Accueil Chronique de concert Tricky
Mardi 19 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Tricky

Tricky en concert

Espace Julien - Marseille 10 novembre 2008

Critique écrite le par

Donc Tricky hier soir, comment dire ?



C'est ma deuxième grosse claque dans la gueule cette année avec Saul Williams un peu sur le même mode. Ce mec est resté un sale gosse de tiequart insupportable et magnifique. Il te donne l'impression d'avoir absorbé - entre autres choses - des sons de toutes sortes du hiphop au punk et j'en passe et te balance ce qui tourne dans sa tête. Tu te démerdes avec.



Déjà en arrivant dans le hall vers le vestiaire, on le voit à moitié affalé par terre, un vieux fond de mégot au bec et une attelle à la guibole. Quand certains annulent des concerts pour un vague mal de tronche ou une vieille gueule de bois, lui avec une jambe pétée il va juste demander à un roaddie de l'excuser en français et de nous expliquer qu'il va faire de son mieux.


Photo Stephane Degros


Sa jambe pétée ne va d'ailleurs pas l'empêcher de sauter partout ni de se rouler par terre et de passer son concert à faire chier ses musiciens et à ruiner le matos.




Il entame par sa reprise de Lovecats avec une chanteuse toute jolie et toute douce qui contraste avec le lascar en train du lui piquer le micro qui va enchaîner ses morceaux sans forcément chanter mais comme un chef d'orchestre qui a vrillé en mode démon.



Dès le second morceau le ton est donné, il tombe le Tshirt (ce qui a évidemment pour effet immédiat de m'attirer plus près de la scène) s'arrose de flotte et c'est parti.



Je chante dans ton micro, je m'affale sur ta batterie, je t'ordonne de continuer à jouer ou de stopper brutalement, je te tire par la gratte pendant que tu joues... Les roaddies passent leur temps à tenter de réparer pieds de micro et autres amplis. A la fin du concert il invite le public sur scène et quand les mecs de la sécu tentent de les empêcher de monter c'est lui qui va les chercher pour les hisser à ses cotés.



Mais malgré ce jeu de scène qui tient plus de la performance, le son est bon et son registre mi- douceur mi-fureur te tient haletant et attentif. Il modèle le son, accélère, fait monter en puissance ou redescendre la pression et au final t'as ce que t'es venu chercher et que tu trouveras jamais comme ça chez toi en écoutant un album : une rencontre, du live, de l'énergie ...



Photos : Sigrun Sauerzapfe



Photo Stephane Degros

> Réponse le 11 novembre 2008, par roo-ha-kim

Comme aurait dit notre Président, une seule réponse possible "c'est la drogue"...ça ressemble pas du tout à l'autre chro sur le site, je sais plus dans quelle ville, où le gars dit que tricky est resté de dos presque tout le concert, ne chantait quasiment pas et ne servait presque à rien...Il a peut-être lu cette chronique...  Réagir

> Réponse le 11 novembre 2008, par A.

J'y suis allé sur un coup de tête, sans connaître ses chansons mais en pensant apprécier : je suis de ceux qui aiment prendre des risques et aller en concert sans tout connaître. J'étais au premier rang plein centre. trois jours après ce concert, je suis encore en plein doute : ce mec m'a fait quelque chose mais je n'arrive pas à savoir quoi. Musicalement c'est pas parfait, j'entendais pas assez les voix. Emotionnellement, j'ai rarement vécu ça. une telle énergie (bon la drogue semblait beaucoup aider). j'ai fini sur la scène. le premier monté à sa demande. j'étais tout étonné de finir là haut. J'ai pas reconnu le premier morceau (était ce vraiment Lovecats ?) pourtant fais plus de 40 concerts de Cure et j'ai pas été capable là. j'étais ailleurs; il est vrai, capté par cet...  La suite | Réagir

> Réponse le 12 novembre 2008, par BE?N

Un concert de barge ! Tricky, je le connaissais depuis massive attack et vraiment son rapport aux gens et aux femmes donne une nouvelle dimension à sa musique. Il m'a troué le chose ! Je suis monté sur scène, au nez et à la barbe de la sécu, pendant que monsieur se ttappait une petite reprise de motorhead..."the ace of spades"...Rien que ça... Bon, cassage d'oignon, fallait s'y attendre, les gens qui venaient à ce concert pour dormir ont du etre surpris... Donc Tricky tu es magnifique, ton batteur a une patience monstrueuse (ou un méchant salaire), ta bassiste est un grand merdier qui meriterait une petite cartouche et moi aussi je veux secouer le kit de mon drummer juste parce que la musique pulse ! Et si je peux demander un petit service, comme j'étais sur scène, et que plein de monde...  La suite | Réagir

> Réponse le 12 novembre 2008, par Marion

Carrément survolté le mec mais fallait s'y attendre (quand même) Si je devais inciter quelqu'un à acheter des places pour Tricky, j'te dirais vas y si t'as l'intention de te lâcher, si c'est pour dormir c'est pas la peine..D'ailleurs j'étais un peu déçue par les gens qui ont mis du tps à lâcher la pression "atmosphérique"!!! La seule chose que j'ai oublié c'était mon appareil et au passage les photos sont chouettes..Et pareil si vous avez des photos de la fin parce que j'aimerais voir ma tête pour le délire.  Réagir

