Accueil Queens Of The Stone Age en concert
Lundi 20 août 2018 : 11636 concerts, 25130 chroniques de concert, 5221 critiques d'album.


Le groupe de stoner rock américain Queens Of The Stone Age est né en 1995, de la dissolution du groupe Kyuss. Le groupe joue une musique mélangeant heavy metal, blues, psyché et pop. Son leader, chanteur et guitariste, Josh Homme, est un dieu du Rock 'n roll ! En concerts en 2013 et 2014 pour jouer l'album ... Like Clockwork en live. En 2016, Josh Homme tourne dans le groupe live d'Iggy Pop pour présenter le disque Post Pop Depression. Dans le cadre de la sortie le 25 août 2017 de son l'album Villains (chronique du disque à lire ici), Queens of The Stone Age est en concert à l'AccorHotels Arena, à Paris, le 7 novembre 2017 !

Queens Of The Stone Age : vos chroniques d'albums
Site

Queens Of The Stone Age en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Queens Of The Stone Age : l'historique des concerts

Di.

08

Juillet

2018

Montreux Jazz Festival en concert
The Last Internationale - Queens Of The Stone Age Montreux Jazz Festival | Queens Of The Stone Age
Stravinski Hall - Montreux (Ch)

Sa.

07

Juillet

2018

Les Eurockéennes De Belfort   en concert
Eurockéennes 2018 - 7 Juillet : Queens Of The Stone Age, Rick Ross, Damso, At The Drive In, Juliette Armanet, BCUC, Jungle, Touts, Viagra Boys, Moha La Squale, Superorganism, IAMDDB, Caroline Rose, Chronixx, Truckks, WEDNESDAY CAMPANELLA, SKI MASK Les Eurockéennes De Belfort | Superorganism | Damso | Juliette Armanet | At The Drive-In | Queens Of The Stone Age | Moha La Squale | BCUC | Jungle | Rick Ross
Presqu'ïle de Malsaucy - Belfort (90)

Ve.

06

Juillet

2018

Main Square Festival en concert
Main Square - Pass 3 Jours : Depeche Mode, Queens Of The Stone Age, Jamiroquai, Orelsan, IAM, Nekfeu, The Breeders, Gojira, Paul Kalkbrenner, Feder, The Blaze, Portugal The Man, Girls On Hawaii, Loic Nottet etc Main Square Festival | The Blaze | Nekfeu | Orelsan | Paul Kalkbrenner | The Breeders | Jamiroquai | Depeche Mode | Loïc Nottet | Portugal. The Man | Girls In Hawaii | Queens Of The Stone Age | Gojira | IAM
La Citadelle - Arras (62)

Ve.

06

Juillet

2018

Main Square Festival en concert
Main Square Festival 2018 : Queens Of The Stone Age, Nekfeu, Gojira, Paul Kalkbrenner, The Breeders, Damian Marley, Romeo Elvis, Pleymo, Pvris, Jungle, Lauréat du Tremplin 2018 Main Square Festival | Roméo Elvis | Jungle | Paul Kalkbrenner | The Breeders | Pleymo | Nekfeu | Damian Marley | Queens Of The Stone Age | Gojira
La Citadelle - Arras (62)

Je.

05

Juillet

2018

Les Eurockéennes De Belfort   en concert
Eurockéennes 2018 - Pass 4 Jours : Queens Of The Stone Age, Nice Inch Nails, Prophets Of Rage, Orelsan, Macklemore, Liam Gallagher, Rick Ross, Beth Ditto, Damso, Texas, Alice In Chains, Bigflo & Oli, Black Madonna, At The Drive In, Rilès etc Les Eurockéennes De Belfort | Damso | Liam Gallagher | Macklemore | At The Drive-In | Beth Ditto | Queens Of The Stone Age | Nine Inch Nails NIN | The Black Madonna | Rilès | Prophets of Rage | Bigflo & Oli | Rick Ross | Orelsan | Texas
Presqu'ïle de Malsaucy - Belfort (90)

Ve.

15

Juin

2018

Queens Of The Stone Age Rockhall - Esch-Alzette (Luxembourg)

Je.

16

Nov.

