Accueil Chronique de concert Nice Jazz Festival 4/8 : Priscilla Ahn + Magma + Dead Jazz + Joe Jackson (+ Erykah Badu)
Jeudi 21 septembre 2017 : 14383 concerts, 24614 chroniques de concert, 5171 critiques d'album.

Chronique de Concert

Nice Jazz Festival 4/8 : Priscilla Ahn + Magma + Dead Jazz + Joe Jackson (+ Erykah Badu)

Nice Jazz Festival 4/8 : Priscilla Ahn + Magma + Dead Jazz + Joe Jackson (+ Erykah Badu) en concert

Jardins de Cimiez - Nice 21 juillet 2009

Critique écrite le 22 juillet 2009 par Mcyavell

Voici la soirée que je redoute le plus : Peut-on faire davantage éclectique que ce programme : Joe Jackson, Dead Jazz, Magma, Priscilla Ahn, Erykah Badu ? Difficile de trouver un point commun ne serait-ce qu'à deux d'entre eux, sauf, bien sûr, qu'ils font de la musique et sont invités au Nice Jazz Festival 2009. Certains pensent peut-être de leurs collègues de ce soir la même chose que Juliette Gréco de Sylvie Vartan quand elle lui avait asséné : "Madame, nous ne faisons pas le même métier". Et pourtant, ils vont se succéder de 19h00 à minuit.



J'ai souvent essayé d'entrer dans l'univers de Joe Jackson et n'y suis jamais parvenu. Peut-être le live me le permettra-t-il. Un magnifique piano à queue Yamaha le sépare du public. Des premiers rangs, on n'aperçoit que sa tête. D'ordinaire, les pianistes sont de trois quart dos ou de profil pour qu'on puisse aussi profiter de leurs mains. Pas lui. Il passe ses trente années de carrières en revue avec une prime au dernier album Rain. Je préfère de loin ses anciennes compositions et les parties instrumentales. Sur le morceau introductif, basse et batterie l'accompagnent. Lui se contente de chanter et ne pianote que sur les dernières mesures. Confirmation : je n'aime définitivement pas sa voix. J'ai tout de même tenu trois quarts d'heure et j'ai même pris des notes :

Setlist : You Can't Get What You Want (84) / Invisible Man (08) / Fools In Love (79) / The Uptown Train (08) / Chinatown (82) / King Pleasure Time (08) / Be My Number Two (84)...

Par la suite, j'ai préféré me rapprocher de la scène Matisse pour m'installer au premier rang. Les sons d'un titre au final rock'n roll au piano, d'un autre très décousu et d'une douce ballade sont arrivés à mes oreilles. No regret.



Place à Dead Jazz. Non, le jazz n'est pas mort. Il s'agit d'un hommage rendu par les frères Belmondo au Grateful Dead. Encore un univers dans lequel je ne parviens pas à entrer. Cette fois, je suis resté jusqu'au bout pour tenter d'y parvenir. Une heure non stop de jazz, certes, mais pas mon préféré, avec deux pianistes face à face. Celui de gauche est entouré d'un Steinway & Sons demi-queue, d'un clavier Wurlitzer et d'un Hohner Clavinet D6 que je ne l'ai pas vu utiliser (j'ai encore pris des notes). Son vis-à-vis joue sur un Rhodes et plus rarement sur un Korg CX3. Autant dire que pour moi qui ne suis pas un inconditionnel des claviers, le set va être long. Car nombreuses sont les plages où ils duettisent. Je m'attendais à davantage de tompette et de saxo soprano avec la présence respectivement de Stéphane et Lionel Belmondo. Et quelquefois, Stéphane préfère souffler dans des coquillages que dans sa trompette.



C'est pourtant lors de leurs trop rares soli que les applaudissements ont été le plus nourris. Je retiens une très prenante variation free autour d'un thème certainement de Grateful Dead. A la fin de l'heure prévue, peu de festivaliers réclament un rappel : ils connaissent les coutumes du festivals qu'ils acceptent en achetant leur billet : les sets ne peuvent pas être élastiques. Lionel Belmondo ne les assimile apparemment pas et entame un discours à mon sens superflu sur le formatage que ma voisine appuie bizarrement : "Bientôt, ils vont nous obliger à manger des McDo." Garanti. C'est écrit sur mes notes. De même que la formation de Dead Jazz :

Stéphane Belmondo (trompette), Lionel Belmondo (saxophone), Akim Bournane (basse), Dré Pallemaerts (batterie), Laurent Fickelson et Jozef Dumoulin (claviers).



