Accueil Tricky en concert
Dimanche 17 décembre 2017 : 10603 concerts, 24780 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Défricheur insatiable d'un trip-hop sombre et membre fondateur de Massive Attack, Adrian Thaws aka Tricky innove sans cesse. L'effet de sa musique, une sorte de Trip Hop Metal infernalement déstructuré, et du spectacle donné sur scène, est tout simplement unique. Concerts en 2015 pour jouer en live son album, Adrian Thaws. En 2016, Tricky fait une apparition sur un titre de Massive Attack et est en tournée pour présenter son opus intitulé Skilled Mechanics.

Tricky : vos chroniques d'albums
Site

Tricky : tous les concerts

Tricky : l'historique des concerts

Sa.

16

Déc.

2017

Ve.

15

Déc.

2017

Me.

15

Nov.

2017

Tricky (uk) Les Docks - Lausanne

Me.

13

Avril

2016

Tricky Presents "skilled Mechanics" Kulturfabrik - Esch/Alzette Lux

Di.

10

Avril

2016

Sa.

09

Avril

2016

Tricky - Shuffle Trianon - Paris 18ème (75)

Ma.

28

Juillet

2015

Festival Emmaus en concert
Puts Marie, Moriarty, Tricky, The DØ, Gojira, Vandal / Logilo Dj Set Festival Emmaus | Tricky | Gojira | Moriarty | The Do
Village Emmaüs Lescar-Pau - Lescar-Pau (64)

Me.

22

Juillet

2015

Tricky : les dernières chroniques concerts 30 avis

Tricky + Miosine

Critique écrite le 12 février 2015, par Sami

Espace Julien, Marseille 10 Fevrier 2015

Tricky + Miosine en concert

Eh bien une fois n'est pas coutume on aura ce soir plus envie de dire du bien de la première partie que de la tête d'affiche.Miosine, talent local qui m'était jusque là inconnu, a idéalement commencé cette soirée placée sous le signe du quitte ou double. Raté le début vu la programmation un peu ingrate à 20h, mais séduit par ces plages hypnotiques, planantes et parfois un peu dansantes. Il utilise en plus de sa guitare et son laptop un Caisa drum, version allemande du Hang drum dixit l'intéressé, aux sonorités pour le moins originales. On pense en voyant ce live à d'autres musiciens du coin comme Abstraxion, mais aussi à des producteurs plus connus comme Leila ou Rone avec qui il partage un goût certain pour l'expérimentation tout en étant assez accessible au public venu en nombre pour l'enfant terrible de Bristol. Si j'étais et je reste inconditionnel de ses premiers albums (de "Maxinquaye" en 95 à "Juxtapose" en 99) et toujours curieux des disques qui ont suivi et qu'il sort à un rythme métronomique (y a guère que Ty Segall et Murat qui en sortent autant), eh bien je me suis débrouillé pour rater chacun de ses 4 ou 5 passages à Marseille. A regret à chaque fois, même si les avis mitigés ou lapidaires ne manquent avec en... Lire la suite

Tricky + Miosine

Critique écrite le 11 février 2015, par Marcing13

Espace Julien, Marseille 10/02/2015

Tricky + Miosine en concert

Allez, j'inaugure ! Mais puisqu'il faut se lancer, je mets mon 1er 2 étoiles très bien payé pour le concert de ce soir. C'est dur me diriez-vous ! Je vous répondrez : "y étiez-vious ?". Et puisque cette tribune m'est offerte pour vous faire une critique, je vais en profiter pour justifier ma note. Pas de balance, chanteuse inaudible, basse idem. Tricky à peine compréhensible. Seule la guitare et la batterie ressortaient. Son = 1. Scène à peine éclairée. Aucun effort, surtout quand on compare à certains visuels... Lire la suite