2017

Queens of The Stone Age Sportpalais - Anvers (B)

Ma.

07

Nov.

2017

Queens Of The Stone Age + Broncho Accorhotels Arena (Bercy) - Paris (75)

Queens Of The Stone Age : les dernières chroniques concerts 42 avis

Queens of the Stone Age - At the Drive-in - BCUC - Chronixx - Juliette Armanet (Les Eurockéennes de Belfort 2018)

Critique écrite le 19 juillet 2018, par Lebonair

Presqu'île du Malsaucy - Belfort 7 juillet 2018

Queens of the Stone Age - At the Drive-in - BCUC - Chronixx - Juliette Armanet (Les Eurockéennes de Belfort 2018) en concert

Les Eurockéennes de Belfort, le 7 juillet 2018 BCUC - Chapiteau Greenroom - 17h30 18h30 Pour notre premier concert de la journée, on a choisi le collectif de Soweto et on a bien fait. Sous le chapiteau Greenroom en fin d'après-midi, on a assisté à notre révélation de ce week-end. En une heure de temps, les sept membres du groupe qui compte une chanteuse nous ont proposés un spectacle rythmé mélangeant le blues et le rock et une forme de transe réinventé. Le chanteur principal à une énergie animale qui ressemble à James Brown et on pense également à Fela Kuti. En arrière plan, les percussions tribales à grosses caisses portés devant la poitrine et les divers instruments africains mettent le feu. Les spectateurs qui pour la plupart découvre BCUC se mettent de plus en plus à danser. La terre glaise sous nos pieds se transforme en nuage de poussière. On peut vous le dire haut et fort, c'est notre belle découverte de ce week-end ! Chronixx - Grande scène- 18h30 19h30 Avec cette chaleur, on a trouvé cela de bon ton de se faire un trip reggae vu que même à cette heure-là, on n'est pas encore au top de notre forme. Le jeune Chronixx originaire de Jamaique nous présente son album Chronology qui a séduit un... Lire la suite

(mes) Eurockéennes 2018, 2/2 : BCUC, Touts, Caroline Rose, At the Drive in, Queens of the Stone Age, Viagra Boys

Critique écrite le 06 juillet 2018, par Philippe

Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert 7 juillet 2018

(mes) Eurockéennes 2018, 2/2 : BCUC, Touts, Caroline Rose, At the Drive in, Queens of the Stone Age, Viagra Boys en concert

Retour en goguette et sans trop de pression, après un délicieux repas entre amis (dont certains ont du repartir élever leurs heureusement adorables enfants), pour un deuxième et dernier jour, toujours sous un soleil radieux et sur une boue qui a presque séché, à Evette-Salbert, la capitale française du rock ... enfin, au moins trois jours par an ! Petit point agaçant, mais compréhensible au vu des pauvres tarés suicidaires qui foulent actuellement la même planète que nous, on est obligés pour des raisons de sécurité sans doute légitimes (mais qui nous échappent quand même un peu) de longer le lac par un tout petit passage et donc, de rater Truckks qui sonnait pourtant très costaud, de loin... On commence donc ce samedi avec les étonnant Sud-Af' de BCUC, avec un concept fourre-tout qu'on était pas sûrs de bien comprendre avant de les voir : de l'afro punk ! C'est donc ici de la musique d'inspiration africaine, mais boostée par des percussions très virulentes et surtout un chanteur et une chanteuse super-énervés (mais bons interprètes par ailleurs), et portés par des rythmiques nerveuses et prenantes. Il n'y a pas tout à fait assez de monde sous le chapiteau mais la mayonnaise, ou plutôt la sauce gombo, finit par prendre très bien :... Lire la suite

Queens Of The Stone Age + Broncho (Villains World Tour 2017)