L'univers de Magma, ça fait trente ans que je ne parviens pas à y entrer. Un de mes meilleurs amis étant inconditionnel, j'ai dû les voir trois fois dans ma jeunesse pour lui faire plaisir (en contrepartie, il devait subir Van Der Graaf Generator). Je ne m'y suis jamais ennuyé. A l'époque, Klaus Blasquiz, Janik Top et Didier Lockwood entouraient un Christian Vander au sommet de son art. Un de mes meilleurs souvenirs de concert est un solo de Vander d'un quart d'heure qu'il avait interrompu par cet aphorisme : "Cobham est humain, pas moi..." Ceux qui adhèrent sont conquis, quelquefois même excessifs au point d'apprendre le Kobaïen ou de se faire tatouer le joli logo. Marrant de voir la formation de ce soir dans de splendides T-shirts rouges ou noirs. Certains membres devaient être en culotte courte lors de la naissance du groupe. La première pièce me rappelle de bons souvenirs avec ces chants qui prennent aux tripes.



Le Kobaïen n'étant pas mon trip (je préfère le Hopelandic) et n'ayant pas l'âme zeuhl, je vais errer dans le village. C'est aussi ça le festival. Au niveau alimentaire, le choix est grand. J'ai longtemps lorgné sur la prometteuse poêlée aux jambons blancs mais la divine estouffade corse (saucisse de campagne + figatelli) a eu mes faveurs, suivie d'une glace deux boules stracciatella / mandarine. Des fringues à gogo, des partoches de folie, un village pour enfants, un bar à champagne... Impossible de trouver le temps long.



J'achève de contourner la scène Jardin par l'Allée Miles Davis puis l'Allée Dizzy Gillespie. Pendant tout mon périple, la musique dense de Magma ne m'a pas quitté mais je n'ai pas pris de notes. La force de la sono et l'énergie déployée par le groupe font qu'on en profite où que l'on soit sur le site.



"C'est insupportable ! Si ma mère était là, elle serait déjà partie." (une spectatrice parlant de Magma en attendant Priscilla Ahn). Le set de la Pensylvaniennene d'origine coréenne par sa mère est on ne peut plus intimiste avec deux acolytes pathétiques : une bassiste-pot de fleur et un claviériste les mains dans les poches (pour de bon !) un morceau sur deux. Des chansonnettes tranquilles et un joli brin de voix. Agréable à l'oreille, mais vite lassant. Martine Aubry doit avoir davantage de charisme que cette charmante demoiselle, c'est dire. Elle se contente d'interpréter ses chansons quelquefois en les présentant d'une manière inutile. Quelques exemples : elle explique pourquoi elle a écrit The Boobs Song avec les paroles exactes de la chanson. Plus tôt : "Astronaut, a song about astronauts". Je ne suis pas entré dans son univers mais je suis resté jusqu'au bout et j'ai pris des notes. J'ai compris comme nom du claviériste : Jack Planton. Ca ne s'invente pas.



Setlist : Dream / I Don't Think So / Astronaut / Masters In China / The Boobs Song / Living In A Tree (solo) / Willow Weeping / Rain / Leave The Light

Etrange soirée. Je me dirige vers la sortie lorsque j'entends une ambiance de folie du côté de la scène Jardin. Oops ! Il reste Erykah Badu. On va dire que je n'ai plus de place pour prendre de notes. Je quitte le site et j'attends une vingtaine de minutes le Noctambus. Le temps pour les déçus de ce dernier plateau de me rattraper. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils ne sont pas entrés dans son univers. Dans le bus bondé à craquer, leurs commentaires étaient croquignolets. Ah ! Si j'avais eu une feuille de plus sur mon carnet !

> Réponse le 28 juillet 2009, par Msirdi

Sincèrement quel intérêt d'avoir assisté à cette soirée sans terminer avec la Reine de la Nusoul, Badu ? T'as raté quelque chose mon ami.....   Réagir

> Réponse le 27 octobre 2009, par s-belmondo

je ne comprend pas du tout votre avis sur la soirée du festival de nice ( 21 juillet ) et je ne comprend pas aussi votre avis sur la soirée de la méson a marseille le 18 oct!!! tout ce que je pense c'est qu'il faut stoper de prendre des notes pendant les concerts!!! je pense qu'il vaut bcp mieux de ce laisser aller et de rentrer dans la musique car je pense que nous musiciens nous jouons pour donner des bonnes choses au personnes qui vienne écouter nos concerts et dieu c'est qu'il y en a bcp!!!!!!! en tt les cas je suis content et tres heureux d'avoir bcp de project completement different aujourd'hui et de pouvoir les jouer sur scene et dans le monde entier!!!!! pour info un nouveau disque du belmondo quintet live enregisté au festival de jazz de st gilles ( de la réunion ) en...  La suite | Réagir


