Accueil Public Enemy en concert
Jeudi 14 décembre 2017 : 11007 concerts, 24775 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Légendes du hip-hop. Bâti dans une fureur politique propre au hip-hop des 80's, le groupe Public Enemy, originaire de New-York, s'inscrit dans la lutte des mouvements contestataires black. Secoué par des flows sombres et violents, leur rap est habité par une instrumentation dense nourrie de boucles de bruits, de samples dérangés, de scratchs primitifs.

Site

Public Enemy en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Public Enemy : l'historique des concerts

Sa.

11

Juin

2016

Public Enemy Z7 - Pratteln (Ch)

Me.

11

Nov.

2015

Public Enemy Het Depot - Leuven (B)

Je.

16

Juillet

2015

Benicassim  en concert
Benicassim 2015 - Pass 4 Jours : Blur, Prodigy, Noel Gallagher, Portishead, Florence + The Machine, Bastille, Ffs, Stromae, Public Enemy, Godspeed You Black Emperor, Kaiser Chiefs, Crystal Fighters... Benicassim | The Prodigy | Blur | Godspeed You! Black Emperor | Public Enemy | Bastille | Franz Ferdinand | Curtis Harding | Kaiser Chiefs | Portishead | Florence And The Machine | Stromae | Crystal Fighters | Noel Gallagher | Madeon | Sparks (pop)
Playa Costa Azahar - Benicassim (Sp)

Ma.

14

Juillet

2015

Sa.

31

Mai

2014

Public Enemy + Oddisee (live Band) Grande Halle de la Villette - Paris 19 (75)

Me.

24

Juillet

2013

Festival Emmaus en concert
Public Enemy - Boulevard des Airs - Sinofar - 1995 - Julieta Venegas Festival Emmaus | Public Enemy | 1995 | Boulevard des Airs
Communauté Emmaus - Lescar (64)

Me.

01

Mai

2013

Public Enemy Les Docks - Lausanne

Public Enemy : les dernières chroniques concerts 7 avis

Public Enemy

Critique écrite le 01 mai 2013, par Bertrand 13rugissant

Paloma (Nimes) 30 Avril 2013

Public Enemy en concert

Des légendes du hiphop passent dans le Sud. La dernière fois, je les avais loupé en 2007 pour Marsatac, et à Istres. Je décide donc de faire un peu de route jusqu'à Nimes, où Public Enemy est accueilli par l'équipe du Paloma. Seconde fois pour moi dans cette grosse salle qui depuis peu offre au public nîmois une scène de musique actuelle dans le coin. Je galère bien pour retrouver mon chemin, trop confiant, je suis parti sans GPS... Cela m'a valu un petit tour de ville et par la même occasion de louper la première partie. Je me calle devant les crashs barriers et écoute une discussion sur ce que j'ai manqué. Public Enemy + Guests annoncé, je suis curieux de savoir qui était programmé pour introduire ses pointures. Je ne me permettrais pas de porter un jugement sur quelque chose que je n'ai pas vu, mais les échos sont plutôt mitigés. En même temps on peut comprendre les attentes d'un public averti... (N'hésitez pas à commenter la chronique en donnant votre avis sur cette premiere partie.) Les ricains débarquent, et c'est direct le coté pro qui saute aux yeux. Les musiciens sont à l'aise, et je pense que les anciens sont plus qu'aguerris, et après un concert la veille au Bataclan, ils sont fin prêt à chauffer n'importe... Lire la suite

Public Enemy / Dj Q-Bert / Dj Craze (Marsatac)