Critique écrite le 11 novembre 2017, par Pierre Andrieu

AccorHotels Arena, Paris 7 novembre 2017

Queens Of The Stone Age + Broncho (Villains World Tour 2017) en concert

En tournée pour assurer le service après vente de leur très bon dernier album Villains (oui, "très bon", n'en déplaise aux gens qui veulent qu'un groupe sorte toujours le même album jusqu'à la fin des temps), les Queens Of The Stone Age étaient à Bercy - enfin, la désormais " fameuse " AccorHotels Arena - afin d'encourager leurs nombreux fans (12 000 ?, ça change des 250 personnes du live unplugged à France Inter fin août !) à se lancer dans le tiercé gagnant de toute soirée rock 'n roll qui se respecte : "Dance, drink and fuck"... La croustillante devise de la soirée est édictée par Josh Homme en début de set, juste après une première partie à oublier très vite (Broncho, les Eagles Of Death Metal du pauvre, très mal sonorisés de surcroît), un morceau de sexy disco introductif passé en bande son (le très hot "Walk the Night" des Skatt Brothers), et un démarrage pied au plancher avec un trio gagnant composé d'"If I Had a Tail ", "Monsters in the Parasol" et "My God Is the Sun"... Même si on remarque assez vite que le son n'est pas exactement extraordinaire - pour bien voir et entendre, on a pourtant fait l'effort de se placer au milieu de la fosse, entre la scène et la régie, l'ingé son est-il incompétent ? -, la puissance de feu... Lire la suite

Queens of the Stone Age + Broncho

Critique écrite le 08 novembre 2017, par Philippe

Bercy, Paris 7 novembre 2017

Queens of the Stone Age + Broncho en concert

Nuit fraiche mais pas glaciale à Paris (ces gens-là, qui passent leur temps à se plaindre du temps, ne connaissent pourtant pas le mistral, les veinards...). Comme d'habitude à Bercy (désolé, on a du mal à utiliser le nom de la multinationale d'exploitation de femmes de chambre désormais associé à cette salle), on commence par une longue et charmante file dans le jardin derrière, avec des agents de circulation de bonne volonté, mais qui finiront sans doute enrhumés et aphones. L'entrée reste relativement fluide, et nous entendrons donc une moitié de Broncho, qui ouvrait ce soir. Groupe de rock braillard et sans élégance, à oublier très vite (il est notoire que les QOTSA se foutent de qui ouvre pour eux, on a même déjà vu pire !). Le chanteur a beau couiner le nom du groupe qui les suit à plusieurs reprises à la fin, ils sortent dans une parfaite indifférence, et peut-être pas loin des quolibets... Bon. Les Queens of the Stone Age étant à la base l'un des meilleurs groupes de rock du monde, c'est quand même le 7e concert pour moi (mais le premier pour ma soeur). C'est sans doute le groupe international que j'ai le plus applaudi : la question se pose donc cruellement de trouver quoi raconter d'original - peut-être faut-il surtout... Lire la suite

Queens Of The Stone Age : les chroniques d'albums

Queens Of The Stone Age : Villains

Chronique écrite le 04/09/2017, par Pierre Andrieu

Queens Of The Stone Age : Villains

Visiblement inspirés par leur album en compagnie d'Iggy Pop, l'excellent Post Pop Depression, et la tournée sous influence Iggy/Bowie période berlinoise qui a suivi, les Queens Of The Stone Age viennent de lâcher dans la nature neuf nouvelles chansons qui forment un album de pop stoner méchamment réussi... Sur Villains, Joshua Homme (chant et guitare sexy, textes intrigants), Troy Van Leeuwen (guitare électrique), Dean Fertita (claviers classieux), Michael Shuman (basse qui claque) et Jon Theodore (batterie qui tape) arrivent à synthétiser tout ce qui a fait leur succès en agrémentant leur son avec moult synthés aussi malsains que clinquants, influences pop (voire jazz façon crooner) et œillades en direction d'Iggy Pop (le tube fait pour danser The Way You Used To Do réutilise intelligemment le riff de Lust For Life) et David Bowie (Josh chante à la manière du Thin White Duke sur Un-Reborn Again). La production signée Mark Ronson et Mark Rankin booste le tout, rendant les chansons hyper accrocheuses tout en n'occultant par leur part de brutalité, on a quand même ici affaire aux rois du rock stoner même s'ils sont toujours affublés du fameux nom " Les reines de l'age de pierre ". Lancé par un magistral et personnel (" I was born in the... Lire la suite