Nice Jazz Festival : les dernières chroniques concerts

Nice Jazz Festival : Charles Bradley + Macy Gray + Seal en concert

Nice Jazz Festival : Charles Bradley + Macy Gray + Seal par Mardal
Nice Jazz Festival, le 11/07/2011
Pour cette édition 2011, le plus ancien festival de jazz en France effectue un retour aux sources : après de longues années dans la banlieue de Cimiez, c'est le très central jardin... La suite

Nice Jazz Festival 8/8 : Bozilo + Sonny Rollins + Charles Lloyd + Leela James + Kurt Rosenwinkel Standards en concert

Nice Jazz Festival 8/8 : Bozilo + Sonny Rollins + Charles Lloyd + Leela James + Kurt Rosenwinkel Standards par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 25/07/2009
Sur le dernier album de Kurt Rosenwinkel, Deep Song, figurent Brad Mehldau au piano et Joshua Redman au saxophone. Tous les deux étaient présents lors de l'ouverture du Nice... La suite

Nice Jazz Festival 7/8 : Melody Gardot + Youssou N Dour + Chick Corea & Gary Burton + Raphael Saadiq + Molly Johnson + Djalamichto en concert

Nice Jazz Festival 7/8 : Melody Gardot + Youssou N Dour + Chick Corea & Gary Burton + Raphael Saadiq + Molly Johnson + Djalamichto par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 24/07/2009
Le soleil est rare, Et le bonheur aussi L'amour s'égare Au long de la vie Le soleil est rare Et le bonheur aussi Mais tout bouge Au bras de Melody (Gainsbourg, Valse... La suite

Nice Jazz Festival 3/8 : B.B. King + Joe Bonamassa + Susan Tedeschi (+ Christian Vander + Madeleine Peyroux) en concert

Nice Jazz Festival 3/8 : B.B. King + Joe Bonamassa + Susan Tedeschi (+ Christian Vander + Madeleine Peyroux) par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 20/07/2009
Ce soir, c'est Nice Blues Festival. Sur la scène Jardin en tout cas. Du côté de la scène Matisse, ça reste jazz avec Madeleine Peyroux et Christian Vander. J'ai fait le choix... La suite

Akim Bournane : les dernières chroniques concerts

Sonny Simmons Trio en concert

Sonny Simmons Trio par Mardal
Roll'Studio - Marseille, le 19/05/2011
Le Roll'Studio ouvre exceptionnellement ses portes jeudi soir pour accueillir un géant : l'altoïste Sonny Simmons. Rescapé d'une époque où les compagnons de scène s'appelaient ... La suite

Joe Jackson : les dernières chroniques concerts

Joe Jackson en concert

Joe Jackson par Jacques 2 Chabannes
Le Silo Marseille, le 10/03/2016
"Jumping Live" ! (Corps et Âme) La "Silo" assistance Plutôt plus qu'honnête, en fait, rapport au peu d'actualité récente du gars en termes d'exposition médiatique : présence... La suite

Joe Jackson & his bigger band en concert

Joe Jackson & his bigger band par pouille-pouille
Le Pasino - Aix en Provence, le 24/10/2012
The Duke Jackson Les lumières s'éteignent. Un homme aux cheveux blancs apparaît, seul, et s'avance lentement mais sûrement vers le devant de la scène, où il pourra saluer son... La suite

Joe Jackson en concert

Joe Jackson par Jorma
Fiesta des Suds - Marseille, le 20/10/2010
Bon, mes excuses à Rit et Pape J. mais en raison d'un apéro qui se prolongea un tantinet, je ratai leur prestation en arrivant après la fin de leur set. J'espère qu'il me... La suite

Joe Jackson par Jean Jacques Orleans
VINCI TOURS , le 18/06/2009
Une bonne première partie, une belle voix pas trop bien accompagnée par ses musiciens. Après, un grand GRAND Monsieur une belle communion avec le public. Il n' a pas vieilli du tout, ses nouvelles chansons sont des réussites, les anciennes je n'en parle pas, c'était du rêve. Un petit bémol pour le réglage de la sono... C'est passé trop... La suite

Lionel Belmondo : les dernières chroniques concerts

Henri Florens trio feat. Lionel Belmondo (festival Jazz sur la Ville) en concert

Henri Florens trio feat. Lionel Belmondo (festival Jazz sur la Ville) par pirlouiiiit
le Meson, Marseille, le 10/11/2013
Toujours aussi agréables ces concerts le dimanche soir à la Meson ; outre le fait que ce soit près de chez moi je sais aussi que ça ne finira pas trop tard, que ce ne sera pas... La suite