> Réponse le 17 novembre 2008, par Lemiex

Ca fait 15 ans que je le suis, 1er concert au Rockstore, 2ème au Moulin Marseille et cette année à l'espace Julien... Salle excellente, public au rendez-vous. De l'émotion, de l'énergie, du son, des musiciens qui l'ont suivi au doigt et à l'oeil, un public dans le rythme et le respect du chef d'orchestre, un Artiste qui vous en donne plus que ce que vous attendez....C'est plutôt rare de nos jours.... Toujours à la limite, on pense que le concert peut basculer, ses musiciens l'appréhendent un peu, la chanteuse se méfie lorsqu'il se cale derrière elle, bref tricky est capable de tout.... Mais en fait tout ce qu'il est capable, c'est de tout vous donner, d'en prendre plein les oreilles, plein les yeux, et de vous inviter à participer à la scène en vous tirant par le bras.... Je pouvais pas...  La suite | Réagir

> Réponse le 17 novembre 2008, par CB

J'en suis encore toute retournée, j'ai été en transe du début à la fin, c'est la première fois que je vois un artiste donner autant, j'étais fan avant, je suis hystérique maintenant. Je suis moi aussi à la recherche de photos, merci d'avance à tout ceux qui peuvent m'en passer!  Réagir

> Réponse le 18 novembre 2008, par Doom

bonsoir, trois jours sont passé depuis ce fameux concert de Tricky à l'Espace Julien à Marseille. Pourquoi une critique trois jours plus tard? Pour être sûr de ne pas être influencé par l'excitation à la sortie du concert ou par la chaleur et l'intensité du moment. Pourtant trois jours après le constat est le même et ce concert peut se résumer en un seul mot : ENORME Début du concert, TOM, Dj local pour assurer la première partie. Du bon gros son, bien dark, bien puissant, bref bien choisi pour chauffer la salle et mettre les gens dans l'ambience avant l'arrivée de Tricky... A ce moment là, la peur m'envahit, peur d'être déçu, peur d'un concert de 35 minutes avec un Tricky dos au public, bref, que ce que j'ai pu lire ça et là se rejoue sous mes yeux. Et là, la grosse...  La suite | Réagir

> Réponse le 21 novembre 2008, par fat FREDDY's drop

ben moi j'adore tricky depuis trop longtemps et je suis allé jusqu'en Hollande pour le voir et pour ma 6e fois à Marseille ma ville j'ai été un peu déçu par le son et par les musiciens européens qui jouaient un rock trop appliqué sans aucun groove !!! Où sont passés ses musicos d'avant tous black qui nous faisaient entrer en transes ??? Même Tricky, cette bête de scène, était tout estropié le pauvre !!! en réalité un concert de Tricky c'est vachement mieux que ça les gars !!!  Réagir


Tricky : les dernières chroniques concerts

Tricky + Miosine en concert

Tricky + Miosine par Sami
Espace Julien, Marseille, le 10/02/2015
Eh bien une fois n'est pas coutume on aura ce soir plus envie de dire du bien de la première partie que de la tête d'affiche.Miosine, talent local qui m'était jusque là inconnu,... La suite

Tricky + Miosine en concert

Tricky + Miosine par Marcing13
Espace Julien, Marseille, le 10/02/2015
Allez, j'inaugure ! Mais puisqu'il faut se lancer, je mets mon 1er 2 étoiles très bien payé pour le concert de ce soir. C'est dur me diriez-vous ! Je vous répondrez : "y... La suite

Tricky + Stalk en concert

Tricky + Stalk par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 15/12/2013
Belle affiche de fin d'année à La Coopé, à Clermont-Fd, le 15 décembre 2013 avec le trip hop rock culte de Tricky, en tête d'affiche attendue de pied ferme par un nombreux public,... La suite

Tricky en concert

Tricky par SBSam
Le Transbordeur, Lyon, le 12/12/2013
Chaude ambiance au Transbordeur, à Lyon, par une nuit froide et brumeuse. On n'a jamais vu le visage de Tricky, éclairé par l'arrière, ni celui de ses charmantes musiciennes... La suite

Espace Julien - Marseille : les dernières chroniques concerts

Skip The Use + Parade en concert

Skip The Use + Parade par Zulone
Espace Julien, Marseille, le 04/03/2020
Mercredi 4 Mars 2020, l'espace Julien est plein à craquer... Petits et grands de tous âges confondus sont là ce soir pour voir et re re revoir les Skip The Use. Le groupe a plus de... La suite

EPMD en concert

EPMD par Sami
Espace Julien, Marseille, le 26/02/2020
Les amateurs de rap US sont gâtés ces dernières semaines avec les passages de Havoc de Mobb Deep, Talib Kweli dans cette même salle, et à quelques jours d'intervalle Das Efx à... La suite

Charlélie Couture en concert

Charlélie Couture par G Borgogno
Espace Julien, Marseille, le 14/12/2019
C'était la troisième fois où je voyais CharlÉlie. Je l'avais vu à l'époque de "Comme un avion sans ailes" (Poèmes Rock, 1981, donc). Et au moment de la tournée "Solo Boys &... La suite

Toy Dolls en concert

Toy Dolls par Griffu
Espace Julien, Marseille, le 03/12/2019
"Marseille ville rock" ? ça fait doucement rigoler... Mercredi 3 décembre, à peine 500 métalleux se pressaient au Silo - pouvant en contenir plus de 2200 - pour accueillir... La suite