Queens Of The Stone Age : ... Like Clockwork

Chronique écrite le 29/05/2013, par Philippe

Queens Of The Stone Age : ... Like Clockwork

Attention, garçons et filles, marié(e)s ou non (hé hé, mais oui !), planquez le disque ci-devant présenté avant que votre partenaire habituel(le) ne tombe dessus, ou vous devrez subir avec agacement ses tortillements sur le canapé dès l'écoute des premiers feulements du chanteur sur Keep your Eyes Peeled, ballade tordue et sexy en diable susurrée avec Jake Shears (des Scissor Sisters !), sur base basse-guitare en plomb même pas fondu... Ou bien supporter les gémissements langoureux de chatte en chaleur de votre même partenaire, à l'écoute de ces rugissements félins accompagnant le riff de la tuante et bien nommée If I had a Tail.... Voire même, observer des comportements encore plus bordeline provoqués par la voix de velours posée sur balade piano-guitare crépusculaire (splendide The Vampire of Time and Money)... Car IL est de retour, le rocker chanteur le plus chaud, sensuel et doué de sa génération, j'ai nommé Joshua Homme, sans doute le seul qu'en tant que musicopathe aux goûts multiples, je pourrais presque appeler mon idole. Le nom de son groupe, c'est Queens of the Stone Age, et non seulement c'est le nom DE groupe le plus cool du monde, mais c'est aussi le nom DU groupe le plus cool du monde ! Comme chacun sait, tout le gratin du... Lire la suite

Queens Of The Stone Age : Era Vulgaris

Chronique écrite le 03/06/2007, par Philippe

Queens Of The Stone Age : Era Vulgaris

Incontestablement, les Queens of the Stone Age ont énormément apporté au rock depuis une dizaine d'années. Car mis à part avoir sans doute le nom de groupe le plus COOL de tous les temps, avoir apporté ses lettres de noblesse à un mouvement musical à part entière (le stoner fondé par Kyuss), en sortant l'un des 10 meilleurs disques de la décennie en cours, ou encore produire des performances live qui, passez-nous l'expression, tabassent gravement du slip, Josh Homme et sa bande de tueurs à géométrie variable continuent de surcroît à sortir régulièrement de bons, de très bons albums de rock lourd certes, mais mélodique, sexy et inspiré. voici donc Era vulgaris, dernier en date ! Ou le mouvement vers moins de brutalité metal est poursuivi ... mais où les guitares sous-accordées et les riffs plombés se reconnaissent dès Turning on the The Screw, blues vénéneux. Outre les habituelles balades classieuses comme Into the Hollow, le groupe... Lire la suite

Queens Of The Stone Age : Lullabies To Paralyze

Chronique écrite le 23/03/2005, par Philippe

Queens Of The Stone Age : Lullabies To Paralyze

Depuis qu'ils savent qu'il va sortir (et que le groupe va écumer les festivals cet été), les fans se posent cette cruciale question : Le nouvel album des Queens of the Stone Age sera-t-il une tuerie du même ordre que Songs for the Deaf, l'album rock de l'année 2002, coup de boule musical à faire vaciller une discothèque entière ? Et ceci alors que presque tout le groupe a changé mis à part le il-est-vrai mythique Josh Homme ? En effet Dave Grohl, ex-Nirvana est reparti chasser les OVNIs avec Foo Fighters et Nick Olivieri, après avoir été viré sans ménagement de QOTSA, a sorti sous le nom de Mondo Generator un fort bel album solo... Alors que reste-t-il de ce combo mythique ? Première surprise : à l'artwork sec et minimaliste des albums précédents, succède une pochette et un livret assez (trop? ) chargés : on croirait par moments un fanzine d'heroïc fantasy ! Autre point qui fait râler : la pochette dans sa version collector est défigurée par le vilain logo "Parental advisory", directement imprimé dessus alors qu'il n'est pas du tout obligatoire en Europe (vive la mondialisation). Il faut bien remarquer d'entrée que, quand on enlève Dave Grohl et Nick Olivieri, il ne s'agit plus de 'rock à tendance metal' mais bien de rock. Ca pète... Lire la suite

Queens Of The Stone Age : Vidéo

Queens Of The Stone Age : écoute