Critique écrite le 03 octobre 2006, par Rocknroll tartiflett

Marsatac-J4 - Marseille Samedi 30/09/06

Public Enemy / Dj Q-Bert / Dj Craze (Marsatac) en concert

Bon, c'est pas tout de s'appeler "rocknroll tartiflette", on peut aussi avoir une certaine crédibilité et pousser un coup de gueule, quand ça mérite...et là ça mérite ! D'abord merci à la Marsatac d'avoir programmé un de mes groupes favoris tous styles confondus (je sais chuis pas le seul) : Public enemy J'étais au 1er rang sur les barrières, je m'en suis pris plein les yeux, jusqu'à un petit crachat de Flavour flav à nos pieds...Cela aurait dû être un de mes concerts favoris, cela restera un concert intense, car ces gars-là sont des légendes et qu'à environ 45 ans et un peu de bide pour Chuck D, ils détruisent tout ! Un concert intense donc, mais mon plaisir a été en grande partie gâché par un son totalement nase... Je sais que plus la salle est grande et plus il est difficile de sonoriser, en plus pour une structure comme un chapiteau, c'est pire... Dans le petit chapiteau, j'ai découvert Dj Craze et son MC...Là aussi, merci car ce fut un très grand moment et qui a put le devenir car le son était bon, voire très bon...Preuve qu'on peut bien sonoriser un chapiteau et que le problème vient sûrement de la taille...Alors, la Marsatac a fait un tabac, cette année au niveau public...mais il serait peut être temps... Lire la suite

Spleen, Q Bert, Public Enemy, Amon Tobin, Sayag Jazz Machine (Marsatac 2006)

Critique écrite le 02 octobre 2006, par misszou

Festival Marsatac - Marseille 30 septembre 2006

Spleen, Q Bert, Public Enemy, Amon Tobin, Sayag Jazz Machine (Marsatac 2006) en concert

Ces dernières années, j'étais une adepte du 100% Marsatac à savoir la totale des soirées avec déambulation maximum pour être sûre de ne rien louper. Ce qui m'avait permis de faire le plein de découvertes et de passer de super moments (aaahhh Buck 65 et Birdy Nam Nam, pour ne citer qu'eux ...) Une fois n'est pas coutume, ce samedi de clôture sera pour moi la seule occasion de profiter du cru 2006 de Marsatac. Je mise donc tout sur cette unique soirée et m'en vais dès 19H place de Lenche pour profiter de l'apéro. Une très bonne idée que d'investir le Panier ! Sur place c'est plutôt détendu : plein de monde et du très bon son soul, electro, funk, hip hop avec notamment une belle performance de la scène locale dignement représentée par Selecter the Punisher. L'idéal pour se mettre en jambe. Tellement sympa que je tarde à me diriger vers l'esplanade du J4. Arrivée là-bas vers 21H30 je me heurte aux imperfections du petit festival devenu grand. Ça démarre avec des places gagnées à un jeu-concours qui mystérieusement n'apparaissent pas sur la liste des gagnants ?!? La soirée se jouant à guichets fermés, ça amputera ma joyeuse bande de deux amis ... autant vous dire que ça casse l'ambiance. J'enchaîne avec l'accueil musclé du service... Lire la suite

E.H.Z. (Euskal Herria Zuzenean 2012, 1er jour) : Gojira + Anai Arrebak + Miyavi + Matxura + Public Enemy + Danakil

Critique écrite le 06 juillet 2012, par Abigail Darktrisha

Helette 29 Juin 2012

E.H.Z. (Euskal Herria Zuzenean 2012, 1er jour) : Gojira + Anai Arrebak + Miyavi + Matxura + Public Enemy + Danakil en concert

Bilan 2012 des organisateurs du festival : Pour sa 17ème édition le festival E.H.Z. a donc signé un accord qui sédentarise le festival dans la commune jusqu'en 2014. Une étape positive dans les diverses difficultés rencontrées historiquement par le projet et un festival toujours fort en éclectisme musical. Il n'y pas eu de problèmes particuliers et les animations, concerts et débats qui étaient organisés dans les différents endroits ce sont très bien déroulés. Apparemment environ 14 500 festivaliers ont foulé le site cette année, ce qui représenterait une légère baisse. Le projet Sorgin a été un véritable succès, autant les bénévoles que les festivaliers étaient présents dans les différentes animations et concerts. Les festivaliers étaient également nombreux à participer aux différents débats, interventions et ateliers présentés à Erregelu. La réflexion à été un point clé du festival et c'est l'une des réussite les plus importantes de cette édition 2012. De nouveaux axes et de nouvelles pistes pour les prochaines éditions sont déjà en cours de réflexion. Comme les années précédentes, toutes les pensées vont à celles et ceux qui n'ont pu être présent pour le festival. Le "lip dub" réalisé démontre une fois de plus que la... Lire la suite

Public Enemy : Vidéo