Accueil Chronique de concert The Divine Comedy + We used to have a band
Mercredi 27 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Divine Comedy + We used to have a band

Espace Julien - Marseille 5 Décembre 2010

Critique écrite le 08 décembre 2010 par denis moore

"Une soirée avec Neil Hannon", comme l'annoncent fièrement les affiches de la tournée Bang Goes The Knighthood, est toujours un moment particulier.
Presque un rendez-vous galant auquel on se rend le coeur serré, réduit à la condition de groupie inconditionnelle à laquelle nous soumet immanquablement le maître d'oeuvre de The Divine Comedy.

Ainsi, dès qu'il pose un pied sur scène dans son improbable costume de fonctionnaire kafkaïen - chapeau melon, pipe, baise-en-ville et classe insolente - la magie opère. Le rythme cardiaque s'emballe, on est soudain rempli d'une joie irrésistible : nous allons vivre un instant privilégié.
Il émane de ce compositeur pourtant titanesque (le panorama de sa discographie proposé ce soir laisse rêveur) une espèce de manque d'assurance contrebalancé par un humour pince-sans-rire irrésistible so british (au milieu d'un morceau, un roadie vient nonchalamment se placer derrière lui et remonter son capodastre d'un ton pour la dernière partie du titre; changement des paroles pour souligner un buzz problématique dans les enceintes...) qui fait tout son charme.
La configuration piano solo met bien en valeur la grandeur des chansons composées par Neil Hannon : Geronimo, Our mutual friends, The certainty of a chance, Sweden, The plough, autant de classiques qui font oublier au fan transi la non-présence d'autres classiques qu'il aurait aimé entendre !
Une connivence de tous les instants avec le public rend la prestation particulièrement chaleureuse, d'autant que l'auteur est face à des connaisseurs : ainsi, sur la splendide A lady of a certain age, des clameurs bon enfant se font bien évidemment entendre juste avant qu'il prononce la phrase "He left the villa to his mistress in Marseilles".

On regrettera forcément que Neil Hannon ne prolonge pas un peu plus son rappel, d'autant que le public le méritait.
Mais cela ne constituera même pas un bémol face à une heure trente de joie pure.

Espace Julien - Marseille : les dernières chroniques concerts

Skip The Use + Parade en concert

Skip The Use + Parade par Zulone
Espace Julien, Marseille, le 04/03/2020
Mercredi 4 Mars 2020, l'espace Julien est plein à craquer... Petits et grands de tous âges confondus sont là ce soir pour voir et re re revoir les Skip The Use. Le groupe a plus de... La suite

EPMD en concert

EPMD par Sami
Espace Julien, Marseille, le 26/02/2020
Les amateurs de rap US sont gâtés ces dernières semaines avec les passages de Havoc de Mobb Deep, Talib Kweli dans cette même salle, et à quelques jours d'intervalle Das Efx à... La suite

Charlélie Couture en concert

Charlélie Couture par G Borgogno
Espace Julien, Marseille, le 14/12/2019
C'était la troisième fois où je voyais CharlÉlie. Je l'avais vu à l'époque de "Comme un avion sans ailes" (Poèmes Rock, 1981, donc). Et au moment de la tournée "Solo Boys &... La suite

Toy Dolls en concert

Toy Dolls par Griffu
Espace Julien, Marseille, le 03/12/2019
"Marseille ville rock" ? ça fait doucement rigoler... Mercredi 3 décembre, à peine 500 métalleux se pressaient au Silo - pouvant en contenir plus de 2200 - pour accueillir... La suite