Starliners : les dernières chroniques concerts

Superbus + Starliners en concert

Superbus + Starliners par Elodie R.
Le Moulin - Marseille, le 07/12/2012
Aujourd'hui nous partons voir le groupe de pop rock français Superbus. C'est une première pour moi, nous prenons donc le métro avec grande motivation. S'en est suivie une petite... La suite

Superbus + The Starliners en concert

Superbus + The Starliners par -clo-
le Dôme - Marseille, le 04/12/2009
20H30 tapante, The Starliners rentrent sur l'immense scène du Dome. Personnellement, je ne connaissais pas le groupe, mais c'était loin d'être le cas de toutes les adolescentes... La suite

Superbus + Starliners + Ed-ake par Sjd
Arènes Nîmes, le 02/07/2009
Concert très sympa ! Starliners : sympa mais trop d'effets sur la voix (ce qui saoule très vite), mais bon son! Ed-Ake : Changement de style après le premier groupe, des sonorités plus metal et des arrangements beaucoup plus travaillés ! L'ingé son a ch... son changement de plateau, du coup le premier morceau, on entendait pas le guitariste... La suite

L'usine à istres : les dernières chroniques concerts

Kanjar'oc + De la Crau en concert

Kanjar'oc + De la Crau par Pirlouiiiit
Usine, Istres, le 23/11/2019
Une fois n'est pas coutume ... bien qu'il y ait plein de super concerts dans le quartier (comme tous les week-end et même soirs de la semaine) nous avons décidé de prendre une... La suite

SKÁLD en concert

SKÁLD par Fredb Art
L'Usine Istres, le 29/03/2019
Ce soir, vendredi 29 mars, je prends la direction de l'usine d'Istres, avec une belle programmation atypique : SKÁLD. Mais quézaco ? C'est un groupe français qui chante en vieux... La suite

Steve'n'Seagulls, Képa en concert

Steve'n'Seagulls, Képa par Fredb Art
L'Usine Istres, le 09/02/2018
On est samedi soir 09 février et c'est une soirée finlandaise qui m'attend avec la tête d'affiche : Steve'n'Seagulls. Dès mon arrivée à L'usine D'Istres, je comprends tout de suite... La suite

Ladies Ballbreaker + Toys en concert

Ladies Ballbreaker + Toys par lsl
L'Usine Istres, le 02/02/2019
Pour ceux qui ne connaissent pas encore Lady Ballbreaker, c'est un groupe qui reprend ACDC, mais pas un groupe lambda, non non non rien de quelconque ici, puisque c'est un groupe... La suite