Accueil U-Roy en concert
Jeudi 14 décembre 2017 : 11055 concerts, 24776 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.


Une des dernières légendes vivantes du reggae, toujours là à 60 ans ! Un des premiers deejay. On doit à U-Roy la popularisation de ce style qui consiste à animer la salle en tchatchant sur des riddims.
'est dans les sounds system que Daddy U-Roy a commencé sa carrière en 1961. Il développera alors le DJ style, une nouvelle forme d'expression chantée. Aujourd'hui il est considéré comme l'un des précurseurs du rap. U Roy a rencontré et travaillé avec les plus grands artistes du Reggae, et il a largement contribué à son histoire et à son développement.

Site

U-Roy en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

U-Roy : l'historique des concerts

Ve.

15

Juillet

2016

Dour Festival en concert
Dour Festival - Pass Vendredi : Birdy Nam Nam / Biga*ranx / Kanka / Boris Brejcha / Maceo Plex / Four Tet / Kieran Hebden / Floating Points / Mind Against / Congo Natty / Kollektiv Turmstrasse / U Roy / Danny Daze Dour Festival | Richie Hawtin | Dan San | U-Roy | Dagoba | Salut C'est Cool | Sharko | Do Or Die | Peaches | Mass Hysteria | Brain Damage | Roots Manuva | Adrian Sherwood | Four Tet | Life of Agony | Birdy Nam Nam | Damian Lazarus | Mobb Deep | Kanka | Kanka | Maceo Plex | Maceo Plex | Doctor P. | Borgore | Tha Trickaz | Floating Points | Jeanne Added | Legal Shot Sound System | La Femme | Biga Ranx | Poliça | Boris Brejcha | Boris Brejcha
Site Festival - Dour(B)

Ma.

12

Juillet

2016

Black Summer Festival en concert
Black Summer Festival : U-roy + Nattali Rize + The Skints Black Summer Festival | U-Roy | The Skints
Cabaret Sauvage - Paris 19ème (75)

Di.

10

Juillet

2016

Oasis Bizz'Art Nomade Festival en concert
Oasis Bizz'art : U-Roy & King Sturgav - SIDI WACHO - Harrison "Professor" Stafford Oasis Bizz'Art Nomade Festival | U-Roy
Site Ancien Stade - La Laupie (26)

Sa.

09

Juillet

2016

Ve.

13

Fév.

2015

Big Youth en concert
U-roy + Big Youth U-Roy | Big Youth
New Morning - Paris 10ème (75)

Je.

12

Fév.

2015

Big Youth en concert
U-roy & Big Youth U-Roy | Big Youth
De Vaartkapoen - Bruxelles

Me.

11

Fév.

2015

Big Youth en concert
U-roy + Big Youth U-Roy | Big Youth
Le 106 - Rouen (76)

Ma.

10

Fév.

2015

Big Youth en concert
U-roy + Big Youth U-Roy | Big Youth
Fuzz'yon - La Roche sur Yon (85)

U-Roy : les dernières chroniques concerts 8 avis

U Roy + Big Youth

Critique écrite le 27 janvier 2015, par Chandleur

Le Plan, Ris Orangis 25 Janvier 2015

U Roy + Big Youth en concert

Où il est question de Babylone, de Jah Love,de Natty Dreads et de we all live together. Il est peu dire que nos deux hérauts du soir, prêchent dans le désert, en ces temps troublés, devant un public plus que clairsemé. Big Youth, rasta crooneur, arpente la scène avec souplesse et grande classe, le pacte du Dr Faust en poche, les yeux fermés, haut perché dans son monde... Lire la suite

U-Roy et Pablo Moses

Critique écrite le 02 mai 2009, par pas content

Le Phare Tournefeuille 26 avril 2009

U-Roy et Pablo Moses, 2 grosses figure du reggae et un concert moyen, gros problèmes de son sur U-Roy, larsens à tout va, son médiocre, en plus il jouait avec les zicos de Pablo Moses... Des mises en place parfois hasardeuses mais il a assuré comme il faut... Pablo Moses, bon... Lire la suite

Sailence + Opossum + U-Roy + Zé Maria (Fête du Panier)

Critique écrite le 22 juin 2002, par Hum !

Panier - Marseille 21 juin 2002

La fête de la musique est souvent synonyme de errances sans fin au milieux de gens bourrés et de vendeur de saucisses ... cette année le 21 juin revêtait un autre sens puisque c'était aussi le premier jour de la fête du Panier. Après avoir un peut trainer à table (c'est qu'il fait chaud en ce moment), rejoints par Cédric nous nous sommes mis en route avec 3 objectifs 1) le Cours Julien histoire de montrer à nos mais parisiens le phénomène Opossum, 2) Le cours Estienne D'orves pour reprendre un bonne dose de Oai Star, et 3) pour finir la fête du Panier pour essayer de choper Lo Cor de la Plana, Hightone, U-Roy, et les Raspigaous ... bon ok c'était un peu prétentieux, surtout en partant si tard ... On est arrivé sur la fin du set de Sailence du bon vieux métal par de jeunes excités. Pas très original et toujours aussi efficace. Les voir à l'Espace était plutôt agréable. La salle est grande (on peut donc s'éloigner un peu des baffles), les lumières jolies et il y avait la clim' !!! Des personnes slammaient malgré la faible densité du public. Après un petit tour sur le Cours où il y avait au dires de Cédric le même groupe de reprises que l'année passée (pas tout jeune : Rolling Stones, Creedence, Who et compagnies).... Lire la suite

Les Transmusicales de Rennes : Galactic + Bibi Tanga et le professeur inlassable + The Heavy + Imam Baildi + Love trio in Dub featuring U-Roy + Badume's band

Critique écrite le 28 décembre 2007, par Roo Ha Kim

Transmusicales de Rennes 06 Décembre 2007

Retour à Rennes, pour les 29e trans. Et cette fois-ci, j'ai vraiment envie de dire Rain plutôt que Rennes. Non pas pour la programmation, mais évidemment la si douce pluie rennaise quasi omniprésente...tant pis, la nuit je sors le jour je dors... Démarrage à "la Cité" sous les effluves orientales junglisées et patchoulisées de l'habitué de la maison Big Buddha. Ambiance... Faisons un rêve : voir ici même à la Cité, dont les murs sont chargés d'histoires, Mahmoud Ahmed ou Mulatu Astatke, ces deux légendes de la soul éthiopienne... Hélas, avec les bretons ( !) Badume's band nous n'avons droit qu'à une sorte de tribute... Rien à dire, ce sont de très bons musiciens (hélas tous bien blancs, pas la moindre pigmentation éthiopienne...) mais il manque l'essentiel : les racines et l'authenticité. Résultat : comme devant n'importe quel groupe de reprises, je m'ennuie ferme. Désolé. La suite sera heureusement beaucoup plus authentique et même originale, grâce à Bibi Tanga et le professeur inlassable. Cette fois-ci, il y a du noir, il y a du blanc et le mélange des couleurs donnent un cocktail surprenant fait de grooves de basse méchamment funky, de guitares bien planantes, et de samples originaux qui sont des invitations à décoller... Lire la suite