Tricky + Stalk

Critique écrite le 23 décembre 2013, par Pierre Andrieu

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 15 décembre 2013

Tricky + Stalk en concert

Belle affiche de fin d'année à la Coopé, à Clermont-Fd, le 15 décembre 2013 avec le très culte trip hop / rock de Tricky, en tête d'affiche attendue de pied ferme par un nombreux public, et la très prometteuse noisetonica de Stalk, en première partie locale ultra prometteuse... Stalk Avant l'arrivé du prince des ténèbres Adrian Thaws, Stalk (aka St4lk pour les intimes) présente un set à la fois marquant et classe, qui retourne comme une crêpe la grande salle de la Coopé, déjà très bien remplie. Cette noise électronique mâtinée de post rock, de hardcore, de dubstep et de trip hop est le genre de truc idéal pour une mise en bouche - voire plus si affinités - avant le concert de Tricky, qui a d'ailleurs également invité Etienne Guénon, l'homme qui se cache derrière Stalk, sur la date précédente, au Transbordeur de Lyon, le 14 décembre. Sombre, cauchemardesque, anxiogène, onirique et hyper prenante, la musique du Clermontois a en plus la chance d'être servie avec un super light show et des projections vrillantes qui rendent le tout encore plus mystérieux, hypnotique et intrigant. Que l'humeur soit lancinante ou énervée, 100% électronique ou avec guitare électrique triturée, instrumentale ou agrémentée de parties vocales bien... Lire la suite

Tricky

Critique écrite le 14 décembre 2013, par SBSam

Le Transbordeur, Lyon 12 Décembre 2013

Tricky en concert

Chaude ambiance au Transbordeur, à Lyon, par une nuit froide et brumeuse. On n'a jamais vu le visage de Tricky, éclairé par l'arrière, ni celui de ses charmantes musiciennes et de l'excellente chanteuse. Un véritable maître de cérémonie, qui nous invite à partager un moment... Lire la suite

Tricky : les chroniques d'albums

Tricky : Knowle West Boy (2009)

Chronique écrite le 16/04/2009, par Philippe

Tricky : Knowle West Boy (2009)

6 ans (déjà !) après le lumineux Vulnerable à peine parcouru de quelques guitares metal, et voici enfin un nouveau disque assez formidable de notre bien-aimé Tricky, prophète irascible du (tr)hip-hop underground. Il est vrai qu'il n'a pas cessé de tourner depuis, dans des concerts en dent de scie selon son humeur... Il se présente ici toujours avec la voix charmante et suave de Costanza Francavilla, chanteuse avec qui il n'a curieusement pas réussi à se fâcher comme avec la plupart de ses collaborateurs passés (Björk, Massive Attack, sa précédente chanteuse, etc.). Sa voix n'est d'ailleurs plus à égalité avec celle de la chanteuse : c'est désormais le côté féminin qui s'impose, comme semble l'entériner cet énigmatique masque de couverture. Et quand un homme chante, c'est souvent un invité (Joseph). Comme le précédent comportait plusieurs tubes (citons de... Lire la suite

TRICKY : VULNERABLE

Chronique écrite le 26/01/2004, par Philippe

TRICKY : VULNERABLE

Tricky fait partie de ces artistes qui font peur au novice. Avec une oeuvre qui peut sembler à la fois trop imperméable et trop polymorphe, il est difficile de choisir quoi acheter, de trouver une porte d'entrée (il a du faire au moins une dizaine de disques en comptant ses collaborations - le premier Portishead par exemple). Moi qui en connais une bonne partie, je peux en connaissance de cause vous recommander ce "Vulnerable". Album étonnamment accessible, il vous saisit pourtant dès la première chanson de l'impression de tension intérieure, de rage rentrée qui... Lire la suite

TRICKY : BLOWBACK

Chronique écrite le 26/08/2002, par Pierre Andrieu

TRICKY : BLOWBACK

Avec ce nouvel album, Tricky a décidé d'arrêter de faire une musique inaccessible au grand public, il semble ne plus être terrifié à l'idée d'un succès massif. Pour attirer l'attention sur ses nouveaux titres, il a invité des artistes vendeurs. Alanis Morissette, Ed Kowalczyk et Cyndy Lauper font des apparitions vocales discrètes, ils se mettent au service de la musique de leur hôte. Seuls les Red Hot Chili Peppers sont plus voyants : on a presque l'impression que c'est la bande à Anthony Kiedis qui invite Tricky ! Girls et #1 Da woman sonnent comme du Red Hot avec Tricky aux... Lire la suite

TRICKY : BLOWBACK

Chronique écrite le 26/07/2002, par ange

Enfin, le petit tricky a grandit, il sort de sa tanière s'entourant loin sans faut des meilleurs choristes qui puissent être (alanis morissette, anthony kiedis et john frusciante des red hot... y'a pire!). Assorti de perles sans nom ("your name" et "you don't wanna"), je ne... Lire la suite

Tricky : Vidéo

Tricky : écoute