Magma : les dernières chroniques concerts

Magma en concert

Magma par Jerome Justine
Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 17/03/2017
En ce vendredi soir les forces telluriques de l'Univers se sont données rendez-vous au cœur des volcans d'Auvergne. En effet, la Coopérative de Mai accueille à nouveau ce... La suite

Magma en concert

Magma par Philippe
Le Moulin, Marseille, le 10/03/2017
Les Parisiens disent : "Il y a un temps pour prendre ses aises, et un temps pour prendre sur soi...". Les Marseillais traduisent la même idée par "Amendonné, faut pas déconner... La suite

Magma en concert

Magma par koalak13
le Silo, le 13/10/2012
Une première visite au silo s'imposait pour revoir l'inusable Christian Vander et ses sbires. A chaque fois que j'ai vu Magma ces 25 dernières années, c'est avec des formations... La suite

Magma en concert

Magma par Jacques 2 Chabannes
L'Usine Istres, le 18/04/2009
" Le Temps Désarticulé " (ÇA, Moi et Surmoi sont dans un bateau qui vogue fièrement vers le grand large, vers les 40èmes rugissants : mais les vents sont contraires, capricieux,... La suite

Stéphane Belmondo : les dernières chroniques concerts

Aldo Romano Palatino + Francesco Bearzatti Tinissima : Jazz à Porquerolles en concert

Aldo Romano Palatino + Francesco Bearzatti Tinissima : Jazz à Porquerolles par Mardal
Fort Saint-Agathe, Porquerolles., le 13/07/2012
Jazz à Porquerolles commence pour tous les festivaliers par une traversée en bateau, passage initiatique, mise en condition, préalable nécessaire à un " ailleurs " musical. Nous... La suite

Henri Florens Invite Stéphane Belmondo (Festival Jazz Sur La Ville) en concert

Henri Florens Invite Stéphane Belmondo (Festival Jazz Sur La Ville) par Mcyavell
La Mesón - Marseille, le 18/10/2009
Après Olivier Temime hier (excellents échos de sa prestation), Henri Florens Trio invite Stéphane Belmondo. La Mesón en est à nouveau le théâtre pour l'avant-dernière soirée de... La suite

Jardins de Cimiez - Nice : les dernières chroniques concerts

Nice Jazz Festival 8/8 : Bozilo + Sonny Rollins + Charles Lloyd + Leela James + Kurt Rosenwinkel Standards en concert

Nice Jazz Festival 8/8 : Bozilo + Sonny Rollins + Charles Lloyd + Leela James + Kurt Rosenwinkel Standards par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 25/07/2009
Sur le dernier album de Kurt Rosenwinkel, Deep Song, figurent Brad Mehldau au piano et Joshua Redman au saxophone. Tous les deux étaient présents lors de l'ouverture du Nice... La suite

Nice Jazz Festival 7/8 : Melody Gardot + Youssou N Dour + Chick Corea & Gary Burton + Raphael Saadiq + Molly Johnson + Djalamichto en concert

Nice Jazz Festival 7/8 : Melody Gardot + Youssou N Dour + Chick Corea & Gary Burton + Raphael Saadiq + Molly Johnson + Djalamichto par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 24/07/2009
Le soleil est rare, Et le bonheur aussi L'amour s'égare Au long de la vie Le soleil est rare Et le bonheur aussi Mais tout bouge Au bras de Melody (Gainsbourg, Valse... La suite

Nice Jazz Festival 3/8 : B.B. King + Joe Bonamassa + Susan Tedeschi (+ Christian Vander + Madeleine Peyroux) en concert

Nice Jazz Festival 3/8 : B.B. King + Joe Bonamassa + Susan Tedeschi (+ Christian Vander + Madeleine Peyroux) par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 20/07/2009
Ce soir, c'est Nice Blues Festival. Sur la scène Jardin en tout cas. Du côté de la scène Matisse, ça reste jazz avec Madeleine Peyroux et Christian Vander. J'ai fait le choix... La suite

Nice Jazz Festival 2/8 : Keziah Jones + Yodelice + Lucky Peterson + Aldo Romano + Nneka en concert

Nice Jazz Festival 2/8 : Keziah Jones + Yodelice + Lucky Peterson + Aldo Romano + Nneka par Mcyavell
Jardins de Cimiez - Nice, le 19/07/2009
Monsieur Lucky Peterson a enflammé le Nice Jazz Festival et si je pouvais mettre six étoiles, je le ferais. Mais commençons par le commencement, cinq groupes étaient au menu de ce... La suite